vendredi 17 mai 2013

Migration vers Facebook

.
.



Bon... il faut bien se rendre à l'évidence et évoluer avec son temps : le présent site était de plus en plus déserté, les statistiques dégringolent (300 visites par jour en moyenne), alors que la page facebook du Tahiti Herald Tribune compte plus de 3.600 fans et enregistre des pics à 4.000 visites par jour (28.126 visites sur la semaine du 6 au 12 mai 2013)

En fait je voulais changer depuis longtemps la maquette pour que le site soit plus attrayant, mais il aurait fallu trouver un designer que j'aurais pu rémunérer avec de la pub, et je pense que ça aurait saoûlé les lecteurs...

Donc, si vous étiez habitués à cette page et que vous souhaitez continuer à voir les publications régulières en cette période de chaude actualité, je vous invite à aller sur facebook, et, dans le moteur de recherche en haut de page, il suffit de taper tahiti herald tribune ou cliquer sur ce lien puis sur J'aime pour vous abonner à la page.

L'activité des publications n'a pas baissé, mais la tenue régulière de la page facebook + le site demandait beaucoup de travail et le décalage d'audience entre les deux supports m'a obligé à prendre cette décision.

C'est l'occasion de remercier tous les fidèles (et tous les détracteurs), merci pour vos encouragement réguliers, et rendez-vous sur facebook pour de nouvelles aventures...

ps : si un webmaster lit ses lignes et a une idée pour redynamiser un vrai site, je suis ouvert à toute proposition !
.
.


Sphere: Related Content

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Sauf qu'il faut un compte FB pour te suivre.
Dommage...
Kip

Anonyme a dit…

Et que facebook est souvent interdit d'accès quand on est au boulot...
Mais c'est compréhensible.
Bonne continuation
D.

Marie-France Blanchetière a dit…

Bonjour,

Une métro qui ne pourra plus vous suivre car elle refuse Face de Bouc. Dommage j'apprenais plein de chose sur cette île que j'aurais aimé connaître.

Merci quand même pour tout

Adieu et bien cordialement

Barbidur a dit…

Comme les trois précédents, je suivrai moins l'affaire, vu que je ne suis pas grand fan de FB... mais tant que l'accès à ta page FB reste libre, on pourra toujours au moins te consulter ;-)

PS : ton domaine peut pointer sur ta page FB directement maintenant d'ailleurs si tu veux ?

antifacebook a dit…

moi aussi je refuse de m'inscrire à face book trop de dérives crainteuses, adios et dommage

Anonyme a dit…

débile de partir sur Facebook...