dimanche 28 février 2010

Alerte tsunami : vidéo TNTV du tourbillon aux Marquises

.



.
.

Sphere: Related Content

King Tamatoa et écologie : des remous en perspective !

.

LA DEPECHE DIMANCHE bouscule son édition compte tenu du séisme meurtrier au Chili et du tsunami consécutif, et l'actualité dramatique ne laisse donc pas trop la place à l'humour.
Cette affiche ne passera donc pas dans le journal comme prévu.
Tant pis puisque c'est l'occasion de reparler du King Tamatoa...
Bravo pour une desserte maritime des îles sous le vent (sauf Tahaa !), mais il y a quand même, outre les problèmes de carburant et de rentabilité dont on se fout (c'est la problème de Ravel s'il se plante), un réel danger écologique...
Il y avait quelques observateurs vendredi pour voir le mastodonte marseillais manoeuvrer dans le port de Papeete pour tenter de se positionner perpendiculairement au quai.
Et, à cette occasion, il a été constaté que les remous des turbines étaient monstrueux, comme le montre la photo ci-dessous.
Une vraie karshérisation du fond du port.
S'il y a des cadavres, ils vont remonter !
En comparaison, les remous des moteurs de l'Aremiti Ferry ressemblent à un nuage de brumisateur Evian !
Après les essais de manoeuvre du King, toute la boue et la vase brassée pendant 15 minutes est remontée à la surface faisant une belle nappe rouge autour du bateau.
Un des pilotes du port autonome aurait confirmé le danger de voir les infrastrutures portuaires des iles ébranlées très rapidement par ces puissants remous, surtout le quai de Fare à Huahine qui n'est pas conçu pour ce genre de bateau...
On craint pour la petite plage de Fare qui pourrait disparaitre en moins de 3 mois ....
De plus la boue brassée pourrait étouffer très vite les coraux avec tout ce que cela implique comme conséquence pour les poissons...
S'il y a des lecteurs sur Huahine, merci de me tenir au courant, y compris avec des photos pour illustrer (une photo aujourd'hui et des photos dans six mois... pour comparer ce serait super).
Alors ? on attend le massacre ou l'armateur prend-il en compte ces avertissements ?
Un vandale ou un beau héros Ravel ?


.
.

Sphere: Related Content

samedi 27 février 2010

Alerte tsunami à Tahiti....

.

La planète part en couilles ! Après le séisme au Chili, alerte tsunami dans toute la zone Pacifique.
Je n'ai pas entendu du tout la sirène municipale vers 04:00 du matin, mais par contre j'ai bien entendu le jingle sonore de l'arrivée d'un sms pour me prévenir (merci Aumiti...), suivi de l'appel d'un ami (merci Jules).
Dans ces moments-là, on ne réfléchit pas trop, on réveille son gamin, et on essaye de sa barrer en hauteur sans savoir si une vague arrivait dans 5 minutes ou dans 5 heures...
Oui, il ne faut pas prendre la voiture je sais, mais bon... à cette heure-là, je me suis dit qu'on arriverait à circuler donc j'ai pris la bagnole au risque de me faire faire la morale par le premier mutoi venu, mais nous n'en croiserons aucun et, en quelques minutes, comme beaucoup d'autres, nous nous retrouvons en hauteur, en pleine nuit, sur un point culminant avec vue panoramique.
RFO fait encore un boulot fantastique en étant présent et donnant enfin des détails.
Pour Tahiti ce serait vers 07:50, une vague estimée entre 80 cm et 2 mètres.
donc presque trois heures à tirer.
L'interdiction de circuler est décretée.
Premières lueurs du jour.
Prévenir aussi un proche au cas z'où...
Le réseau VINI déconne évidemment, dès qu'il y a un truc important à dire, ça plante !
RFO donne la parole à une dame des Marquises qui décrit ce qu'elle voit : deux tourbillons... elle va répéter pendant une demi heure qu'elle voit des tourbillons, très forts, plus forts qu'en 1993...
On sait qu'au Chili, ils ont dérouillé avec plus de 100 morts, et une île au large dont on n'a pas de nouvelles aurait essuyé un méchant raz-de-marée.
Le jour se lève, ambiance étrange, pas un pète de vent.
La mer est calme comme un lac...
Les bateaux sortent tous du port de Papeete, King Tamatoa compris et se dispersent au large, par souci de sécurité.
Puis on observe quelque chose de très spectaculaire : le lagon semble soudain se vider comme un évier. On voit très nettement les coraux apparaître hors de l'eau de part et d'autre de la passe de Taaone. Une véritable marée basse très rapide.
R.A.S. au large pourtant, les lignes que l'on aperçoit doivent être des reflets de nuages... et, peu de temps après, le lagon se remplit à nouveau et les coraux disparaissent, submergés, mais dans un grand calme, les voiliers du yacht club d'Arue ne semblent pas avoir bougé.
Donc phénomène incontestable de montée des eaux, mais pas de déferlante.
Le truc qui énerve ensuite c'est que l'on ne sait pas si c'était "ça" le phénomène attendu.
RFO et ses spécialistes ne disent pas si le risque est écarté, si "la vague" est arrivée ou non.
On a des images de mascaret en tête... sans parler du tsunami de fin 2006 en Asie évidemment.
L'heure annoncée passe... on rentre ou pas ?
L'alerte est toujours en place ou pas ?
Aux Marquises ils sont toujours en train de répéter qu'il y a des tourbillons...
Des véhicules redescendent. On se sent un peu mouton de Panurge tout à coup...
Et on redescend...
Et ça circule normalement
Et les magasins sont tous fermés, les stations service aussi
On est contents de rentrer chez soi avec une drôle de sensation d'alerte pour rien, pour la deuxième fois (la dernière fois c'était en septembre dernier), avec ces interdictions de circuler où l'on circule quand même... encore un coup, impression confirmée et partagée par les internautes sur Facebook.
Tiens une sirène... levée de l'alerte ? normalement c'est un signal long pour une levée de l'alerte. Là, ce n'était pas très long ! ...encore des doutes vite dissipés par les messages sur Facebook.
Les Marquises restent en alerte, on espère qu'ils seront, comme nous, épargnés.
Au final, il reste chez beaucoup cette interrogation : à force d'alertes pour des nons-tsunamis, le jour où il y aura un réel danger, allons-nous nous déplacer ?
Ok, mieux vaut prévenir que guérir, d'accord...


.
.

Sphere: Related Content

Avis de recherche... la 6ème roue du carrosse

.

Perdue vers Faa'a
mais où t'es ma roue ?
écrire au THT qui transmettra
ma roue roue du fond du coeur
et au plus haut d'essieu
et bon week-end

.
.

Sphere: Related Content

vendredi 26 février 2010

Reportage de RFO sur le S.E.D., les "RG" de Flosse...

.

Un grand bravo à Pierre-Emmanuel Garot et son équipe de RFO POLYNESIE pour le reportage diffusé hier soir sur le S.E.D., le Service Etudes et Documentation qui était chargé des écoutes et des filatures des opposants à Flosse, du temps de son règne.
Des témoignages, des révélations, des confirmations qui viennent encore illustrer ce que répètent en boucle ses sympathisants et fidèles : "oui mais quand même, avec tout ce qu'il a fait pour la Polynésie" !
Heureusement, ces abus dictatoriaux sont dans le colimateur du Procureur Thorel qui ne lâche pas cette affaire-là, non plus...
Un reportage d'investigation assez gonflé à l'heure du JT, j'ai cru que c'était ENVOYE SPECIAL qui avait commencé en avance...
Un reportage que je mets en ligne pour que ce genre de choses passe à la postérité et soit vu par ceux qui ont loupé les infos hier soir...




Et puis un mot pour exprimer ma solidarité à Mike Leyral, viré de TNTV par le Directeur Yves Haupert, un nom lui aussi associé de très près à la sphère flossienne, voir l'article de Tahiti Tomorrow pour des détails sur ce personnage qui m'a toujours fait penser à Gargamel dans les schtroumpfs.
Apparemment, le motif officieux serait une divergence de vue avec la Direction sur la conception du journalisme.
On n'en dira pas plus, puisque l'affaire a été immédiatement mise entre les mains de la justice et Mike ne souhaite pas s'épancher en commentaires...
Pour la peine, par esprit de contestation, je ne regarderai plus l'émission soporifique "60 minutes à votre écoute", na ! Comme ça l'audience passera de 10 à 9 téléspectateurs....


.
.

Sphere: Related Content

Pendant ce temps à Papara....

.
.
.

Sphere: Related Content

jeudi 25 février 2010

Les phrases du 24 février

.

"Nous avons plein de (thons) yellow fin et de big eye
qui ne demandent qu'à être pêchés"

(au sujet de la directive européenne visant à interdire la pêche au thon rouge, et des répercussions locales)

Je n'ai pas thons dans mes lecteurs ou mes relations mais je ne suis pas sûr, qu'au fond de l'océan, les familles de thons yellow fin et big eye attendent impatiemment d'avoir leur famille décimée et voir un papa thon ou un tonton thon capturé par un gros bateau, pour finir en sashimi...

"le restaurant Liou Fong fait partie
du patrimoine de la Polynésie"

(à propos de la fermeture imminente de ce lieu bien connu
suite à un long feuilleton judiciaire avec le propriétaire du terrain)

Certes, humainement, on comprend les boules de la famille Liu, et au chômage annoncé de 67 employés, mais peut-être ne faut-il pas trop exagérer quand même.
Qu'on me rassure : le patrimoine de la Polynésie c'est autre chose que ce hangar aveugle et bruyant quand même ! non ? D'ailleurs j'ai vérifié, on ne trouve pas le "restaurant" Liou Fong dans
Tahiti Héritage. Non mais que fait l'Unesco ?
Enfin ce qui est sûr, c'est que passer une soirée avec dîner dansant chez Liou Fong, pour le bal d'une association ou tu as acheté un billet pour une table de huit, ou un mariage, c'est définitivement une expérience inoubliable ! Aaaah les 9 plats... avec les bouteilles de Fanta et de Sprite chaudes... le parking sur le terre-plein central de l'avenue Prince Hinoi... la baston au loin à la sortie...

.
.

Sphere: Related Content

Calendrier scolaire modifié... qu'en pensez-vous ?

.

Le gouvernement et des spécialistes de la bureaucratie climatisée viennent de modifier le calendrier scolaire, allongeant les grandes vacances et retardant la rentrée au 23 août 2010...
Que doit-on en penser ?
Si on se demande ce qui a motivé cette décision, on arrive vite à la conclusion évidente que ce n'est pas, en tout cas, l'intérêt général des enfants qui, pourtant, devrait primer...
Ceux qui, par contre, vont se réjouir de cette décision, ce sont les profs expatriés dont les intérêts auront été bien préservés (bonjour le lobbying apparemment...) et qui pourront passer deux mois entiers dans leur maison de Roustières-sur-Archon ou Tournebride-les-Gougnettes....
"Petite" conséquence : la saison haute pour les billets d'avion ira facilement de fin mai à début septembre, et on aura donc trois mois avec des prix prohibitifs et dissuasifs pour prendre l'avion.
Bien joué pour le tourisme également...
Mais apparemment nous n'en sommes plus à l'époque de Corsair où les popaas faisaient venir leur famille en été, cette cible-là n'intéresse définitivement plus le territoire qui a pourtant tort de négliger qui que ce soit par les temps qui courent...
Les décideurs en matière d'éducation ignorent-ils que cette décision crache littéralement à la gueule des gosses polynésiens de 6 à 17 ans le mépris des castes dirigeantes et imbéciles ?
Car enfin... ont-ils conscience de ce que va vivre, par exemple, un môme de 11ans, originaire de Tatakoto et que l'on déracine pour l'envoyer à Hao pour son entrée au collège en internat ?
A 11 ans, s'il a la chance d'avoir des parents qui peuvent lui payer un retour pour Noël, il y a fort à parier qu'il se planquera dans la cocoteraie en prenant bien soin de louper l'avion ou le bateau qui le ramènera vers son collège car c'est un phénomène connu dans les îles, mais pas connu de nos dirigeants qui cherchent encore des causes à l'échec scolaire...
Autre cruelle réalité qu'il faut souligner, pour bien des jeunes, le seul vrai repas quotidien est celui que l’on fait à la cantine.
En son temps, Justin Arapari, Président de l’Assemblée de Polynésie avait été lâché par Gaston Flosse pour l’avoir dit à la tribune de l’hémicycle que les grandes vacances c’était la galère pour 90% des enfants.
Rien à faire, sinon à trainer...
Des loisirs ? rares et chers.
Aller "baigner la mer" ? Oui, mais pas tous les jours.

Et qu'y a-t-il le soir sur la table familiale ?
Un raisonnement qui remonte à plus de dix ans et pensez-vous que ça s'est arrangé ou aggravé depuis ?
Et puis une autre évidence : de juin à août c'est la saison fraîche. N'est-il pas plus judicieux que les enfants, dans des salles non climatisées, travaillent dans cette période, plutôt que de transpirer comme des malheureux en décembre dans des classes naturellement surchauffées ?
La logique aurait voulu que pour sauver l’école et le tourisme on s'inspire du calendrier néo-calédonien : les longues vacances à la saison chaude, les avions libres pour le trafic touristique en juillet-Aout.
D'ailleurs le site local de la direction des enseignements secondaires précise clairement le principe : "
Le calendrier scolaire est adapté aux conditions géographiques et climatiques"...
C’était juste logique et tellement plus adapté au climat et aux mœurs des voyageurs, sauf que là, donc, il a été adapté aux exigences des enseignants... au détriment de l'intérêt des gosses.
On ne peut pas dire que le débat est lancé puisque c'est déjà décidé, mais votre avis dans les commentaires serait intéressant...
Qu'en pensez-vous ?

.
.

Sphere: Related Content

mardi 23 février 2010

Concours "une idée pour un déchet"

.

3ème édition du concours UNE IDEE POUR UN DECHET qui permet à tous de suggérer, à partir d'objets usagés destinés à la poubelle, d'autres objets recyclés et détournés de leur fonction initiale pour donner un bibelot décoratif, ou un ustensile utile.
Alors on se casse tous la tête...
Des déchets... des déchets.... mais oui, c'est bien sûr ! ...nos politiques pourris !!!
bon ben on va désintoxiquer l'hémicycle, on a l'embarras du choix en déchets divers et de tous bords. On commence par ceux qui traînent au Palais de Justice, qui ont des mises en examen aux basques ? vous savez... toute l'armada des "présumés innocents" !
...on pourrait les empailler et les recycler en épouvantails !

J'attends vos suggestions, je sais qu'il y a beaucoup de lecteurs qui débordent d'imagination, j'essaierai de mettre en image les idées les plus "barrées"...
Et sinon, on peut toujours participer sérieusement à cette excellente initiative !

idée #1 : les déchets politiques recyclés en épouvantails...
.
.

Sphere: Related Content

dimanche 21 février 2010

S.A.S. Joinville Croix Bâton réagit à l'arrivée du king tamatoa...

.
.
.

Sphere: Related Content

Sandras.... WATERWORLD !

.
.
.

Sphere: Related Content

Pourquoi Bouissou soutient-il le King Tamatoa ?

.

La réponse qui pourrait venir en premier à l'esprit concernant les raisons qui poussent Jean-Christophe Bouissou à soutenir le King Tamatoa serait la défense de l'intérêt général.
Et on s'en tiendrait à ça.
Mais il s'agit de Bouissou le nomade, et, s'agissant du leader errant du parti Rautahi, on doit forcément réfléchir un peu plus...
On l'a vu surfer régulièrement sur des sujets largement débattus dans les médias, comme par exemple les réfugiés du Kosovo, ou l'instabilité quand il s'improvisait chevalier blanc pour faire le médiateur en tentant, vainement, de rabibocher tout le monde.
N'existe-t-il pas déjà des liens financiers entre J.-C. Bouissou et Bill Ravel, dans les complexes immobiliers et bâtiments se situant vers la rue des remparts et le canal Papeava, à Papeete ?
Des liens qui remontent au papa de J.-C. Bouissou, l'un des dirigeants de l'église sanito, dont certains des locaux sont précisément dans ce quartier Papeava, à l'entrée de Fare Ute ?
...tiens !
D'autre part B. Ravel n'aidait-il (ou ne finance-t-il pas toujours...) la radio TAUI FM de J.-C. Bouissou ?
...tiens tiens !
Et enfin, agir de la sorte peut constituer un affront personnel de J.-C. Bouissou à Tong Sang, opposant farouche au projet King Tamatoa ? Si c'est le cas, Bouissou ne chercherait-il pas ainsi un argument pour abonder dans le sens de Temaru en vue d'une prochaine motion de défiance ?...
...tiens tiens tiens !
Rien d'illégal dans tout cela, mais peut-être que ceci explique cela...
On va le savoir rapidement.

Et pour l'arrivée, ce matin, du mastodonte flottant, ayons une pensée pour les 4.000 habitants de Tahaa, les grands oubliés de la desserte du King Tomato Ketchup...
.
.

Sphere: Related Content

samedi 20 février 2010

Circus et cumulonimbus...

.

.

Sphere: Related Content

Problèmes d'eau à Papara : épisode 2

.

Suite au dernier article sur la galère quotidienne que vivent nos voisins de Papara pour obtenir de l'eau, j'ai eu quelques discussions avec des habitants aussi charmants que déterminés et scandalisés par cette situation moyen-âgeuse.
A ce jour, Sylvia a cessé sa grève de la faim : tout le monde lui disait que ce n'était pas un moyen de pression suffisant, et qu'elle pourrait "crever", ce n'est pas qui amènerait de l'eau chez elle...
Certes la situation remonte à une époque où Bruno Sandras n'était pas encore Maire de la Commune, mais, depuis qu'il l'est, il a confié à une de ses administrées, juste avant les dernières élections évidemment, qu'il revenait de Paris, qu'il avait vu là-bas, et qu'il avait obtenu une somme de 120 millions fcp pour un forage supplémentaire. qui allait résoudre le problème de toute la Commune.
Les élections sont passées depuis longtemps, la subvention a dû arriver, et le forage n'a pas été fait... le Maire, dans le reportage de RFO, en est encore a répéter en boucle que "ça coûte cher !"...
Certains se sont organisés pour avoir une cuve d'eau pluviale, mais cela nécessite un équipement électrique qui fait grimper en flèche leur facture d'EDT...
Autre solution, d'autres se sont raccordés à leurs frais comme le demande la Mairie, mais leurs problèmes restent les mêmes et ils n'ont pas d'eau dans ces nouveaux raccordements, ou très peu et de manière aléatoire....
Tout un quartier après l'abattoir n'est absolument pas desservi en eau, et ces familles n'ont d'autre solution que la rivière... comme au moyen-âge...
Enfin, la charge des raccordements représente, pour certains, facilement 200.000 fcp, donc même pas en rêve pour certains foyers dont on sait bien qu'à Papara, comme partout, cela représente une somme phénomènale.
Et donc, quand bien même, par miracle, on arriverait à raccorder tout le monde, le problème resterait entier puisqu'il y a donc des exemples réels de gens raccordés qui n'ont pas l'alimentation en eau normale à laquelle, comme tout le monde, ils ont droit.
Un nouveau forage, qui, au mieux, n'arriverait pas avant de longs mois, parviendrait-t-il à résoudre les problèmes de tout le monde ?
Rien n'est moins sûr, beaucoup en doutent, et de plus en plus d'habitants commencent à craquer et, on les comprend, à s'énerver, n'en déplaise au Maire qui ne semble pas apprécier la critique d'après plusieurs témoignages.
C'est tout un travail global d'audit du problème hydraulique de la commune qui semble, à l'évidence, s'imposer...
...mais à quel prix ? quand ?
On continue à suivre l'affaire... Les gens de Papara sont solidaires et s'organisent pour réagir par tous les moyens, comme c'est de plus en plus le cas en Polynésie quand les responsables élus sont défaillants.
.
.

Sphere: Related Content

vendredi 19 février 2010

Le repos du dragon...

.

...ou du Lion, je ne sais plus trop...
.

Sphere: Related Content

Théâtre : Y'a un truc qui cloche

.

Duo comique au petit théâtre de la Maison de la Culture qui surfe (entre autres) sur l'actualité politique locale pour s'en moquer évidemment (que faire d'autre ?). Apparemment sympa, si l'on en juge par l'extrait, c'est une occasion de rigoler, ce qui n'est pas si fréquent avec les gugusses de tous bords qui se succédent au pouvoir.
Le principe du duo comique masculin n'est pas nouveau, mais le sujet local peut sans doute valoir le déplacement.
La rencontre de 2 hommes, Fernand le clochard qui a tout abandonné pour fuir les soucis de sa vie quotidienne et Etienne, un intermittent du spectacle déçu par sa vie sentimentale et le monde du show-biz qui ont des avis insolents, drôles mais jamais méchants sur tout, même , donc, sur l’actualité du Fenua !
Petit extrait emprunté au JT de RFO d'hier soir...
.
JUSQU'AU 28 FEVRIER A LA MAISON DE LA CULTURE, PETIT THEATRE
.



.
.

Sphere: Related Content

jeudi 18 février 2010

Problèmes d'eau à Papara : le Maire s'en lave les mains !

.

ça fait des mois qu'on en entend parler et ça fait des mois que les habitants de Papara patientent gentiment que la situation de la distribution d'eau dans leur commune s'améliore. Certes le cyclone OLI n'a rien arrangé, mais malgré le silence des robinets, il aura quand même été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour de nombreux administrés de cette commune de la côte ouest de Tahiti, dont le maire est le député Bruno Sandras.
Les pétages de plombs commencent avec la création d'une page sur facebook "fiu des problèmes d'eau à Papara" qui compte plus de 200 fans.
La lecture de cette page est un témoignage de ce qu'endurent les gens : filet d'eau entre minuit et quatre heures du matin, moment idéal on s'en doute pour faire sa toilette et sa lessive, mais une tranche horaire avec laquelle les gens sont bien obligés de composer s'ils ne veulent pas être à sec au matin....

petits extraits de la page facebook
"nous on patiente depuis plus de 10 ans et avec tous ces problème de canalisations eh ben tu vois la patience elle n'ai plus du tout là.Je suis du quartier de Apea"
"bien d'accord avec toi ,j'habite aussi apea et la patience a des limites..."
"moi je ne me réjouis pas , il n'y a pas d'égalité pour l'eau dans cette commune"
" le pipi de "fourmis " des robinets s'est transformé en pipi de "souris" c'est toujours pas suffisant pour laver le linge ,se doucher et mes plantes sont en train de crever! j'espère que la facture d'eau ne va pas arrivée car je crois que je le prendrais très mal..."
" La mairie a pour mission de satisfaire aux besoins de la population locale. On VEUT donc de l'EAU, en quantité suffisante surtout, pour vivre normalement tout simplement. Est ce que c'est demander la lune ??? ..."
etc...

Le reportage de RFO ci-après, de Nicolas Suire et Jérôme Lee, montre qu'une habitante en est à entamer une grève de la faim, qui n'émeut pas du tout le tavana (maire) dont on appréciera la réaction...
Il aurait reproché à la grèviste, Sylvia, d'avoir alerté les médias.
Cette dernière ne m'a pas contacté mais puisque Sandras ne veut pas que ça se sache, et bien... on va en parler !!!
Courage, donc, à nos voisins de la côte ouest.
Tahiti Herald Tribune suivra l'évolution des choses, n'hésitez pas à me contacter pour des témoignages à ce sujet.
L'administrateur(trice) de la page facebook résume ainsi le message que les habitants de Papara privés d'eau veulent faire passer : "On veut juste de l'eau !!! si possible avant 2015, pour vivre normalement, tout simplement"



.
.

Sphere: Related Content

mercredi 17 février 2010

La chauvine et le courtisan

.

Lors de l'inauguration du parc des jardins de Paofai en début de mois, le président Tong Sang essayait de draguer un peu la Marie-Luce, en lui faisant un compliment comme on n'entendrait même pas dans une boîte de nuit de Nogent le Rotrou au mois de Novembre, et qui ne lui laissait définitivement aucune chance de pécho la Penchard.
Il déclarait en effet (et c'est véridique mais les télés n'ont pas repris ce passage) : "ce parc est comme un vase, dans lequel on mettrait une fleur, et cette fleur, c'est vous!"
Ce à quoi la ministre avait répliqué : "Après ce qu'a dit le président Tong Sang, comment voulez-vous que je reparte à Paris? Ce parc a besoin de moi pour pouvoir fleurir, il faudra l'arroser tous les jours"...
Tiens, ça me rappelle une histoire *...
Heureusement, GTS n'avait pas surenchéri.
Vous imaginez sinon ? ...."mais ma petite Marie-Luce, si tu veux voir mon arrosoir.... quand tu veux je t'arrose..." Non, non, du calme...
Il avait l'air encore chaud bouillant notre mini président quand il montrait les étals de poissecaille au marché de Papeete, à la Ministre...

Et donc GTS est à Paris en ce moment, pour retourner voir Marie-Luce et, officiellement, lui demander des brouzoufs pour reconstruire la Polynésie après le passage du cyclone Oli que cette dernière a vécu en live, devant expliquer à son mari en rentrant qu'elle avait vécu Oli avec le président de la Polynésie...
Attention aux compliments que va sortir Tong Sang à Paris pour courtiser à nouveau la fleur de Paofai, pas de gaffe Gaston...
De toute façon, Marie-Luce elle s'en fout.
Aucune chance Tong Sang, Romina t'attend et te surveille...
Ce qu'elle aime, Marie-Luce, c'est la Guadeloupe !
Guadeloupe über alles, comme elle l'a déclaré : "Il y a des enjeux considérables, financiers, nous en sommes à une enveloppe de près de 500 millions d’euros pour l’Outre Mer et cela me ferait mal de voir cette manne financière quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique et demain dire Enfants de la Guadeloupe, je ne suis pas capable d’apporter quelque chose à mon pays !", lors d'un meeting UMP, ce dimanche, dans son île natale.
Pourquoi Sarko a-t-il rompu la tradition du Ministre de l'outre-mer qui ne devait pas être un ultra-marin ?
Et puis en plus faut vraiment pas être fufute pour ne pas être conscient que tout ce qui se dit dans un meeting est filmé, enregistré, et se retrouve le soir même ou le lendemain en libre circulation sur internet...
Et ben voilà, le masque penchardien est tombé... et comme on s'en doutait, Marie-Luce n'est pas une ultre-marrante !

* ce sont deux copines qui discutent... l'une dit
- tiens hier soir j'étais couchée, mon mari est rentré tard et il m'a ramené un bouquet de fleurs
- et alors ? qu'est-ce que t'as fait ?
- ben... il s'est approché et j'ai écarté les jambes
- pourquoi ? t'avais pas de vase ?
.
.

Sphere: Related Content

mardi 16 février 2010

Chronique d'une choucroute annoncée

.

Les anciens amis de l'UDSP (j'en ris encore...) sont bien redevenus les ennemis de toujours avec la bombe que lance Oscar Temaru ci-dessus incitant le bavard procureur José Thorel à démonter toutes les magouilles que, soi disant, tout le monde connaissait, que l'on tait quand on est au pouvoir, et que l'on déballe quand on ne l'est plus...
Et là, Oscar se lâche... un véritable petit manuel des combines résumé en une page, avec cette phrase de conclusion "rentrez leur dans le chou définitivement !"
Cliquez sur le communiqué pour le voir en un peu plus grand et appréciez ...
Allez tonton Oscar, raconte-nous encore des histoires de magouilles !

.
.

Sphere: Related Content

lundi 15 février 2010

Ce que nous réserve l'année du Tigre heavy metal...

.



C'est Rosina Chin Foo, présidente du Si Ni Tong qui, hier soir, sur le plateau du JT de TNTV, face à Florence O'Kelly Laurent, nous dit tout.... ou presque... parce que déjà elle n'a pas consulté les oracles ! Ben alors Rosina ?
Ensuite, on apprend que "des prévisions de calamités et de catastrophes sont prévues" (sic).... même si elle dit plus tard dans l'interview que le séisme de Haïti et le cyclone Oli, c'est pas la faute au tigre ! Mais le tigre doit bosser à Météo France alors...
Une année du Tigre, c'est une année difficile ajoutera-t-elle, car le tigre est un animal turbulent et......

Allo ?
Encore une coupure de vini ?

Bon bref... si vous voulez une VRAIE prospérité, ne brûlez pas de FAUX billets... Faudrait pas prendre le Dieu Kanti pour un imbécile quand même... Oui c'est illégal de brûler des billets, mais seul dans votre jardin, à l'abri des regards...

Allez Kung Hi Fat Choy tout le monde... et donc bon courage surtout, puisqu'il parait qu'on va morfler...

.
.

Sphere: Related Content

La SEMAINE VUE PAR LOLO (La dépêche dimanche du 14 février 2010)

.

.
.

Sphere: Related Content

dimanche 14 février 2010

Bonne Saint Valentin métallique et tigrée !

.

Si vous êtes un tigre métallique amoureux, ça va être votre journée puisque ce beau dimanche est en même temps la Saint-Valentin et le nouvel an chinois avec l'entrée dans l'année du tigre de métal.
Sinon débrouillez-vous, vous pouvez aller bouffer des pâtés de riz farcis de haricots, de porcs et de cacahuètes au temple chinois de Kanti le matin, et puis, s'il vous reste encore une place après cette bourrative douceur, faire un vrai repas au resto avec votre bien-aimé(e).
En tout cas bon dimanche à tous... vive la vie et vive l'Amur !
.
.

Sphere: Related Content

samedi 13 février 2010

vendredi 12 février 2010

VITI et DIGICEL : la fin des monopoles ?

.

Etait-ce une date historique hier que ce 11 février 2010 ? Un vent d'incrédulité s'est mis à souffler quand Teva Rohfritch, Ministre de l'Economie Numérique, a annoncé qu'un nouvel opérateur de téléphonie mobile, DIGICEL, et un nouveau fournisseur d'accès à internet, VITI, étaient agréés, moyennant des tickets d'entrée rondelets.
Avec Gilbert Wane (DIGICEL), Marc Collins (VITI) et Teva Rohfritch, on se met à y croire à la fin de ce putain de monopole...
C'est quand même autre chose que Jacqui Drollet et Jean-Paul Barral, les deux papis bas-débit du muppet's show des télécom locales non qui nous ont bien embrouillés et roulés dans la farine pendant des mois ?
Facebook était ponctué hier de plaintes d'utilisateurs de VINI qui avaient des problèmes de connexion, ou des coupures en pleine communication...
Teva Rohfritch ne passe pas son temps à parler des affaires, à faire des effets d'annonce dans le vent, et semble crédible et efficace dans les dossiers qu'il prend en charge.
L'idée étant ici d'ouvrir la concurrence, et de réfléchir aussi à des complémentarités pour que d'autres technologies permettent une desserte plus large de toutes les îles.
D'ailleurs en exclusivité, Tahiti Herald Tribune vous montre ci-dessous le vrai câble sous-marin Honotua....
Par contre mes lettres de résiliation pour MANA et TIKIPHONE sont prêtes mais il faudra sans doute attendre un peu avant de les envoyer.

.
.

Sphere: Related Content

jeudi 11 février 2010

Le Procureur José Thorel ne mâche pas ses mots...

.
Belle accroche du site MEDIAPART qui publie des enquêtes sur Tahiti, et notamment une interview explosive de notre Procureur bavard et médiatique, José Thorel, qui dit ce qu'il pense sur son travail et sa façon de penser. C'est ainsi qu'il annonce clairement «Moi, je suis payé pour leur rentrer dans le chou»... en parlant du système Flosse. Il n'est pas tendre avec son prédécesseur chiraquien Bianconi...
L'article est réservé aux abonnés de MEDIAPART mais on peut le voir en intégralité chez Christine Bourne, sur TAHITITODAY, à qui l'on dit, tous en coeur : "merci Christine !"

Petites phrases de José Thorel :
"Flosse n'est pas très intelligent mais c'est un malin (...) ce n'est pas un ange non plus"
"ce qui est sûr, c'est qu'il a je ne sais combien de pensions alimentaires à payer, car il a des gosses aux quatre coins du pays !"

CLIQUEZ CI-DESSOUS
POUR LIRE LA CROUSTILLANTE INTERVIEW

1ère partie
2ème partie
3ème partie
.
.

Sphere: Related Content

mercredi 10 février 2010

Flosse, sa vie, son oeuvre, sa chute...

.

A lire sur LE MONDE.fr une série d'articles passionnants sur Gaston Flosse...
Et d'ailleurs Marie-Luce Penchard semble avoir eu ces articles en avant-première puisque c'est ce qu'elle lisait la semaine dernière dans l'avion qui l'emmenait aux Australes.

.
.

Sphere: Related Content

mardi 9 février 2010

Le cyclone PAT devrait épargner la Polynésie...

.

D'APRES L'EXCELLENT SITE CYCLONEXTREME :

Statut à 21h00 heures locales lundi
PAT s'est nettement intensifiée ces 6 dernières heures (gain de 10 knots) et est à la limite du stade de cyclone tropical (pression 971 hPa) et a suivi une direction sud sud-est

Statut à 17h00 heures locales lundi
PAT est toujours une "petite -en diamètre- & compacte" tempête tropicale (dépression tropicale forte selon classification MF) ayant maintenu son intensité ses douzes dernières heures malgré un environnement favorable (température de mer >28°C, faible cissaillement du vent) qui aurait pu permettre l'intensification
Il semble que la faible divergence des vents en haute altitude est limitée cela
PAT se situe à 1050 km à l'ouest nord-ouest de Tahiti (archipel des Sociétés, Polynésie) et se déplace toujours en direction du sud-est à la vitesse de 14 km/h

Prévisions :
PAT devrait progressivement entamer sa descente au sud puis sud-ouest durant les prochaines 24 heures
Tous les modèles numériques sont en consensus sur cette trajectoire avec une intensification plus ou moins importante suivant les modèles

Alertes :
Ce système doit toujours être suivi avec la plus grande vigilance tant qu'il n'aura pas pris sa course au sud puis sud-ouest
Avis en cours par MFP, révisez les consignes cycloniques

Infos :
Heure polynésienne = - 10 heures UTC / Point position & intensité à 21h00 & Bulletin demain matin à 7h30 (heures locales)

Je propose une flash mob sur la côte ouest pour souffler symboliquement tous ensemble vers l'ouest afin de chasser les cyclones vers d'autres latitudes sans croiser de terres habitées...
.
.

Sphere: Related Content

lundi 8 février 2010

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La dépêche dimanche du 7 février 2010)

.
.
.

Sphere: Related Content

"Tahiti Ora en toute intimité", sur RFO, mercredi 10 février à 20:00

.

Serait-ce un effet FIFO ? ...les documentaires locaux de qualité s'enchaînent sur RFO Polynésie.
Si vous aimez la danse tahitienne, retrouvez le groupe TAHITI ORA mercredi à 20:00 dans le documentaire TAHITI ORA EN TOUTE INTIMITE de Sébastien Joly.
Grosse impatience de découvrir ce qui s'annonce comme un "les yeux dans les bleus" où les jolies danseuses et les beaux danseurs de Tumata Robinson remplacent les footballeurs de l'équipe de France.
Pour avoir eu le privilège de suivre cette troupe, et pour connaître le talent de Sébastien, cela risque fort de donner un documentaire très attachant et plein de sensibilité.
Le réalisateur m'a confié quelques confidences sur son travail titanesque, qui résume en 52 minutes des milliers de rushes :

"c’est une production qui s’étale sur trois ans, qui a commencé à l’époque des Grands Ballets de Tahiti jusqu’à la cassure en janvier 2008, puis repris avec Tahiti Ora dès leur formation. C’est un tournage à la “striptease”, la caméra qui partage la vie des artistes. Au début je venais tout les soirs sans caméra, afin de me faire adopter par la troupe, puis petit à petit j’ai sorti la cam. Je ne voulais pas de grosse structure de tournage afin de garder le coté authentique des artistes: des interviews réalisées par des inconnus faussent le comportement de l’interviewé. J’ai voulu mettre la priorité sur l’humain. Aucune mise en scène, que du one shot !"
.
.

Sphere: Related Content

Scandale à Tubuai après le passage de Oli ?

Le coup de gueule qui suit, d'une habitante des Australes, tourne sur Facebook.
Pour les sinistrés du cyclone OLI, les consignes gouvernementales ont été claires : se faire connaître auprès de leur Mairie.
Il sera intéressant de savoir comment les indemnisations promises et annoncées comme étant équitables et sans favoritisme vont se dérouler. En attendant, on peut prendre connaissance de ce cri poussé par quelqu'un qui est sur place :

photo de P.Bastianaggi-Tahitipresse

Bonjour à tous et à toutes,

Je tiens à vous informer que tout ne se passe pas comme on le pense sur Tubuai…

On parle de bravoure, d’actes héroïques, d’aides, de moyens déployés pour venir en aide aux sinistrés. Mais j’entends de la part des habitants beaucoup de choses différentes :

Avant le passage d’Oli, il n’y pas eu un tour des habitants pour s’assurer qu’ils étaient prêts pour affronter cette catastrophe. Pendant les rafales certains se sont retrouvés dehors livrés à Oli car leur maison avait volé et ont du se réfugier dans une autre partie de leur propriété. Je pense notamment à la famille Bodin. Le tour des habitants pour recenser tout le monde ne s’est pas fait de manière efficace puisqu’on nous a annoncé aucune perte humaine dans la nuit d’hier. Comment pouvaient ils le savoir quand certains sont sortis de leur abri seulement ce matin à 9h?

Aujourd’hui le partage de l’eau n’est pas équitable, certaines personnes ne sont pas aidées, laissées dans le plus grand désarroi, livrées à elles-mêmes face à leur maison détruite. Je peux comprendre en effet qu’il faille gérer un mouvement de crise et que ce n’est pas évident mais laisser certaines personnes dans la misère parce que le profil ne correspond pas aux critères d’aides me scandalise particulièrement. Je pense notamment à Madame Joseph Yeng Kow qui encore aujourd’hui, pleurait seule au bord de la route, effondrée de voir qu’elle avait tout perdue. Personne ne s’est arrêté pour lui venir en aide. Où est l’aide censée recueillir les premières informations sur les maisons sinistrées?

Est ce que seules certaines personnes peuvent bénéficier de l’aide ? Est ce que le fait de travailler dans l’administration nous enlève toute possibilité d’être aidés ? Est ce que face à une catastrophe naturelle, ne sommes nous pas tous égaux, des êtres humains, que nous soyons fonctionnaire ou agriculteur? J’ose espérer que l’humanité ne se résume pas à ce que nous sommes dans la société.

LEDRU Laurence, fille de Madame BONNET Raymonde, résidente de Tubuai.

L'objectivité m'amène toutefois à publier aussi la réponse d'un collaborateur de la vice-présidence qui rappelle aussi ce que je disais plu haut : se faire recenser auprès de sa commune...

Pour ma part, je travaille auprès du Vice-Président en charge de l'organisation des secours et je suis choqué des propos tenus. Je me suis moi-même rendu sur place et je puis vous assurer que le pays fait tout ce qui est possible mais c'est sur que nous ne pourrons pas contenter tout le monde d'un coup. On ne reconstruira pas 200 maisons simultanément non plus. Croyez-vous simplement que si nous le pouvions nous ne le ferions pas ? S'agissant du bilan des pertes. Bien sur, aucune nouvelle victime n'était à déplorer jusqu'à preuve du contraire et pour finir avec la dame assise au bord de la route, si vous êtes sur place, allez la voir et signalez-là aux autorités présentes sur Tubuai et si vous n'êtes pas sur place, plutôt que de grincher et de diffuser des propos mensongers, allez-y et donnez un coup de main que vous nous reprochez de donner de manière sélective. On a besoin de tout le monde et plus de bras sur place que de paroles sur FB.

En même temps lui il sur le terrain ET sur facebook !
Donc véritable cri d'alarme ? réelles dérives ? ou cri de désespoir un peu rapide ?
il y a de plus en plus d'internautes aux Australes, que ceux-ci n'hésitent pas à me faire part de leur satisfaction pour l'aide qu'ils recevront ou au contraire de leur mécontentement...
.
E.

Sphere: Related Content

dimanche 7 février 2010

Reportage de TNTV sur les dégâts du cyclone OLI à Tubuai

.

Reportage de Florent Collet et M.Hauata suivi d'un reportage de Thomas Chabrol, Florent Collet, M.Hauata, T. Poulard




.
.

Sphere: Related Content

Reportage de RFO sur les dégâts du cyclone OLI à Tubuai

.

Reportage de Heidi Yieng Kow, Gilles Hucault, J. Galliero, V. Terai, H. Moutouh




.
.

Sphere: Related Content

Après le cyclone OLI, le Président Tong Sang est au plus près des besoins...

.

...le Pays veut identifier au plus vite les dégâts, le nombre de sinistrés, et lancer la reconstruction le plus rapidement possible. L’OPH dispose de 100 kits MTR neufs, et le FDA d’une quarantaine. Si nécessaire, leur affectation ira donc en priorité vers les Australes. “Ils peuvent être montés en quinze jours”, a déclaré Gaston Tong Sang, en précisant que ces constructions sont anticycloniques. “On essaie d’être au plus près des besoins”, a-t-il déclaré en substance. Par contre, leur attribution se fera au terme d’une opération de recensement et sous l’oeil d’un expert du bâtiment indépendant, pour balayer toute suspicion de favoritisme ou de clientélisme, prévient le gouvernement.

Article complet de LA DEPECHE
.
.

Sphere: Related Content

samedi 6 février 2010

Dégâts de OLI à Tubuai, les photos de Christian Durocher / Tahitipresse

.

Premières images des dégâts du cyclone OLI sur Tubuai, grâce au travail de Christian Durocher de Tahitipresse... no comment...
VOIR TOUTES LES PHOTOS ICI

.
.

Sphere: Related Content