mercredi 30 septembre 2009

Tsunami, debriefing... bravo VINI et le GIE TAHITI TOURISME....

.

VINI c'est comme Capri... c'est fini, dès qu'il y a un truc qui se passe, faut surtout pas que tout le monde téléphone en même temps, à la queue leu leu, chacun son tour.... et forcément, quand y'a une alerte tsunami, on a besoin de contacter ses proches, d'aller à la pêche aux infos... Que ce soit le réseau mobile ou le réseau fixe, ça saturait, impossible de passer le moindre coup de fil...
Belle démonstration de la puissance du feu du détenteur du monopole... (dans le même sac : OPT et Tikiphone évidemment).
On a eu de la chance hier en Polynésie, mais si l'on subissait une vraie catastrophe, n'y aurait-il pas un gros gros souci frisant la non-assistance à population en danger ?
Bref, l'épisode d'hier ne démontre-t-il pas que l'arrivée de la concurrence est une urgence ?
Le monopole a montré ses failles et ses limites, les discours politiques ne sont plus crédibles...
Allez on y va ?
DIGICEL, MARA TELECOM, et PACIFIC MOBILE TELECOM, soyez les bienvenus...

Et du côté du GIE TAHITI TOURISME des mails ont circulé (enfin un mail pour être honnête...) pour demander aux partenaires étrangers de dissimuler cette alerte à la presse !!! ...ça fait honte un tsunami ? en attendant le mail en question circule, se multiplie, se propage... le contraire de l'effet espéré... un vrai... raz-de-marée ! Non seulement on va savoir qu'il y a eu une alerte au tsunami, mais on va aussi savoir que le GIE TAHITI TOURISME a préconisé de le dissimuler...

From: ✹✹✹✹✹✹✹✹✹ [mailto:✹✹✹✹✹✹✹@tahiti-tourisme.✹✹]
Sent: Tue 29/09/2009 ✹✹:✹✹ PM
To: ✹✹✹✹✹✹✹✹✹✹✹✹
Cc: ✹✹✹✹✹✹✹✹✹; ✹✹✹✹✹✹✹✹
Subject: TSUNAMI

Hello ✹✹✹✹✹✹✹,
I understand the situation is quite chaotic but we are very happy to hear that nothing happened in Tahiti.
It will be very important to have an official statement to be sent pro-actively to the Trade partners (TO and TA), and NOT to the press, where to highlights the efficient management of the alert process (communication to hotel etc.) and that happily the alert was cancelled and no damage are recorded to the properties (if this is the case).
As for the press we have monitored the situation here in the key online and, apart from France which mentioned the specific allert for Tahiti, most of the other media have not mentioned French Polynesia.
We will send out now a mail to ask to all EU offices to monitor the articles' content and send us and you a report tomorrow.
We do not recommend to undertake any active action/communication towards the press in order to avoid unnecessary attention but monitoring, at least for 2 days will be key to evaluate the eventual damage we can get from this situation.
An update tomorrow but please provide us with a positive statement for our TO and TA
Thanks
✹✹✹✹✹✹✹

.
.

Sphere: Related Content

Alerte tsunami hier sur la Polynésie

.

Les ouvriers du chantier du nouvel hôpital sont restés
un bon moment sur le toit pour observer l'arrivée de LA vague...
.
D'abord et surtout une pensée pour les victimes du séisme aux Samoa, c'est quand même autrement plus grave, dramatique et terrible que nos gesticulations d'hier matin lorsque, vers 09:30, les sirènes retentirent. Au téléphone à cet instant, je me suis dit que midi était vite arrivé, puis j'ai compris que nous n'étions pas le premier mercredi du mois, et qu'il n'était pas midi.
Donc cette sirène voulait dire autre chose...
Merci à MANA (les concurrents de MANA ont été nuls sur ce coup, comme totalement absents...) de nous permettre de garder un oeil sur Twitter, Facebook et Tahitipresse par exemple qui nous informaient donc d'une alerte rouge au tsunami, consécutive au séisme samoan. Je ne connais pas la palette des couleurs des alertes, mais rouge ça veut dire danger.... y'a des couleurs parlantes, comme une piste noire en ski, tu te dis que c'est sûrement plus hard qu'une piste rose... Les premières précisions arrivent : une vague de 2 mètres sur les Marquises et une vague de 90 cm (c'est précis dis donc...) sur les autres archipels. Des voisins qui sortent de chez eux... on fait quoi ? On lit encore un peu les consignes mais le site de Tahitipresse semble pris d'assaut, comme le réseau téléphonique, plus rien ne passe... Finalement les consignes indiquent de se situer à 10 mètres au dessus du niveau de la mer pour les Marquises, et 5 mètres ailleurs. J'embarque deux voisines, direction un point élevé, après qu'un gendarme soit passé nous demander d'évacuer. On passe devant l'école de mon fiston, je m'arrête... forcément... la directrice très zen a affiché le fax reçu et précise que c'est l'affaire de moins d'une heure, que la vague fera 90 cm et qu'il n'y a rien à craindre, mais que je peux prendre mon gamin si ça me rassure, sachant qu'il faudra le ramener très vite dès que l'alerte sera levée. Ok, on fait confiance... on continue avec les voisines à filer vers la montagne, pas trop d'embouteillages, nous sommes à la périphérie est de Papeete. On écoute RFO Radio qui donne des infos régulières mais l'heure estimée de l'arrivée de la déferlante passe et rien, plus aucun commentaire.
Réseau téléphonique mobile et fixe saturés...
Vers 11:30 nous retournons chez nous. La station service ouverte 24h/24 est déserte et a baissé son rideau de fer. D'autres voisins partent nous disant que la 6ème vague arrive, qu'elle approche du port de Papeete, et que c'est la "big one"... Un autre voisin nous dit que 1 mètre de flotte c'est pas grand chose sauf si c'est accompagné d'un énorme courant... et on a aucune info sur le courant, normalement ça arriverait de l'ouest, mais on entend dire aussi que Mahina, à l'est, serait exposé ou menacé. Pfff... on va retrouver un peu d'infos pour faire le tri dans tout ça et puis aviser, bien qu'au loin un haut-parleur donne encore des consignes de retrait vers des points élevés. Au pire, on filera chez la voisine en étage... Puis arrive le flash de midi de RADIO1 confirmant la levée de l'alerte, sauf aux Marquises. RFO affirme sur Facebook que l'alerte est maintenue pendant quelques minutes supplémentaires puis tout rentre dans l'ordre... Entre temps, on a appris que les consignes de sécurité imposent de partir sans son véhicule, et de ne pas aller chercher ses enfants à l'école... j'ai donc fait exactement ce qu'il ne fallait pas faire, désolé la Sécurité Civile mais vos séances de formation et de prévention elles étaient quand déjà ? On va dire que cette vraie alerte aura finalement servi de répétition grandeur nature, et je reste juste dubitatif sur les méthodes de calcul qui permettent de déterminer avec autant de précision la hauteur d'une vague...
C'était le sujet unique de conversation hier, comme pour nous faire oublier ça....
.
.

Sphere: Related Content

mardi 29 septembre 2009

Alerte rouge au tiramisu !!!!

.

Tous les détails demain
dans le Tahiti Herald Tribune...
Avec mes remerciements à Seb, journaliste-photographe-steadycamer-pâtissier....
.
.

Sphere: Related Content

Précision TAHITI TODAY / TAHITI TOMORROW

.



Suite à l'apparition sur la blogosphère de Tahiti Tomorrow dont j'ai parlé il y a quelques jours, je tiens à préciser et rappeler que ce nouveau blog n'est évidemment pas tenu par Christine Bourne, l’éditorialiste du site Tahiti Today, comme le début de mon article pouvait le laisser penser.
Les auteurs de Tahiti Tomorrow, cela n’échappe à personne, ont sciemment voulu jouer en plusieurs points sur la confusion, notamment par le titre, et je ne veux en aucun cas amplifier cette confusion.
Je précise donc par ces lignes que Tahiti Today est l'oeuvre quotidienne depuis des années de Christine Bourne, qui ne peut en aucun cas être assimilée à ce blog non journalistique dont elle et d'autres sont la cible.
Je regrette qu'une ambiguïté ait pu s'installer dans l'esprit de certains lecteurs, et j'espère que ce rectificatif permettra a chacun de lire et apprécier l'un et/ou l'autre selon ses convictions, ses idées ou son sens de l’humour - LOLO

(exceptionnellement, pas de commentaire sur ces lignes pour ne pas démarrer une nouvelle polémique)


Sphere: Related Content

Message sponsorisé...

.

VOTRE FOURNISSEUR
D'ACCES A INTERNET
VOUS SOUHAITE
UNE BONNE JOURNEE EN BAS DEBIT
.
.

Sphere: Related Content

2ème défaite par 8 à 0 pour les footballeurs U20 polynésiens...

.

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL
DES MOINS DE VINGT ANS, EGYPTE 2009
---
Alvin Tehau (Tahiti, en rouge) aux prises avec Jose Rondon (Venezuela, en blanc)
photo de Julian Finney - FIFA/FIFA via Getty images

En s’imposant facilement devant Tahiti, les Sud-américains se sont assurés de participer aux huitièmes de finale. Ce résultat qualifie également l’Espagne dans le Groupe B d'Égypte 2009.
Comme on pouvait le craindre après leur déroute face à la Furia Roja (0:8), les Tahitiens semblaient rapidement ne pas être dans les meilleures dispositions ce lundi 28 septembre au Al Salam Stadium du Caire. Dès la quatrième minute, ils devaient même déjà s’incliner devant Jose Rondon (0:1, 4’).
Bien lancés, les Vénézuéliens allaient alors laisser le cuir à leurs adversaires, mais continuer à planter quelques banderilles comme sur ce corner repris de la tête par Jose Manuel Velazquez, laissé seul au deuxième poteau (0:2, 19’).
A la pause, la messe était déjà dite pour la pauvre Tahiti Nui, puisque réduite à neuf, elle avait concédé un nouveau but sur penalty par Rondon (0:3, 27’).
Difficile dans ce contexte de trouver une réelle valeur à un second acte tout de même disputé avec beaucoup de cœur de la part de garçons de Lionel Charbonnier. Oscar Rojas (72'), Yonathan Del Valle (78', 88', 90'+1) et Rondon (90'+2 s.p.) y auront eux trouver un certain intérêt. (résumé FIFA.com)

Les jeunes footballeurs du fenua, malgré le coaching magistral de Lionel Charbonnier, se tapent donc une deuxième très cuisante défaite avec une circonstance atténuante selon leur entraîneur : le handicap d'un mauvais arbitrage qui siffle un pénalty imaginaire (les images sont claires) et le sanctionne d'un carton rouge. Un deuxième carton rouge un peu plus tard obligera les jeunes polynésiens à jouer à neuf...
16 buts en deux matchs, aucun but inscrit, le bilan est très lourd et le match contre le Nigéria ne sera pas facile...
On est déjà certain que Tahiti battra le record des buts encaissés, et on peut donc leur décerner un trophée de consolation.
Comme consolation, on peut en revanche se réjouir des résultats des sportifs locaux aux mini-jeux du Pacifique...
Vos pronostics pour le dernier match des petits aux pieds des pyramides ?
...allez je me lance, ils vont sauver l'honneur avec un méritant match nul 3-3...
.
.

Sphere: Related Content

lundi 28 septembre 2009

Flosse, l'éternel retour...

.

Comme un vieux disque rayé, revoilà la scène déjà vue et revue du retour du héros martyr privé cette fois de sa chérie parce qu'elle ne sait pas se servir d'un scanner, et entouré de trois avocats dont un qui avait très chaud... et un autre (le fameux ténor qui parle plus fort que les autres) qui est sûr que son client va garder son immunité...
.
.

Sphere: Related Content

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La dépêche dimanche du 27 septembre 2009)

.
.
.

Sphere: Related Content

dimanche 27 septembre 2009

Nouvelle publicité AIR TAHITI...

.
.
.

Sphere: Related Content

Le nouveau parti des jeunes qui vont tout changer de Bruno Sandras

.

Hier c'était la création officielle du parti IA HAU NOA (traduction : "plus fort que Noah père et fils") de Bruno Sandras, qui avait déclaré dans la semaine être "officieusement" soutenu par l'UMP (enfin une partie de l'UMP puisque chez eux aussi y'a des dents qui grincent et des cacas nerveux).
Officieusement toujours, il aurait déclaré attendre 5.000 personnes au baptême de son parti... D'après les médias, ils étaient officieusement 300, et le président du parti tout neuf annonce officiellement 500 adhésions à l'issue du congrès fondateur. Plus d'adhésions que de participants, ça commence fort avec les chiffres !
On ne vas pas s'étendre, Sandras n'annonce rien de nouveau et surfe, comme Teiva Manutahi, Nicole Bouteau, Hiro Tefaarere ou tous les autres sur le refrain démago et stérile du "la population en a marre, on va moraliser tout ça et place aux jeunes... avec nous ce sera différent...".
Ils ont le dos large, les jeunes...
Foutaises... surtout que, je ne sais pas si vous avez vu les images aux infos, mais il fallait vraiment les chercher les jeunes dans l'assistance.
Franchement la moyenne d'âge dépassait largement 50 ans...
Et puis comme démonstration de dynamisme on se marre : entre la tronche de Droopy du président et Fernand Roomataaroa au premier rang, venu en ami avant sa sieste... ça commence fort aussi côté communication !
C'est vrai que le renouveau viendra d'une nouvelle génération, mais forcément il faudra que tous les dinosaures, dont Sandras, qui était encore Tahoera'a y'a pas longtemps, s'éteignent...
En attendant voilà donc le 26ème parti politique polynésien, encore un record.
Au premier suffrage, on peut lui prédire entre 1,86 % et 2,71 % des voix...

Lire article de TAHITIPRESSE
.
.

Sphere: Related Content

Message de Johnny Hallyday au Président Temaru

.
.
.

Sphere: Related Content

samedi 26 septembre 2009

Oscar, le président free style...

.

C'était hier la grande séance solennelle de restitution locale des travaux des Etats Généraux, avec tout le gratin : gouvernement, haut-commissaire, et tous les acteurs qui se sont dévoués pendant trois mois pour faire ce boulot titanesque de consultation et de synthèse.
Oscar Manutahi, notre pérésidon électron libre, a encore fait un numéro de free style aussi déroutant qu'impressionnant...
On peut retrouver le détail de ses déclarations dans cet article de Tahitipresse.
Les dizaines d'élus et de responsables présents à la cérémonie ont dû être enchantés d'apprendre qu'ils ne représentaient pas le peuple polynésien...
Les représentants de l'Etat ont dû adorer de se faire traiter de néo-colonialistes alors que, il n'y a pas si longtemps, Oscar fayotait en courant les ministères parisiens pour faire des courbettes et ramener des sous, allant même jusqu'à écrire à son nouvel ami Nicolas quand il a eu son malaise vaginal, et lui souhaiter bon rétablissement en l'invitant à venir se reposer en Maohinésie.
Les responsables d'ateliers des Etats Généraux, qui ont bossé comme des dingues, ont dû kiffer grave de se voir attribuer d'emblée un zéro pointé à la remise des conclusions avec le (presque) commentaire suivant de l'instituteur Monsieur Oscar : "vous vous êtes attaqués aux symptômes et pas aux causes, bandes d'ânes"...
Et, enfin, une très bonne partie de la population se sera délecté de l'idée présidentielle (et donc géniale) du jour qui consiste à diviser tous les revenus par deux...
Pendant ce temps, Adolphe "Buster Keaton" Colrat la jouait hyper consensuelle allant même jusqu'à se fendre d'un discours en tahitien. Joli effort , certes un peu maladroit, mais il ne savait pas ce que voulait dire "kokoro" y'a un an donc faut être indulgent... (parce que c'est l'un des premiers mots qu'on apprend aux popa'a, faut bien le reconnaître... mais je ne crois pas qu'Adolphe l'ait prononcé dans son exercice oral laborieux).
Et hier soir, pendant l'édition spéciale Etats Généraux de RFO parfaitement orchestrée par Teiva Roe, en présence également de Tony Geros, vice-président (qui était bien obligé de reprendre sans conviction les thèses tarabiscotées de son boss), le haut-commissaire était, lui, juste impeccable, rien ne semblait pouvoir l'énerver, prononçant notamment cette phrase qui ne solutionnera pas tout en Polynésie mais qui est une réalité évidente connue de tous et une bonne base de départ : "si l'on refuse de regarder en face le problème des inégalités en Polynésie, alors nous parlons pour rien..."
.
.

Sphere: Related Content

vendredi 25 septembre 2009

Mandat d'amener contre Pascale Haiti, la compagne de Flosse

.

L'escapade parisienne de Gaston et Pascale aura été rapidement contrariée puisque l'on a appris hier que la compagne du sénateur a été mise en détention provisoire, et fait l'objet d'un mandat d'amener comme l'explique très bien Tahitipresse. A peine le temps pour Flosse et Madame de faire quelques boutiques, tout juste un petit passage place Vendôme pour une babiole (voir photo). On imagine le sénateur seul, dans son petit faré pinex de la rue du Ranelagh, s'apprêtant à passer une soirée devant Envoyé Spécial, après avoir commandé, pour son dîner, n'importe quoi au traiteur du coin sauf des... sushis...
Va falloir que les disciples oranges du gourou soient dix fois plus nombreux à l'aéroport à son prochain retour solitaire de Paris, pour le consoler du mauvais sort judiciaire qui s'acharne sur sa personne de présumé innocent...
.
.

Sphere: Related Content

jeudi 24 septembre 2009

Toute personne est présumée innocente bla bla bla....

.

En Polynésie on commence à connaître la phrase par coeur, qu'il convient de coller en fin de chaque article évoquant les affaires qui touchent tant de politiciens et de personnages publics locaux : "toute personne est présumée innocente tant que la juridiction compétente ne l’a pas jugée coupable des faits qui lui sont reprochés", sinon crac boum... diffamation.
Même si on est de plus en plus nombreux dans la population à ricaner (nerveusement) en pensant que la présomption d'innocence ne s'applique tellement pas à certaines "vedettes" du feuilleton judiciaire local permanent (ne cite pas de nom Lolo surtout... tout le monde comprendra...) qui font la Une plusieurs fois par mois pour leurs démêlés judiciaires....
Et voilà que le petit occupant de l'Elysée fait son show à New York, et se met à parler d'autre chose que de politique internationale, y allant de son petit commentaire sur l'actualité et notamment la sombre affaire Clearstream en déclarant...
« Au bout de deux ans d'enquête, deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel »
Ben voyons !
Président de la République normalement, c'est être le garant de l'objectivité, de l'indépendance et de la neutralité de la Justice.
Ce n'est pas se placer au-dessus des lois et nager en pleine exception sous prétexte qu'on est à l'Elysée sous prétexte qu'on a un ego et une arrogance surdimensionnés.
Dominique De Villepin assigne Sarko en justice pour atteinte à la présomption d'innocence pour ce dérapage très contrôlé...
On verra bien comment se comporte la Justice...
Et rappelons que si Sarko est présumé innocent machin truc bidule patin couffin... il l'a bien dit sa connerie !
Pour la peine P'tit Nicolas, tu nous la copieras 100 fois : "toute personne est présumée innocente tant que la juridiction compétente ne l’a pas jugée coupable des faits qui lui sont reprochés", allez allez... papier, stylo Cartier bling bling... on y va...
.
.

Sphere: Related Content

Le ferry King Tamatoa fait vaciller l'Assemblée...

.

TAHITIPRESSE (...) L'assemblée de la Polynésie française s'est réunie mercredi matin afin de continuer l'étude du collectif budgétaire 3. À l'occasion d'une intervention sur la défiscalisation, Mita Teriipaia, élu de To Tatou Ai'a, a mis le feu aux poudres, en abordant de nouveau le sujet de la licence accordée au navire "King Tamatoa" pour la desserte des îles Sous le Vent (...) À peine le sujet abordé, que les opposants à ce projet se sont engouffrés dans la brèche. Ainsi Temauri Foster de Te Mana o te mau Motu, s'est indigné estimant se faire "entuber" dans ce dossier. Selon lui, si les textes ne sont pas modifiés, l'armateur du King Tamatoa pourra bénéficier, aussi bien de la défiscalisation que de la détaxe en carburant. L'élu des îles souhaite donc que ce dossier soit examiné plus en profondeur. "On ne nous entend pas, ou alors si on nous entend, on ne nous écoute pas !" a-t-il martelé. Temauri Foster s'est donc dit "prêt à quitter la majorité" s'il ne pouvait être entendu en son sein.

Bref, un sujet qui n'en finit pas de déchaîner les passions.
Le site de la confédération des armateurs de Polynésie fait un parallèle entre les deux bateaux, le Raromatai Express (projet Degage) et le King Tamatoa (projet Ravel). On y apprend que le projet King Tamatoa est une occaze alors que l'autre est neuf, qu'il coûte le double du bateau neuf, et qu'il consomme 8 fois plus que le Raromatai Express. Mais il est deux fois plus gros et peut transporter 250 voitures. L'express, aita !
D'un point de vue financier et écologique, le choix est évident... Degage l'emporte !
Mais le King Tamatoa répond davantage au besoin des populations des îles qui pourront venir à Tahiti avec leur véhicule économisant ainsi une location, et inversement (même si, venant de Tahiti et allant dans les îles, ce n'est pas pour rouler en bagnole...). Donc si l'on considère l'ntérêt général, Ravel l'emporte.
Mais bon... on va vite connaître la suite.
Un dossier curieusement (enfin... ça devient habituel, comme pour la nomination du président de la CPS) assorti de chantages, de manifestations, de menaces politiques, et de passions qui se déchaînent... comme si l'intérêt n'était pas que général... étrange...
Il est juste désolant, encore une fois, qu'un pays qui veut (et doit) développer son tourisme se noie systématiquement dans des nébuleuses administratives obscures et ne soit pas capable de laisser côtoyer deux projets, pour que la population et les touristes aient le choix !
.
.

Sphere: Related Content

mercredi 23 septembre 2009

L'étau se resserre...

.

Petite revue de presse des derniers épisodes de l'affaire "annuaire OPT"...

Leandro réalise que Roselita le trompe. Le jeune homme se confie à Dolores, qui lui conseille de revoir Pilar, celle qu'il aime. Mais la police débarque dans le bureau de Cristobal, alors que Leandro, son associé, part brutalement en bateau pour rejoindre sa mère, Penelopa, sans savoir que Loretta et Conchita, les jumelles sont....

Oups ! pardon... me suis planté de feuilleton, sorry...

et allez hop...

Bref... l'étau se resserre lentement... sûrement... who's next ?
.
.

Sphere: Related Content

Mouss et Rocco sont dans un bateau...

.

Affaire de l'annuaire, des emplois fictifs de la présidence, des sushis, j'en passe et des meilleurs (...des pires en vérité). Le scénario de la telenovelas judiciaire locale est bien ficelé puisque chaque jour amène son dossier sulfureux, quantifiable par l'unité de mesure locale en matière de détournement : la centaine de millions.
Quand on ne nous parle pas de la tôle que risque certains, on nous parle de l'atoll... dont l'épilogue pourrait nous ramener (ou pas) aux portes du pénis entier pénitentier (ça y'est je fais des lapsus par rapport à ce qui va suivre...).
Sans parler du dossier du câble à haut débit, que l'on commence à nous présenter comme la bande-annonce d'un futur feuilleton judiciaire...
Donc je me suis dit, que, pour un jour, on allait aller chercher hors de Polynésie d'autres exemples d'affaires.
Non non, rassurez-vous, je ne vais pas parler de Clearstream ouh là là...
Car deux infos m'ont fait sourire, prouvant qu'on a quand même des pointures en Polynésie en matière d'escrocs, de la graine de champions du monde.

D'abord l'acteur Mouss Diouf, qui est accusé de trafic de miles Air France... ah là là, l'amateur... oui ok, y'aurait eu émission frauduleuse de billets et ça représente une petite somme, mais à côté de notre milliard, bientôt, dans l'affaire de l'annuaire, c'est de la roupie de sansonnet, du pipi de chat...
Pourquoi pas le père Fourat au coeur d'un réseau d'impression de fausses figurines Panini ou Louis la Brocante receleur de faux jouets Mac Do ?
...ça va pas faire plaisir à Julie Lescroc !

Et, pour la bonne bouche, Mesdemoiselles et Mesdames, j'ai gardé pour la fin le cas de Rocco Siffredi, la star du film XXX, qui s'est fait choper en Italie pour fraude fiscale !
On va saisir Rocco !
Rocco va être en redressement !
On aura tout vu !
Est-ce si important pour le richissime roi du porno ? Les avis divergent...
.
.

Sphere: Related Content

mardi 22 septembre 2009

Oscar Temalu : yes we canette !

.
.
.

Sphere: Related Content

Sublime documentaire : TERRE NATALE, RETOUR A RURUTU

.

Très gros choc hier soir avec la découverte hier soir du documentaire TERRE NATALE, RETOUR A RURUTU de Jean-Michel Corrilion, dans le cadre de l'émission ARCHIPELS de RFO.
C'est l'histoire de Maeva (22 ans) et son frère Eteroa (20 ans), originaires de Rurutu aux Australes, qui ont été adoptés par des métropolitains alors qu'ils étaient très petits. Ils sont les deux derniers d'une fratrie de 14 enfants, et ils ont été élevés par leurs parents adoptifs, et plus précisément par leur maman, puisque les parents adoptifs se sont séparés.
Le documentaire raconte leur retour à Rurutu, à la recherche de leurs racines. Enorme émotion presque sans paroles, on se reconnait sans s'être jamais vus, câlins intenses comme pour rattraper toutes ces années. Accueil dans la maison familiale, pudeur de la maman, qui emmène ses enfants "fa'amu" sur la tombe de leur papa. Maeva se fond dans les tâches ménagères et Eteroa va aux champs et à la pêche avec son grand frère qui l'initie à différents gestes hérités de son père disparu.
Premières impressions des enfants après le choc émotionnel : Maeva comprend qu'elle est cantonnée dans des tâches dévolues par tradition aux femmes et réalise la liberté qui est la sienne en métropole. Par contre, elle découvre l'inutilité et la futilité de certains accessoires de la société de consommation occidentale comme ses faux-ongles peints... Eteroa, lui, vit une révélation, et comprend la langue locale par instinct, tout en assimilant presque naturellement tous les gestes qui lui sont enseignés jusqu'à la préparation du cochon. Sa soeur réalise alors que le petit frère qu'elle a toujours vu comme un gosse est soudain capable de nourrir une famille et devient un homme, là, sous ses yeux...
Frustration de la barrière de la langue qui prive la mère biologique et la fille de bavarder pendant des heures...
Pudeur du frangin plus introverti qui extériorise moins les choses que sa frangine...
Jusqu'au retour et aux adieux déchirants...

Wouahhh ! Quelle leçon de documentaire ! Des images magnifiques (aériennes, sous-marines, travellings, grues, steadycam, etc...), une réalisation pourtant sobre qui met en vedette l'histoire émouvante et les personnages, un très grand moment de télé, à des années lumière de l'ethnologie showbiz et fast food de RENDEZ VOUS EN TERRE INCONNUE où des pipoles s'inventent des racines improbables et des amitiés aussi profondes qu'éphémères, puis feignent de s'émouvoir au contact des vraies valeurs... d'un jour... en buvant du lait fermenté de jument qu'ils trouvent divin pour les caméras alors qu'ils ont envie de gerber comme si c'était la liqueur de Mr Preskovic dans LE PERE NOEL EST UNE ORDURE et de se taper une bière dans le canapé en cuir de leur salon parisien devant leur écran plasma qui doit diffuser un match important de champion's league...

Mais je m'égare...

TERRE NATALE est un documentaire simple, pudique et digne... Un traitement exemplaire de l'émotion de ces enfants adoptés à la recherche de leur culture et leurs racines, une pure merveille !
Bravo et merci aux auteurs et aux techniciens pour ces moments inoubliables...
.
.
.

Sphere: Related Content

lundi 21 septembre 2009

Instant magique : flash mob flower celebration

.

La troisième Flash Mob était organisée hier dans le cadre de la journée sans voiture qui libérait à nouveau le front de mer. Rendez-vous avait été donné sur internet via Facebook aux volontaires qui voulaient se réunir autour du thème des fleurs. Une consigne : venir avec des paniers remplis de fleurs. Une fois sur place, on nous révèlerait le déroulement final. Et donc, la bonne centaine de participants a été dépassée grâce au groupe folklorique espagnol présent en ce moment sur le territoire pour le festival des danses du monde. Distribution de tee-shirts de cinq couleurs, comme les cinq archipels de la Polynésie, offerts par l'efficace et merveilleux GIE Tahiti Tourisme... Direction vers la place Bougainville, où se déroulent les activités de la journée sans auto. On se mêle à la foule, et, à un signal convenu d'avance, hop, 100 tee-shirts sont enfilés et pendant quelques instants, immense lâcher de fleurs multicolores. C'est du flash mob, donc très rapide par définition, pas évident de faire des photos, mais le film du happening sera en ligne très rapidement le temps que les cameramen (dont un sur le toit du bâtiment de la Poste).
Merci aux organisateurs (dont Miriama Geoffroy Bono, en jaune sur la photo ci-dessous) de nous avoir fait croire un instant, à travers ce moment magique, fraternel, coloré et poétique, au pouvoir des fleurs...
.
.
.

Sphere: Related Content

LIE TO ME - parodie du générique par Pollywood Films

.


Comme promis, SEB et HEIARII, les deux piliers de POLLYWOOD FILMS nous ont mis en ligne le clip tourné toute la semaine dernière, que voici que voilà...
Il s'agit donc d'une parodie du générique de LIE TO ME, la série américaine diffusée sur la chaîne FOX depuis début 2009, avec Tim Roth dans le rôle principal. Il joue un personnage qui a le don de déceler le mensonge sur des visages, grâce à des tics, des petits détails physiques...
POLLYWOOD FILMS ne va donc pas tourner la série, mais a réalisé ce clip qui va leur servir de carte de visite et d'illustration probante de leur savoir-faire de très haut niveau (en plus d'être deux mecs adorables...).
..
L'affiche définitive avec tout le casting
.
.

Sphere: Related Content

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La dépêche dimanche du 20 septembre 2009)

.
.
.

Sphere: Related Content

dimanche 20 septembre 2009

Publicité de la Banque SICRADO

.
Prochaine perquisition Mardi 22 Septembre, de 13:00 à 19:00... rangez vos bureaux, mettez des fleurs, habillez-vous "local"...

.
.

Sphere: Related Content

Teasing POLLYWOOD FILMS, "lie to me"... trois nouveaux visages !

.

Donc nous savons aujourd'hui qu'il y aura aussi une touche féminine importante dans le petit clip qui sera révélé demain par les "frères Coen" de POLLYWOOD FILMS, et beaucoup de visages charmants avec ici Moehau (tout en haut), ma maquilleuse préférée (mais pas pour "lie to me" où Seb et Heiarii nous ont maquillé à l'ordinateur) et également auteur de dessins adorables et drôles à la palette graphique, Vairani (ci-dessus) et Alice (ci-dessous).
Le suspense est à son comble...
Vivement demain !

.
.

Sphere: Related Content

La joyeuse dédicace du grand P'tit Louis

.

Hier matin, la librairie du Vaima accueillait P'tit Louis, qui dédicacait son livre SECRET DEFONSE (éd. haere pô).
Au-delà du talent du bonhomme que tout le monde connait et apprécie quotidiennement dans LA DEPECHE, l'homme au chapeau d'Indiana Jones indéboulonnable est extrêmement sympathique, attachant et drôle. Une gentille et brave grande gueule qui hurle en pleine librairie, alors que quelqu'un tousse trois mètres derrière lui : "ouh là là, y'a quelqu'un qu'est allergique à mon bouquin là ou quoi ?"...
Les copains (d'abord) étaient venus au rendez-vous comme Munoz, le dessinateur des NOUVELLES, où José Antunes, débarquant en imitant qui vous savez déclenchant l'hilarité générale...
Le livre de P'tit Louis prend évidemment une saveur assez unique et un intérêt tout particulier avec le recul de quelques années quand on sait tout ce qui a été révélé récemment sur les dangers des essais nucléaires...
Mais, petit point négatif, il était à peine dix heures et il n'y avait déjà plus de livres disponibles... j'ai mis la main sur les deux derniers, alors que j'imaginais apercevoir notre trublion au stylo moqueur planqué sous des piles immenses de SECRET DEFONSE...
On va dire qu'il a été victime de son succès...

.
.

Sphere: Related Content

samedi 19 septembre 2009

"Je n'ai pas volé" par Gaston Flosse

.

Bon ce n'est pas très nouveau, on entend cette chanson à chaque retour du sénateur de Paris quand il revient de Sarkoh Lanta avec son trophée d'immunité, et qu'il déclare, la voix chevrotante et l'oeil humide, à ses fidèles adeptes oranges en transe : "je n'ai pas volé !". Comme ça devient un tube, et ben le Tahiti Herald Tribune vous met les paroles (maison...) en intégral :


Je n'ai pas volé
Je suis toujours ce sénateur pourchassé
Qui te chantait des romances
Et travaillait les nuits blanches
Mais te faisait voyager,
Je n'ai pas volé
Je suis toujours ce Gaston un peu fou
Qui amassait plein de fric
Et devenait assez riche
Pour t'emm'ner loin de ce Temaru

{Refrain:}
Et toi non plus, tu n'as pas volé
Toujours la même Pascale adorée
Toujours le même petit sourire
Qui en dit long sans vraiment le dire
Non, toi non plus tu n'as pas volé
Tu as juste eu le tort de m'aimer,
Moi qui devient un pauvre pépé,
J'ai encore envie de te séduire

Je n'ai pas volé
Je sors toujours l'habituel barratin
pour satisfaire les médias
Qui en feront leurs choux gras
Et vendront mieux leurs papiers
Je n'ai pas volé
Je compte toujours sur mon immunité
je ne veux surtout pas revoir Hubert
ni Melba et encore moins Yonker
Nuutania je n'ai pas mérité

.
.

Sphere: Related Content

Teasing POLLYWOOD FILMS, "lie to me"... deux guest stars révélées !

.

Lundi, si la "post-prod" (j'aime bien employer des termes professionnels, ça fait genre mec qui s'y connait dans le milieu du cinoche...) tient ses promesses, nous devrions voir le résultat final du projet LIE TO ME, de POLLYWOOD FILMS.
Deux guest stars ont été révélées aujourd'hui : Guillaume (ci-dessus), le présentateur du WIK sur TNTV, et gourou musical de la blogosphère avec son blog LA MELODIE DU BONHEUR et Alex (ci-dessous) de MEGASMEDIA, qui est le coach de nos MISTER TAHITI et qui présentera dans quelques semaines depuis Tahiti, l'élection de MISTER FRANCE, en compagnie de Clara Morgane, retransmission sur NRJ12.
Bref, du beau monde !

.
.

Sphere: Related Content

Recherche volontaires pour tester tourisme gratuit...

.

...écrire au Tahiti Herald Tribune qui transmettra au GIE Tahiti Tourisme...
Non parce que, comme me le faisait remarquer un lecteur, un article de Tahitipresse intitulé "la fréquentation touristique continue de baisser en Polynésie" contient un passage qui reste assez mystérieux...

...on peut en effet lire que "...le tourisme gratuit progresse légèrement" !!!
Faut vite que quelqu'un me précise ce que l'on entend par tourisme gratuit parce que je vous promets que je peux faire exploser vos chiffres et vous dégoter plein de volontaires pour venir à Tahiti gratuitement.
Je vous promets même qu'ils seront très satisfaits et qu'il recommanderont la destination à leurs amis.
On va vous faire remonter vos chiffres vous allez voir.
Bon, sinon, on le dissout quand le GIE Tahiti Tourisme ?
Elle est pas encore assez claire la démonstration de son inutilité pour ne pas dire son incompétence ?
Son budget pour la comm' c'est combien de centaines de millions déjà ?
.
.

Sphere: Related Content

jeudi 17 septembre 2009

L'étrange teasing de Pollywood Films... (Lie to me)

.

Quelle étrange annonce en fin d'après-midi, hier, sur la page Facebook de Seb Joly, l'un des deux piliers de POLLYWOOD FILMS avec son compère Heiarii Prunier...
Mais de quoi pourrait-il donc bien s'agir ?
Qu'est-ce que cela peut-il bien cacher ?
La réponse lundi sur Facebook, Youtube, Dailymotion, Tahiti Herald Tribune, CNN, TF1, MTV, M6, FOX, CBS, Discovery Channel, Google, Yahoo, HBO, Myspace, Hi5, Twitter, ....
.
.
.

Sphere: Related Content

Le retour du King ...et du chantage !

.

On n'aura pas eu King Joinville Cross Batoon mais on aura King Tamatoa !
Le gouvernement, dans sa grande "Sagesse", a en effet octroyé la desserte maritime des îles sous le vent au King Tamatoa, projet de Bill Ravel, condamnant le projet concurrent de Degage à.... dégager.
Et comme nous sommes dans un pays extraordinaire où rien ne se fait comme ailleurs, et ben on va en entendre parler longtemps puisque les perdants ont déjà décidé de bloquer la desserte maritime de Moorea dès demain...
Jacqui "bas débit" Drollet ne leur a pas suggéré de faire un seul bateau en soudant les deux coques ? ...il aime bien que des concurrents s'entendent Jacqui, et comme c'est pas possible, après il peut dire que c'est de leur faute...
Les perdants qui sont soutenus par Gaston Tong Sang et son parti To Tatou Ai'a ont déjà affiché leur mécontentement en des termes inquiétants pour la cohésion future de la majorité.
On reparle aussi comme par hasard d'un groupe qui se reformerait à l'Assemblée avec les tristement célèbres îliens, bouche-trous malaxables à souhait, sans aucune conviction ni aucune éthique...
Les jours et les semaines qui viennent vont donc hélas nous ramener leur lot de manipulations, de manigances, de magouilles, de trahisons, et on reparlera d'instabilité... de motion de défiance...
La notion d'intérêt général semble définitivement abandonnée par tous.
Pas un pour rattraper l'autre !
.
.

Sphere: Related Content