samedi 12 septembre 2009

Racisme et mensonge en haut lieu...

.

Foutage de gueule 2008 by Nadine Morano, UMP
.
Une fois c'est déjà trop : à la rentrée 2008, la tonitruante Nadine Morano remuait de l'air dans un supermarché du sud de la France pour répéter à l'envi que les prix des fournitures scolaires baissaient. Alpaguée par une mère de famille, elle était déviée par son staff vers un client très conciliant qui disait ce qu'elle voulait entendre, et dont on allait apprendre qu'il s'agissait en fait d'un élu UMP du coin...
Le Tahiti Herald Tribune en avait parlé ici, et non, on n'a pas oublié...
Parce qu'on leur remettra le nez dans leur caca autant de fois qu'il le faudra aux menteurs de tous bords !
Cette année, rebelote avec Luc Chatel, ministre de l'Education, qui fait le même show dans un supermarché en présence de figurants !!!! Tellement grossier que c'en est même repris dans le New York Times ! Belle image de la France encore...
Evidemment, il s'ensuit tout un démenti : c'est le supermarché qui a tout monté, il s'excuse auprès du ministre et patin couffin...
.
Foutage de gueule 2009 by Luc Chatel, UMP
.
Comme Brice Hortefeux qui n'a jamais tenu de propos racistes à Seignosse alors que c'est quand même très clair dans la vidéo dont tout le monde parle depuis deux jours, mais là aussi... c'est "sorti de son contexte" et les 2 ou 3 phrases ne veulent en fait pas dire ce qu'on entend et ce qu'on croit qu'elles veulent dire...
Parce que quand il parle de "prototype", il parle d'un futur modèle de voiture peut-être ????
Racisme et mensonge au plus haut niveau de l'Etat, bravo !!!
Mais si au moins ils pouvaient avoir la décence d'arrêter de prendre le populo pour des cons, ce serait déjà le début de l'esquisse d'un démarrage d'embryon de progrès.
Si c'est pas trop demandé...

.
.

Sphere: Related Content

8 commentaires:

Anonyme a dit…

"Les français sont des veaux" (Charles De Gaulle) (sous entendu on peut les mener à l'abattoir)

"Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent" (Charles Pasqua) devenu le référent du RPR devenu UMP.

"Les poules caquêtent, on va leur jeter un peu de grain" (Pierre Messmer à propos d'un mouvement de grève dans la fonction publique)

Quant avec l'équipe actuelle des Sarkolâtres on atteint effectivement des sommets, c'est vrai qu'ils peuvent tout se permettre vu la disparition de toute opposition crédible.

Anonyme a dit…

we all live in america
it's wonderbra

OQPHIé

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> Oui oui, c'est un autre sujet mais en effet, en face, nous n'avons qu'une pitoyable opposition

>> OQPHIé >> ok d'accord :)

Pehu Oe a dit…

Complément philosophique gallinacé, donc :

Brice Hortefeux :
- Les poulets c'est comme les voitures : Un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes.

Pehu Oe :
- Les ministres c'est comme les élus : Un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. (et encore, déjà avec un seul ...)

La solution à notre crise chronique est peut-être qu'il nous manque une loi pour contrôler l'immigration des élus et ministres de tous poils et de toutes origines. Un truc comme une inéligibilité à vie après un cumul de 5 ans d'années de mandats, quels qu'ils soient : En 5 ans, difficile de monter une maffia stable et de faire trop de conneries. Ensuite, si conneries, la Justice prend le relais comme maintenant mais les dégâts ne pourraient pas être aussi profonds.

On pourrait l'appeler loi Hortefeux, en hommage. 8-))

Mais où est donc passé Robespierre ?

Anonyme a dit…

Avec Robespierre, la durée de vie d'un politique n'était pas de 5 ans mais de 6 mois, ensuite on était raccourci (d'une tête) d'office.

A j'oubliais le célèbrissime "Casse toi pauvre con" de notre présidentissime à un citoyen mécontent.

La dessus si on regarde à gauche, c'est pas mal non plus, le pompom à George Frêche ""J'ai toujours été élu par une majorité de cons", "l'équipe de France (de foot) c'est l'Afrique, ya que des noirs", "vous êtes des sous hommes" à une intervention devant les harkis. et malgrés tout jamais exclu du PS, il est vrai qu'il est incontournable en Languedoc.

Pehu Oe a dit…

C'est pour ça que je le citais, ce que je propose est moins strict qu'avec lui : 5 ans c'est plus long (en plus que de les raccourcir d'une tête ne devrait pas changer grand chose pour les nôtres vu comment ils s'en servent...)

Je crois que j'ai vu Frêche une fois, à Montpellier, sa ville : "Une terrasse de café avec vue sur le maire", ça nous avait bien fait rigoler à l'époque (estudiantine).
Il avait déjà le pompon à gauche et sur ce plan il tapait la bourre avec le fameux Carignon de Grenoble.

Pehu Oe a dit…

Il faut régénérer la classe politique avec des hommes neufs et leur couper la tête au bout de 5 ans: Patrick Galenon président !

Arf !

Anonyme a dit…

Calmos, le pays est quand même UMP à donf, tu vas être repéré!
Il serait d'ailleurs intéressant de rechercher les origines de ce quasi "fachisme" polynésien: les églises ou sectes pour être à droite du père, la vague des collabos immigrés après Vichy (Bréault, etc), les pros 2goles militisants s'étant gavés par la bombe, les amis de GF financier occulte de Chichi, ...
Quels sont les anciens étudiants de 68 qui sont revenus et restés honnètes avec leur enseignement progressiste? Jacky, 1er ministre d'Oscar ayant une croix en logo de son parti, qui d'autre ?

OK j'arrête
@+
JC