lundi 31 janvier 2011

Collision d'un jet privé hier à l'aéroport de Faa'a

.
.

Effervescence hier en fin d'après-midi lorsqu'un jet privé a percuté des véhicules sur le tarmac, évitant ainsi la salle d'embarquement.
Les passagers du jet venaient d'être débarqués.
Il ne restait à bord que l'hôtesse et le commandant...
Mais que s'est-il passé nom d'une pipe ?

merci René... ;-D
.
.

Sphere: Related Content

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La Dépêche Dimanche du 30 janvier 2011)

.
.

.
.

Sphere: Related Content

samedi 29 janvier 2011

Le FIFO à la sauce GRAND HUIT

.
.

Le FIFO se termine et le palmarès est visible ici sur le site officiel du FIFO.
Pour une vision un peu différente de ce festival, LE GRAND HUIT a reçu le président du jury, Luc Jacquet, réalisateur de LA MARCHE DE L'EMPEREUR.
En avant-première , deux petits extraits en rapport avec notre invité et le FIFO : la chronique que j'ai eu le plaisir de tenir en présence de Luc Jacquet, et la chanson finale parodique dont je vous mets les paroles car nos interprétations sont souvent une joyeuse pagaille (j'ai écrit "pagaille" ? ...mince ...Sarko arrive ?)...
Plein d'autres surprises dans l'intégrale qui est rediffusée demain matin dimanche à 10:00 sur 89fm en radio ou ici sur internet.

LA CHRONIQUE :




LA CHANSON PARODIE :



M’asseoir dans un fauteuil une semaine à Papeete
A mater plein de films en compète
Ne pas piquer du nez à cause du décalage
Fixer attentivement les images
L’histoire folle d’un pêcheur perdu à Maiao
Qui survit dans l’bide d’un cachalot
Les images australiennes, incroyables et très dures
Des crocos qui finissent en ceintures
Oh mon Dieu comme c’est dur président du fifo, je ferai de mon mieux
Voir à la queue leu leu tous ces documentaires et puis finalement
Choisir le film gagnant

Visionner sans arrêt ces films océaniens
Et parfois y’en a même un qu’est bien
Comme celui qui raconte l’histoire du kangourou
Couronné roi au Vanuatu
Mater pendant des heures maoris et papous
Emplumés et tatoués de partout
Un rugbyman all black qui a quitté sa terre
Pour aller fabriquer de la bière
Oh mon Dieu comme c’est dur président du fifo, je ferai de mon mieux
Voir à la queue leu leu tous ces documentaires et puis finalement
Choisir le film gagnant



Et demain, dans LA DEPECHE DIMANCHE, la parodie de l'affiche du FIFO !!!!

.
.

Sphere: Related Content

Projection gratuite de E ARIOI VAHINE de Virginie Tetoofa

.
.


Vous faites quoi jeudi soir ?
Si vous n'avez rien de spécial prévu, allez faire un saut à l'ISEPP pour assister gratuitement à la projection, entre autres, du film E ARIOI VAHINE, de Virginie Tetoofa, dont les lecteurs fidèles du THT ont déjà entendu parler dans ce blog, en présence de la réalisatrice et de son équipe...
Demandez le prograaaaaamme !
et ben le v'làààà :

Institut Supérieur de l'Enseignement Privé en Polynésie.
Jeudi 3 Février de 18h a 20h à l’ISEPP, Quartier de la Mission.

18:00
- One for Sorrow (Virginie Tetoofa - VCA, université australienne)
- Le billet de 1000F (collectif fraternosc - Tahiti)
- Ghislain (Amélie Van Elmbt - IAD, université belge)
- Pinas (Pini Tavger - université de Tel Aviv)
- Boxer (Michael Latham - VCA)

19:15
Entr'acte, Vente de boissons et nourriture (gâteaux, quiches…)

19:30
E Arioi Vahine (Virginie Tetoofa - VCA, Polynésie)
+ questions/réponses avec la réalisatrice et l’équipe de tournage.


.
.

Sphere: Related Content

vendredi 28 janvier 2011

La fièvre "yantunisienne"....

.
.


C'est vrai que les politicards locaux ne pensent qu'à leur stratégie et leurs intérêts personnels pour être au pouvoir, pour décrocher des ministères comme s'il s'agissait de trophées ou de stickers à exhiber sur la carlingue rouillée de leur médiocrité...
C'est vrai qu'ils ont essayé toutes les combinaisons et alliances possibles, faisant parfois fi du résultat des urnes, maniant l'intérêt général comme un rubik's cube, mélangeant les couleurs et les absences d'idées dans tous les sens, sans le moindre scrupule, trouvant toujours un argument à la con pour justifier l'injustifiable.
Alors c'est vrai que la population multiplie les hypothèses pour imaginer comment la Polynésie pourrait s'en sortir : élections anticipées... départementalisation... tripatouillage statutaire... bidouillage électoral... copié-collé de Nouvelle-Calédonie... reprise en mains de l'Etat...
Et pendant ce temps nous arrivent les images des révolutions algériennes, tunisiennes, égyptiennes, yéménites...
Les incompétents corrompus sont chassés du pouvoir...
Forcément, inévitablement, naturellement, évidemment, automatiquement, fatalement... on pense à nos indéboulonnables gugusses politiques locaux !
C'était donc tentant pour Yan Tu, secrétaire général du syndicat A ti'a i mua, de faire le parallèle avec le fenua en imaginant que la "fièvre tunisienne" gagnerait la Polynésie comme, l'an passé, la grippe H1N1...
J'avais imaginé, il y a quelques jours, une révolution du tiaré, en associant notre petite fleur pour symboliser l'aspect pacifique qu'un éventuel sursaut populaire local devrait impérativement revêtir...
Mais lorsqu'un syndicaliste agite ce spectre comme une menace, en évoquant des préavis de grève générale pour le mois prochain, on se met à frissonner... il n'est plus question de trois trucks qui bloquent la ville à Tipaerui...
Les semaines à venir nous montreront quel rôle Yan Tu et ses camarades syndicalistes entendent jouer : défenseurs responsables des droits des travailleurs ou étincelles et agitateurs pour plonger la Polynésie dans le chaos ?
.
.

Sphere: Related Content

jeudi 27 janvier 2011

ANIMO'OZ : gros plan sur les boss de l'animation 3D en Polynésie

.
.
Il y a eu "les trois princes à Paris"... terminé, déprogrammé, oublié... Hier, au FIFO, j'ai rencontré les trois princes de la 3D. En fait deux princes et une princesse, et pour être encore plus précis : deux princes et deux princesses, mais la 2ème princesse n'était pas là.
Nyko (Nyko PK16), Eric Chalons et Marine sont trois des quatre piliers de ANIMO'OZ, jeune société locale de production audio-visuelle spécialisée dans l'animation et la 3D.
Pour prendre un raccourci qui parlera aux amateurs du genre : ANIMO'OZ, c'est le PIXAR polynésien...
Plutôt qu'un long discours, la vidéo ci-dessous a le mérite de laisser la parole à Eric et Nyko, et aussi de présenter quelques exemples de leur savoir-faire à différentes étapes de la production.


Ma rencontre d'hier m'a permis de constater que cette bande de copains qui bosse dans une ambiance potache est animée d'une réelle passion. Marine dessinait un adorable bébé tout potelé de face et de profil qui deviendra sans doute un futur personnage. Les ordinateurs présents sur place montrent tout le long processus de création. Eric et Nyko m'expliquent qu'ils disposent d'une gamme infinie d'outils numériques, et à quel point les ordinateurs doivent être d'une puissance suffisante pour gérer les calculs, donc du gros matériel, donc du matériel qui coûte cher, donc toujours des questions financières d'autant que les débouchés locaux ne sont pas énormes, essentiellement dans la pub.
L'obligation de suivre l'évolution technique si rapide, car il est bien loin le temps de TOY STORY pourtant si bien fait : c'était il y a plus de 15 ans !
Alors ANIMO'OZ fait aussi du cinoche "classique" et toute cette fine équipe a justement réalisé le mini-film ci-dessous, non sélectionné localement dans la version polynésienne du concours, mais sélectionné dans le concours national MOBILE FILM FESTIVAL. Regardez ce petit film d'une minute et appréciez la richesse des trouvailles...
Un joli aperçu de leur savoir-faire, et, si vous aimez, n'hésitez pas à voter pour le film pour encourager ces jeunes talents.
Enfin, si quelqu'un chez Pixar lit le THT, pensez à eux pour votre prochaine production...







Sphere: Related Content

mercredi 26 janvier 2011

Résultats des Tiare et Taramea Awards 2010

.
.

Voici donc les résultats des TIARE AWARD 2010 et des TARAMEA AWARDS 2010
Avant toute chose un petit rappel : l'an passé nous avions eu les palmarès suivants :

  • TIARE AWARDS 2009 : Nicole Bouteau, devant Philip Schyle et Teva Rohfritsch
  • TARAMEA AWARDS 2009 : Gaston Flosse, devant Gaston Tong Sang et Hiro Tefaarere

Voyons donc tout de suite les résultats détaillés de cette année avec les points obtenus, après quoi je me risquerai à une petite analyse que vous aurez tout le loisir de commenter à votre tour...




  • Nicole Bouteau 169
  • Teva Rohfritsch 112
  • Philip Schyle 48
  • Steeve Hamblin 29
  • Quito Braun Ortega 19
  • Teiva Manutahi 16
  • Jean-Christophe Bouissou 15
  • Armelle Merceron 9
  • Mita Teriipaia 8
  • Gilles Helme 5
  • Jeremy Jahan 5
  • At Tchong Tchoun You Thung Hee 5
  • Michel Yip 5
  • Wilfired Sidolle 4
  • Hiria Ottino 4
  • Richard Tuheiava 4
  • Chantal Tahiata 3
  • Henriette Kamia 3
  • Raymond Van Bastolaer 3
  • Magalie Charbonneau 3
  • Gérard le presqu'ilien 3
  • Jean-Marius Raapoto 3
  • Reynald Temarii 3
  • Benoit Kautai 3
  • Jacky Briant 3
  • Sylviane Terooatea 3
  • Regina Suen Ko 3
  • Jacqui Drollet 3
  • Francis Stein 3
  • Sabrina Birk 3
  • Luc Tapeta 2
  • Moana Greig 2
  • Frédéric Riveta 2
  • Antony Geros 1
  • Mamie Fleur 1
  • Michel Buillard 1
  • Adolphe Colrat 1
  • Sandra Lévy Agami 1
  • Le grand huit 1
  • Maina Sage 1
  • Gerry Picard 1
  • Nicolas Bertholon 1
  • Robert Tanseau 1
  • Mareva Van Bastolaer 1
  • Beatrix Lucas 1







  • Gaston Flosse 135
  • Gaston Tong Sang 81
  • Oscar Temaru 60
  • Jacqui Drollet 57
  • Teura Iriti 44
  • Mita Teriipaia 31
  • Edouard Fritch 27
  • Lana Tetuanui 17
  • Jean-Christophe Bouissou 13
  • Mita Teriipaia 13
  • Teva Rohfritsch 13
  • Emile Vernaudon 12
  • Hiro Tefaarere 10
  • Armelle Merceron 10
  • Sandra Lévy Agami 9
  • Michel Yip 8
  • Frédéric Riveta 5
  • Christophe Giraud 5
  • Madeleine Brémont 3
  • Patrick Galenon 3
  • Clarentz Vernaudon 2
  • Antony Geros 2
  • Bruno Sandras 2
  • Jules Ienfa 1
  • Tarita Sinjoux 1
  • Béatrice Vernaudon 1
  • Raymond Van Bastolaer 1
  • René Temeharo 1
  • Tearii Alpha 1
  • Pakumotu 1
  • Louis Frébault 1

Bon, je ne vous cache pas que je suis un peu déçu du faible nombre de votants mais je ne suis pas très surpris finalement... Seuls 68 votants se sont exprimés, donc cette élection n'aura pas, je vous l'accorde, un aspect très représentatif.
Je remercie mes 68 lecteurs qui ont pris le temps de se livrer à ce petit exercice, et je considère malgré tout qu'ils représentent un panel intéressant.
C'est l'un des premiers enseignements de ce sondage : le plus grand nombre s'en fout royalement de donner une appréciation sur les politicards qui nous gouvernent. Plusieurs personnes me disaient récemment qu'elles ne regardaient et n'écoutaient plus du tout les infos tellement c'est toujours le même refrain, la même litanie d'affaires, de changements de camps, de médiocrité et autres chalalas stériles...
Illsutration que rien ne bouge depuis l'année dernière : on a failli avoir le même tiercé qu'en 2009 dans les deux catégories !
Nicole Bouteau est, comme l'an passé, la grande gagnante, avec une large avance sur les autres. Elle semble capitaliser la sympathie et la droiture de sa ligne de conduite depuis la création de To Tatou Aia, alliance qu'elle n'a pas voulu rejoindre. Sa communication claire, son entourage compétent, son image d'honnêteté, son absence de casseroles judiciaires et quelques actions concrètes à la Mairie de Papeete lui donnent cette avance confortable. Cela se traduira-t-il, lors de prochaines élections, par un score tout aussi confortable ? On a hâte de voir Nicole Bouteau aux affaires pour qu'elle démontre ce dont elle est capable.
A noter que Nicole Bouteau n'a eu aucun suffrage dans les Taramea, et donc 100% de votes favorables.
Teva Rohfritsch pique la médaille d'argent à Philip Schyle et le devance de plus de 60 points sur la deuxième marche du podium. Une progression qui s'explique sans doute par l'moni-présence du jeune ministre de la reconversion économique, son hyper-activité, et le fait que s'il y a bien un ministre qui semble bosser et maîtriser son sujet, c'est bien lui, se démarquant ainsi de certains de ses collègues bien plus absents et bien moins compétents...
Teva Rohfritsch obtient des résultats concrets (le PAP, la câble...) malgré les bâtons qui lui sont parfois mis dans les roues à l'Assemblée.
Philip Schyle reste également sur le podium des Tiare Awards, en perdant une place, grâce, semble-t-il à sa bonne gestion de la commune d'Arue et à une image d'homme tranquille et sans histoire.
Steve Hamblin échappe au podium de peu...
A noter la présence dans la liste des tiare, de Magali Charbonneau, dircab du haut-commissaire, dont on a pu apprécier la compétence dans des moments de crise, Hiria Ottino, le héros de O Tahiti Nui Freedom, Gérard le presqu'îlien, Mamie Fleur ou Adolphe Colrat.
Un merci à la personne qui a voté pour l'équipe du Grand Huit :)

Côté sombre : confirmation du sacre de Gaston Flosse, l'indéboulonnable sénateur que l'on voit plus avec son avocat ou dans les couloirs de l'Assemblée entre deux négociations pour d'improbables négociations stratégiques destinées à retrouver le pouvoir, que dans un rôle de rassembleur au service du peuple dont il semble totalement déconnecté. Eternel symbole d'une Polynésie florissante mais tout autant, sinon plus, d'une époque révolue, avec toutes les dérives que l'on sait et que l'on retrouve si souvent et si régulièrement au Palais de Justice, Gaston Flosse n'est plus qu'une pitoyable caricature de lui-même sauf... qu'il est toujours là et qu'il est sans doute le politicien ayant le plus de ressource... L'homme du passé est toujours présent mais qui peut penser qu'il incarne le futur de la Polynésie ?
Hiro Tefaarere disparait du top 3 mais il a été très absent cette année
Tong Sang reste Taramea d'argent comme l'an dernier et paye ses incohérences, ses hésitations et la déception de ceux qui ont eu la faiblesse de croire en lui et Temaru monte sur le podium à la troisième place sans doute pour ses comportements d'électron libre, en particulier à l'étranger. Son rôle de maire est peut-être aussi sur la sellette car, s'il reste populaire, il n'empêche que sa commune ressemble par endroits à une cité du tiers monde avec des favellas d'un autre âge... Comme Flosse, son profil de dinosaure et de politicien d'un autre âge peut constituer également une raison de sa présence à cette place.
On notera la belle entrée dans le hit parade des taramea de Teura Iriti (5ème, derrière Jacqui Drollet), absente du palmarès 2009, pour des raisons qu'il est inutile de détailler !!! Sans doute un bel avenir dans les taramea...
Les trois premiers dans la liste Taramea ne sont cités que dans les Taramea et ne recueillent aucune voix dans la liste Tiare... no comment...

Les noms apparaissant en vert sont ceux qui ne sont nommés que dans les Tiaré
Les noms apparaissant en rouge sont ceux qui ne sont nommés que dans les Taramea

Voilà... tout ça nous fait une belle jambe finalement... non ?
.
.

Sphere: Related Content

mardi 25 janvier 2011

Luc Jacquet, prochain invité du GRAND HUIT

.
.

LE GRAND HUIT reçoit cette semaine un lauréat d'un Oscar de Hollywood en la personne de Luc Jacquet, le réalisateur de LA MARCHE DE L'EMPEREUR, qui est de passage en Polynésie pour présider le jury du FIFO et qui a trouvé un petit créneau dans son emploi du temps chargé pour nous rendre visite...
Si vous souhaitez lui poser des questions, nous lui transmettrons...
Diffusion de l'émission vendredi 28 janvier à 08:00 sur Polynésie Première radio, 89 fm
Rediffusion dimanche 30 janvier à 10:00
Best of en capsules du lundi au vendredi à 06:25
A écouter également sur internet où que vous soyez dans le monde, y compris sur la banquise...
.
.

Sphere: Related Content

Les bornés de la voirie...

.
.


Merci à Albert2, fidèle lecteur, qui m'envoie cette photo d'une borne kilométrique du P.K. 44, visiblement fraîchement repeint. La lisibilité reste néanmoins intacte... Sans doute un employé de la voirie anti-conformiste...
.
.

Sphere: Related Content

dimanche 23 janvier 2011

Canular téléphonique : appel à Nuutania (extrait du GRAND HUIT)

.
.

crédit photo : Cedric Valax / Tahitipresse

J'imagine qu'il y a une large majorité des lecteurs du THT qui n'envisagent pas d'envoyer un colis à Emile Vernaudon, mais supposez un instant qu'on veuille le faire...
Pascal du GRAND HUIT, spécialiste des canulars téléphoniques, a téléphoné au centre pénitentiaire de Nuutania pour savoir ce qu'il était possible d'envoyer ou non.
Le professionnalisme des interlocuteurs est consternant, j'en avais déjà eu un aperçu quand j'avais pris des renseignements pour rendre visite à René Hoffer mais là, on bat des records
Vous apprécierez en particulier la réponse quand Pascal annonce à qui il veut envoyer un colis...
Totalement ahurissant... et donc très drôle...

Mimile-nuutania by tahitiheraldtribune






RETROUVEZ LE GRAND HUIT
TOUS LES VENDREDIS A 08:00
SUR POLYNESIE PREMIERE RADIO 89fm,
REDIFFUSION LE DIMANCHE A 10:00
.
.

Sphere: Related Content

jeudi 20 janvier 2011

Le jeu du personnage mystère...

.
.

On m'a récemment demandé de remettre des jeux et des images quizz ou des rébus dans les pages du THT.
Et bien j'avoue que cette photo sera un bon support...
Cette image devrait vous faire penser à quelqu'un qui est dans l'actualité récente locale...
De qui s'agit-il ?
.
.

Sphere: Related Content

mercredi 19 janvier 2011

Mimile... Peltzer... ces polynésiens qui font rayonner le fenua...

.
.

Youpiiiii.... on parle de Tahiti dans la presse nationaaaaaale !
En plus ce n'est pas pour un cyclone, donc génial non ?
Euh... ben non....
D'abord Mimile qui nous fait un remake de 2008 avec le faciès du martyr et sa femme éplorée qui commence juste à comprendre qu'en effet il est bien question de le sortir de l'échiquier politique local, non pas pour "le rabaisser", mais juste pour lui faire payer ses... "petites erreurs" on va dire !
S'il avait été un bon gestionnaire honnête, il passerait la soirée à Mahina en famille... c'était pas compliqué !
Si les poules avaient des dents...
Si ma tante en avait...

Autre héroïne qui bat un record au passage (dont on se serait bien passé...) : c'est la première fois qu'une présidente d'Université Française est accusée de plagiat et donc de malhonnêteté au moins intellectuelle. Louise Peltzer pompant du Umberto Eco à tire-larigau et adoptant comme ligne de défense que "elle n'a fait que des citations, et éventuellement qu'un guillemet aurait été oublié"...
Pfff... à d'autres !
Jugez vous-même avec le document ci-dessous : à gauche Umberto Eco ("la recherche de la langue parfaite dans la culture européenne") et à droite Louise "alka" Peltzer ("des langues et des hommes").

Pourquoi change-t-elle quelques mots de ci, de là, s'il s'agit d'une citation ? Pourquoi n'y a-t-il aucun guillemet sur cette page, et toutes les autres ? Mmmm ? Le nom de Umberto Eco est vachement caché s'il apparait comme elle le prétend. Aucune trace de l'auteur du NOM DE LA ROSE dans les bibliographies se rapportant aux écrits incriminés.
Espérons que Umberto va lui faire un joli procès...
En attendant les suites de cette affaire qui résonne au-delà de notre fenua auprès de très grandes pointures comme Claude Hagège, le Tahiti Herald Tribune est très fier de vous présenter en exclusivité son dernier ouvrage....


.
.

Sphere: Related Content

Gaston Flosse : la solution pour la Polynésie ? ...et ben non !

.
.




Dimanche soir au JT de Polynésie Première, on aurait pu croire à un moment, un très bref moment, que Gaston Flosse allait nous révéler les sources de financement qu'il préconisait pour sortir de la crise et les endroits où il pourrait aller chercher des recettes supplémentaires pour le budget de la Polynésie...
Mais c'était du pipo, comme on peut l'entendre de la bouche de l'intéressé qui préfère botter en touche.
C'est comme les gosses quand il y'en a qui dit "bien sûr que j'sais, mais j'te dirais pas... t'as qu'à lui d'mander à lui..."
L'ex homme fort de la Polynésie a un agenda judiciaire bien plus chargé que son agenda de sénateur et il y a belle lurette qu'il ne fait plus rien pour le fenua, à part les sempiternelles manoeuvres stratégiques pour reconquérir le pouvoir, ce graal auquel tout politicard rêve de s'accrocher, de se ventouser, comme une moule de bouchot sur un poteau... contre vents et marées.
Attention... je n'ai pas entendu un autre parti avoir un discours clair avec un projet précis et concret, ce n'est pas une exclusivité du Tahoera'a que de nous dépeindre la situation catastrophique du pays en accentuant bien le trait et en appelant au consensus et à la reprise...
Répéter en boucle "que ça va de pire en pire, que la population n'en peut plus, et qu'il faut se réunir et s'entendre pour agir vite", ça suffit !
...ça aussi ça fait des années qu'on l'entend...
Une grande majorité des nombreux partis que compte la Polynésie n'est préoccupée que par la conquête du pouvoir, et, le jour où l'un d'entre eux y parviendra, on se rendra compte qu'il naviguera à vue sans réel vision à long terme des réformes à mener et des décisions à prendre.
Pour en revenir au vieux cavalier Flosse, nous avons dans cet extrait la parfaite illustration d'un discours creux et lénifiant, débité en boucle sans la moindre conviction, avec des questions simples lancées comme des coups de fouet par la jeune écuyère Lucile, que le Sénateur tente d'esquiver avec une maladresse indigne de son expérience mais très révélatrice du vide sidéral de son programme...
Mmm... la force des images... parfois y'a vraiment pas besoin de caricaturer !
.
.

Sphere: Related Content

Tunisie : où sont les missionnaires ? (l'orthographe selon France2)

.
.


Tout fout l'camp ma pauv' dame : les témoignages de fautes d'orthographe arrivent dans la boîte mail du THT et je vous en remercie.
Bien entendu le fléau du massacre de la langue française est aujourd'hui d'un niveau national comme en attestent ces captures d'écran de France 2, envoyées par un lecteur, au sujet des évènements en Tunisie qui ne prêtent pourtant pas à la blague ou au jeu de mots...
A ce niveau d'audience et dans ce contexte dramatique, c'est particulièrement lamentable !
.
.

Sphere: Related Content

mardi 18 janvier 2011

Luc Aro, le faux prince polynésien (reportage Polynésie Première)

.
.


Merci à Pierre-Emmanuel Garot pour ce reportage qui nous montre le vrai visage du faux prince polynésien de l'émission de télé-réalité LES TROIS PRINCES A PARIS. Je ne sais pas si TF1 va apprécier et on verra si la vidéo est flinguée sur youtube ou non (à mon avis, elle ne va pas rester longtemps...) ... Si c'est le cas, je la remettrai sur un autre site...
.
.

Sphere: Related Content

BREAKING NEWS : Mimile... Nuutania le retour !

.
.

Ben oui forcément... pour être (ré)élu maire, il fallait qu'il regagne sa cellule à Nuutania. C'est chose faite, Emile Vernaudon vient d'être condamné dans l'affaire OPT et reconduit directement à la case prison...
.
.

Sphere: Related Content

Casting pour le prochain film de Tea Aunoa et Virginie Tetoofa

.
.




Depuis mai 2009, nous suivons régulièrement dans ce blog la merveilleuse aventure du film E ARIOI VAHINE de la jeune, dynamique et talentueuse réalisatrice Virginie Tetoofa.
En Septembre dernier le film était primé en Irlande, et il vient de l'être également en Australie...
Virginie, à cette occasion, passait hier au JT de TNTV, mais également pour annoncer le casting, ce samedi, en vue du prochain film sur lequel elle travaille en tant que chef opératrice, sous la réalisation de son amie Tea Aunoa.
Regardez cette courte vidéo, et si vous correspondez aux critères, n'hésitez pas, ou si la description des personnages recherchés vous fait penser à quelqu'un, passez leur le message.
Je suis personnellement terriblement impatient de découvrir ce projet dont Tea et Virginie me parlent depuis un certain temps et qu'elles mèneront jusqu'au bout, avec toute leur énergie, leur dynamisme, leur passion et leur enthousiasme, car, pour reprendre l'expression du moment, ce ne sont pas des nanas qui font du "chalala", ce sont des bosseuses qui foncent, qui avancent et qui vont au bout de leurs idées.
Bien entendu, comme le tournage se fait sur 9 jours avec toute une équipe technique, la production est à la recherche de financement, donc si vous êtes un généreux mécène ou une entreprise qui souhaiterait sponsoriser le projet, laissez un commentaire ci-dessous ou écrivez au THT en message privé...
Merci pour elles !
.
.

Sphere: Related Content

lundi 17 janvier 2011

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La dépêche dimanche du 16 janvier 2011)

.
.


.
.

Sphere: Related Content

La croisade contre les fautes d'orthographe est lancée !

.
.
Les lecteurs du THT sont manifestement sensibles à la croisade contre les "attentats" visant la langue française, et m'envoient des exemples dont les deux specimens ci-dessous...
Merci à vous !
La première à la Poste de Tubuai... encore un exemple du problème avec la lettre S qui ne s'acclimate pas bien avec nos latitudes apparemment...
Et l'autre qui, je vous l'accorde, est davantage une coquille qu'une faute, mais que je souligne car elle émane du... Ministère de la Culture (et des cultes aussi d'ailleurs visiblement...), donc le Ministère de tutelle avec celui de l'Education... encore un problème de S !!!
N'hésitez pas à photographier des erreurs relevées dans des endroits publics : magasins, administration, etc..., on va faire une galerie des horreurs et organiser la Résistance !
.
.

Sphere: Related Content

samedi 15 janvier 2011

SEE AND SEE, le publicitaire doué en orthographe qui aime les "S"... acte 2

.
.
L'autre jour, l'agence SEE and SEE m'a adressé un mail pour me remercier d'avoir signalé la faute de leur panneau avec la phrase "chaque jours"...
Leur fair-play est tout à leur honneur et ils n'ont pas pris ombrage de cette éphémère moquerie.
J'espère que ça va continuer...
Je vais sans doute postuler chez vous, SEE and SEE, comme correcteur, parce que l'un de mes lecteurs (que je remercie) m'a envoyé cette photo prise à l'aéroport...





Toujours sur le thème "avec nous vous avez les meilleurs emplacements et nous sommes les plus vus", voici donc cette image et ce slogan :

"vous êtes 200.000,
nombre d'usagers mensuel de l'aéroport
qui POURRONS lire ce message"...

Purée mais vous vouez un culte à la lettre S chez SEE and SEE ou quoi ?
On ne met pas des S partout !
Et rien qu'au phrasé et à la sonorité, elle ne vous a pas semblé un chouya bancale votre phrase ?
Ou alors vous prépariez un grand jeu "retrouvez la faute dans chacune de nos affiches" et je suis en train de tout foutre par terre ?
Ecoutez SEE and SEE... je vous propose un deal : à chaque faute que je découvre, vous me payez un saucisson sec (j'adore ça et y'a plein de S dans saucisson sec...), ça marche ?
Donc on en est à deux, et le deuxième faut que je le partage avec mon lecteur...
Mersee beaucoup d'avances !
.
.

Sphere: Related Content

vendredi 14 janvier 2011

Ecoutez l'intégrale du GRAND HUIT avec Teva Rohfritsch

.
.



Retrouvez dans cette émission la semaine déglinguée de Yann Perez, le zapalolo, les interviews avec le ministre de la reconversion numérique (on avait battu le record du nombre de questions et toutes n'avaient pas pu être posées), l'appel canular au ministère de la mer de Pascal et sa grand-mère qui veut parler à Teva Rohfritsch alors qu'il n'est plus dans ce ministère, le portrait de l'invité par Lolo De Chazubles (parodie "regards" Michèle De Chazeaux), la chronique d'Isa sur le Pape et le préservatif, le ripondeur (le dernier répondeur de la bande FM) et la chanson parodique en final...
Bonne écoute !!!
.
.

Sphere: Related Content

mercredi 12 janvier 2011

Les chiffres du bilan de la CCISM font du Yau Yau...

.
.

Le 6 janvier dernier, le Ministère de la reconversion économique publiait un communiqué indiquant que les comptes de la chambre de commerce étaient en déficit de 41 millions, et que les charges étaient en hausse de +17% en 2010. Le communiqué ajoutait que le ministre Teva Rohfritsch serait très vigilant sur la gestion de la CCISM.
Dans l'émission LE GRAND HUIT, Christophe Plee, président de la CGPME confirmait avec ironie que "Gilles avait bouffé la cagnotte de Jules, que tout le monde était au courant..."
De retour de voyage, Gilles Yau, Président de la CCISM, très attendu, tentait, avec une calculette et trois post-it, devant les caméras de Polynésie Première d'expliquer que le ministre s'était trompé, qu'il fallait bien calculer, et que la chambre était encore excédentaire de quelques dizaines de millions...
Et hop, encore une pirouette comptable derrière un rideau de fumée...
Si vous aussi vous êtes entrepreneur et connaissez des difficultés, si votre bilan est négatif... passez chez Agritech, et demandez à Gilles Yau de la poudre de perlinpinpin que vous saupoudrerez sur vos comptes et, le lendemain, les premiers germes d'un bénéfice vont commencer à apparaître...
On a quand même hâte d'avoir le fin mot de l'affaire...
Encore une sombre histoire de millions balladeurs !
.
.

Sphere: Related Content

mardi 11 janvier 2011

Le Président, la pagaille et la Polynésie...

.
.

"On croit que, lorsqu'une chose finit,
une autre recommence tout de suite.
Non. Entre les deux, c'est la pagaille".
- Marguerite Duras
Extrait de "Hiroshima mon amour"

Or donc, le président des français de métropole et d'outre-mer a présenté ses voeux aux ultra-marins.
Sur le ton habituel arrogant et pas ultra-marrant qui donne cette impression qu'on est en train de se faire engueuler sans savoir de quoi exactement, il a donc évoqué la pagaille en Polynésie... ajoutant que si pagaille il y avait, l'Etat interviendrait !
Evidemment, les politicards locaux dont la médiocrité, les alliances bidons et les trahisons à répétition commencent à avoir une notoriété nationale, se mettent à flipper grave parce que l'intervention de l'Etat, dont on ne connait même pas encore la forme, sonnerait le glas de leurs conneries et ça les mettrait hors-jeu ou les obligerait à filer droit avec un coup de double-décimètre sur les phalanges au moindre écart...
Alors Tony Geros, par exemple, contre-attaque déjà en disant qu'il est bien gentil Sarko (euh non d'ailleurs il n'a pas dit qu'il était bien gentil...) mais la pagaille c'est lui qui l'a amenée en Polynésie.
Genre "c'est c'ui qui dit qui y est" quoi...
Faudrait pas que l'Etat intervienne trop vite d'ailleurs parce qu'il y a encore quelques petites manoeuvres à venir avec les potes du Tahoera'a pour détrôner Tong Sang et reprendre le.... Pouvoir !!!!
Alors, intervenir comment et quand ?
Il va nous envoyer la légion ? le GIGN ? des centaines de CRS ? Hortefeux ?
Et alors cette notion de "pagaille"... c'est quoi au juste le critère sarkozyen de la pagaille ?
Le cirque politique affligeant qui ruine l'image et l'économie de la Polynésie depuis 2004, ça vaut combien de degrés sur l'échelle sarko-pagaillistique ?
Bon allez dites-moi comment vous le sentez...
Pensez-vous que nous sommes déjà dans la pagaille ?
Et quelle forme peut prendre, selon vous, l'intervention de l'Etat ?
Et sinon, ça va vous ?
.
.

Sphere: Related Content