jeudi 30 octobre 2008

Happy Halloween

Préparation des citrouilles au Loew's Regency Hotel de New York, sur
Park Avenue.

Sphere: Related Content

mardi 28 octobre 2008

Réponse photo mystère USA #1

Bravo à Anonyme : c'était des petits pois croustillants au wasabi,
mais c'est pas "beurk", c'est "yummy" (miam).
A+ tout le monde, 4 degrés à New York, brrrrrrr.....

Sphere: Related Content

dimanche 26 octobre 2008

Photo mystère U.S.A. # 1

De quoi s'agit-il ?
What is it all fuckin' about ?

Sphere: Related Content

vendredi 24 octobre 2008

zzzzz..............




VEUILLEZ NOUS EXCUSER POUR CETTE INTERRUPTION MOMENTANEE DE LA PUBLICATION : REPRISE DE NOS EMISSIONS VERS LE 10 NOVEMBRE AVEC D'EVENTUELLES TENTATIVES D'ENVOI DE PHOTOS ET SUJETS A DISTANCE ENTRE TEMPS...

Sphere: Related Content

Petit catalogue de gadgets variés et inutiles

Encore un p'tit dernier avant de partir, j'ai du mal à vous laisser apparemment ! ...un petit florilège de gadgets rigolos, originaux, bizarres, débiles ou géniaux. Merci à David pour cet envoi powerpoint par mail.
Quel est votre préféré ?

savates en forme de poisson

chaussons-rats très réalistes... si vous avez un chat...

papier WC sudoku

pare-soleil version paparazzi


jean avec tanga intégré (j'aime beaucoup...malgré le côté bimbo)

glaçons en forme de briques Lego

glaçons en forme de diamants

fauteuil bibliothèque, très malin...


masque imprimé pour rendre votre dentiste sympathique (à conseiller à la dentiste qui a fait la pétition pour faire fermer la boutique Nirvana). Surtout pour détendre les enfants...


séparateur de blancs d'oeufs

brochettes courbées pour épouser la forme des assiettes


table "pisseuse"


table sans pied (nappe rigide)


rideau de douche "pyschose" pour cinéphile (j'en veux un !)


rideau avec silhouette d'arbre imprimée

Sphere: Related Content

Tong Sang de retour de Nouméa


Le président de notre présipauté, Gaston Tong Sang rentre donc de Nouvelle-Calédonie, où nos voisins du Caillou ont eu la démonstration de son charisme.
Un déplacement historique où l'on a mis noir sur blanc le fait qu'on était copains et qu'on était ok pour le câble sous-marin commun en vue du hait débit internet.
De source douanière, GTS n'avait pas d'excédent de bagages : il ramène deux lettres d'intention et un sauciflard de cerf...
A mon tour de partir maintenant !
Joyeux Halloween à vous tous, et bon Hawaiki Nui Va'a (je vous rappelle que Shell va gagner, devant OPT, et aujourd'hui j'ai su que Fare Ara arriverait 3ème...)
See you soon mes p'tites lectrices...
See your later mes p'tits lecteurs....


Sphere: Related Content

Richard Tuheiava cite le général Patton !


Notre jeune sénateur indépendantiste (oh pardon.... souverainiste... on dirait qu'ils n'assument plus les indépendantistes...) était donc remonté (ou vexé ?) l'autre jour quand il a accusé la presse d'avoir fait du sensationnel au sujet de son absence à la convocation du conseil de discipline de l'ordre des avocats. OK, son déplacement à l'étranger était prévu de longue date. Il a envoyé un communiqué aux médias en préambule duquel il citait le général américain Patton (normal pour un indépendantiste, référence logique... faudra quand même qu'il révise Pouvana'a...), qui disait : "quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : celles qui font la même chose ; celles qui font le contraire ; et surtout celles qui ne font rien".
Ce qu'on peut retenir aussi c'est qu'il y a eu des fuites dans le métier, puisqu'on a eu vent des problèmes financiers de son Cabinet (dont le sénateur affirme dans le communiqué que la situation est apurée), et de manquements à la déontologie de la profession (on apprend donc au passage qu' il y a une déontologie chez les avocats, personnellement je ne savais pas)... Le public n'aurait jamais dû savoir tout ça, mais, donc ça a bavé chez les bavards.
Mais je critique le jeune sénateur, donc dans quelle catégorie pattonienne dois-je me classer ?
Bon, et puis donc, la presse est prévenue : la prochaine fois, faudra dire que des choses gentilles et flatteuses sur Ritchie Tuheiava Cunningham !

Sphere: Related Content

jeudi 23 octobre 2008

Les merveilles du iPhone

A l'heure où l'on enterre la fabuleuse Soeur Emmanuelle, j'ai bien conscience de la futilité de cet article rédigé par un enfant gâté qui assume son côté geek...
Après quelques jours d'utilisation, je profite à fond de mon iPhone 3G, sur lequel on peut accéder à vos blogs préférés qui deviennent très lisibles en zoomant un peu d'une petite pincette (pinch) de deux doigts sur l'extraordinaire écran tactile.
Synchronisation immédiate entre les contacts, le calendrier... et téléchargements gratuits de tout un tas d'applications qui sont autant de nouvelles fonctions pour cet appareil révolutionnaire.Parmi celles que j'ai testé, j'ai été absolument soufflé par SHAZAM, qui est un logiciel absolument magique et miraculeux : une fois installé, il permet, tenez-vous bien, d'identifier une musique, une chanson, que vous entendez à la radio, à la télé.... Vous pointez le iphone sur la source musicale, vous attendez quelques secondes que l'appareil scanne le morceau, puis le iphone se met à vibrer, et vous le consultez pour découvrir instantanément le titre, l'artiste, le nom de l'album, la pochette, un lien vers iTunes pour le télécharger, un lien vers Youtube pour visualiser le clip !!!! La seule condition : être dans une zone où l'on capte du wifi. Honnêtement, il est difficile de coller le logiciel qui reconnaît vraiment environ 8 morceaux sur 10, ce qui est un super taux de réussite quand même. J'ai ainsi pu connaître l'artiste qui chante la chanson de la dernière pub Diet Coke (c'est Paul Oakenfold - titre : starry eyed surprise, que je ne connaissais pas). L'autre soir, devant un film, hop, une jolie chanson, pif paf : c'est le groupe Paloalto... une autre découverte...
Un logiciel réellement miraculeux qui va me faire combler plein de lacunes musicales.

J'ai également testé l'envoi d'une photo prise avec le iphone pour arriver directement sur le blog, et donc, pendant mes vacances, si je vois un lézard monstrueux de 40 mètres dans les rues de New York, ou si la crise nous amène à je ne sais quelle extrêmité, ou si j'obtiens une interview de Barack Obama, j'essaierai de poster en live la photo scoop sur ces pages pour que vous en soyiez les premiers informés... et puis il y a un GPS intégré qui est inutile ici mais qui va prendre tout son sens quand on sera dans les rues de New York ou de Los Angeles.

Les concurrents du iphone déboulent déjà d'ailleurs, comme l'Android G1 de Google, en partenariat avec T-Mobile qui est maintenant en vente aux U.S.A.

Et dire que je vais louper la course de pirogues Hawaiki Nui !!!! Pffff.... je ne partage pas du tout l'excitation sur cet évènement national polynésien, au cours duquel les commentateurs hurlent dans leur micro des trucs inaudibles dans des liaisons audio pourries avec coupures et parasites, comme s'ils appelaient de la planète Mars, et sachant que, de toute façon, c'est Shell qui va gagner devant l'OPT.


Sphere: Related Content

GTS va faire signer des trucs à Nouméa

Le Président Tong Sang et sa délégation gouvernementale est en Nouvelle-Calédonie pour, officiellement, la "négociation d'une convention-cadre ayant pour but de favoriser les échanges entre les deux collectivités françaises du Pacifique".
Au final, on a un peu la double impression que, d'une part GTS a eu du mal à obtenir ses signatures, se contentant de lettres d'intention, ou de lettres d'engagements de la part de calédoniens pas super motivés, et que, d'autre part, cela ne va pas révolutionner l'économie d'un côté ou de l'autre....
Parce que, quand je lis dans le communiqué de Tahitipresse qu'il s'agit d' "Une coopération dans le respect de l'identité de chacune des communautés", que "cette coopération s'inscrit volontairement dans le respect de l'identité de chacune des communautés avec une forte volonté de préservation de la culture et des spécificités des territoires", que "par ces lettres d'engagement en vue de la signature d'une convention de coopération décentralisée portant sur les aspects économiques, sociaux, culturels et sportifs de nos deux collectivités, les deux gouvernements ont enclenché un processus de démarches communes. Gestes forts de cette dynamique, deux projets émergent. Ils se traduisent par :
Un protocole d'intention pour un projet de câble sous marin entre la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française (South Pacific Island Network).
Une lettre d'intention pour la participation des deux territoires au déploiement de la Télévision Numérique Terrestre (TNT)."
....ça me semble être surtout de jolie phrases pompeuses pour pas grand chose de concret.
D'autant que LA convention ne serait signée que l'année prochaine, après des élections provinciales en Calédonie....
Donc sans doute faut il plutôt y voir un "symbole du lien d'amitié et de fraternité entre les deux îles françaises du Pacifique"...
C'est bien ça : un coup d'épée dans l'eau...

PS : c'est marrant, le président calédonien s'appelle Harold Martin, et, sur RFO, on prononce Harold Martain, tandis que sur TNTV on entend Harold Martine... (prononcé à l'anglaise...)


Sphere: Related Content

mercredi 22 octobre 2008

Blog "une foodie à Tahiti" : guide culinaire local

Complètement par hasard, je suis tombé sur ce blog, une foodie à Tahiti, qui est né en début d'année (comme le THT), et dans lequel l'auteur raconte ses repas dans les restaurants locaux, mais livre aussi tout un tas de recettes différentes glanées au cours de ses sorties.
C'est extrêmement bien fait, super complet, magnifiquement illustré et très original.
Deux exemples :
D'abord, la recette du mahi mahi rôti façon tartiflette (photo ci-dessous), que je ferai dès mon retour de vacances (j'aurai hâte de goûter du reblochon après 15 jours d'Etats-Unis...).
L'auteur donne aussi des recettes de plats rencontrés à la table de grands hôtels polynésiens, comme l'apparemment délicieux quinoa aux courgettes et aux tomates séchées
Ensuite, un repas au Coco's, raconté avec autant de détails et de photos (allez voir le gros plan sur le tournedos Rossini...) que d'humour : le fait qu'au Coco's il n'y ait pas loin à aller du parking à sa table, ce qui a permis à la narractrice de sauver sa jolie paire de chaussures (elle doit avoir un côté Carrie Bradshaw) puisque ce soir-là, il pleuvait des cordes !
Un blog auquel je m'abonne immédiatement et que je vous encourage à aller visiter régulièrement que vous soyiez de Tahiti ou non.

Sphere: Related Content

Mister Tambourine Man


video

Dans cette petite vidéo, j'ai été épaté par la manière très personnelle (et sans doute très académque) dont ce vieil homme, manifestement expert, frappe ses tambours.
Il a manifestement dû transmettre son mana à Jimi Hendrix et à Zinedine Zidane...

Sphere: Related Content

mardi 21 octobre 2008

4x4 écolo ? hummm.... hummm... !!!

Y'en a qui ont une drôle de notion de l'écologie non ?

Sphere: Related Content

dimanche 19 octobre 2008

Une aubaine, le calendrier Aubade 2009 !


Un grand classique vient d'arriver, le pendant du calendrier des DIEVX DU STADE pour ces dames : le calendrier AUBADE pour ces messieurs, avec ses froufrous, le monde toujours présent aux balcons, ses décolletés pigeonnants, son noir et blanc somptueux, ses galbes généreux. Une bien belle année en perspective et un faible personnel pour le mois de Novembre... Quoique Décembre et la cambrure de reins... ou le décolleté de Février... le dos nu de Juin.... et le face à fesses de Septembre....


Sphere: Related Content

samedi 18 octobre 2008

Magnifique spectacle : LE LIVRE DE LA JUNGLE à Toa'ta


Jolie surprise hier soir que la découverte du spectacle du LIVRE DE LA JUNGLE à la place Toa'ta : une ambiance familiale pour découvrir la comédie musicale tirée du bouquin de Rydyard Kipling, l'histoire de Mowgli, Baloo, Bagheera... en live à Tahiti.
Belle initiative des productions Baobab, qui, contrairement à une grande FM locale qui s'auto-proclame n° 1 et se la joue jet set, son carré VIP, ses cocktails backstage prout-prout ma chère avec tous les notables locaux (le notaire machin avec sa jeune maîtresse, le promoteur duchnoque avec l'avocat truc...), va reverser une partie des bénéfices (et il y en aura vu l'affluence) à une oeuvre pour la lutte contre le cancer.
Même si j'ai entendu que les places restaient chères (c'est vrai qu'il faut pouvoir se permettre une telle sortie en famille), il y avait une remise pour les moins de douze ans, petit geste sympa vu que c'était 50% du public...
J'y allais presque avec des doutes puisque les costumes ne m'avaient pas séduit, et il se trouve qu'à une certaine distance, ils sont finalement très bien faits puisqu'on reconnait parfaitement les personnages que nos bambins connaissent surtout par le dessin animé Disney. C'est donc visuellement très riche avec aussi des jeux d'éclairages bien sentis comme la lutte entre Bagheera et Sher Khan au stroboscope qui donne des effets à la Matrix.
Casting sympathique avec de jolies voix qui n'en font pas des tonnes, qui ne cherchent pas la prouesse vocale à tout prix.
L'entr'acte de 20 minutes par contre est mal vu et beaucoup trop long, demandez à la pauvre gamine à côté de nous qui commençait à pleurer quand le spectacle a repris et que sa mère n'est revenue des chiottes (ou de je ne sais où) qu'après 10 minutes.... J'avais beau lui dire qu'elle avait revenir, qu'il devait y avoir du monde aux toilettes, lui demandant si elle avait bien pris son billet avant de sortir (sinon on ne la laisserait pas rentrer à nouveau et il aurait fallu que je déclenche le plan B, comme Baloo), la pauvre môme de 6 ans serrait fort le sac maternel et se cachait derrière pour pleurer à chaudes larmes, persuadée qu'elle avait été abandonnée dans la jungle des spectateurs comme Mowgli.
Jolie musique aussi donc, pas de tube mais des chansons super agréables et des chanteurs-danseurs très doués.
La sécurité ne passait pas son temps à chasser les photographes dans la foule, et l'ambiance était donc vraiment familiale et sympa, ponctuée des commentaires à voix hautes des bambins omniprésents du genre "Papa, elle est morte Bagheera ?" ou "Maman, il est méchant le tigre ?" ou encore "Quand c'est qu'on verra le serpent ?"...
Il faudrait juste que les techniciens de la place Toa'ta éteignent, pendant le show, les quelques spots derrière la scène qui restent braqués sur les 2/3 du public pour que ce soit parfait.
Merci à Baobab productions pour ce spectacle familial très riche et très agréable.

Crédit photos : MC Productions

Sphere: Related Content

jeudi 16 octobre 2008

La vérité sur les oursons Haribo "goldbaren"

Décidément, après les bonbons White Rabbit, on en apprend des trucs !

Cette planche originale et magnifique est l'oeuvre de Jason Freeny dont vous pouvez admirer l'univers étonnant en cliquant ici...

Sphere: Related Content

mercredi 15 octobre 2008

De la mélamine dans des bonbons chinois White Rabbit

Après le lait chinois, ce sont les bonbons chinois qui sont contaminés par de la mélamine, et qui sont donc retirés des étalages, puisque le taux de cette merde est supérieur de plus de vingt fois à la norme autorisée. Quelle idée d'ailleurs, de mettre un tel ingrédient dans des bonbecs... Mieux vaut s'en tenir aux Calissons d'Aix, aux bêtises de Cambrai ou aux violettes de Toulouse...La marque White Rabbit est citée. Jusqu'ici, dans mon esprit de cinéphile borné, white rabbit c'était l'indice que Neo (Keanu Reeves) devait suivre ("follow the white rabbit") dans MATRIX. Mais donc, là, il ne faut surtout pas suivre le lapin blanc, et, principe de précaution oblige, j'éviterai soigneusement tous ces articles, désolé fiston, jusqu'à nouvel ordre... donc pour un bon bout de temps. On n'a pas réussi à boycotter les J.O. de Pékin, mais on ne va pas se laisser contaminer par ces saloperies qui ont coûté la vie à des enfants en Chine, et puis d'ailleurs on nous serine suffisamment qu'il faut se taper cinq fruits et légumes par jour !
Fiston, tu veux une carotte ? un radis ? une pomme ?

Sphere: Related Content

mardi 14 octobre 2008

Le roupillon de Marcellin Lisan à l'Assemblée


Passionnante séance de travail hier à l'Assemblée où l'opposition se défoulait sur Yves Jégo, maintenant qu'il est parti c'est plus facile de dire du mal, c'est très courageux, bravo !
Flosse a allumé le président Tong Sang, qui n'était pas à non plus : il est en tournée aux Marquises où, là-bas, ça se confirme, gémir n'est pas de mise, contrairement à ce qu'on a entendu dans l'hémicycle.
Bref, c'était la fête aux absents...
Y'en a à qui tout cela passait largement au-dessus de la tête comme Marcellin Lisan, qui préférait savourer la clim' pour pousser un petit roupillon ...pas très discret (voyez plutôt la vidéo ci-dessous...) !
Au moment où il s'est réveillé, il s'est étiré avec un bras en l'air et un bras en bas, et sa main levée à cet instant précis a été enregistrée pour une voix favorable à la résolution qui venait d'être proposée...
Ne généralisons pas mais voilà une bien belle image d'un élu dynamique qui veut faire avancer le pays !

video


Sphere: Related Content

lundi 13 octobre 2008

Guillaume Depardieu est mort

37 ans, c'est définitivement pas un âge pour mourir d'une pneumonie bordel ! On n'est plus au moyen-âge....
Je viens d'apprendre la nouvelle sur le Net, et j'avoue que c'est un choc même si Guillaume Depardieu brûlait la vie par tous les bouts et qu'il aurait pu se tuer en bagnole ou en moto, ou par ses excès dans de nombreux domaines. Certes, il avait des antécédents sévères dans la rubrique fait divers, mais c'était un acteur majeur, qui avait évidemment de qui tenir mais qui traçait une carrière sulfureuse d'écorché vif, avec une personnalité très marquée. C'était aussi un jeune papa, rôle qui l'avait énormément assagi.

Il rentre au panthéon des acteurs maudits, et va aller serrer la paluche à James Dean, Montgomery Clift, Cyrille Collard, Heath Ledger, River Phoenix, et tant d'autres... là haut dans le paradis des stars parties trop tôt.
Des images me reviennent de lui, angélique, dans TOUS LES MATINS DU MONDE de Corneau, et d'autres, du film LES APPRENTIS où il avait démontré un réel talent comique.
Dans les premières réactions, je retiens celle, émouvante, de Vincent Perez, qui a déclaré ceci : "
on était … très amis… très amis… Je le considérais comme quelqu’un de ma famille et quelqu’un d’absolument magnifique, il avait une magnificence en lui, il avait une lumière, accompagné d’une ombre très forte… Il a vécu à fond sa vie, c’était un immense poète, les gens ne le savent pas mais c’était un immense poète, il a écrit des choses absolument incroyables, et un véritable artiste…"


Sphere: Related Content

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La Dépêche Dimanche 12 octobre 2008)



Sphere: Related Content

Pub Coca-Cola zero.... zero sept !



Voilà déjà un clip un peu plus recherché pour promouvoir le Coca Cola Zero et le nouveau James Bond : Quantum Of Solace, qui sort en métropole le 31 octobre. Couleurs Coke, le monde des bulles dans le graphisme très 007.... vraiment bien foutu.

Sphere: Related Content

dimanche 12 octobre 2008

SCOOP : Grain de celles, TNTV tire la chasse !


Des bruits de couloir ont troublé la quiétude de mon DImanche et amené jusqu'à mes oreilles une rumeur que je juge fiable au point de vous en faire part (avec le risque de me tromper...) : le fait que l'émission GRAIN DE CELLES, que j'ai déjà critiqué dans ce blog, s'arrête brutalement et nous devrions en avoir la confirmation dès demain, puisque, toujours programmé à 19:00, le magazine "de la femme polynésienne" ne passera pas !
Je n'en connais pas les raisons mais TNTV n'est peut-être pas complètement satisfait (tu m'étonnes...) du pitoyable duo de clowns narcissiques de ce magazine qui n'a jamais trouvé sa voie, et qui, dans son dernier numéro, errait du côté de la formation aux métiers de la nacre et de la perle, après la sauce sashimi dans le numéro précédent... une drôle de programmation pour un magazine féminin.
Aucune allusion sur le blog de l'émission...
On souhaite quand même bonne continuation à Franck et Maima, notamment dans le mannequinat ou toute autre activité où ils n'auraient pas à ouvrir la bouche.
TNTV peut maintenant donner le double de temps à MANA CULTURE, l'émission intéressante et bien faite de Taina Fabre ! Vas-y Taina, la qualité à l'antenne, la médiocrité à la poubelle...


Sphere: Related Content

L'observatoire des prix

Yves Jégo est reparti en métropole après sa tétée, non sans avoir mis en place le fameux observatoire des prix. Il n'y a que sur le Tahiti Herald Tribune que vous verrez les premières images, ainsi qu'un aperçu de son fonctionnement : ça se passe là-haut sur la montagne, au-dessus des nuages, tout est scruté par de puissants radars et autres téléscopes, on va tout savoir sur les marges à 300 ou 400 % ...vrai ou faux ?



Sphere: Related Content

samedi 11 octobre 2008

Yves Jego participe à la grande tétée


A l'occasion de la semaine mondiale de l'allaitement maternel, l'opération "la grande tétée" a lieu ce matin à la pointe Vénus. Le secrétaire d'Etat à l'Outre Mère, Yves Jégo, présent en Polynésie, avait émis le souhait d'être placé en immersion au sein d'un jeune foyer polynésien, et on comprend maintenant que dans cette expression, c'était surtout la notion de "placé au sein" qui l'intéressait : on le découvre ci-dessous en train de se taper une bonne tétée auprès d'une jeune maman et, visiblement, ses paupières tombant lassivement tels des rideaux dégringolant sur une scène de music hall après 18 rappels et 40 minutes de standing ovation dans la moiteur d'un hypothétique Olympia, trahissent le fait qu'il a aimé ça le petit canaillou !



Sphere: Related Content

Au théâtre : LA BERLUE

Louis vit seul avec son père. Lorsqu’il cherche à retrouver son passé et qu’il questionne son entourage sur sa mère mystérieusement disparue depuis 20 ans, il se heurte à des fins de non recevoir. Tous ont oublié ou ne veulent pas se souvenir. Un jour, Louis comprend tout, ou plutôt il croit tout comprendre. Et s’il avait eu la berlue ? Une série de situations, basées sur la confusion des sexes, aboutissant très vite à de nombreux imprévus...

Pour finir une semaine de boulot de manière originale, une petite pièce de théâtre de boulevard est une super idée de spectacle moins chère que les concerts de l'auto-proclamée première FM de Tahiti. Quand il s'agit d'un bon gros vaudeville avec portes qui claquent, quiproquos qui pètent, et situations loufoques à l'extrême, on est dans la détente la plus totale et ça fait du bien.
Les cinq comédiens se donnent à fond sur la scène intimiste du Petit théâtre et s'éclatent, se font plaisir, dans un enthousiasme très communicatif.

Jusqu'au 19 octobre à la Maison de la Culture, courez-y, il ne reste que quelques jours !

Sphere: Related Content

vendredi 10 octobre 2008

Duplex Papeete (Tahiti) - Hiva Oa (Marquises)


Contraste saisissant hier entre l'actualité sociale de Papeete et l'actualité culturelle des Marquises : dans la capitale, gros succès de la manif' pour protester contre la réforme des retraites de la fonction publique avec, dans les rangs des manifestants diverses personnalités de tous bords, et, à Hiva Oa, la commémoration du 30ème anniversaire de la disparition de Jacques Brel, en présence de Yves Jégo, de Miche (quel joli prénom !) Brel qui fut son épouse, de Gaston Tong Sang et de Patrick Poivre d'Arvor, notamment. Inauguration de l'aérodrome Jacques Brel, livraison de l'avion de l'aéro-club, exposition d'un buste du chanteur et de "Jojo" son avion personnel. De jolies chorales reprenaient les chansons du grand Jacques, se mêlant aux percussions marquisiennes, tandis que, dans les rues de Papeete, les manifestants donnaient de la voix, mais sur des airs et des paroles moins poétiques...

Je ne résiste pas au plaisir de marquer cette date avec un texte d'une chanson de Brel, il y a l'embarras du choix, tellement de belles choses dans ce répertoire. Je choisis la chanson Je t'aime, parce que c'est quand même autre chose que Lara Fabian, et aussi... enfin... ben... c'est-à-dire que... non mais... je veux dire que... comme justement... pour toi.... à ce soir........

Pour la rosée qui tremble au calice des fleurs
De n'être pas aimée et ressemble à ton cœur
Je t'aime
Pour le doigt de la pluie au clavecin de l'étang
Jouant page de lune et ressemble à ton chant
Je t'aime
Pour l'aube qui balance sur le fil d'horizon
Lumineuse et fragile et ressemble à ton front
Je t'aime

Pour l'aurore légère qu'un oiseau fait frémir
En la battant de l'aile et ressemble à ton rire
Je t'aime
Pour le jour qui se lève et dentelle le bois
Au point de la lumière et ressemble à ta joie
Je t'aime
Pour le jour qui revient d'une nuit sans amour
Et ressemble déjà, ressemble à ton retour
Je t'aime
Pour la porte qui s'ouvre, pour le cri qui jaillit
Ensemble de deux cœurs et ressemble à ce cri
Je t’aime
Je t’aime
Je t’aime


Sphere: Related Content