mardi 11 janvier 2011

Le Président, la pagaille et la Polynésie...

.
.

"On croit que, lorsqu'une chose finit,
une autre recommence tout de suite.
Non. Entre les deux, c'est la pagaille".
- Marguerite Duras
Extrait de "Hiroshima mon amour"

Or donc, le président des français de métropole et d'outre-mer a présenté ses voeux aux ultra-marins.
Sur le ton habituel arrogant et pas ultra-marrant qui donne cette impression qu'on est en train de se faire engueuler sans savoir de quoi exactement, il a donc évoqué la pagaille en Polynésie... ajoutant que si pagaille il y avait, l'Etat interviendrait !
Evidemment, les politicards locaux dont la médiocrité, les alliances bidons et les trahisons à répétition commencent à avoir une notoriété nationale, se mettent à flipper grave parce que l'intervention de l'Etat, dont on ne connait même pas encore la forme, sonnerait le glas de leurs conneries et ça les mettrait hors-jeu ou les obligerait à filer droit avec un coup de double-décimètre sur les phalanges au moindre écart...
Alors Tony Geros, par exemple, contre-attaque déjà en disant qu'il est bien gentil Sarko (euh non d'ailleurs il n'a pas dit qu'il était bien gentil...) mais la pagaille c'est lui qui l'a amenée en Polynésie.
Genre "c'est c'ui qui dit qui y est" quoi...
Faudrait pas que l'Etat intervienne trop vite d'ailleurs parce qu'il y a encore quelques petites manoeuvres à venir avec les potes du Tahoera'a pour détrôner Tong Sang et reprendre le.... Pouvoir !!!!
Alors, intervenir comment et quand ?
Il va nous envoyer la légion ? le GIGN ? des centaines de CRS ? Hortefeux ?
Et alors cette notion de "pagaille"... c'est quoi au juste le critère sarkozyen de la pagaille ?
Le cirque politique affligeant qui ruine l'image et l'économie de la Polynésie depuis 2004, ça vaut combien de degrés sur l'échelle sarko-pagaillistique ?
Bon allez dites-moi comment vous le sentez...
Pensez-vous que nous sommes déjà dans la pagaille ?
Et quelle forme peut prendre, selon vous, l'intervention de l'Etat ?
Et sinon, ça va vous ?
.
.

Sphere: Related Content

9 commentaires:

James a dit…

L'Etat devrait, selon moi, reprendre le contrôle:
_sur nos finances, afin de sauver notre système social et système de santé (la CPS quoi)
_dissoudre l'assemblée, afin que l'on retourne aux urnes.(tout en supprimant les indemnités, énormes, de nos élus.
Et bien d'autres choses encore!
Par exemple me nommer président, pour 350 000xpf/mois, je me porte volontaire moi!

Le président de "la Polynésie française" René, Georges, HOFFER a dit…

Lolo,

Mil' Délices de lire ton commentaire: tout y est: la Sainte-Axe, le langage de charretier, l'Histoire avec le rappel, que dis-je, le lien, de 2004...

Rien à ajouter sauf que j'attends avec impatience la réponse à tes questions sur la sarkozizanie et surtout "quand" les gouverneurs UMP reviendront car vu le résultat pour éliminer le président NBAGBO du pays des francs CFA, va falloir changer de taque-tique pour le péï des francs CFP de la république française...

Avec Honneur

Le président de « la Polynésie française », des françaises et de français,
René, Georges, HOFFER
rollstahiti@gmail.com
rollstahiti - at - gmail.com
tél 77 71 70
http://www.myspace.com/renehofferprdelapfsic
skype: renehoffer
Ecrou n° 3301P du 22 juin 2010 70 ans après la défaite de la IIIème république française le 22 juin 1940
(Merci de bien vouloir laisser mes coordonnées apparentes en cas de publication.)

Albert2 a dit…

J’ai un élément de réponse : quand en décembre, il s’est mis à neiger brusquement, des milliers d’automobilistes bloqués sur les routes - notamment d’ile de France - dans leur voiture ou les abandonnant à leur triste sort, l’équivalent de 350 km de bouchon, une quatre-vingtaine de communes qui a ouvert gymnases, centre commerciaux et autres locaux d’urgence pour héberger ces naufragés de la route… eh bien ce n’est pas de la pagaille, mais juste des complications ! (http://www.france-info.com/chroniques-les-invites-de-france-info-2010-12-09-pas-de-pagaille-hortefeux-s-explique-sur-france-info-502278-81-188.html)
Les crapoliticarts peuvent dormir peinard ; avant qu’un contingent de Schtroumpfs ne débarque au fenua, il y aura pas mal d’eau qui passera sous les ponts et les magouilles continueront tranquillement.

maohitude a dit…

'Ia ora Lolo,

Trop facile brad ! C'est l'Etat qui contrôle les importations par la douane ?

-Tu bloque les importations de malt et de houblon, ça les trucs obligés noa pour faire la bière.

-Maintenant t'as des milliers de ta'ata assoiffés à ton service, prêts ho'i à négocier.

-T'as plus besoin d'envoyer personne pour reprendre la main brad. On est tous pa'i sur place. Un ta'ata ma'ohi sait expliquer a un autre ta'ata ma'ohi d'arreter son chalala. On a hoa nos méthodes. En plus, on est déjà fiu des politiques. 'Aita e maoro.

-Après, quand c'est fait, tu rends ia la bière. Oti roa Nicolas.

Anonyme a dit…

Faut pas s'attendre à quoi que ce soit...
Tant que le peuple ne bouge pas, ou peu ; que les nantis demis fonctionnaires et la caste au pouvoir se gavent, rien ne bougera.

Ce qu'il faut se dire, c'est qu'aujourd'hui, c'est le bonheur !

Parce qu'imaginez dans 5 à 10 ans, l'explosion du chômage, les caisses vides, la dette énorme qu'on laisse à nos enfants, etc, etc...

Pehu Oe a dit…

Pour remettre les pendules à l'heure et faire ce ménage qui nous manque tant depuis 6 ans il pourrait aussi simplement faire appliquer le strict Code Pénal mais comme il n'y a pas fait la moindre allusion je suppose que cette chose-là doit lui coller de l'urticaire à lui aussi : Il n'avait manifestement pas envie de nous adresser ses meilleurs Woerth-s 2011 ...
Curieux, non ?

Sa célébrité "Rollex" doit beaucoup à ses déclaration péremptoires et jamais suivies d'effet mais il est connu aussi pour sa fermeté frisant l'obsessionnel quand il prend la mouche.

Pour que ça bouge un peu dans le sens souhaité par plus de 90% de la population on pourrait lui suggérer de considérer que tous nos élus actuels, comme leur erratisme politique le démontre et même s'ils ne vivent pas exactement dans des roulottes, sont bien des manouches ayant tous largement mérité d'aller faire un "stage prolongé" en Roumaine.
Qui sait, des fois que ça marche.

Ça nous ferait de l'air pour tenter de reconstruire ce qu'ils détruisent méticuleusement depuis que "la motion de censure n'est pas à l'ordre du jour".

La pagaille est un doux euphémisme pour ne pas dire noir bordel. Ce que nous sommes obligés d'avaler depuis 2004 a toutes les apparences de quelque chose de délibérément voulu, un noir désir politique dont le baromètre se nomme SEFI et dont la musique fétide n'a vraiment rien de polynésien, objectivement.

Une bulle, dorée ou pas, ça se crève bien à un moment donné, n'est-ce pas ?

h.e a dit…

"Sur le ton habituel arrogant et pas ultra-marrant qui donne cette impression qu'on est en train de se faire engueuler sans savoir de quoi exactement"

hahaha m' a bien fait sourire cette fine description.Merci bien.

Marie a dit…

Même dans la 'pagaille' on peut trouver des trésors. Quand on nous répète que "l'argent ne se paume jamais, il ne fait que se tromper de poches", qu'on veuille bien nous expliquer celle-ci :


Paru au Journal Officiel 1996 n° 1 du 04/01/1996 à la page 10 :

NOR:CPS9501845AC
Par arrêté n° 1392 CM du 22 décembre 1995.— Est
approuvée et rendu exécutoire la délibération suivante, prise par le conseil d'administration de la Caisse de prévoyance sociale dans ses séances des 8 et 15 septembre 1995 :

- délibération n° 13-95 CA accordant au territoire de la Polynésie française une avance permanente de trésorerie de cinq cents millions de francs.

C'est par an, mois, jour, heure ? Restituable, don, legs, cadeau ?

Après, on nous parle de déficit chronique.. Quelqu'un a des infos sur ce trésor "permanent" qui sort de NOS poches avant de transiter par la CPS ?

Melly a dit…

Mais ! - y'a pas pagaille au Fenua - les dirigeants ont juste de la paille dans les yeux - veulent pas "voir" , Sarko lui a des gros yeux !!