mardi 22 septembre 2009

Sublime documentaire : TERRE NATALE, RETOUR A RURUTU

.

Très gros choc hier soir avec la découverte hier soir du documentaire TERRE NATALE, RETOUR A RURUTU de Jean-Michel Corrilion, dans le cadre de l'émission ARCHIPELS de RFO.
C'est l'histoire de Maeva (22 ans) et son frère Eteroa (20 ans), originaires de Rurutu aux Australes, qui ont été adoptés par des métropolitains alors qu'ils étaient très petits. Ils sont les deux derniers d'une fratrie de 14 enfants, et ils ont été élevés par leurs parents adoptifs, et plus précisément par leur maman, puisque les parents adoptifs se sont séparés.
Le documentaire raconte leur retour à Rurutu, à la recherche de leurs racines. Enorme émotion presque sans paroles, on se reconnait sans s'être jamais vus, câlins intenses comme pour rattraper toutes ces années. Accueil dans la maison familiale, pudeur de la maman, qui emmène ses enfants "fa'amu" sur la tombe de leur papa. Maeva se fond dans les tâches ménagères et Eteroa va aux champs et à la pêche avec son grand frère qui l'initie à différents gestes hérités de son père disparu.
Premières impressions des enfants après le choc émotionnel : Maeva comprend qu'elle est cantonnée dans des tâches dévolues par tradition aux femmes et réalise la liberté qui est la sienne en métropole. Par contre, elle découvre l'inutilité et la futilité de certains accessoires de la société de consommation occidentale comme ses faux-ongles peints... Eteroa, lui, vit une révélation, et comprend la langue locale par instinct, tout en assimilant presque naturellement tous les gestes qui lui sont enseignés jusqu'à la préparation du cochon. Sa soeur réalise alors que le petit frère qu'elle a toujours vu comme un gosse est soudain capable de nourrir une famille et devient un homme, là, sous ses yeux...
Frustration de la barrière de la langue qui prive la mère biologique et la fille de bavarder pendant des heures...
Pudeur du frangin plus introverti qui extériorise moins les choses que sa frangine...
Jusqu'au retour et aux adieux déchirants...

Wouahhh ! Quelle leçon de documentaire ! Des images magnifiques (aériennes, sous-marines, travellings, grues, steadycam, etc...), une réalisation pourtant sobre qui met en vedette l'histoire émouvante et les personnages, un très grand moment de télé, à des années lumière de l'ethnologie showbiz et fast food de RENDEZ VOUS EN TERRE INCONNUE où des pipoles s'inventent des racines improbables et des amitiés aussi profondes qu'éphémères, puis feignent de s'émouvoir au contact des vraies valeurs... d'un jour... en buvant du lait fermenté de jument qu'ils trouvent divin pour les caméras alors qu'ils ont envie de gerber comme si c'était la liqueur de Mr Preskovic dans LE PERE NOEL EST UNE ORDURE et de se taper une bière dans le canapé en cuir de leur salon parisien devant leur écran plasma qui doit diffuser un match important de champion's league...

Mais je m'égare...

TERRE NATALE est un documentaire simple, pudique et digne... Un traitement exemplaire de l'émotion de ces enfants adoptés à la recherche de leur culture et leurs racines, une pure merveille !
Bravo et merci aux auteurs et aux techniciens pour ces moments inoubliables...
.
.
.

Sphere: Related Content

15 commentaires:

Poerani a dit…

Oui Lolo, un reportage magnifique et plein d'émotion, j'ai beaucoup pleuré, c'était très fort et très beau.
biz

Heikuranui a dit…

J'ai A-DO-RE !
Dans la lignée du documentaire "Marquisien mon frère", émotion émotion et bien plus encore.

Bonne journée
Heikuranui

Anonyme a dit…

tres beau documentaire , tres bien réalisé , ont est passé du rire au larme , ont reconnaissaient les gens l'île , les traditions qu'ont a laissé derrière nous , qui nous manquent car le travail est a Tahiti !

Moana iti

Kip a dit…

Je n'ai pas eu l'occasion de voir ce documentaire mais, si je puis me permettre un bémol sans casser l'ambiance, le voisin de l'Est, c'était des petits gâteaux ("roulés à la main sous les aisselles") qu'il faisait. Pas de la liqueur...

tauarai a dit…

Oui magnifique et plein d'émotions, c'est cela qu'on attend de la télé.
Que de moments forts pour cette soeur et ce frère qui retrouvent leur famille, leur île... beaucoup de regards ont suffit à combler le manque de compréhension & la barrière de la langue, en tout cas c'était bouleversant tout en étant juste dans le ton.
Et les images de Rurutu étaient si belles ! j'ai adoré !
Pärahi ana'e

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> Exact !!! j'ai confondu avec LES BRONZES FONT DU SKI... ☺

christèle a dit…

Je comprends que ce doc ait pu te toucher autant.

ps : toi aussi "rendez-vous en terre inconnue" te sort par les trous de nez. C'est dingue de voir des gens s'extasier de voir un people capable de faire la vaisselle au fin fond de la jungle.
Comme s'il en fallait absolument en passer par eux pour que monsieur tout le monde puisse s'intéresser "aux autres"

Anonyme a dit…

J'aimerais savoir quels sont leurs sentiments quelques mois après être revenus en métropole...
Ont-ils envie de venir vivre en Polynésie, comme "l'enfant" des Marquises de "Marquisien mon frère" ?

Melly a dit…

Tu ne l'aurais pas enregistré par hasard Lolo ? je suis très concernée
par ce sujet... et j'aimerais beaucoup le voir !!
tout comme si quelqu'un a un enregistrement de "Marquisien mon frère..." ??? -

Anonyme a dit…

Je l ai trouvé aussi très bien foutu, ce qui n'est pas souvent le cas des reportages d' Archipels....Le seul truc qui m a un peu gêné c'est la mise en scène dans la grotte avec les Tahua et danseurs....C'était un peu gros...

POur le reste, les deux gamins étaient vraiment attachants et leurs familles (faamu et biologiques) aussi...Une belle leçon de respect et de reconnaissance mutuels, ce qui est assez rare pour être souligné...

Par contre, la conclusion c'est que l'adoption est un traumatisme pour les enfants et leurs famille qui laisse des cicatrices ad vitam aeternam...Le mieux est comme souvent l'ennemie du bien.....

Anonyme a dit…

oui c'était génial, j'en au eu les larmes aux yeux, reportage magnifique ,
paeaitinui

Anonyme a dit…

ia ora na, le magasine sera en effet rediffusé ce samedi 26 septembre à 9h00 et pour celles et ceux qui ont raté, nous vous conseillons ce rdv inoubliable! à bientôt Lolo :)

rfo

Anonyme a dit…

Une autre diffusion de ce magazine est prévu ce samedi 25 septembre sur Tempo à 22H50

RFO

Anonyme a dit…

Que se passerait-il s'ils décidaient de s'installer à Rurutu?Les émotions et les beaux sentiments seraient vite verrouillés dans la malle du quotidien.
Là-bas,il y a peu de place pour la différence.
Turu.

chouan a dit…

Très beau reportage.Un magnifique retour aux sources pour ces deux enfants de RURUTU.Cela témoigne de l'importance pour des enfants adoptés de pouvoir un jour retourné vers ces racines profondes.Le retours à la nature n'est pas pour me déplaire non plus,cela me rappelle mon enfance.
Beaucoup d'émotions et de rêves dans ce reportage!