samedi 20 février 2010

Problèmes d'eau à Papara : épisode 2

.

Suite au dernier article sur la galère quotidienne que vivent nos voisins de Papara pour obtenir de l'eau, j'ai eu quelques discussions avec des habitants aussi charmants que déterminés et scandalisés par cette situation moyen-âgeuse.
A ce jour, Sylvia a cessé sa grève de la faim : tout le monde lui disait que ce n'était pas un moyen de pression suffisant, et qu'elle pourrait "crever", ce n'est pas qui amènerait de l'eau chez elle...
Certes la situation remonte à une époque où Bruno Sandras n'était pas encore Maire de la Commune, mais, depuis qu'il l'est, il a confié à une de ses administrées, juste avant les dernières élections évidemment, qu'il revenait de Paris, qu'il avait vu là-bas, et qu'il avait obtenu une somme de 120 millions fcp pour un forage supplémentaire. qui allait résoudre le problème de toute la Commune.
Les élections sont passées depuis longtemps, la subvention a dû arriver, et le forage n'a pas été fait... le Maire, dans le reportage de RFO, en est encore a répéter en boucle que "ça coûte cher !"...
Certains se sont organisés pour avoir une cuve d'eau pluviale, mais cela nécessite un équipement électrique qui fait grimper en flèche leur facture d'EDT...
Autre solution, d'autres se sont raccordés à leurs frais comme le demande la Mairie, mais leurs problèmes restent les mêmes et ils n'ont pas d'eau dans ces nouveaux raccordements, ou très peu et de manière aléatoire....
Tout un quartier après l'abattoir n'est absolument pas desservi en eau, et ces familles n'ont d'autre solution que la rivière... comme au moyen-âge...
Enfin, la charge des raccordements représente, pour certains, facilement 200.000 fcp, donc même pas en rêve pour certains foyers dont on sait bien qu'à Papara, comme partout, cela représente une somme phénomènale.
Et donc, quand bien même, par miracle, on arriverait à raccorder tout le monde, le problème resterait entier puisqu'il y a donc des exemples réels de gens raccordés qui n'ont pas l'alimentation en eau normale à laquelle, comme tout le monde, ils ont droit.
Un nouveau forage, qui, au mieux, n'arriverait pas avant de longs mois, parviendrait-t-il à résoudre les problèmes de tout le monde ?
Rien n'est moins sûr, beaucoup en doutent, et de plus en plus d'habitants commencent à craquer et, on les comprend, à s'énerver, n'en déplaise au Maire qui ne semble pas apprécier la critique d'après plusieurs témoignages.
C'est tout un travail global d'audit du problème hydraulique de la commune qui semble, à l'évidence, s'imposer...
...mais à quel prix ? quand ?
On continue à suivre l'affaire... Les gens de Papara sont solidaires et s'organisent pour réagir par tous les moyens, comme c'est de plus en plus le cas en Polynésie quand les responsables élus sont défaillants.
.
.

Sphere: Related Content

6 commentaires:

Pehu Oe a dit…

'manque le sous-titre à ton affiche :
DEAD OR ALIVE !

Quelque part je suis sûr que nos zéros-zélus seraient ravis de voir fleurir des structures "para-communales" faisant à leur frais le travail pour lequel ils ont été élus, eux : De cette façon ils pourraient palper sans rien foutre et en arrosant encore plus facilement leurs fetii.

Ceci dit, il y a peut-être quelque chose à creuser du côté des "structures para-communales" car, outre qu'elles pourraient résoudre certains problèmes - et ce n'est pas un petit détail -, elles auraient aussi le pouvoir de forcer les communes à chercher enfin un peu d'efficacité puisque regroupant des électeurs remuants : Papara n'est pas la seule commune gérée n'importe comment, n'est-il pas ?

Ji-P a dit…

Soif de pouvoir et d'argent comme tous ceux du gouvernement et de l'APF, mais incapables d'assumer leur fonction : servir et non se servir.
D-é-m-i-s-s-i-o-n!

Phil a dit…

Brunas Sanzo: "si vous me faites chier, je vous coupe l'air aussi!

Fiu a dit…

Et Adolphe Il fait quoi?

Anonyme a dit…

Adolphe a-t-il quelque chose à voir là dedans?
Sans doute, si des fonds ont été versés, qui étaient spécifiquement destinés à l'installation et à l'amélioration du réseau d'eau potable.
De toute façon,les administrés sont en droit de demander des comptes et d'obtenir du maire qu'il utilise à bon escient les fonds mis à sa disposition et...c'est la moindre des choses, qu'il fasse ce pour quoi, entre autre, il a été élu....

Tout ceci montre, une fois de plus, qu'il est impératif de se mêler de la gestion de la commune au lieu de laisser faire et de se réveiller trop tard...

hereiti a dit…

je suggère que tous les résidents de la commune de Papara qui ont un pipi de chat ou pas d'eau du tout à leur robinet renvoient leur facture d'eau à la mairie avec la mention "Nous paierons notre facture quand ce pourquoi nous sommes facturés nous sera livré en bonne et duê forme"