lundi 13 février 2012

LA SEMAINE VUE PAR LOLO (La dépêche dimanche du 12 février 2012)

.
.


.
.

Sphere: Related Content

3 commentaires:

Albert a dit…

Excellent et ô combien pertinent le détournement de FIFO en PIPO ! Bravo.

Mais fais gaffe quand même Lolo (tes croquis, tes billets et tes radios), ces abrutis primaires sont capables de t'envoyer des gros bras, je l'ai déjà vu dans ce doux péi.

Ta meilleure défense : taper toujours plus fort là où ça leur fait le plus mal (leur ego et leur portefeuille) : tu deviendras de plus en plus connu et populaire, donc "intouchable", à notre plus grand plaisir.

Moetai Brotherson a dit…

Ia orana Albert,

LOLO pourra je crois te confirmer que les "abrutis primaires" ont aussi le sens de l'humour et de l'auto-dérision.
Ce que tu as vu dans ce "doux péi" doit dater d'avant le 23 mai 2004.

Te aroha ia rahi.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Albert, j'assume tout ce que je dis et tout ce que je fais.
Merci pour ton avertissement.
Tu es un ancien lecteur fidèle, et tu auras noté, j'en suis sûr, que j'essaye dans la mesure du possible, de faire dans la parodie et la caricature.
Je ne peux pas imaginer de tenir un blog depuis fin 2007 en multipliant les insultes et les agressions, et en étant partisan.
ça ne me ressemble pas, et ce n'est pas ma ligne directrice.
Quand je critique, j'essaye d'argumenter
Si un CSA existait sur internet, je serai curieux de connaître la proportion de vannes consacrées à chacun.
Je pense que ce serait équilibré.
Et en effet, pour avoir croisé récemment à deux reprises Moetai, directeur de cabinet du vice-président Geros, je peux confirmer son sens de l'auto-dérision notamment pour l'affiche parodiant INTOUCHABLES dans laquelle je l'ai inclus à l'insu de son plein gré.
Et ce n'est pas parce que j'ai croisé Moetai que j'épargnerai à l'avenir le président ou le vice-président.
Je témoigne ici de n'avoir eu, pour l'instant, aucune menace.
Et je suis même persuadé que nous pourrions avoir Antony Geros ou Oscar Temaru dans LE GRAND HUIT pour un face à face loyal.
Pour aller jusqu'au bout de l'auto-dérision, notre équipe rêve d'avoir l'un d'eux dans notre émission.
En 60 émissions bientôt, nous n'avons agressé personne mais on s'est bien marré.
L'invitation est lancée...
Merci à vous deux pour votre intérêt en tout cas.