lundi 27 février 2012

Solidarité et espoir version CPS...

.
.


La page d'accueil du site internet de la CPS nous parle de solidarité et d'espoir.
Gonflé !
En effet, l'actualité du jour c'est quand même la baisse énorme de nos prestations alors que nos cotisations ne bougent pas...
Donc, après le banquet du Radisson que certains ont pris comme un affront, on a un peu les boules quand on lit ce genre de petite enluminure...
De toute façon, des réflexions sont entamées pour réagir d'une manière ou d'une autre à ce genre de régression sociale qui touche encore toujours les mêmes...
J'en reparle dès qu'une action se décide...
.
.

Sphere: Related Content

10 commentaires:

Anonyme a dit…

La situation dégénère avec un taux de cotisations qui passe de 7,5 à 9,54 en mars 2012 ! et les remboursements qui sont passés à 1094 f pour une visite chez un généraliste ! ...aucune mobilisation prévue à ce sujet visiblement :(

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Pour l'instant il y a une manif demain devant la CPS de Moorea à 13:00
Si j'entends parler d'autre chose, je le signale
Pour l'anecdote, je ferai de ce sujet ma chronique de demain matin sur radio Polynésie 1ère

Alex a dit…

Ce qui est hallucinant, c'est qu'on en parle depuis 2 mois et même une fois installée, la réforme ne suscite aucune réaction, la même mesure en Grèce, Espagne ou même en France aurait poussé des dizaines de milliers de personnes dans la rue.
Dans ce pei, on se fout vraiment de tout, même de perdre du pognon, et de se faire avoir.
Pendant ce temps, la CPS encaisse de + en +, augmente ses cotisations, n'a remis aucun acquis du personnel en cause, mais demande aux patients, aux professionnels des baisses de 20 à 30%.
Quels fonctionnaires accepteraient de voir son salaire BRUT amputé de cet effort communautaire. On demande aux médecins de faire 850 millions d'économies de chandelle, et on passe à l'as les 5 milliards de perte annuelle de ATN, les déficits monstrueux de la FPT, GIE,de l'OPT, et autres usines à gaz.
Un exemple, pour 1 million de XFP investi par le GIE tourisme, combien de touristes ….perdus ???
On marche sur la tête, on taxe, on sacrifie une partie économiquement créatrice de recettes pour satisfaire la paie de 35 000 postes créateurs de dépenses.
Rappelez vous, le câble à 10 milliards devait faire de notre pei , le centre thématique de l'océan pacifique, on arrive toujours pas à avoir des connexions potables dans les îles ,voire m^me à Tahiti, et on nous répond "c'est la faute à la pluie"

jp a dit…

tout à fait vrai Alex, incroyable que tout le monde se foute de tout dans ce pei
je pense que les plus démunis se disent que finalement attendre 2hr chez le taote en payant ou 2 hr quasi gratos au dispensaire ... choix rapide !
faudrait plutôt faire venir des révolutionnaires grecs pour nous aider que des taotes de Roumanie !!! oups !!!
j'espère qu'il ne pleuvra pas ce soir pour que mon message arrive chez LOLO, merci Mana !

Anonyme a dit…

Où sont les pétitions? où sont les manifs?
Qu'est devenu le mouvement MC5P?

Anonyme a dit…

ces connards qui nous gouvernent et se foutent de nous savent très bien que par les temps qui courent, personne n'ira faire des manifs et perdre de l'argent, alors ils en profitent, il ne nous reste plus comme arme que le bulletin de vote, mais vu ce que font les élus de nos suffrages, on se demande comment on va se sortir de là...

Anonyme a dit…

La CPS a supprimé la convention pour en proposer une nouvelle qui est inacceptable car elle provoquerait la faillite de la plupart des cabinets de médecins

Après la disparition de la majorité des médecins des dispensaires et des îles, la disparition de la médecine préventive, c'est maintenant le tour des médecins libéraux

En 15 ans, les tarifs des spécialistes ont baissé de 15%, car les médecins pensaient qu'on pourrait se servir de l'argent économisé pour soigner les défavorisés.

Est-ce que cela s'est passé comme prévu?

Après la baisse des tarifs de 2003, la CPS s'est engagée en 2004 dans des somptueux travaux d'embellissements de son bâtiment de Papeete et c'est tout:

la CPS regarde les structures de santé des îles se vider de leurs médecins sans rien faire
la CPS n'a jamais dépensé le moindre franc pour la prévention et les vaccinations
la CPS n'envisage pas le tiers payant pour les moins de 12 ans, les plus de 65 ans et les RST

Les médecins libéraux refusent qu'on fasse des économies sur leur dos pour financer les grands projets de la CPS, l'hôpital, le chômage et les emprunts des gouvernements.

Par contre, si les efforts de chacun vont réellement dans le but de soigner et d'éduquer la population, une reprise des négociations est possible

Christine Hereata a dit…

Marrant, le slogan a disparu, du coup :)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

tiens tiens....

Anonyme a dit…

Comment,il y aurait une révolution en France si on abaissait les taux de remboursement?
Eh bien non, depuis plusieurs années on réduit les remboursements, on "dérembourse" à tour de bras, on prélève 1 euro sur chaque remboursement de consultation, on retient 50 euros/an de franchise sur le remboursement des médicament etc,etc...
Bref, les mesures sont à peu près les mêmes depuis un bon moment en France (mais ça on l'ignore en Polynésie ) et il ne se passe rien...
On subit, on subit...
Mais quoi, de quoi se plaint-on, puisqu'on a encore les moyens de sauver la Grèce?

gafidou