vendredi 22 mars 2013

"De quoi j'm'e-mail ?" (n° 326) - La démission de Cahuzac donnerait-elle des idées à certains élus polynésiens mis en examen ? Ben non !

.
.


EXTRAIT :

"...Cela constitue une jurisprudence tacite que l'on appelle « jurisprudence Balladur Bérégovoy » du nom des deux anciens premiers ministres qui avaient commencé à appliquer cette règle.Suite à l'acquittement de plusieurs ministres, cette règle avait été plus ou moins controversée. Ses détracteurs estimant que le gouvernement se posait en juge avant même que la Justice ne se prononce.Quelques exemples récents et l'actualité de la suposée fraude fiscale suisse de Jérôme Cahuzac montre que la règle existe toujours.Evidemment, qui dit mis en cause dit présomption d'innocence et la justice peut donc maintenant commencer son travail.Et donc quid en Polynésie ? Evidemment on se pose la question même si on connait d'avance la réponse..."


chronique DE QUOI J'M'E-MAIL ?
tous les jours de la semaine sur Radio Polynésie 1ère,
dans la matinale à 07:22, rediff' après les infos de midi


.
.

Sphere: Related Content

5 commentaires:

Anonyme a dit…

oui mais faut tenir compte des "spécificités locales" comme on dit tout le temps

Marc

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Ah ben oui c'est vrai !!! :)

j'aime marcher a dit…

ben lolo c'est tout ce que tu as remarqué cette semaine ??? il ne s'est rien passé à tahiti ??? on parle de la marche de teiva, on parle de sandras on va chercher cahuzac jusqu'en france et chez nous rien ???????????????????????????????

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Dans les chroniques radio et dans LE GRAND HUIT nous avons des consignes pour ne pas parler de la campagne électorale.
Donc ne sois pas surpris que beaucoup de sujets soient zappés dans ce qui provient de nos activités sur Polynésie 1ère.
Mais je garde les perles politiques pour le lendemain du 2ème tour, rien n'est perdu
Je n'ai pas ces contraintes sur mon site par contre.

j'aime marcher a dit…

OK alors, merci pour ta réponse consise, nana