lundi 3 octobre 2011

LA SEMAINE VUE PAR LOLO

.
.

Petit pea pea dans les mails,
elle n'est pas passée dans LA DEPECHE celle-là...
.
.

Sphere: Related Content

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Et cette fois-ci, pour payer leurs ridicule petite virée, ils zont vendu combien de T-shirts ?


Marc

Yoane a dit…

au vu de son intervention au journal télévisé de Rfo1 de dimanche soir, on est mal barré.
Laisser la Polynésie s'enfoncer pour pouvoir dénoncer les mauvais "étrangers" responsables et passer pour le sauveur.
Monter les communautés les uns contre les autres ...
c'est diviser pour mieux régner !!!

Ty Quéau a dit…

Hello Lolo,
n'y aurait-il pas moyen d'avoir une version sous-titrée de la "prestation" d'Oscar sur Polynésie 1ère en tahitien ?
Il semblerait qu'il y est, comment dire, un peu violent envers les "étrangers" ?
merci d'avance.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Oui c'est là qu'il s'est déchaîné semble-t-il traitant notamment les administrateurs de la CPS de chiens...
Mais non, je n'ai pas le documents et le sous-titrage n'est pas dans mes cordes, désolé...

Legrec a dit…

A ce stade, après la pitoyable prestation du ex douanier sur Polynésie 1re on serait en droit de ce poser la question suivante: ce monsieur est-il vraiment un politicien dangereusement machiavélique ou tout simplement un demeuré arrivé on ne se pas comment à la place qu'il occupe actuellement?
Car dans la première hypothèse on pourrait comprendre ses prestations pseudo débiles. Dans l'autre cas les machiavéliques seraient alors ses lieutenants propulsant leur fantoche au devant de la scène pour ensuite se partager le butin! En somme, une sorte de cheval de Troie déguise en âne...
Qu'en pensez-vous?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

J'en pense qu'on peut avoir n'importe quelles idées, c'est respectable, mais Temaru n'a pas l'étoffe d'un chef d'Etat, aucune diplomatie, des raisonnements dénués de sens, une obsession maniaco-maniaque pour l'accession à l'indépendance, un caractère lunatique... des contradictions dignes d'un adolescent immature...

brad a dit…

Yo
"Parole, parole, parole...
Encore des mots toujours des mots
les mêmes mots
Je n'sais plus comment te dire,
Rien que des mots
...
Encore des mots toujours des mots
les mêmes mots
..." Dalida

mais personne ne fait quoi que ce soit pour déloger ce triste sire.

Kip a dit…

Il insulte les actionnaires de la CPS, les groupes politiques s'en offusquent, s'excitent...

Mais qui porte plainte pour propos racistes et xénophobes ?

Et qui demande officiellement des comptes sur le financement de ses déplacements (Auckland et New York) ?

Anonyme a dit…

En 1521 Magellan découvre Puka Puka. Aux XVIIe et XVIIIe siècles les européens explorent progressivement la Polynésie orientale. Samuel Wallis découvre ainsi de nombreuses îles et atolls comme Pinaki, Nukutavake, Vairaatea, Paraoa, Manuhangi, Nengonengo ainsi que Tahiti qui avait probablement déjà été atteinte par les Espagnols dès le XVIe siècle. Ces explorateurs sont suivis en 1768 par Bougainville et en 1769 par Cook, et personne de ces illustres découvreurs ne songea à changer tous ces noms indigènes. Sauf Bougainville qui transcrivit, par erreur ou mauvaise compréhension peut-être, Tahiti en «Otaïti ».
Et aujourd'hui ce petit douanier retraité, ignorant de l'histoire et de la culture locale, veut débaptiser tout cela. Qu'il aille donc débaptiser plutôt les îles Cook dont il est originaire, ou la Nouvelle Zélande dont il est détenteur du passeport.
Et puis MAOHI NUI, ça veut dire quoi?
Par curiosité j'ai voulu chercher dans le dictionnaire de l'académie tahitienne la traduction de MAOHI. Malheureusement, par manque de subventions probablement, ils sont aux abonnés absents.
Alors j'ai cherché dans le "Lexique du tahitien contemporain" de Yves Lemaître et voilà la traduction:
ma'ohi, du pays, autochtone, indigène.
Donc je traduis MAOHI NUI = grand indigène
Quel beau nom pour un petit pays!