samedi 9 juin 2012

Floutage de gueule

.
.


Même si c'est un sujet qui ne m'empêche pas de dormir, je dois dire que je n'ai jamais rien compris aux règles du floutage dans les médias.
En tout cas, une chose est sûre, c'est que le floutage n'est pas régi par la logique.
Je me souviens avoir vu des images locales de prisonniers menottés, dont on floutait les menottes... Mais alors qu'est-ce que le monsieur entouré de gendarmes peut-il donc avoir aux poignets ?
Je me souviens avoir vu une vidéo où TNTV faisait de gros efforts pur masquer un gros logo SUZUKI sur le tee-shirt d'un pêcheur mais comme c'était très mal fait, on apercevait de temps en temps SUZU, et dans d'autres plans on apercevait UKI, mais il ne fallait pas qu'on imagine que ça puisse être une pub pour YAMAHA sans doute...
Deux autres exemples cette semaine dont voici les preuves en image :
D'abord la libération d'Emile Vernaudon, où sa fille de un an est apparente chez TNTV mais floutée sur Polynésie 1ère
Et ensuite, l'inverse, avec le désespéré de la grue que l'on identifiait clairement chez Polynésie 1ère mais qui a été flouté sur TNTV...
Des règles compliquées, sans doute pas très adaptées, interprétées de différentes manières selon les chaînes, et en tout cas, au final, pour le spectateur, un évident floutage de gueule !


.
.

Sphere: Related Content

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello Lolo,

Je suis partie en formation en métropole depuis bientot un an et rentre au fenua fin juillet.
Cela fait plaisir de voir que tu es toujours dans la place(tahiti referendum a arreté ?) et suis toujours autant morte de rire en parcourant ton site, the best!
Une pure bouffée de vie dans le marigot polynésien de la pensée formatée ...
bises de France où c'est AUSSI LA crise

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Hello !
Ben oui apparemment TAHITI REFERENDUM n'a rien publié depuis juillet 2011
Dis-moi qui tu es même en message privé si tu veux
tahitiheraldtribune@gmail.com
Bonne soirée !

Anonyme a dit…

Ia ora na Lolo,

En rapport avec ton sujet du jeune désepéré qui s'est malheureusement tué voici ce que j'ai pu lire sur Tahiti Infos dans un article daté du 9 juin 2012 à 17h58:

"6.Posté par klodge le 10/06/2012 07:52 | Alerter
Je vis dans l'immeuble à coté de la grue, et voici mon avis :
Ce pauvre homme déjà mal dans sa peau et qui voulait partir, à passé plus de 24h à se faire insulter par la population et à essuyer toutes sortes de moqueries qui l'encourageaient à sauter !
Et ceci toute les 5 minutes en moyenne, ce qui fait quand même beaucoup de monde.
Sans compter sur les militants oranges, qui sont passés à pied sur le trottoir d'en face pour lui crier : "saute, on te rattrape"
Et les journalistes et la gendarmeries ne savent pas pourquoi finalement il a sauté alors que les négociations se passaient bien.... quelle belle ignorance !
La population locale est vraiment décevante, cruelle et ignoble avec les plus faibles d'ici ou d'ailleurs".

Comme tu le vois le témoignage de Klodge est affligeant. Je ne te demande pas de spécialement de le plublier sur ton blog. Cependant il en dit long sur la nature humaine. Mais, plus grave encore, : on a toujours coutume de dire qu'on a les élus qu'on mérite mais dans ce cas précis on est face à une certaine catégorie de l'électorat polynésien qui piétine les valeurs humaines et qui a malheureusement ce pouvoir de voter plus par opportunisme que par conviction politique républicaine et humaniste.

Nikon