lundi 5 novembre 2012

Jouons à "non je ne suis pas..." avec le Président Temaru !!!

.
.


Le président Temaru en a marre des rumeurs le concernant !
Il les dément dans un communiqué ce qui nous permet de prendre connaissance de celles qu'on ignorait...
On peut trouver le détail du communiqué présidentiel dans LA DEPECHE, dans TAHITI INFOS ou dans LES NOUVELLES.
Une petite phrase a attiré mon attention : "Je tiens donc à rappeler à ceux qui voudraient, une fois encore - peut-être tentés par l’approche des élections - colporter ces rumeurs infondées : l’anonymat des répondeurs, blogs et autres facebook ne vous protège pas de la laideur de votre reflet"
Ben heureusement qu'il n'y a pas les GUIGNOLS DE L'INFO à Tahiti !
Au THT, pas de rumeur mais de la moquerie et de la caricature, comme avec Flosse ou Tong Sang du temps de leur présidence. Et ce sera pareil avec le prochain président...
Et puis en effet, les moyens de communication permettent à tout un chacun de s'exprimer avec, c'est vrai, plus ou moins de courage, selon que l'on s'exprime à visage découvert ou sous couvert d'anonymat ou de pseudo.
Encore une fois, prenons le parti d'en rire, et je vous propose donc de continuer les déclarations présidentielles déclinées sur le mode "Non je ne suis pas ceci... Non je ne suis pas cela...", je sais que les lecteurs du THT ont de l'humour et de l'imagination....
Allez, c'est parti, qu'aurait pu encore dire le Président ?
Non, je ne suis pas.....
.
.

Sphere: Related Content

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Tout simplement : " L'homme de la situation pour la POlynésie"....

jp a dit…

... là, cette semaine,ça vous étonne ???
ou
... au boulot, je suis au golf !!!
ou
... à Tahiti, je pars féliciter le nouveau pérésidon des USA, il m'attend avec impatience ...moi, le pérésidon du pito du monde

Anonyme a dit…

Non je ne suis pas fisher brad...

Anonyme a dit…

...celui qui va sauver le pays,
celui qui va relancer l'économie,
redonner du dynamisme à la consommation, relancer le tourisme,
m'occuper des gens qui dorment dans la rue, non, ce n'est pas moi, changez, ne votez plus pour moi !

manolito a dit…

Oui heureusement qu'il n'y a pas les guignoles de l'info, d'ailleurs vous devriez réfléchir à la question...!!je pense que vous n'aurez pas de problème d'inspiration!! quant au jeu, voici ma réponse:"non je ne suis pas ce que je devrais être, un président digne de ce nom et je cède donc ma place à la jeunesse pour apporter du renouveau"

Anonyme a dit…

VU SUR le site Les Nouvelles de Tahiti:
"Renehoffer
07/11/2012 à 06h27
Je transmets la lettre ouverte que j'ai adressée au douanier Oscar, Manutahi TEMARU sur simple demande à rollstahiti@gmail.com (ou alors aller sur mon site facebook où je l'ai postée. rollstahiti@gmail.com 77 71 70"

Et pour les internautes de TAHITIHERALDTRIBUNE... voici l'intégrité!

Lettre ouverte en réponse au communiqué non daté de "Présidence", Te aroha ia rahi Oscar, Manutahi TEMARU
(Paru sur le site http://www.tahiti-infos.com/Oscar-Temaru-que-les-corbeaux-s-avancent-preuves-en-mains_a60401.html accompagné d'une photo d'archive d'un "visage hideux du mensonge".)

Monsieur l'usurpateur du titre de "président de la Polynésie française", douanier Oscar, Manutahi TEMARU,

En tant que personne bien intentionnée - sans les guillemets - je te réponds à ce titre et bien sûr pas sur la base de ton injonction: "Que les corbeaux s'avancent (...) ou se taisent!" d'autant plus qu'un corbeau qui se dévoilerait n'en serait plus un, et que les taisants n'ont pas forcément tort du fait de la seule omerta.

"Je vous demande de vous taire" avait déjà dit un détenteur de même passeport que toi: Monsieur Edouard "francs des colonies françaises du Pacifique" BALLADUR qui a tout juste réussi à faire taire un temps, et bidouiller une décision concernant la validation de ses comptes de campagne par le président du conseil constitutionnel Roland DUMAS, ce qui n'empêche aujourd'hui pas encore la "justice" de s'exprimer...

Donc le "Que les corbeaux (...) se taisent!" me semble tout aussi futile puisqu'aujourd'hui encore, la Une de la Dépêche de Tahiti relate une perquisition au haut-commissariat et l'implication prochaine de "magistrats", ces fonctionnaires français expatriés dont certains qui se retrouveront là où ils m'avaient envoyés du 22 juin 2010 au 19 août 2010 au motif que c'est moi qui serais un usurpateur depuis le 25 octobre 2004! certes au moment de la rédaction du commu-niqué tu ne pouvais t'imaginer ce séisme à quelques heures du premier tsunami contre lequel tu t'es cru devoir te défendre, l'enquête "Legayic-Tetuanui-Ravel" comme tu l'écris.

N'étant bien évidemment pas un "corbeau" - même blanc comme dans "Comme un corbeau blanc", la chanson de Johnny HALLYDAY -, ton allusion "au corbeau de légende qui était envoyé par Noé en tant qu’éclaireur vérifiant la sécheresse de la terre et qui n’en est pas revenu, préférant assouvir sa gourmandise plutôt que de rapporter le message attendu. La cigogne, étant si pure qu’elle aurait cessé de revenir que lorsque le monde fut vraiment asséché. Bien plus, elle ne quitta définitivement l’arche qu’après avoir offert..." rappelé dans cette phrase, m'a l'air quelque peu subliminale mais peut-être est-ce dû au fait que Noé me fait penser à Monsieur Noa TETUANUI, la cigogne à mon "Péï", l'Alsace, et... offert à... Hoffer. (http://www.expressions-francaises.fr/expressions-n/2554-ne-pas-revenir-comme-le-corbeau-de-l-arche.html (à suivre)

Anonyme a dit…

(suite 1)
Bref, aucun site www.corbeauleaks.pf n'étant prévu pour pouvoir transmettre les preuves dont tu es demandeur, et, ne voulant ni ne pouvant t'en priver au risque d'être implicitement inclus dans ces anonymes que tu vilipendes, j'espère que tu pourras néanmoins prendre connaissance de cette lettre ouverte rédigée à ton attention personnelle

En effet, ton "NON" quant à ta simple-nationalité (par opposition à double-nationalité), dénote au moins que tu n'es pas descendant des sujets de sa majesté Pomare V à qui a été octroyée le 30 décembre 1880 la nationalité française en sus de leur statut de sujets de sa majesté s'entend, c'est à dire de citoyens tahitiens.

Honte à toi par ailleurs, en tant que père, de ne pas même accorder le droit du RSA à ta fille qui est depuis des années sans-emploi rémunéré, en espérant qu'elle soit au moins au RS"PF".

Bravo cependant pour ta déclaration de patrimoine sélective et comparative avec cette réserve: à condition qu'aucun "prête-nom" ne couvre éventuellement des acquits de cet acabit?

Et n'oublie tout de même pas que si tu es client d'une banque locale, en XPF, tu es déjà titulaire d'un compte bancaire: "à l'étranger" de "nôtre Fenua"; en France par exemple avec la Société Générale/banque de Polynésie, Caisse d'épargne/banque de Tahiti, Socredo et son compte chez Clearstream, etc... Lis l'article R151-1 du code monétaire et financier et tu constateras par toi-même que la française Polynésie dont tu t'affubles du titre de président est, pour le pays dont tu es détenteur de ton passeport, l'étranger...

Quant à ton "NON" concernant "l'actuelle enquête", le seul fait de mentionner un "franc" suffit à te décrédibiliser: le passeport français que tu exposes supra est un vrai-faux au cas où comme moi, tu l'aurais acquis moyennant 12 000 francs au lieu d'un droit de timbre en euros. En tant que français, détenteur de passeport français, tu ne peux ignorer que la monnaie de la France est l'euro (article 111-1). Que ce même code en son article R151-1 ci-dessus situe la française Polynésie à l'étranger... tout en bidouillant son article 712 pour cet "étranger"...?!??

Autrement dit, n'importe quel enquêteur franco-français-national, suite au commu-niqué, comprendra que si tel dossier remontait jusqu'à toi, tu n'hésiterais pas à mouiller la république française - voire la faire tomber 20 fois comme le promettait feu-Alfred SIRVEN passé à trépas avant d'avoir mis sa promesse à exécution - même sous présidence actuelle, pour faire éclater le scandale des "piastres puissance "X"", de la PF..., un peu comme la défense adoptée dans l'affaire dite des emplois fictifs toute aussi actuelle: "le haut-commissaire savait, le trésorier payeur général anciennement receveur des douanes, savait", etc....

Voici pour la partie "laideur de ton reflet": d'avoir voulu te présenter plus blanc que blanc (sic) en occultant quelques autres éléments qu'assurément tu complèteras par un nouveau commu-niqué plus complet. A défaut, pour reprendre ton cheminement psychologique, ton silence devrait t'inciter à te taire, sous-entendu que tu reconnaîtrais que ce que j'avance contre toi n'est pas faux. (Voir mes coordonnées ci-dessous. Et j'ajoute ici, afin de ne pas être inclus dans les bloggeurs ou facebookeurs anonymes que mon adresse e-mail figure chaque fois que c'est possible sur ces sites.)

J'en viens donc à ton imposture - pour me limiter à ce sujet -.car ton communiqué mentionne "Présidence" sans autre précision certes.

Voici donc quelques preuves que j'expose quant à ton imposture à la place que tu occupes aujourd'hui et qui est la mienne depuis le 25 octobre 2004.

Anonyme a dit…

(en)... FIN.
Il convient donc de soulever de surcroît l’exception d'illégalité de l'article 70 de la loi orga-nique 2004-192 du 27 février 2004, et que sur ce fondement, l'article 70 soit écarté.
Ainsi donc, sans article 70: point de proclamation. Et, partant : de déclaration. Ni de président, veau, vache, cochon, couvée.
De l’illégalité manifeste.
Proclamer élue, une institution, par une non-institution, ne vaut. Mais en plus (sic) que cette non-institution s’autodéclare en personne et personnellement élue pour tout bonnement vaquer à ses ancienne occupations en cumulant les deux, relèguera cette façon de procéder au ban de la démocrature. Bref, l’atteinte aux principes fondamentaux du Droit et notamment à la hiérarchie des normes et l'ordonnancement juridique, même "administratif", ne prospérera plus. Le juge des référés du conseil d’Etat cessera de se faire encore et encore le complice des crimes ci-dessus dénoncés ; ne perpétuera pas en l’espèce son modus operandi ; et suspendra l’arrêté.
De l’extrême urgence.
L'extrême urgence est matérialisée par le simple fait que l’acte est inexistant puisque ne s’agissant pas d’une proclamation et que seule une proclamation (ou une autoproclamation telle celle du soussigné le 25 octobre 2004) vaut, ainsi que pour tous les autres motifs ci-dessus exposés. Mais l’extrême urgence relève aussi du fait de la création dans les prochaines heures d’un nouveau gouvernement de guignols blanchisseurs d’XPF virtuels en cette année des z’outremer et de la présidence du cumulard Nicolas SARKÖZY de NAGY-BOCSA : G20 + G8 ! ! !
De l’atteinte à une liberté fondamentale.
L’atteinte à la démocratie par la violation des règles ci-dessus est concrétisée par la liberté fondamentale du citoyen français soussigné, par ailleurs président de "la Polynésie française", personne physique incarnée, à ne pas voir la fonction galvaudée une énième fois par tel douanier d’opérette sans qu’aucun autre « intérêt à agir » ne dusse être encore réclamé."

Enfin, mis a part que la fonctionnaire française expatriée Marie-Christine LUBRANO pensait que le 25 octobre 2004 était l'élection d'un président "du Gouvernement" (!!!!!) et que l'assemblée indigène était "délibérante" au lieu de délibérative, la lettre du CSA, datée du 25 octobre 2004 mentionne bien comme date d'élection le 25 octobre 2004... où tu n'étais pas présenté bien qu'ayant été candidat ce jour-là... Etc.....

J'espère que ces quelques éléments te conviendront dans un premier temps comme éléments de preuve, sinon, à toi de démontrer que tout çà n'est que "rumeurs".

Ou alors que tu te taises!

Royaume de TAHITI et sa couronne, le 7 novembre DEUXZER012



Avec Honneur

Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français
René, Georges, HOFFER
Tél (689) 77 71 70
rollstahiti@gmail.com
facebook: renehoffer
http://www.myspace.com/renehofferprdelapfsic
http://www.ombudsman.europa.eu/decision/fr/020570.htm
http://www.ombudsman.europa.eu/decision/fr/032077.htm
http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&videoid=13600801
Pour les XPF (je n'ai pas tout lu ni vérifié mais pour l'essentiel tout y est) : http://www.midiassurancesconseils.com/CFPdskXPF.htm
http://politique-francais.forumsactifs.net/la-taverne-et-actualite-f121/voulant-m-acquitter-de-mon-amende-l-euro-na-pas-cours-legal-en-polynesie-francaise-t129.htm

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Toute personne qui a lu les comm précédents en entier est un menteur ! :)

Anonyme a dit…

Lire c'est chiant mais comprendre c'est encore plus dur !!!

jp a dit…

Lolo, tu sais pas où on pourrait acheter un décodeur pour le René Hoffer, notre virtuel Présidon???
qu'est ce qu'il est gravissime !!!, c'est du vrai charabia ... René, synthétise quand tu écris, comment veux tu qu'Oscar lise toute ta lettre, il l'a foutu à la corbeille, c'est sûr !!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

JP, je lui ai déjà dit qu'il fallait faire court à R'né, mais il m'avait répondu qu'en mettant tout ça, le lecteur avait tout sous la main...
René c'est notre Da Vinci Code local :)