vendredi 13 janvier 2012

Perle syndicale...

.
.

Magnifique exemple de l'efficacité syndicale polynésienne ce soir au JT de Polynésie 1ère avec Mahinui Temarii (cstp-fo) que l'on connait surtout pour des déclarations racistes anti chinoises, et qui intervenait pour commenter le conflit de la grève des radiologues à l'hôpital du Taaone.
A l'évidence il ne maîtrisait pas bien son sujet, il l'a d'ailleurs reconnu, mais cela n'étonnera personne.
Encore une fois on n'a pas véritablement senti l'implication du monsieur dans la défense des travailleurs, comme souvent avec les syndicacalistes locaux, qui ont souvent l'air de tomber des nues et ressemblent davantage à des syndicalistes "commis d'office" qu'à des gens compétents bataillant pour les intérêts des travailleurs.
Combien de conflits sociaux se sont soldés par des mascarades de protocoles vides de sens ?
En l'occurence, pour le conflit des radiologues, un accord a été signé hier, mais ce n'était plus valable aujourd'hui.
La faute à qui ?
En me repassant l'enregistrement 17 fois j'arriverai éventuellement à comprendre, mais j'ai autre chose à foutre franchement...
Et donc, dans le discours approximatif de Monsieur Temarii, il y a eu cette phrase merveilleuse, grandiose, édifiante...
"si à chaque fois qu'on signe quelque chose, on ne sait pas ce qu'on a signé, il y a quelque chose qui ne va pas !"
Une phrase qui résume parfaitement le niveau du syndicalisme polynésien !
.
.

Sphere: Related Content

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Malheureusement c'est triste à dire mais cela ne reflète pas que le niveau du syndicalisme.....

Pahua fenua a dit…

Dans le même genre il y avait Temaru qui déclarait dans la dépêche : "Les résolutions c'est tous les jours qu'il faut en prendre. C'est pourquoi je n'en prendrai aucune cette année."
Comprenne qui veut, ou qui peut !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Oh oh... dommage... je l'ai loupée celle-là de Temaru ! Merci Pahua Fenua !

JeVotedoncJeJuge a dit…

Pour l'avoir côtoyé à quelques réunions, je confirme : le mec est grave de chez grave !
Maintenant la question se pose : qui l'a mis à ce poste ?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

...et la question suivante : "à quoi sert-il ?"

Anonyme a dit…

Et pourquoi l'inviter sur un plateau TV? Peut être pour faire de la Télé (triste) réalité!

Albert a dit…

Dans le cadre du « Ne rien leur passer » que tu as fixé, Lolo, on peut s’intéresser à l’emploi qui est fait des CEPIA. Par ex., je connais une association (son but : préserver l’environnement maritime) à qui on a confié 6 CEPIA. Que font ces jeunes toute la journée ? Ils bossent au faapu du président de ladite assoce dans le terrain dudit président...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

ah ben oui... charmant !

brad a dit…

Yo
et moi de rire ... et qu'est-ce qu'ils plantent???

Rio a dit…

Dans le même "ganre", celui qui s'occupait du conflit au port autonome, il était pas mal "autonome" justement...

JeVotedoncJeJuge a dit…

Bah, on a tous un exemple de dérive des mesures dévoyées du type SEPIA, STH, PIOP et autre POP ... ce ne sont que des masques pour limiter la casse liée à la réalité économique et surtout à l'absence d'amortisseur social que personne (et surtout pas les syndicats) ne veut mettre en place.
Même les agents du SEFI sont écœurés (ça c'est un signe, non ?)
Tant que les bénéficiaires ne dénonceront pas, on trouvera toujours ce type de dérive. Mais peut-on demander à des gens dont la seule ressource (et donc dignité) s'élève au mieux à 90 000Fcfp/mois de scier la branche sur laquelle ils sont (inconfortablement) assis ... pour 6 mois durant ?

Anonyme a dit…

Salut

Dans la série "nos vieux machins qui servent à rien tout en nous pompant un max de fric":

En page 8 du Tahiti Pacifique de janvier
Y a un article sur le vieux sénateur en train de téléphoner bruyamment pendant le festival des marquises
la suite est à la fois drôle et affligeante

page 8

A voir absolument

Marc

tauarai a dit…

ia ora na lolo,

je peux donner ma "vision" : contrairement a ce que certains on dit c'est un vrai syndicaliste.. niveau reflexion zero pointe, niveau scolaire zero pointe et pourquoi car a l'image des adherents.

Temarii est au choix :
- syndicaliste quand il faut pomper du fric aux patrons,
- membres des conseils d'administration, de la CPS ou du CESC quand y a du fric a pomper au pays("benevolement" soit disant)
- patron (et oui eux ca ne genes pas les adherents non plus apparement) importateur de produits soit disant ecologiques qund faut pomper du fric aux con-sommateurs..
voila besoin d'en rajouter ? apres qui l'a mis a ce poste comme le dit JeVoteDoncJeJuge ? les "adherents" qui elisent aussi des voleurs menteurs a l'assemblee... ha'apopo maitai !

vivement une revolution pour tailler dans le gras (au sens propre)

parahi

brad a dit…

Yo
OK pour la révolution mais à condition de ne pas remplacer ceux qu'on va (ou veut virer)...(à grand frais ) par d'autres profiteurs du même acabit, comme ce qui se passe dans les pays arabes.
J'espère que je ne vais pas être censuré ou traité de raciste parce que j'ai employé le mot "arabe".