vendredi 15 octobre 2010

Les effets positifs de la crise, par Edouard Fritch

.
.


La crise économique c'est une chance !
On nous l'avait pas encore faite celle-là, fallait oser, notre vice-président l'a fait !
En effet, Edouard Fritch dans l'émission spéciale de TNTV "comment retrouver la confiance ?" a eu une analyse pour le moins à contre-courant de la crise politique, en expliquant que les six années (de 2004 à 2010, avec 12 gouvernements alternatifs), n'ont pas été perdues puisqu'elles auront permis aux politiques... d'apprendre à se connaître ...d'apprendre à se respecter (on sait tous qu'il n'y a jamais eu un mot plus haut que l'autre d'un politicien local en 6 ans sur un adversaire, pas le moindre coup bas, pas la moindre menace ni accusation...).
Et donc "en fin de compte" comme dit souvent Edouard, tout va changer à partir d'aujourd'hui, vendredi 15 octobre 2010, et que va-t-il se passer ?
Et ben ça y'est, hop coup de braguette magique (non... de baguette !!! voilà que je fais des lapsus comme Rachida... ouh là là...), pirouette cacahuète : on a confiance, on va pouvoir... quoi ?
...se mettre ...autour ...d'une table !!!
Youpiiii... Bravo !
La polynésie est sauvée...
Emission par ailleurs passionnante grâce à Hervé Serieyx, et ses discours inspirés, mais aussi grâce à la présence d'un très petit panel d'invités d'où fusaient des idées géniales (comme Christophe Paiman, dynamique directeur de l'abattoir et de la SEP qui suggère de faire une industrie locale avec le recyclage des déchets, pour que les déchets deviennent une matière première et que l'on prenne le risque de contsruire des usines pour la fabrication de l'aluminium, du papier....) ou des questions désarmantes d'évidence comme cette jeune mère de famille qui interroge les deux politiques présents (à part Edouard Fritch il y avait aussi Unutea Hirshon) sur l'absence de projet visionnaire de la classe politique, et cette maman de préciser qu'elle imagine pour l'avenir de ses enfants que son pays devienne un mix de Wall Street et de Saint Tropez.
Un autre intervenant reprochera aussi aux deux politiques présents (qui prennent pour leurs collègues...) de ne se regarder que le "pito", de se soucier surtout de la lutte pour le pouvoir, et de n'avoir rien à péter justement d'une vision à long terme.
Les deux élus ont été forcément très gênés devant ces évidences et ces vérités aussi simplement, clairement et frontalement exposées, l'un répondant donc que ça y'est on allait s'y mettre (ben heureusement qu'il y a eu cette émission alors ! merci TNTV !!!) et l'autre, asphyxiée dans sa doctrine indépendantiste répondant en boucle qu'on ne peut rien faire tant que l'Etat est aussi présent à tous les niveaux des circuits de décisions.
Edouard et Tea avaient au moins le mérite d'être là, mais il ressort de cette émission qu'il y a toujours ce décalage abyssal entre, d'un côté, les politiques qui sont dans leur bulle, dans leur dimension abstraite déconnectée de la réalité, et, de l'autre, des entrepreneurs privés, des chefs d'entreprise compétents, qui croient en ce pays, qui agissent, qui ont confiance en leurs équipes, et qui sont les véritables acteurs économiques de la Polynésie.
.
.

Sphere: Related Content

11 commentaires:

Bruno987 a dit…

Super émission pour une fois sur TNTV, peut-être grâce à Yves HAUPERT et aux invités triés et qui osaient dire ce qu'ils pensaient aux deux politiques désorientés parfois devant le franc parler.
Mais ils avaient le mérite d'être présents. C'est bien qu'ils en prennent un peu pour leur grade en direct sur un plateau TV.

FanFan a dit…

Pas vu cette émission ... mais qd tu parles de "dimension" "abstraite" pour les politiques locaux ( les z'autres aussi d'ailleurs ), je me gausse, ils ne savent même pas ce que ces 2 mots veulent dire ... la seule dimension qu'ils connaissent c'est celle du rayon du 1er cercle autour de leur propre portefeuille !!! ça pour eux c'est bien concret . Pour le reste .....

Bizzzzzzzzzzzz
FanFan

Vana a dit…

Toujours pareil en tous cas pour Tea Hirshon : c'est la faute de la France.
Ah ah ah, ils sont incapables de faire quoi que ce soit avec les moyens que la France met à leur disposition.
Mais c'est sûr que leur incompétence n'a rien a voir là dedans (comme pour la perte de l'aéroport de Faa'a).
Des enfants gâtés et déconnectés de la réalité.
On veut l'argent de la France mais plus aucun contrôle de sa part (voir l'hôtel Rockland pour l'utilisation), c'est notre programme.
Aucune idée cohérente, donnez nous l'indépendance et puis vous verrez bien.
Super comme programme !

xoftahiti a dit…

Une usine de recyclage de l'alu. Pff, encore une idée farfelue... Moi je recycle déjà l'alu : je l'enterre au pied de mes arbres !

Quand à la chance de la Polynésie, si cela n'est pas du cynisme, c'est que je m'y connais pas...

je n'ai pas pu regarder le débat hier, et essaierai de voir sa rediff. Apparemment, certaines interventions pèsent leur pesant de cacahuètes.

Pehu Oe a dit…

Mais si, mais si, le bordel et la décomposition du pays sont une chance
... pour nos politiques : Ce sont des détritivores, coprophages, charognards. Autrement dit, en bons viri tinito et popotis, leur ma'a est dans les cadavres des entreprises et des foyers.
Tuer l'économie leur donne à manger !

C'est la magie de l'évolution :
L'homme (politique) est un popoti pour l'homme.

Ils passent du loup au popoti, parce que c'est moins dangereux pour eux. Yesss !

Anonyme a dit…

JC à dit : parlez franc
Le son décalé me fais penser a une telenovelas
on serait presque tenté de doubler le son pour leur faire dire ce que l'on veut entendre réellement
la pour le coup il y a du copeau dans l'air

islandman a dit…

Il y a des claques qui se perdent... et encore je suis gentil. Il n'a toujours pas compris que lui et ses combinaisons ont n'en voulait plus. Heureusement que je ne reçois pas TNTV, j'aurais massacré ma tv.

Anonyme a dit…

Je ne regarde plus la télé depuis 3 ans. Les commentaires, par contre, font penser au SYNDROME DU LARBIN - tant qu'il existera des électeurs pour encore croire en nos moulins à vent... J'offre donc ce petit montage vidéo qui circule, précision faite que notre communauté chinoise reconnaîtra immédiatement que ce qui se dit réellement n'a rien à voir avec le sous-titrage.

Le sous-titrage, par contre, vise la France et ses ressortissants...

http://sos-crise.over-blog.com/ext/http://senor-information.over-blog.com/ext/http://youtube.com/watch?v=UOadagqruHg&feature=related

brad a dit…

Yo
Je veux "ma" loi électorale, sinon je boude!

le naif a dit…

J'ai loupé ce grand moment , y a t'il un moyen de revoir cette emission. Si quelqu'un l'a enregistré je suis preneur

Randy a dit…

une émission inutile encore une fois, où comme d'habitude, le pseudo-débat n'aura pas eu lieu. les deux représentants politique présents n'ayant guère été capables que d'afficher encore une fois leur bêtise sans fond saupoudré de discours propagandistes appris à la sauvette.

j'attend avec impatience qu'on arrive enfin à une mise sous tutelle de la polynésie, en espérant que nos chers boulimiques de l'assemblée n'aient pas fini d'ici là d'achever tout ce qu'il peut encore rester debout.