mardi 19 octobre 2010

Un coup d'état pakumotu en préparation ?

.
.


Déjà, ce week-end, on pouvait assister à une drôle de cérémonie sur le terrain de l'ancienne foire agricole, en contrebas du lycée hôtelier (photo ci-dessus / facebook).
Non, ce n'était pas le tournage du film de Mathieu Kassovitz...
Des hommes au garde-à-vous au pied du drapeau pakumotu semblaient répéter on ne sait quel protocole...

Hier on en a su un tout petit peu plus comme nous le raconte Tahitipresse à qui j'ai emprunté les photos ci-dessous : les "rois de la république" pakumotu ont troqué leurs costumes version Priscilla folle du désert, leurs plumes version Cazy Horse et leurs couronnes version épiphanie-burger-king, pour des treillis version Big Jim...
Car ça jouait aux soldats hier, mais pas pour le fun, vu la violence dont les propriétaires du terrain ont été l'objet de la part de cette milice kaki, alors qu'ils avaient osé contester cette présence sur leur terre.
Les journalistes présents n'ont pas non plus été cordialement éconduits.
Le Haut-Commissariat ne voyait rien à redire dans cette petite réunion entre hurluberlus.
Apparemment, pourtant, la royauté s'organise et on espère quand même que les R.G. ne les quittent pas des yeux.
Les kalachnikov et les bazookas pakumotu devraient arriver par Fedex ou DHL lors d'un prochain vol.
Entraînement programmé pour ce week-end à Vaitupa, il est conseillé d'éviter le quartier.
Coup d'Etat prévu pour le 31 décembre...

.
.

Sphere: Related Content

11 commentaires:

Moana iti a dit…

- N'importe quoi , ridicules !

Anonyme a dit…

Faut-il en rire ou en pleurer...

Il n'est quand même pas interdit de penser que, si l'Etat (et donc le HC) ne fait rien pour arrêter ces mono-neurono- énergumènes (des jambons, des croutes, bref des spermatozoîdes ayant mal terminé leur travail), la situation dégénèrera aussi rapidement de ce coté là.

Et dans 10 ans on se dira, comme dans tout un tas d'autres domaines, que c'était dix ans auparavant qu'il fallait absolument faire quelque chose...


Rire ou pleurer ?

Allez, je préfère en rire.

Marc

Anonyme a dit…

Ouaff-ouaff ! C’est fafaruu arrosé au ketchup ; des roitelets en république (?!!) ; des couronnes récupérées au surplus de la fête des
fèves ; où, engoncés de kilos de gras, casqués de plumes piqués aux croupions des coqs, le premier champ de bataille se résume en un ramassis de larbins en port illégal de mili-taro-tifaifai contre des… femmes !

Hé bé… Tant de générations de guerriers pour en arriver à «ça» ? Combien de temps encore avant qu’ils ne ressentent la nécessité absolue de faire payer les ‘pensions alimentaires’ par leurs sujets, comme d’hab !

Encore, encore, c’est trop top. Pour une fois qu’on peut s’écouler de rire avec les produits locaux. Aouuuuuuuuu.

Anonyme a dit…

ils ont rien prévu pour Halloween?
OQPHIé

brad a dit…

Yo
scoop
Le coup d'état est reporté au 1er avril

Melly a dit…

déjà Carnaval ? !!

valérie a dit…

alors, pour la petite histoire, le hossaria minimise car la justice va leur tomber sur le coin du nez illico presto. Question de semaines, voire de jours...Et donc, pour ne pas mettre la puce à l'oreille du chat, prétendons que rien ne dérange!

C'est plus clair comme çà? Quelqu'un s'imaginait que l'état allait continuer à laisser faire?!

le naif a dit…

Au premier degré c'est vrai qu'ils nous font du bien et nous font bien rigoler ces bouffons.

Mais à la reflexion les pseudo miliciens rappellent un peu les chemises brunes des début du parti nazi ou les pchemises noires de Mussolini. au début tout le monde en rigolait et a laissé faire...on a vu où cela nous a mené.

Un jour un de ces crétins va sortir une pétoire et l'irreparable sera fait et alors nous rirons jaune.

star a dit…

alors pakulolo
tu devrais t'enroller chez les pakumotu en tant que kaporal shef avec une belle evolution de carrière pour finir Roi
aller un peu de courage jojo

valérie a dit…

tiens, je viens de lire que la gendarmerie a quand même procédé à des contrôles...sur la voie publique!

Faut se montrer, mais faut pas énerver...C'est çà l'idée? Ceci étant, c'est une bonne façon de relever les identités. On en connaît la raison secrète? mdr!

Cela voudrait également dire que le judiciaire n'a pas encore recensé tous les pakumotuiens ?! Et çà, c'est nettement plus surprenant!

Vivement la suite...

Le président de "la Polynésie française" a dit…

Ce dessous un lien et ma lettre ouverte...


http://tahitipresse.pf/2010/10/hau-pakumotu-une-pitrerie-a-laquelle-nous-sommes-attentifs/

René, Georges HOFFER dit :
25 octobre 2010 à 12 h 48 min

Le président de « la Polynésie française» TAHITI le 25 octobre DEUX010
René, Georges, HOFFER
B.P. 13722, 98717 - PUNAAUIA - TAHITI- Ile du Vent,
Téléphone (689) 77 71 70
E-mail rollstahiti@gmail.com

Monsieur le haut-commissaire de la république française
dans le « pays d’outre-mer » non prévu par la constitution du
4 octobre 1958 modifiée (CE 369253, note secrète)
Adolphe « kava » COLRAT

Objet : Autoproclamations.

Lettre ouverte.

Monsieur,

Le 21 octobre 2010 le site http://tahitipresse.pf/2010/10/hau-pakumotu-une-pitrerie-a-laquelle-nous-sommes-attentifs/ t’a interviewé : « Tahitipresse: Monsieur le Haut-commissaire, nous aimerions avoir votre sentiment à propos des événements récents concernant la "République" auto-proclamée Hau Pakumotu . »

Une de tes réponses aura été :
« Tahitipresse: Des actions seront-elles menées contre le roi, auto-proclamé, de cette "république associative"? (Publié le 21 octobre 2010 à 16:53 )

Adolphe Colrat : Il n'est pas le seul en Polynésie française à s'être auto-proclamé. Et là encore, nous devons faire le partage entre ce qui relève d'une excentricité admissible, dans le cadre de la loi, et quelque chose de plus dangereux, qui serait constitutif d'un délit. Nous observons ça attentivement. Mais, franchement, s'il y a des suites judiciaires à donner à des actions ou des comportements, elles seront évidemment données. »

Faisant moi-même l’objet de poursuites suite à mon autoproclamation du 25 octobre 2004 (délibéré en appel prévu pour le 28 octobre 2010, affaire 118PRG10), j’ai signalé ton intervention à la « cour » en note en délibéré pour qu’elle puisse le cas échéant te faire témoigner contradictoirement.

Nonobstant, dès à présent, la présente lettre ouverte te permettra déjà de communiquer la liste des autoproclamés dont tu auras eu connaissance et par là-même permettra de vérifier si la mienne y figure, au cas où ton prédécesseur feu-Michel « mafieu » MATHIEU t’aurait laissé en testament mon original d’autoproclamation par exemple ?

Avec Honneur

Le président de « la Polynésie française »
René, Georges, HOFFER