dimanche 4 juillet 2010

Les "raisons personnelles" qui ébranlent le tourisme polynésien...

.

Une accolade sincère ou une belle hypocrisie ?
.
A 48 heures d'écart, Christian Vernaudon, PDG d'Air Tahiti Nui et Claude Periou, président du CA du G.I.E. Tahiti Tourisme ont remis leur démission pour "raisons personnelles".
Ces deux hommes, sont réputés pour leurs compétences. Ils ne monopolisent pas les médias (comme d'autres...) avec des déclarations intempestives pour un oui ou pour un non, et ont fait du bon boulot, discrètement, efficacement, de l'avis général.
Dans le cas de Christian Vernaudon, on apprend par Tahitipresse que les raisons personnelles sont des raisons de santé, et on souhaite donc un bon rétablissement à l'ex n°1 de la compagnie au tiaré.
Les deux démissions ne seraient donc pas liées, ce serait à priori un raccourci hasardeux de lier les deux démissions, même si la coïncidence paraissait troublante à priori.
Toutefois, pour Mr Periou, des murmures se font entendre dans le Landernau touristique local pour justifier les vraies raisons de son départ, diplomatiquement déguisé en "raisons personnelles".
En effet, une rapide réflexion peut amener à un raisonnement assez simple et pas dépourvu de logique, qui circule déjà sans retenue dans les hautes sphères du tourisme local...
On sait que le gouvernement cherche des rentrées d'argent par tous les moyens.
En l'occurence, nos élus envisageraient une dissolution du G.I.E. Tahiti Tourisme pour récupérer la taxe RPT (sauf erreur : Redevance Professionnelle du Tourisme) qui représente 5% du Chiffre hébergement des hôtels, et qui, normalement, sert à alimenter le budget de fonctionnement dudit G.I.E.
Sauf que, en cas de dissolution cette redevance qui s'élève à peu près à un milliard, transiterait par le gouvernement pour être affectée... on ne sait pas où !
Nous verrons biens si cela se confirme ou non, mais que resterait-il ensuite à Steeve Hamblin à espérer à part les subsides de la DGDE qu'il n'aura pas en 2011 ?
La première industrie du "pei" dont tous les spécialistes s'accordent à dire que c'est un trésor unique dont bénéficie notre fenua, va-t-elle aussi être sacrifiée sur l'autel de la crise ?
Restez attentifs à ce sujet pour vérifier si cette effrayante hypothèse venait à se confirmer, et pour observer, dans ce cas, l'inévitable réaction de l'hôtellerie locale...
.
.

Sphere: Related Content

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Sans doute quelques bricoles de vraies mais il ne faut pas oublier que
1 ) la RPT est en effet une redevance et que (sic Mr Peaucellier, notre ancien ministre des Finances en personne) elle ne devrait pas être perçue par un G.I.E. qui comme tout le monde ne le sait pas ici est de droit privé et non public. Elle devrait légalement aller dans le budget du territoire qui la reverserait ensuite sous forme de subventions.
2 ) Le GIE perçoit son budget de 4 manières:
1 Subvention territoriale annuelle
2 RPT (et elle baisse en ce moment !)
3 Des subventions exceptionnelles DGDE ou autres
4 les cotisations des membres ( qui ne doivent guère représenter plus de 1% du budget global.

Le problème n'est donc pas que la RPT passe par le filtre du GVT mais plutôt que son montant baisse proportionnellement à la chute du tourisme !

Enfin, on ne va quand même pas crier au scandale si tout cet argent passe dans autre chose que des salaires plus importants qu'à la CPS et un peu plus dans des actions efficaces !

Anonyme a dit…

Et au fait , RPT est pour Redevance de Promotion Touristique.
Depuis quand une telle redevance devrait elle abonder un budget de fonctionnement d'un GIE de droit privé ?

Du Genou a dit…

A quand la "désobéissance civile" où toutes entreprises et particuliers continueraient de payer ses taxes, redevances et autres retenues, non plus au gouvernement mais sur des comptes bloqués à libérer une fois que nous aurions des garanties de la bonne utilisation des fonds...Une euthanasie salvatrice, l'asphyxie et la mort économique d'un régime dont plus personne ne veut...

Kip a dit…

[et ont fait du bon boulot, discrètement, efficacement, de l'avis général]

T'es sûr de ça ????

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Je n'ai pas mis le mot "unanimité", mais C.Periou et C.Vernaudon ne suscitent pas la polémique, ne font pas l'objet de critiques, sont plutôt majoritairement largement respectés et appréciés, donc voilà...