jeudi 1 juillet 2010

King Tamatoa, épilogue...

.

La société du King Tamatoa est en redressement judiciaire. Les rotations ne reprendront qu'en fonction de la suite que réservera le tribunal de commerce et l'attitude du gouvernement avec qui les négociations continuent. Un reportage de TNTV hier soir montrait que le staff du King Tamatoa avait constitué un dossier épais à base de coupures de presse, parmi lesquelles les deux affiches que j'avais faites sur le sujet, imprimées pleine page, en couleur...
On a bien vu dans ce dossier qu'il y avait des clans, des "pro" et des "anti" King Tamatoa, comme il y avait des "pro" et des "anti" Degage.
A l'évidence, on a constaté que ces dossiers n'étaient pas animés par l'intérêt général.
Des liens politiques et familiaux venaient, très grossièrement, parasiter ces projets.
Dans un pays qui veut promouvoir le tourisme et s'ouvrir à la concurrence, les deux projets avaient leur place, chacun avec de bons arguments.
Tout aurait dû être mis en oeuvre pour que ces bateaux naviguent.
Encore un beau gâchis, encore un autre gros n'importe quoi, comme dans la téléphonie, et on peut déjà se préparer à chanter que le King Tamatoa était un gros navire qui, en Polynésie, n'aura presque ja... ja... jamais navigué ohé ohé....

.
.

Sphere: Related Content

15 commentaires:

Charlie a dit…

Salut mon Lolo d'amour !

Je ne suis pas sûr que ce soit l'épilogue, ou alors du premier volet de la trilogie...

Ce qui est certain c'est qu'entre un aéroport qui s'écroule à Raiatea, une desserte maritime improbable et cahotique, la population, les entreprises, le souffle des Raromatai semblent encore un peu étouffé.

Je pense que plusieurs actions citoyennes vont se mettre en place dans les deux mois qui viennent pour tenter de pallier au manque de prévoyance et d'intérêt des pouvoirs publics de Niamatai.

Donc rendez-vous pour la sortie de la "deuxième saison" ou de "la suite du retour de la vengeance du King". Tu auras encore l'occasion de faire des affiches !

Parahi,
Charlie, cinéphile.

Fiu a dit…

The King is Dead!
Things are changing but nothing ever changes...

Rio a dit…

Ben oui tes affiches on les imprime en pleine page et en couleur, c'est la rançon du succès ^_^

Si oui tout doit être fait pour l'ouverture à la concurrence, non à l'assistanat systématique du privé par le public...

J'aurais comme solution à proposer à monsieur Degage que suite à son action et au manque de moyens, la Polynésie s'était décidée à taxer le carburant d'Air Tahiti comme ça tout le monde serait sur un pied d'égalité...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> CHARLIE : ton "Lolo d'amour" est très émué !!! ...espérons que les semaines qui viennent te donnent rapidement raison,

> FIU : yes, we can't...

> RIO : si la Polynésie fonctionnait avec la notion d'égalité, ça se saurait... hélas...

Anonyme a dit…

Le king Tamatoa est déchu de son trône.

Il fallait bien s'y attendre : bateau trop gourmand en carburant, pas assez de passagers, défiscalisation rejetée, effet de mode passé, incompétence de nos politiciens, méthodes dignes des maîtres chanteurs. Avec tous ces ingrédients bien mélangés, vous obtenez un fiasco monumental.

Bill Ravel essaye maintenant de soutirer de l'argent par un recours au tribunal après avoir mis au pied du mur nos politiciens.

Conclusion : la population est la plus grande perdante dans cette histoire après avoir cru aux miroirs d'alouette.

Fiu a dit…

Lolo, YES, we can! Ti'a Moana & Tu Moana "pas assez de touristes, donc pas assez de croisières pour rentabiliser l’activité..."

Voilà votre chance Degage ma, fais un petit effort pour les Raromatai après tout la défisc vous avez obtenu!

Rio a dit…

Oops j'ai confondu maître Ravel et monsieur Dégage, toutes mes excuses...

Et si, si, tout le monde est égal en Polynésie... Certains le sont juste plus que d'autres ;)

Steph a dit…

Si ils sont en redressement judiciaire, c'est que le tribunal a déjà statué.
Ca leur permet de lisser leurs dettes antérieures sur 10 ans en attendant un dénouement judiciaire.
Le redressement judiciaire est une période d'observation de 3 mois afin de voir si l'entreprise est capable d'assurer ses frais fixes sans avoir à payer immédiatement ses arrièrés.
Mais pour cela, il faudrait que l'entreprise fonctionne toujours.
Voilà pourquoi je trouve cela douteux, ou alors je n'ai pas tout compris.
Il y a quelque chose qui m'échappe dans ce montage.....

Steph a dit…

Il faut juste se rendre compte que la déclaration au tribunal de commerce qui a statué pour un redressement à la place d'une liquidation( si c'est réellement le cas), n'est que de la poudre aux yeux pour que Mister Ravel n'ai pas à payer le prix fort(lissage de la dette) alors que le bateau n'est plus exploité et ne rapporte plus rien.
Belle manoeuvre de sa part pour ne pas à avoir à trop payer; à défaut du vent en poupe, en fait machine arrière.....
On est businessman ou on ne l'est pas.....

brad a dit…

Yo
...au bout de 5 à 6 semaines ...les vivres vin.., vin..., vinrent à manquer
bon, j'abrège, on tira à la courte paille pour savoir qui sera mangé

retour au cannibalisme?

Natou a dit…

@ Fiu

Degage a obtenu la défisc oui! Mais pas seulement...Rappelle-toi la rallonge de 100 millions à la BBC par le p'tit eunuque de service!!!

Anonyme a dit…

Lolo, j'ai été un des premiers a t'écrire pour le fiasco à venir de ce navire beaucoup trop grand et trop gourmand pour notre pays (meme en corse il n'était rentable). Toute cette histoire uniquement dans le but de toucher du fric de la défisc qu'il n'aura pas eu et non pas pour le peuple raromatai comme toujours mis en avant. Nous sommes trop gentil ici, il faut savoir que ravel n'est plus le bienvenu en nouvelle calédonie, si il y retourne, il se fait descendre tellement il a laissé des crasses, nous devrions le foutre dehors d'ici ce Voyou. Tev

Anonyme a dit…

20 000 passagers en deux mois de service avec le King. Ah oui, il y a vraiment besoin de mettre en place une desserte maritime fiable et abordable pour désenclaver les ISLV... Oui Charlie, c ce que je vous disais en fin 2007 quand NOTN passait chez Nous (en face de Hawaiki). Après l'échec du KT, oui Charlie, je sais que les Raro avec LTCJ en tête vont se prendre en charge pour trouver le bateau qu'il nous faut ! Faaitoito anae tatou paatoa !
Nano

Natou a dit…

@ Nanofaraoa

Ravie de te revoir sur les blogs.
Contente de voir que tu n'as pas perdu espoir (même si j'avais raison à propos du KT...).
C'est une très bonne chose que les ISLV se prennent en charge. Tu pourrais peut-être les aider dans leur démarche?
Sans rancune...

Anonyme a dit…

Ia Orana Natou, Ia Orana Lolo, Ia Orana à Tous !
Natou, moi aussi, suis content de te retrouver dans un blog avec débats constructifs pour redessiner l’avenir de Tahiti Nui et des RaroMatai en particulier ! Est-ce que c’est le cas dans le blog de LoLo ? Ayant rejoint la « Tribu des Fatigués » depuis 3 ans, et à l’occasion, j’apporte mes avis et ma petite pierre aux amis de RM regroupés au sein de RaroMatai no RaroMatai pour construire le développement durable dans notre archipel, pris en otage, oubliés, manipulés, détestés… par les actuels politiciens et le 1er d’entre eux, avides seulement de clientélisme, d’avenir dans la mairie ou à l’APF, et du principe « copains-coquins »... Le KT était la vedette pendant un an dans le paysage de desserte maritime des RM…
A défaut d’autres alternatives, Nous avons soutenu le KT ! Nous et Vous avons vu les positions de chacun avant l’arrivée du KT, et voyons avec bcp de tristesse et de colère « les derniers évènements, pour ne pas dire le mauvais feuilleton, de la desserte maritime des Îles Sous Le vent nous (RNR) incitent à vous (GTS) demander à nouveau de quelle manière nous pourrions restaurer espoir et confiance auprès des populations qui se sentent une fois de plus flouées, bafouées et prises en otage d'une problématique qui leur est étrangère ! » (tirée d’une lettre de RNR à GTS). Maintenant, Nous nous lançons dans une opération pour trouver un bateau et l’investissement (et le bailleur de fonds) qui va avec. LTCJ guide le projet !
Mauruuru Lolo de faire passer mon com. Bon Dimanche Natou ! Bon Dimanche à Tous !
Nano (NanoFaraoa)