mardi 14 septembre 2010

Le film E ARIOI VAHINE de Virginie Tetoofa primé en Irlande !

.
.

Quelques nouvelles de Virginie Tetoofa, la jeune et talentueuse cinéaste polynésienne réalisatrice de E ARIOI VAHINE.
J'écrivais déjà en mai 2009 dans ce blog : "Vous pouvez compter sur le Tahiti Herald Tribune pour le suivi de la carrière du film et de son auteur."
Et bien voilà... C'est en Irlande, à l'International Film Festival of Ireland que ce court-métrage si intense aura été récompensé puisque Virginie vient de décrocher le prix du meilleur film étudiant.
Virginie a eu son film projeté dans des festivals aux U.S.A., au Canada, en Israël, au Pays de Galles, et prochainement en Afrique du Sud.
La légende des femmes arioi fait le tour du monde...
J'ai reçu un mail dont je publie un extrait, pour avoir un commentaire presque en live de la brillante lauréate... et transmettre ses remerciements car la généreuse Virginie rappelle toujours qu'il s'agit d'un travail d'équipe :

"...Le film a eu du succès et on a dû faire une deuxième projection car le public demandait à le voir de nouveau durant le festival :)
D'après le directeur du festival, Will Nugent, e arioi vahine aura été le film le plus demandé du festival ;-)
Des bisous lol et surtout un grand merci à tous nos sponsors, acteurs, equipe technique et a ma famille... À tous ceux qui nous ont aidé à faire ce film et qui sans eux et leur soutien moral, financier, etc... Rien n'aurait ete possible. Un grand merci!!!"

...et puisque nous parlons cinoche, j'ai une pensée pour Alain Corneau et Claude Chabrol qui nous laissent de si beaux films (avec une préférence personnelle pour l'hallucinant SERIE NOIRE de Corneau avec une performance époustouflante de Patrick Dewaere, sans doute son plus beau rôle...), mais aussi pour Sofia Coppola, réalisatrice de VIRGIN SUICIDES, LOST IN TRANSLATION et MARIE ANTOINETTE, qui vient d'obtenir le Lion D'Or à la 67ème mostra de Venise présidée par Quentin Tarantino, pour son dernier film : SOMEWHERE.
Et passer de Virginie Tetoofa à Sofia Coppola me semble être une transition presque naturelle quand on pense à tout le talent de notre petite globe-trotteuse...
Le THT continuera à suivre sa carrière...
.
.

Sphere: Related Content

8 commentaires:

Anonyme a dit…

"La femme est l'avenir de l'homme" n'est-ce pas Lolo?

Quelle belle démonstration de tant de qualités qui manquent au monde politique Polynésien....
( je citerais : l'intelligence, le travail, l'obstination, le courage, et le TALENT, bien sûr!)
Tiens, j'ajouterais bien le désintéressement...

Anonyme a dit…

So impressive !

Poema

Anonyme a dit…

Félicitations Virginie ! On attend le prochain ! Cybèle

Anonyme a dit…

euh!? pardon de m'excuser...mais a t il été projeté ici son film?
si oui alors je l'ai loupé, y aurait moyen de le visionner? peut-être avec le Fare Tauhiti Nui, non? ou autrement?
merci
TGv

Heikuranui a dit…

a popo!
j'applaudis des 2 mains.
Où c'est qu'on peut voir le doc, ça pince la curiosité, un succès pareil!

Bises
HKN, in translation

Anonyme a dit…

Voila une excellente nouvelle pendant la semaine de la femme et l'ecriture. Bravo Virginie et longue vie dans ce merveilleux monde du cinema. Teva Pambrun

Yoane a dit…

Sincères Félicitations.

Mais ou peut on le trouver ce court métrages ??? Virginie, dis moi, je suis preneur. Je veux le voir et le revoir.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Les derniers commentaires demandent, à juste titre, comment on peut voir ce film...
Je dois donc rappeler que TNTV l'avait diffusé lors du passage de Virginie à l'émission de Hiria Ottino mais il se pose le problème des droits de diffusion, puisque, juridiquement, le film reste la propriété du Victorian College of the Arts.
Le film n'est donc pas encore en ligne.
Je demanderai à Virginie des précisions à ce sujet mais je crois que cette règle est limitée dans le temps.
Dès que le film est visible et disponible sur un support ou un autre, je le ferai savoir.