mardi 1 février 2011

Des questions pour Steeve Hamblin ? Allez-y... prochain invité du Grand Huit

.
.

Juste avant le salon du tourisme, LE GRAND HUIT reçoit le ministre Steeve Hamblin.
Son interview sera composée de vos questions que vous pouvez laisser ci-dessous dans la zone commentaires (jusqu'à mercredi matin dernier délai).
L'émission est diffusée vendredi matin 4 février, sur Polynésie Première radio, 89fm, de 08:00 à 09:00
Rediffusion dimanche 6 février, de 10:00 à 11:00
Capsules "best of" toute la semaine suivante du lundi au vendredi à 06:25
.
.

Sphere: Related Content

33 commentaires:

Anonyme a dit…

Quand les prix des voyages vers la Polynésie au départ de France (ainsi que les séjours) seront-ils à la portée du "Français moyen"?
La Polynésie vise (et mise sur) une clientèle fortunée, très exigeante qui a le plus souvent le sentiment de ne pas "en avoir pour son argent"... et qui ne manque pas de faire connaître sa déception à son retour.
Pourquoi ne pas tenter de faire venir des touristes plus "modestes" en cassant véritablement les prix?

signé: une métropolitaine qui ne pourra jamais se payer le voyage

xoftahiti a dit…

Salut Lolo,

ouh, alors là il en a des choses à dire, et on va essayer d'être concis.

1. Comment expliquer que les chiffres du tourisme aillent à contre courant des chiffres mondiaux ou régionaux.
Au mieux, l'évolution de nos chiffres sont pires que nos voisins. Sinon, ils vont dans le sens inverse. A voir, le communiqué édifiant de l'office mondial du tourisme pour l'année 2010 à l'adresse suivante : http://85.62.13.114/media/news/fr/press_det.php?id=7331&idioma=E

Exemple : les chiffres mondiaux et océaniens 2010 ont augmenté respectivement de 6,7% et 6% par rapport à 2009, et sont désormais supérieurs à 2008. Pour la PF, en 2008 : 196.000 touristes, en 2009 : 160.000, et à octobre 2010 on a accueilli 7.000 touristes en moins qu'à octobre 2009.
Alors, certes, on va nous répondre que les chiffres redeviennent meilleurs qu'en 2009 (+1%, tu parles !!! alors que l'Océanie fait + 6%) depuis juillet, mais quand on part de zéro, on ne peut qu'augmenter c'est sur.

Autre exemple, Aujourd'hui, les marchés les plus porteurs et au potentiel le plus important sont la BRIC. Alors que chez nous, ces trois premiers marchés s'écroulent depuis plusieurs années (cf chiffres ISPF), et que ceux de la Chine progressent certes mais pas assez pour compenser la baisse de ces trois marchés, et qu'au final ces marchés émergents ne représentent moins de 3% de notre marché.

Donc, ma question est : est ce que les chiffres du tourisme depuis 2001 ne démontrent pas la faillite de la politique (au sens commercial du terme) touristique polynésienne ? Et quand va t--on changer nos outils de promotion qui ne fonctionnent pas ...

2. Comment expliquer à un français par exemple de payer 3000 euros (cf offre ATN sur site français) pour venir en PF (avec 24h d'avion, 12h de décalage horaire, enjoy...) en chambre simple et PDJ, alors que pour 1919 euros, il part à l'ile maurice en 5*, pension complète + activités ; 1895 euros aux seychelles 5* en demi pension ; ou 3439 euros pour les maldives en demi pension en bungalow 5* de 150 m2 sur l'eau ? et tout cela vols compris bien entendu !
Bref, est-ce que l'on se trompe pas de produit en vendant ce que nos concurrents font mieux et moins cher ?

Voilà déjà deux questions qui devraient faire réfléchir notre ministre...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

ça veut dire quoi "concis" déjà ?
ok XOF, je copie colle la question qui sera peut-être compactée...

xoftahiti a dit…

Le sujet est tellement vaste, que c'est difficile de faire plus court. Et surtout, je voulais démonter par des faits la situation du tourisme polynésien par rapport à ses concurrents.

Je ne pouvais pas donc faire plus concis... mais promis, la prochaine fois, je ferai un commentaire moins prolixe

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

On fera aussi des synthèses et des recoupements de questions parce qu'il y a déjà des questions en double ou en triple avec ce qu'on a par ailleurs sur facebook...

Pehu Oe a dit…

Pourquoi ne pas organiser des ethno-tours ? Il y a une clientèle pour ça.

Ce serait facile à faire puisqu'il suffit juste de les amener à Tarahoi les jours de séance : On y voit tellement de gens ridicules et prétentieux face au reste du monde que ça ne peut que marcher, non ?

Dragoontahiti a dit…

1.Que comptez vous faire pour rendre notre tourisme plus compétitif étant donné que le tourisme de luxe n'a pas vraiment réussi à la PF ?
2.Quel est le bilan de la commercialisation des packages tout compris (avion + hôtel) lancée sur internet à la fin de l'année 2010 ?
3.Le touriste qui vient en PF s'ennuie. Que comptez-vous faire pour y remédier ? Ouverture de Casinos ?
4. La PF dispose de son propre outil (Air Tahiti Nui) pour faire venir des touristes. Pourtant, il n'a pas permis l'essor de ce secteur. Comment l'expliquer ?
5. les prix des billets d'avion d'ATN sont pratiquement identiques à Air France et à Air New Zeland. Peux-t'on parler de concurrence dans le transport aérien ?
6. Pourquoi ne pas développer un site internet de pensions de famille où un internaute pourrait acheter directement ses nuitées comme sur le modèle d'Expedia ou Hotels.com ?
7. On entend souvent dire que la ville de Papeete est sale ! Pourquoi ne pas voter une loi obligeant les commerçants à rénover leurs façades ou à les inciter à le faire sous forme d'aides financières par exemple ?
8. Va-t'on voir l'ouverture d'un musée à Papeete parce que le musée de Tahiti se situe un peu loin du centre ville ?
9. Pourquoi ne pas créer un centre d'informations (avec des brochures mises à disposition) et avec possibilité de réservations pour tout ce qui est prestation de service (tour de l'île, quad à Moorea, cours de surf, visite du centre de l'île...) comme dans toutes les grandes villes ? -> Prendre la Nouvelle Zélande comme modèle.
10. Va t-on avoir un réseau de transport en commun digne de ce nom un jour ?

Quasi Modo a dit…

3 aspects :

A) La stratégie. Vous aviez déclaré en lançant le COST qu'il fallait doter le Pays d'une stratégie touristique à moyen terme. Vous avez gentiment donné la parole à tout le monde... qu'en est-il aujourd'hui ? A-t-on enfin une stratégie réelle ? Ou seulement l'empilement des souhaits des uns et des autres (ce qui semble être le cas...) ???

B) Le tourisme du Pays s'est forgé autour d'un petit groupe de personnes qui tiennent la plupart des ficelles (hôtellerie, aérien, réceptif, le Gie et j'en passe...). Ils ne vont pas se laisser écarter. Ils veulent conserver leur "pré carré". Pensez-vous vraiment avoir réussi à modifier les équilibres, où sont-ils plus forts que vous ?

C) Un ministère par les temps qui court, ça ne dure pas longtemps... Qu'avez-vous mis en place, réellement, qui permettent, au-delà de vous, de pallier les faiblesses du tourisme au Fenua ? Si on vous repropose le poste, vous le reprenez ? Ou fiu, vous voulez passer à autre chose ?

Merci.

Garfield a dit…

Hé hé!!
J'ai qq petites questions pour Steevie
- on dit "amblin" ou "ambline"?
- pourquoi mener une mutinerie "familiale" en interne contre l'état major du GIE Tahiti tourisme ? que reproche Steevie au PCA et au DG du GIE pour les écarter aux réunions de travail, comme au pot de départ de son ex-dir cab ?
- quel est son planning pour mettre en oeuvre son COST ?
- comment a t-il connu M. Pastour? et comment a t-il réussi à le faire élire par le CA ?


en espérant que M. Steevie ne parle pas la langue de bois...

Anonyme a dit…

Eh Oh Monsieur le Ministre, ici à Huahine, bien des hôtels ont fermé en 10 ans ! Une des raisons, les prix ! SVP, arrêtez de nous rabacher avec votre C.O.S.T. (Conseil d'Orientation Stratégique du Tourisme)! Reformatez-vous avec LOW COST dans les transports intl et locaux, dans l'hébergement, dans la restauration, dans prestations en allégeant les charges des professionnels ! sûr que ça va booster la destination et créer des emplois ! Mauruuru ! Nano

Anonyme a dit…

2 dernières questions M. le Ministre :
-Le projet de golf de James ANDERSON à Tefarerii va-t-il voir le jour chez nous à Huahine ?
-Est-il normal que les services sous votre tutelle imposent par ex un double rideau aux fenêtres des pensions de famille, et autres gadgets copiés à Las Vegas ?
Nano

Charlie a dit…

Holà, allez je me prends pour le ministre, et c'est moi qui répond !
Enfin, pas à tout, mais déjà sur certaines remarques de tes commentateurs assidus mon Lolo, tu permets ?

1) La question du prix.
Certes, nous ne sommes pas bon marché, et certes notre qualité de service n'est pas à la hauteur. Une fois posé ce constat... allons un tantinet plus loin.
Pourquoi se baser sur les départs de France ? On est à l'autre bout du monde. Au niveau de l'aérien, dans ce contexte, on est pas forcément beaucoup plus cher que des destinations qui demandent le même nombre d'heures de vol... il me semble...
Parlons plutôt de notre “marché de proximité", les USA. Car c'est bien de Los Angeles que nous viennent la plupart de nos touristes, et pour eux l'aérien est moins un frein, puisqu'ils viennent de moins loin. Apparremment (tout en double), Air France, par code share, vient d'être autorisé à commercialiser des vols provenant d'un peu partout à l'intérieur des USA, du Canada, et j'en passe à destination de Tahiti. C'est déjà une première avancée...
On a pu voir il n'y a pas si longtemps un vol Lufthansa charterisé pour un bateau de croisière, aussi. Donc en ouvrant un peu plus notre espace aérien, sans faire de miracle et tomber dans du low cost difficilement soutenable pour les compagnies qui l'ont déjà tenté, on peut effectivement faire baisser un peu les tarifs, mais faut pas rêver non plus. D'autant que le prix du pétrole est à la hausse et la valeur du dollars plutôt à la baisse...

En revanche, que ce soit pour l'Aranui par exemple, qui ne désemplit pas, ou à l'occasion de l'éclipse où nous avons été pris d'assaut (et cela sans aucune baisse de tarif, bien au contraire), les exemples nous montrent que si nos produits étaient bons, le touriste viendrait joyeusement remplir les caisses du Pays.

Et ce n'est pas là un problème de promotion ou de commercialisation, c'est bien un problème de "Produit" touristique... Là, même s'il on fera jamais du tourisme de masse (et heureusement), on peut faire des progrès. Et ce n'est pas vraiment au Ministre qu'il faut poser la question...

Deuxième remarque, sur les casinos. Franchement, c'est une réflexion que je trouve un peu courte ce débats sur les casinos... D'abord, pour les chinois, vu qu'ils en ont tout autour de chez eux (et pas des petits...) à Macao, Singapour, etc. je ne vois pas pourquoi ça les décideraient à venir y jouer chez nous, après 20h de vol... Pour les américains, idem... franchement...
A moins de vouloir faire de Bora un Las Vegas insulaire, auquel cas, y'a effectivement du boulot, en terme d'investissement, et cela implique de sacrifier l'île et sa population, plus qu'elles ne le sont déjà, à être pour longtemps totalement défigurées...

Construire un casino à Tahiti, un peu comme un golf, ce peut être un plus, (et encore), mais ce n'est certainement pas stratégique et fondamental dans nos perspectives de développement touristique.

Bon je m'arrête là, ça fait déjà beaucoup pour aujourd'hui. Steeve répondra sur le reste :-) !!!

Des bisous à tous, et de l'huile dans les rouages.

Parahi,
Charlie, Doctor Honoris Clausus no Raromatai, certifié agent touristique de la côte est (entre PK 3 et PK 8, après le palmier royal, vous pouvez pas le louper, c'est le seul) de Raiatea.

Pierre a dit…

A-t-on pu chiffrer les retombées touristiques du record du monde du plus long collier de fleurs ? :)

Plus sérieusement à quoi sert le bureau du GIE Tahiti Tourisme à Paris si ce n'est pour placer des fetii ? Ne peut on pas sous traiter la promotion du fenua comme cela est fait dans d'autres pays ?

Pouvez vous nous expliquer comment, avec votre cursus, vous vous êtes retrouvés Ministre du Tourisme (question sans offense, juste par curiosité) ? Qu'est ce qui pouvez vous légitimer à ce post ?

On doit avoir le taux de repeated guest le plus faible du monde, et on passe son temps à constater que c'est cher, qu'on s'ennuie et que le service est déplorable. Vous n'en avez pas marre de discuter sans rien mettre en place (COST & Cie) ?

Question subsidiaire : Quel est votre fournisseur ? J'en voudrais aussi de celle qui fait penser qu'un million de touristes est possible :)

Anonyme a dit…

Pehu Oe, je suis le méchant anonyme qui te demande parfois de mieux écrire pour te faire comprendre.

Mais là, ton intervention de 11:28, chapeau ! Très bien amené, très bien dit, très rigolo, et en prime très pertinent. Bravo.

Autre destination pour les ethno-touristes : visite de Faa’a, la vile du mec qui enterre les canettes sous les cocotiers, superbe plongée dans la misère et la saleté. Ou encore un soir d’élections à Mahina, quand ils élisent un tôlard multirécidiviste. Ou encore tout simplement un visionnage intensif des interviews de nos politiciens à la télé locale.

Je sais que les sous-fifres de Hamblin lisent et analysent le blog à Lolo avec la plus grande attention (comme le font d’ailleurs les acolytes de la mère Bouteau, et d’autres). Espérons qu’ils lui transmettront l’intégralité de nos commentaires, et que ce jeune ministre, pour lequel j’avoue un petit faible, saura trouver les mots pour répondre avec franchise, sans langue de bois.

Jo a dit…

Tout le monde sait que LA mesure à prendre est l'ouverture à la concurrence....
En est-il conscient ?

Quand est-ce que des politiques courageux arrêteront de protéger les monopoles alors que l'ouverture à la concurrence permettrait enfin de créer de l'emploi, de ramener des touristes ??

Et pitié, qu'il ne nous parle plus de son collier de fleurs et de son COST !!!!!
(Je rappelle pour tout le monde que dans les conclusions du COST, il est noté : "Partant du postulat que les coûts du transport aérien sont difficilement compressibles")
En gros, ça veut dire : "On connaît le problème mais on va essayer de le contourner en prenant des mesurettes bidons afin d'enfumer tout le monde."

N'ai-je pas raison M. le Ministre ??

Anonyme a dit…

Quand allons-nous faire des choses simples?
- pour mettre en place des pistes de randonnées culturelles, historiques? (quitte à faire payer)
- impliquer la population, nos jeunes surtout, aau tourisme?
- organiser des manifestations, des événements et y faire participer nos jeunes?

Fermer le GIE TT et inviter les professionnels à participer à l'économie touristique de notre territoire.
Ne pensez-vous pas que l'argent serait mieux utilisé?

Xoftahiti a dit…

Bonjour charlie.

J'ai donc suivi ton raisonnement en consacrant ma démonstration sur notre "marché de proximité", et suis allé sur expedia, pour simuler un séjour de 5 jours depuis LAX.
Au sofitel Tahiti (avec PDJ) ou Radisson (sans PDJ) : 1399 USD,
Au sheraton de Hawaii : 918 USD sans PDJ
Cancun, hotel 4* all inclusive : 1132 USD (894 USD au hilton "chambre simple")
Punta Cana, 1195 USD en hotel 4* PDJ compris. Et là, le transport est aussi important que pour Tahiti
Et je passe sur les autres destinations

Nos produits d'appel ont 200 à 300 USD de trop par rapport à nos concurrents.

Je reste donc persuadé que le problème du prix est l'une des causes majeures (certes pas la seule) de notre fréquentation touristique en berne

Du Genou a dit…

La saison des paquebots bat son plein et c’est très bien, par contre ce qui l’est moins c’est que Lundi 31 janvier et mardi 01 février, « le roi de tahiti » , un certain Pomare (pas certain que ce soit joinville croix baton) ait pu accéder à bord du paquebot Deutschland pour y donner une conférence en Français et en Tahitien, invité semble – t – il par le directeur de croisière du bord, semant ainsi parmi les passagers une certaine confusion. Qui a bien pu autoriser ce folklore, Temaru sera-t-il le prochain conférencier surprise ?
Au-delà de l’anecdote amusante, plusieurs centaines de passagers crédules pourront à leur retour affirmer avoir rencontrer le « roi de Tahiti » , alors monsieur le ministre pourquoi ne pas vous servir de cette audience crédule pour leur parler de vos projets : pas ceux de la réglementation dont personne n’a que faire, ni du « cost » dont on ne parle plus beaucoup, ni de la vanille et de la perle… bouh y’a plus rien à dire ? le disque est rayé ? invité face à un parterre de 200 touristes allemands dans le grand salon d’un paquebot allemand de quoi parleriez vous si vous aviez comme Pomare accès à cette tribune d’ambassadeurs de Tahiti ?

Du genou de la porte cochère a dit…

Pourquoi le ministre se sert il de la presse pour régler son différend avec Christian Vernaudon et imposer pastour ? pourquoi le ministre fait il son lobby pour tenter de dégommer Jeannicaud, dont personne ne veut au poste de DG mais qui reste grâce au soutien du PCA Heremoana qui lui se fout du ministre et de l’opinion des employés du GIE.
Comment expliquer que le ministre puisse cautionner son organisme de promo, le GIE Tahiti tourisme en envisageant de donner carte blanche à Atout France (l’office du tourisme de la France qui se contrefout de ses trois océans et donc de Tahiti).
Question subsidiaire : est ce qu’avoir fait la promo de la Hinano sur les plages de surfeurs des landes aide pour devenir ministre du tourisme ? en parlant de promo de la bière, il est quand m^me intéressant de constater que la bière Corona se serve de Teahupoo pour vanter les mérites rafraichissants de son breuvage (cf les dernieres campagnes de Tim McKenna)
Et dernière question : est ce qu’être locataire d’une maison ayant appartenu à une grande dame du tourisme : Madame Paulette Viennot ne vous expose pas quand il est de notoriété publique que son fils Malcolm, citoyen britannique domicilié au Chili (et héritier de ce bien, donc votre logeur) a floué les hôteliers de Tahiti pour plus de 100 millions de CFP…
Bon j’arrête ici, le ministre n’aura plus le temps d’imaginer une pirouette langue de bois…

Anonyme a dit…

Monsieur le Ministre, Ia Orana ! Les chefs de groupe souhaitent se fédérer pour organiser eux-mêmes avec l'appui des pouvoirs publics le Heiva et tous les "events" de l'année liés à la culture (Marguerite LAI à la tv). c'est bien. A Huahine, depuis 30 ans, nous réclamons un tourisme culturel et historique avec entre autres un "living museum" dans le site de Te Ana à Maeva (1 des 3 lots a déjà été acquis par le Pays). Les gouvernements se sont succédés et ont pris note de nos souhaits. Un début pour mettre en place le projet a été lancé en 1998... Entre 2004 et 2010, plus rien ne bouge ou n'avance ! Pouvons-nous espérer avec vous l'ouverture du dossier et la mise en place dans les 3 ans à venir de ce tourisme culturel et historique à Huahine dont on a bien besoin ici pour booster l'économie ? Mauruuru de nous apporter des réponses et la reprise du projet. Nano

Pehu Oe a dit…

Et on dit que je baratine trop, hahaha !!

Teva Rohfritch battu !

Dis, à propos, Steevie, vu que vous êtes les deux seuls à vous remuer un peu le cul ça devrait le faire:

Vous vous mariez quand tous les deux pour virer tous les bras-cassés qui vous entourent ?

Steph a dit…

Salut,
j'aimerai bien savoir pourquoi les campings ne se développent pas et pourquoi aller à LAX (vol sec) en octobre (2adultes et 2 enfants) ne me coute que 150 448 XPF TTC?
Tous les gens que je connais partent en vacances à l'étranger surtout si on a des enfants.
Je rêve d'aller aux australes ou aux marquises pour un prix décent et qu'une semaine de vacances, je ne mette pas des mois à l'impacter sur mon budget.
Je rêve de voir des sentiers de randonnées fleurir partout en PF car le lagon, on en fait la promo mais nos vallées et nos montagnes à moins de payer ou de connaitre, c'est pas encore ça!
Et si avant de faire venir pour une seule fois les vieux touristes de luxe, on pensait à faire venir les pauvres jeunes touristes qui reviendraient en voyage de noces, pour leur anniversaire de mariage...
Et si l'APF arrêtait de nous faire c**** en bloquant tout (PSG, salaires, image de marque, économie...)?
Je crois que je rêve trop...

Anonyme a dit…

Pourrions nous savoir à quoi sert exactement, en dehors de placer les copains, le G.I.E. Tourisme et ses salaires fabuleux ?

En effet,il ne s'occupe plus d'aucun évènement susceptible d'attirer des touristes (reconstitutions historiques, Heiva, Marathon, Hawaiki Nui, Festival des Arts des Marquises etc..)

Il ne s'occupe plus du salon du Tourisme, transféré à DB communication

Il ne s'occupe plus de la Foire de Paris en cette année de l'Outremer pour manque de ... moyens. (financiers ou intellectuels ?)

Les quelques salons professionnels internationaux auquel il participera le seront contre espèces sonnantes et trébuchantes pour les professionnels locaux ...

Normal sur le principe, mais dans ce cas, à quoi servent les subventions reçues ?
Uniquement à faire venir les fameux représentants extérieurs à Papeete, Moorea et Bora, 2 à 3 fois par an, tous frais payés ?

Léger, léger ... Surtout quand on se rend compte que ces dits représentants ne connaissent pas grand chose en dehors des 3 ou 4 grands hôtels habituels et surtout pas l'histoire, la géographie ou la fameuse Culture de ce pays !
Et qu'ils n'ont strictement aucune expérience dans un des métiers du Tourisme !
S'il vous plait, virez les et laissez donc travailler les professionnels.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Il y a des questions que je découvre à mon retour de l'enregistrement de l'émission.
Le sujet vous passionne c'est normal...
On a dû faire des choix dans les questions
J'espère que le résultat à l'antenne vous conviendra...
Il faudrait une émission de deux heures et nous n'avons que 50 minutes...
Merci pour vos questions en tout cas.

Anonyme a dit…

je vais être plus terre à terre:
la presqu'île l'oubliée de tout circuit touristique de Tahiti, a quand un office du tourisme de la presqu'ile situé avant d'arriver sur taravao; a quoi va servir le kiosque des jardins de vaipori?
je persiste et signe que c'est là que nous devons être représenté pour que les touristes viennent enfin nous découvrir.
paeaitinui, la plage de maui

le Vengeur de Moorea a dit…

Pourquoi ne pas supprimer le GIE et donner directement son budget en argent XPF aux touristes qui arrivent en Polynésie??? Au moins l'argent retomberait dans les caisses!!!
Il a pas les boules que Fidji fasse 600 000 touristes cette année????

Kara Bistouille a dit…

@ Du Genou

S'agissant de Joinville Pomare, il est juste allé manger à bord, invité par le Captain Adreas Jungblunt (cousin de la famille royale de Tonga & de Samoa).
C'est donc juste une invitation privée (familiale... :-) ) du Capitaine.
Pas un show pour représenter le Pays.

Morituri a dit…

Au pilote ‘TOURISME’ du moment.

Rares sont les pays au monde dont l’éparpillement terrestre s’éclate sur une étendue maritime aussi monumentale que la Polynésie, qui impose des circuits de transports (résidents, touristes, frêt, EVASAN, secours en mer, lutte contre le feu) interconnectés. Cela fait d’elle un cas presque unique. Pourtant, depuis ces 30 dernières années, le secteur Tourisme et Transports aériens (pourquoi QUE aériens ?) est géré selon des modèles ‘économiques’ importés et le bling-bling. Vous êtes donc l’héritier de passage de la situation cumulée des bilans d’exploitation d’Air Tahiti (devenu) Nui. Qui, en 1999, avec seulement 4 années d’existence alors, accusait déjà 1,8 milliard de francs CFP (arrondi) de déficit… Toute autre S.A. du privé aurait déposé le bilan et se serait retrouvée à la barre du Tribunal de Travail illico presto.

Ici, on persiste ; on veut sa compagnie aérienne, comme les grands disposant de 60 ou 300 millions d’habitants… Alors on a procédé aux chaises musicales des comptes (souscriptions opaques au JOPF de nouvelles actions émises jusqu’en 2000 puis, transformée en SAEM, par augmentations du capital dont la 19ème date d’Août 2010 et à l’emprunt.

Et l’ATN demeure toujours déficitaire… entraînant avec elle d’autres SEM ou para administratifs où visiblement, on a pioché, jouant beaucoup sur le terme ‘Investissement’ pour des besoins de trésorerie (Fonctionnement). Georges Puchon a lâché le morceau dans la presse, infirmant les dires de Christian Vernaudon.

En tant que SAEM, les JOPF dévoilent que de la 11ème (28/11/02) à la 19ème (12/08/10) augmentation du capital, c’est un cumul de 10,86 mlliards de francs CFP qui sont passés à la trappe. La 15ème indique que le Pays détient 64,14 % du capital maintenant. Les souscriptions antérieures sont rarement chiffrées ; celle de Juillet 2000 fixait l’action à 10 000 francs CFP.

Qui dit ‘Pays’ dit dette refilée à ses habitants.

QUESTION # 1
Puisque la CPS a participé à l’augmentation du capital d’ATN de Juillet 1999 (arr. 926 CM, 1207/99), est-elle considérée ‘actionnaire au déficit’?

QUESTION # 2
La CPS accorde au territoire une avance permanente de trésorerie de 500 000 000 francs CFP selon sa délibération 13-95 CA, approuvé et rendu exécutoire par arrêté 1392 CM du 22/12/95 : est-ce que cette passerelle a un lien direct avec les besoins de trésorerie d’ATN et le déficit conséquent de la CPS ?

QUESTION # 3
Ne serait-il pas préférable de larguer la flotte et les lignes internationales d’ATN, de renégocier avec AIR France ou autre en substitution – puisque nos tarifs aériens sont en passe d’être de coût supérieur aux leurs – et de se reconcentrer sur les liaisons intérieures, une surface équivalent à celle de l’Europe, et de doter les archipels de mini-flottes, dont de type hydravion ?

QUESTION # 4
Qui va assurer le relais de la Protection Civile et ses Guardians après le départ définitif de l’Armée ?

Merci infiniment de ne point faire usage de la langue de bois sur la voie des innovations : la situation des difficiltés et le prix des carburants sont mondiaux…

Anonyme a dit…

Des questions au "ministre"... oui certes...

C'est surtout une succession de commentaires sans appel de gens qui se sentent concernés pour leur avenir et celui de leurs enfants !

Tout le contraire de cette petite caste de privilégiés qui ne pensent qu'à leur gueule et à court terme !!

Anonyme a dit…

Les Marquises sont à moins de 3h de vol de Hawaii. Pourquoi ne pas faire ce second aéroport international à Hiva-Oa ? les touristes japonais et américains pourraient venir à moindre coût en évitant la compagnie des escrocs au tiare.
Les Marquises seraient moins isolés, le traffic inter-îles de Air tahiti s'en trouverait boosté
Les Marquises souffre du manque de places sur les ATR, en plus de pouvoir donner une bouffée d'air au tourisme, vous soulageriez la population.
Merci de votre réponse

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

...pour les questions, j'avais précisé "jusqu'à mercredi matin dernier délai".... on est jeudi soir, chers lecteurs ! je sais bien que le sujet est passionnant mais l'émission a été enregistrée hier.
Je sais que le Ministre et son entourage lisent ces lignes...
Si le staff du ministère veut me faire un communiqué pour répondre à certaines questions ou affirmations sur cette page, je publierai volontiers.
Merci à tous pour votre intérêt !

Anonyme a dit…

On se demande pourquoi il y a si peu de touristes en Polynésie Française.
Allez donc sur le site www.costcotravel.com et vous comprendrez.

Pehu Oe a dit…

Dis Lolo, c'est qui le prochain ?

Si tu peux, fais sa page avant le lundi soir sinon ça ne nous laisse qu'une seule journée pour les questions. Maururuu.