vendredi 11 février 2011

Pas de quorum à l'Assemblée : Shame on les absents !

.
.



Allez hop... c'est reparti les magouilles hors de l'hémicycle et la stratégie qui fait que l'UPLD et le Tahoera'a se sont évités un déplacement en faisant capoter la séance de l'Assemblée repoussée à demain.
Démonstration tendant à prouver que Tong Sang n'a pas de majorité pour les uns,
Démonstration que l'UPLD et le Tahoera'a mijotent on ne sait pas trop quoi...
On s'en fout de leur démonstration de toute façon : ce n'est rien d'autre que la dernière illustration que les discours ne valent rien, et que les stratégies dans l'ombre vont bon train, et que la classe politique (à l'exception des présents...) méprisent l'intérêt général, ignorent l'urgence, et n'ont qu'une obsession : contrôler le pouvoir...
Pour tout commentaire, voir la vidéo ci-dessus !
Et sinon, y'a aussi la version musicale avec le remix exclusif THT de "shame on U" par Ophélie Winter feat. Oscar Temaru, LOLO M.C. megashamemixxxxxx baby !!!

ShameonU by tahitiheraldtribune

.
.

Sphere: Related Content

13 commentaires:

Mimi mato a dit…

Quel est le coût pour le pays de cette journée-pour-rien ?

D'un point de vue immédiat d'abord, c'est à dire :

+ la mise à disposition de l'APF : téléphones, clims, lumières, voitures, etc.
+ le coût des gens mobilisés pour rien : techniciens, gardiens, chauffeurs, etc.
+ les émoluments de ces messieurs-dames consacrés à les voir s'organiser pour ne rien branler.

D'un point de vue global ensuite :

+ Le coût de la rédaction de cette n-ième version du budget de bientôt l'an dernier : ressources matérielles et humaines,
+ les pertes associées à ce report d'examen : contrats non-signés, agios que découverts, emplois perdus, entreprises fermées.

Si on avait un tableau de bord de ce type dans la presse, je crois qu'on en serait pas là, ils seraient tous dehors depuis bien longtemps.

Branquignols maffieux !

Anonyme a dit…

c'est quoi un pdt sans majorité ? un chat qui retombe tjs sur ses pattes ? GTS nous l'avait promis à sa prise de pouvoir : je vais arranger la situation du Pays... Un an après quid ? aita majorité et le pays plonge plonge plonge... et GTS devient chat ! Démission et le gouvernement à une majorité à la IaOrateFenua ou à l'UPLD-TH ou... jusqu'à la prochaine échéance électorale que ML Penchard et son pote Sarko nous concocteront ! et Pauvres de nous à Raromatai qui aspirons à devenir un COM ! NanoF

Anonyme a dit…

Tunisie, Egypte... Amis polynésiens, réveillez vous, indignez vous et réagissez...

Albert a dit…

Quand je vois la différence entre Harold Martin et nos polytocards, je vérifie une nouvelle fois que la principale cause de nos problèmes en Polynésie est... Mais chuuut, politiquement incorrect...

Mimi mato a dit…

Moubarak est parti cette nuit !!

L'armée égyptienne prend tout le contrôle et garantit la levée de l'état de siège et la tenue d'élections libres.

2011 :

- Tunisie :
Tout le monde dans la rue, Ben Ali s'enfuit.

- Égypte :
Tout le monde dans la rue, Moubarak s'enfuit.

- Mahina :
Le nuna'a de base se présente (avec du popa'a dans sa liste), Mimile est viré.


Te Matai Roa, c'est dans l'air.

Tous dehors !

tofy98 a dit…

En même temps si l'état et le hautssaire avaient des c...., ils auraient depuis 2 mois repris les reines financières du pei.
c'est dans leurs prérogatives.
Mais j'en connais 2 (GF et OMT entre autres) qui n'attendent que ça pour pouvoir cracher sur l'étât, parler d'ingérence et rameuter autour de leurs personnes.
PITOYABLE et INCONSCIENT !!!!!

Anonyme a dit…

Personne dans la rue et Mimile est viré quand même. Chapeau bas la Polynésie!
C'est ce qu'il faut retenir.
La "rue" est la pire des choses. Surtout ne tombons pas là-dedans.
SylvieMoorea

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> Sylvie, Mimile n'était que l'un des nombreux maux de la Polynésie. Il était déjà sur la touche. Y'a tout le reste...
La rue pourquoi pas ?
Mais sans la violence...

Mimi mato a dit…

Oui, la rue sans violence, si d'autres y arrivent pourquoi pas nous :

http://mimimato.forumactif.net/t73-st-valentin-moubarak-est-parti

Anonyme a dit…

Lolo; je te cite
"Sur le "shame on you" final, déclamé avec un trémolo populiste dans la voix, Temaru aura sans doute ému la ménagère de Faa'a de plus de 50 ans qui regardait la télé en faisant la vaisselle avec un tuyau dans une bassine, les pieds dans la terre battue de la cuisine improbable de son faré en tôles ouvert aux quatre vents, et qui aura pitié de son tavana qui a tant fait pour elle, comme sa favella en atteste !"

C'est ce que Temaru fait depuis des années et Flosse à sa manière aussi.

Je sais que Mimile c'est peanuts mais c'est un début.
Je crois cependant que la rue est une mauvaise solution. Bien des révolutions décrétées "sans violence" se sont terminées dans le sang.
Et pour ce qui est de ce qui se passe ailleurs en ce moment, je pense qu'il faut avoir un peu de recul. Wait and see comme on dit.
SylvieMoorea

Pierre a dit…

Faut arrêter ces comparaisons avec la Tunisie et l'Egypte, c'est vraiment n'importe quoi.

Je vote donc je juge a dit…

"Si on avait un tableau de bord de ce type dans la presse, je crois qu'on en serait pas là .." (Mimi mato)
Effectivement si les polynésiens savaient combien coûtent à la communauté les caprices de leurs politiques, ils seraient, à mon avis, beaucoup, beaucoup plus en colère ...!

Anonyme a dit…

je suis pas un défenseur de GTS loin de là ( pas plus que des autres d'ailleurs) mais si mon souvenir est bon son groupe a été élu facilement, la population ayant fait conficance à ce (pseudo) renouveau autonomiste, le problème c'est que les voix des électeurs sont ensuite détournées par les représentants voyous qui braquent nos voix pour leurs comptes en changeant de couleur plus vite qu'un chaméléon ( hé oui nos représentants sont les seuls élus républicains chromatomorphes, un scoop Lolo !) c'est bien ça la honte, GTS est donc légitime ( même si je trouve que c'est un gugusse, ayant habité sa commune je sais de quoi je parle...)