mercredi 9 février 2011

Pétard mouillé pour l'union sacrée...

.
.

...ça aura au moins eu le mérite d'exister !
Comme nous le raconte très bien TAHITIPRESSE, le groupe Ia Ora te Fenua propose un manifeste ''pour ouvrir l'horizon politique'', avec un enthousiasme qui se lit sur les visages (voir photo ci-dessus de Stéphanie Delorme - Tahitipresse©) .
L'idée étant une union des 57 élus de l'assemblée pour un consensus qui aboutirait sur un gouvernement composé de gens compétents autres que les chefs de files des partis.
Implicitement, c'est quand même un aveu que les leaders sont bel et bien des requins assoiffés de pouvoir, ce qui n'étonnera plus grand monde.
Une poussée de lucidité louable...
Une idée qui ratisse plus large que le concept de plate-forme autonomiste de Doudou Fritch, qui n'avait pas fait long feu.
On aurait aimé y croire, même si on peut aussi relever que cet appel arrive juste après le phénomène Jamet-Mahina, qui a porté un homme de la société civile à un siège de Maire, et on se dit que la classe politique commence à péter de trouille en comprenant que le ras-le-bol ambiant et persistant pourrait bien les pousser doucement mais sûrement vers la sortie, d'où la nécessité absolue et urgente de se raccrocher à de nouvelles branches aussi fragiles soient elles, et essayer tout ce qui ne l'a pas encore été...
Et malheureusement, à peine le projet énoncé, celui-ci est déjà cassé par un communiqué immédiat et cinglant du parti de Tong Sang qui renvoie Ia Ora te Fenua à ses chères études...
Bien tenté Jean-Christophe...
Y'a quoi d'autre dans la boîte à idées ?


.
.

Sphere: Related Content

7 commentaires:

tofy98 a dit…

"L'idée étant une union des 57 élus de l'assemblée pour un consensus qui aboutirait sur un gouvernement composé de gens compétents"
Lolo il faudrait te relire, tu délires !!!!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

...tu me fais rire tofy98 !!!
Le délire n'est pas de moi... les termes exacts du manifeste étant : "Nous proposons qu’ensemble, nous les 57 élus de l’Assemblée, nous nous réunissions autour de la table afin de choisir, de manière consensuelle, les hommes et femmes les plus
compétents pour composer le gouvernement d’union et de transition"
.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

...tu me fais rire tofy98 !!!
Le délire n'est pas de moi... les termes exacts du manifeste étant : "Nous proposons qu’ensemble, nous les 57 élus de l’Assemblée, nous nous réunissions autour de la table afin de choisir, de manière consensuelle, les hommes et femmes les plus
compétents pour composer le gouvernement d’union et de transition"
.

Pauline a dit…

Je comprend pas qu'ils ne virent pas leur leaders respectifs...

Si tout le bas de la pyramide ne supporte plus le haut, ben qu'il le fasse tomber et puis c'est tout.

Quelle hypocrisie, c'est comme de dire 'nous, on n'ose pas leur dire de dégager'. Et quel courage !

P.S: si tout tarahoi démissionne, il y aura forcément des élections. Alors pourquoi un gouv. de transition ?

valérie a dit…

Que les 57 démissionnent...on verra s'il n'y a pas d'élections anticipées!

Faudrait qu'ils arrêtent de nous prendre pour des truffes. Aussi!

islandman a dit…

L'idée étant une union des 57 élus de l'assemblée pour un consensus etc...
Si je ne m'abuse, ils sont en principe payés pour cela.... Dégager un consensus afin de ne pas mettre la pirogue sur le récif. C'est un peu comme si on disait, dorénavant le maçon doit construire son mur... Ah bon ? avant il faisait quoi ? du tricot ?
Un seul mot : "départementalisation"

Pehu Oe a dit…

Si la nouvelle vague veut bien se montrer alors, le consensus, comme à Mahina on l'aura aux prochaines élections puisqu'ils l'ont fait contre eux tous et avec application.
Maintenant voter c'est loin et en plus je commence ma phrase par un "si" ...