samedi 13 mars 2010

L'irritante Iriti, ou les absents ont toujours tort

.

gif maker

Madame la Ministre de la solidarité et de la langue de bois était attendue dans le studio de A VOUS LA PAROLE sur Radio1 hier à midi trente.
Elle est pas venue !
Ben voyons...
Son chargé de comm' a prévenu dans la matinée, annonçant qu'elle avait trop de réunions...
C'est marrant comme on a tout de suite envie de ricaner, non ?
A la dernière minute comme ça, une poussée de réunionnite, tiens tiens...
Elle nous la joue à la Vincent Peillon mais il semblerait qu'elle n'ait pas demandé que Serge Massau soit viré, donc bravo Teura, pas totalement copieuse...
Oui quand on copie, faut quand même mettre des variantes sinon ça fait suspect.
C'est sûr qu'après la publication du rapport qui confirme qu'un quart de la population vivait sous le seuil de pauvreté, l'avis de la ministre concernée n'était pas très important !
On avait déjà repéré sa capacité à parler pour ne rien dire, et donc la ministre a peut-être tout simplement eu les chocottes d'affronter Serge Massau, réputé pour ne pas se laisser endormir avec des réponses à la con.
C'est vrai que sur le ring de la conversation, y'avait danger pour la politicienne.
Elle pouvait être K.O. dès le texte de présentation de Sergio, le roi du portrait à l'acide...
Et donc il y a eu émission, ou plutôt contre-émission, sur les sujets qui concernent la ministre absentéiste, sans elle, et c'était aussi bien sinon mieux puisqu'il y a eu des échanges intéressants notamment avec Armelle Merceron, remplaçante au pied levé.
On a appris de plusieurs sources que Teura Iriti était attendue dans différents secteurs où personne ne l'avait encore vue depuis sa prise de fonctions...
Mais qu'est-ce qu'elle fabrique Teura ?
Elle est en train de se construire une réputation d'incompétente, fuyant devant les sujets et les responsabilités, et ne sachant pas s'exprimer...
A l'heure où on commence à s'interroger sur la nécessité de conserver un gouvernement pompeux avec des ministres de pacotille qui ne durent pas 6 mois, voilà l'illustration parfaite de la ministre qui ne sert à rien et qui ne remue même pas d'air...
On va particulièrement la surveiller et la soigner !
En tout cas, à ce rythme, elle est bien partie pour le Taramea Award 2010...
.
.

Sphere: Related Content

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo à MMe Merceron pour sa présence au pied levé..
chrisdesiles

Anonyme a dit…

Et personne n'en a marre d'entendre Merceron pleurnicher qu'elle n'a pas eu le temps de faire ci et ça, alors que ses petits copains et elle ont été au pouvoir pendant plusieurs décennies?

Fiu a dit…

C'est un fantôme irritante

brad a dit…

Yo
Zappez braves gens...les minables n'interressent personne.
Jean Ferrat est mort.
"Un artiste engagé, au service de tous les combats pour la fraternité, la révolte et l'idéal communiste"
Je ne suis pas communiste, mais je l'admirait.

Anonyme a dit…

Au pied levé Mme Merceron ...
elle a d'ailleurs monopolisé plus des 3/4 du temps de parole,
intéressantes ses idées mais que n'a t'elle pas fait alors qu'elle était ministre et en continu elle puisqu'elle a traversé toute la scène politique de Flosse à Temaru, même pas l'excuse des renversements de gouvernements et pour quel bilan ? Zéro résultat.

Pehu Oe a dit…

Yéé ! Un anonyme !!

D'abord, s'il avait réellement écouté l'émission l'âne-honni-meuh, il aurait entendu la réalité du mur des ministres : Aucun de "ses petits copains" putatifs n'a jamais voulu écouter l'urgence qu'elle dénonçait pour les en avertir avant que ça ne dégénère et après. (Pas bon d'être femme dans un parti machiste à la polynésienne ...)

Personne n'est parfait, femelle ou mâle, mais retirer à Armelle son combat effectif contre la dé-socialisation, c'est du révisionnisme de beauf, d'où "l'harmonica" sans doute ...

brad a dit…

oups
...je l'admirais...

Anonyme a dit…

C'est un message à Pehu Oe qui semble irritée par les anonymes, je pense que lorsque l'on critique le manque d'affirmation des personnes qui veulent s'exprimer sans être obligé de répondre à un formalisme administratif du chat, Je crois très sincèrement que cette personne qui pense être connue comme le loup blanc sous l'anonymat de Pohu Oe devrait changer son fusil d'épaule et peux être répondre sous son vrai nom, le courage c'est aussi de montrer l'exemple.. :-)

anonyme le bien nommé a dit…

hihi et si on la remplaçait par justine teura...

Pehu Oe a dit…

Mort de rire.

Un(e) anonyme qui demande sur un chat que son interlocuteur se dévoile sans se dévoiler soi-même et en osant parler de courage pour que l'autre seul prenne des risques.

La candeur mêlée à l'abjection.
lol

l'âne-honni-meuh a dit…

Parceque Pehu Oe c'est nonyme peut-être hahahahaha
j'ai bien écouté l'émission et c'était plus du violon qu'autre chose, trop facile les moi je moi je une fois dans "l'opposition" et encore plus facile les "je voulais mais pas les autres ..." et son dédain vis à vis des médecins c'était la ,faute à qui ?
Pourquoi Mme laugrost àa souloigné l'absence de politique sociale depuis plusieurs années (dont les années Merceron) ?
Le nonyme ouvre les yeux ...

Anonyme a dit…

Hihihihihiii, message au nonyme, si tu vilipandais sous ton Vrai NOM, je pourrais te payer une paire de loupe... Pehu oe... Sais pas grave, comme tu ne veux pas ouvrir les yeux, je les ouvrirais pour nous deux... ;-)

Pehu Oe a dit…

Oia ho'i anonyme1, j'ai parfaitement entendu ça aussi.
Ça n'empêche pas qu'elle en a fait plus que les autres même si pendant pas longtemps et on ne peut pas reprocher la cadence des "taui" uniquement à elle.

Quant à anonyme2, soit tu es idiot, soit de mauvaise foi, soit les deux : Je suis Pehu Oe, c'est à dire que je garde mon pseudo d'un message sur l'autre. On peut donc suivre ce que je dis sans ambiguïté sur l'auteur. Votre chao men à tous les deux est une belle démonstration des effets de l'inverse.

Au cas où : Pour avoir un pseudo facilement répétable d'un message sur l'autre il y a 3 possibilités ici, la dernière (Nom/URL) dispense d'avoir un compte déclaré ailleurs pour s'identifier ici.

Cocher "Anonyme" ou entrer chaque fois un pseudo différent est une façon de faire qui montre plus une volonté de cracher en restant caché dans l'ombre qu'autre chose lorsque ce n'est pas le manque de savoir-faire. Ceux qui font ça en sachant comment faire autrement sont toujours des mystificateurs.

Parahi.

Anonyme a dit…

Message anonyme à nonyme,
Ta haute estime de toi te joue des tours, tu n'accepte pas la critique mais tu te garde bien d'en dispenser à tout vat, ton manque de contrôle dénote bien une instabilité de ta personne, c'est dommage je commençais à t'apprécier...
tu voudrais nous briser, nous qui osons nous exprimer, tu dois vraiment regretter l'époque hitlérienne des Oranges, le pouvoir de vie ou de mort sur un peuple endoctriné, réduit au silence... c'est un fantasme qui dois te manquer ?
Soit, je conviens que tu puisse mépriser les gens qui ne s'identifie pas mais ne t'en déplaise... laisser nous vivre... pour ta gouverne, la France n'est pas le père mais bien une Mère nourricière, même pour les plus grands indépendantistes qui ont fait toute leur carrière payé par maman.
Ps : je remercie LOLO de nous donner la parole, c'est un Blog d'une grande valeur.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

C'est vrai que, parfois, je m'excite aussi sur les anonymes, mais c'est un faux problème.
En effet il suffit qu'un internaute qui s'appellerait Paul, se mette à signer son commentaire en mettant Jacques, et il ne serait plus anonyme même en ayant changé son prénom ?
Je préfère toujours savoir à qui j'ai à faire mais bon, chacun est libre, ce blog est ouvert à tous, et puis y'a plus grave dans la vie...
Bonne semaine à TOUS, connus, identifiés ou anonymes...

Heikuranonyme a dit…

polala ! Hey! Lolo, tu mets des peaux de bananes dans tes com? ça dérape là!
Hop le point Godwin en 14 commentaires! yééééEEEééé A la oine againe !
:D

Heikuranonyme
oune besito

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

m'en fous Heikuranonyme, du moment que ça se termine par oune bésito !

Anonyme a dit…

Tu as raison LOLO, je crois avoir été trop loin avec notre amie Pehu Oe, à qui je fais des excuses pour mes propos..
Je vais trouver un speudo pour sortir de mon anonymat.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

T'es sympa, parce que, à force, Pehu Oe, elle va finir par se vexer ! ;-D

Pehu Oe a dit…

C'est fou ce qu'un changement de pilote de carte vidéo peut vous couper des vivants à présent !
Quand je pense à toutes ces années où j'ai vécu sans ordinateur,
j'en ai le blues...

Bon, c'est réparé.

Anonyme, celui qui croit que je veux le faire taire (je m'y perds entre ces deux ou trois-là), tu n'es apparemment pas ici depuis très longtemps sinon tu saurais ce que je pense du pharaon, de sa momie et de sa maffia : C'est bien plus violent que ce que tu as pu en dire jusqu'à présent.

Je ne demande pas aux autres de se taire, je leur demande de réfléchir avant d'écrire pour qu'ils évitent d'être responsables d'idioties par omission ou autre.

Je préfère les messages signés d'un pseudo parce qu'on peut alors suivre la logique de l'autre entre ses messages alors que le "anonyme" commun ne le permet pas puisqu'il recouvre une foule dans laquelle il est très facile de se cacher pour jouer au troll sans souci d'être cohérent.

C'est donc une simple histoire de respect des autres et quand je me sens agressé, directement ou pas, je me défends. Ce n'est pas inutile puisque ça peut ouvrir des yeux sur des contradictions (cf. Brad ici)

C'est peut-être vexant de se faire traiter d'idiot mais quand c'est mérité, c'est mérité et ça vaut pour moi aussi. C'est tout et pas plus, même si, ensuite, vouloir me faire dire plus que ce que je dis peut sembler une solution pour évacuer cette bêtise sur les autres, sur un en particulier (moi) : Je ne vois pas en quoi le fait de pointer des absurdités non justifiées signifie que je voudrais en tuer l'auteur ...

Pour ce qui concerne "ma haute estime de moi", la signification de mon pseudo me semblait claire mais il est vrai qu'il faut comprendre le reo maohi pour le voir.

Bref. Si c'est bien toi aussi l'anonyme qui reconnait avoir été un peu vite trop loin sous la colère, alors, comme je le disais, oïa ho'i : On passe à autre chose, devant un verre si tu veux.

(Lolo, pour ce qui est de me vexer, c'est pas toujours évident à faire ;) même si certains en sont assez experts comme tu le sais.)

(J'ai été trop long comme d'hab ?)