lundi 21 juin 2010

Sénateur Orange Bull au JT de RFO

.

Super Sénateur hyperactif était l'invité hier soir du JT de RFO présenté par Tepiu Bambridge. Un Gaston venu avec ses coupures de presse agrandies à 400% qui a rappelé que jusqu'en 2004 tout allait bien, et qu'aujourd'hui le pays est en situation de faillite; qu'il n'avait pas besoin du rapport d'Anne Bolliet, l'inspectrice générale des finances pour savoir ce qu'il y a à faire pour que ça aille mieux; qu'il a sauvé l'emploi polynésien en faisant voter un milliard pour Lana Tetuanui et son ministère et qu'elle va se démerder pour utiliser ça au mieux parce que c'est une grande fille; qu'il n'a pas détourné de fonds publics et qu'il se demande pourquoi on le fait autant chier pour 600.000 malheureux petits francs de sushis (validés par le Trésorier Payeur Général...), et cafte que Sarkozy a fait un repas où 600.000 fcp c'était pour une part, nananèreuuuuhhhh.... (je veux bien voir le menu et la carte des vins !) ...qu'il n'a jamais financé des emplois fictifs, que ces emplois étaient bien réels; que Armelle Merceron et Bouissou sont des traîtres; que l'on fasse vite un référendum pour faire taire Temaru et son indépendantite aigüe; et que, pour le reste.... on se met autour d'une table (pas forcément ronde apparemment) et on discute...
Une vraie niaque nourrie à la taurine, une forme pétaradante, une vraie pub vivante pour une energy drink (avec des effets secondaires : une tendance dyslexique à confondre autonomie et indépendance, et un tic qui consiste à planquer sa main droite dans son dos ou sous la table) à côté de quoi le jeune sénateur Richard Tuheiava fait figure de camomille périmée refroidie...
Forme hyperactive mais fond poussiéreux : une fois qu'il a démenti tout ce qui se raconte sur ses affaires en justice, qu'il a placé deux ou trois phrases pour faire croire que le Tahoera'a n'est pas un parti à l'agonie, qu'il a cassé proprement deux ou trois anciens lieutenants devenus des traîtres, il ne lui reste plus beaucoup de temps pour convaincre qu'il incarne LE renouveau politique, et LE modèle de droiture et d'intégrité qu'il faudrait suivre comme un Messie...
Mais non !
Car très vite, avant même la fin de son discours, on se prend à rêver du son puissant et harmonieux des vuvuzelas, qui, pour une fois, couvrirait si bien ce bla bla éculé*, putride et ridicule.


* toute ressemblance avec les propos récents d'un sportif viré d'une compétition internationale serait totalement involontaire
.
.

Sphere: Related Content

7 commentaires:

islandman a dit…

le seul point (et je dis le seul) ou je suis d'accord avec Papy : "faisons un référendum", mais j'ajouterais faisons le vite. Au moins on verra où nous allons et la situation sera claire pour tout le monde. Et parlons également de départementalisation, c'est aussi une possibilité qui, étrangement, n'est jamais évoquée par les 57 locataires (résidents à vie ?) de Tarahoi.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

D'accord avec toi ISLANDMAN, un référendum ha'aviti... donc d'accord avec Monsieur Flosse aussi, et c'est aussi le seul point...

Pehu Oe a dit…

Dans n'importe quel autre pays au monde, que ce soit le pékin de base, un grand patron ou un élu,
- quand il est condamné comme escroc il ne passe pas sur tous les médias pour expliquer qu'il n'a jamais détourné d'argent public ou privé, qu'il est innocent, responsable et honnête,
- quand il est condamné comme menteur il ne passe pas sur tous les médias pour expliquer qu'il n'a pas menti, qu'il est innocent, responsable et honnête,
- quand quand il est condamné comme violeur il ne passe pas sur tous les médias pour expliquer que ce n'est pas lui, qu'il est innocent, responsable et honnête,
- quand quand il est condamné comme assassin il ne passe pas sur tous les médias pour expliquer que ce n'est pas lui, qu'il est innocent, responsable et honnête.

Qu'est-ce qu'on en a à foutre de ce qu'il pense de ses condamnations et de tout le reste !!
Son baratin est celui de tous les coupables.

Qu'est-ce qu'il vient foutre là, alors ?

Qui l'a permis ?
Qu'est-ce que ces médias font de la déontologie ?
Ils lui sont tous vendus ?
Ils veulent accélérer l'effondrement général ?
Y a-t-il un journaliste en Polynésie ?
La Polynésie mérite-t-elle d'être un pays comme les autres ?
Rien que pour "ça" c'est non.

La honte, pire que le foot !

Vana a dit…

Les dernières élections ont été un beau référendum pour lui montrer que plus personne ne veut de lui.
Dommage qu'il en tienne pas compte.

Anonyme a dit…

LOLO, fait nous un montage de papy flosse en "ROBIN DES BOIS",,celui qui prend au riche pour donner aux pauvres....c'est lui le meilleur.....

Anonyme a dit…

On se serait cru il y a 10 ans quand RFO lui servait la soupe, micro ouvert et je déballe sans etre coupé par la journaliste. Bravo RFO, c'était un beau brunch.....à l'orange. TEVA

Anonyme a dit…

le tic avec sa main fait penser à la scène ou Howard Hughes commente son aterrisage catastrophe dans un champ de betteraves (T.O.C.)