jeudi 5 août 2010

Avarie de la pirogue Tahiti Nui Freedom : t'as pas une têtière de la corne ?

.
.

Bon ben c'est ballot, la jolie pirogue Tahiti Nui Freedom est en carafe aux Cook après avoir essuyé une tempête. Impossible pour l'équipage de repartir car on ne peut plus hisser la grand voile. Il manque une pièce appelée "têtière de la corne".
Si vous avez cette pièce à consonnance aristocratique ("enchanté : Marquis Charles Edmond Têtière De La Corne...") dans vos tiroirs ou vos fonds de placards, vous seriez gentil de faire un Fedex vite fait vers les Cook, sinon c'est Oscar Temaru, en rentrant du Vanuatu, qui devra faire une nouvelle quête à coups de 10.000 fcp.
Merci d'avance et bon vent à TNF quand elle pourra repartir.
.
.

Sphere: Related Content

15 commentaires:

Albert2 a dit…

Alors là, elle est vraiment mal barrée la pirogue, on trouve des têtières en cuir pour cornes et nez de taureaux à 12,50 euros hors taxes sur le net (http://www.univers-eleveur.fr/p489-tetiere-taureau-en-cuir.html)
Faut vraiment aller faire la manche pour ça ?

Albert2 a dit…

Pour les ignares – dont je suis – qui ne savent pas ce qu’est une corne sur un navire, je vous renvoie à la définition donnée dans le dictionnaire de la marine : Espar sur lequel est fixée la têtière d'une voile aurique
C’est vachement plus clair non ?

Anonyme a dit…

Tu sais où ils peuvent se la foutre leur corne? Et je peux les aider si ils le veulent...

O a dit…

Ia orana.

S'il y en a que ça amuse de faire de l'humour sur la sécurité des marins, grand bien leur fasse.

Les marins, les vrais, connaissent le mot SOLIDARITE.

Des pépins, des avaries, des problèmes, il y en aura toujours. Même les méga-catamarans de course en ont. Le tout c'est de s'adapter et de prouver qu'on peut réparer.

Merci aux amis des îles Cook qui ont aidé aux réparations. N'en déplaise aux esprits chagrins, O Tahiti Nui Freedom est prête à repartir dès aujourd'hui.

C'est pas une têtière de corne de la marquise de la schtroumpfette de la bouche en coeur qui va nous arrêter !

Te aroha ia rahi.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> O : hé ho O ! du calme, y'a pas mort d'homme !
Y'a quand même des gens que ce projet à 40 millions a choqué en ces temps de crise où certains polynésiens fonctionnent avec des bons alimentaires...
Oui on fait faire de l'humour avec ce sujet, je persiste et signe
Manquerait plus que ça !
Et je termine en souhaitant bon vent à cette pirogue traditionnelle avec GPS, internet, et bateau suiveur...

O a dit…

Ia orana Lolo,

On est toujours très calmes.

Il y a aussi des gens, nombreux, qui ne se sont pas arrêtés aux caricatures, et qui soutiennent ce projet.
Quant à opposer ce projet à la crise économique, c'est quand-même un raccourci facile. Nous avons fait un appel aux dons. Ceux qui voulaient donner ont donné. LIBERTE de choix !
D'autant que, nous comptons bien, avec ce projet justement, augmenter la visibilité du fenua. Nous avons un accord avec CCTV, et ce sont environ 2 millions d'internautes qui suivent tous les jours la pirogue sur leur site.

Quant à ta boutade sur le néo-traditionnel, tu dois confondre avec une autre expédition. Nous n'avons JAMAIS prétendu faire dans le traditionnel version intégriste. Faudrait être stupide, vu que la pirogue, au départ, est en contreplaqué ...

Y a pas de mal à faire de l'humour, bien sûr. Mais parfois, il faudrait que tu vérifies tes infos, ou que tu les prennes à la source, plutôt que de recycler de l'info de 3ème main.

Soit dit en passant, nous à O Tahiti Nui Freedom, on est FANS de Tahiti Herald Tribune.

Te aroha ia rahi.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> O : Ok alors... ben tu connais alors ma subjectivité que j'assume. Je suis bien conscient de l'exploit humain et de l'élan collectif et il n'y a rien à dire sur cet aspect. C'était juste, comme souvent, le paradoxe de voir les projets de pirogues se multiplier dans un contexte social dramatique. Comme la visite du prince arabe l'autre jour. Mais ces parallèles sont peut-être en effet déplacés je veux bien l'admettre.
J'ajoute que je me suis moqué d'un problème matériel mais que je ne me le serais jamais permis s'il y avait eu un blessé.
Dans les paradoxes également, j'ai un lecteur qui pète un plomb avec les affaires maritimes qui lui refusent son immatriculation parce que son bateau qui n'est pas un prototype, n'est pas passé par le bureau Véritas...
Deux poids, deux mesures ?
Ravi d'échanger avec toi en tout cas... et de confronter nos points de vue paisiblement donc.

Anonyme a dit…

O n'est pas drôle, pire, il n'a pas d'humour. Il devait crier aussi avec les loups pour les caricatures de Mahomet, et ne dois pas piffer Guillon...
Vas-y Lolo, on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde, et ceux-là, qu'ils aillent se faire...
Par contre, cher O, on est preneur du lien sur CCTV pour aller suivre la pirogue et les marins au fil de leur exploit, car vois-tu, si on en rit, c'est qu'on s'y intéresse aussi. Qui aime bien, châtie bien comme dit l'autre...
allez vas-y, aboule le lien qu'on voit...
Mounjou

O a dit…

Anonyme a du être Robespierre dans une vie antérieure ...

Il décrète qui est drôle et qui ne l'est pas.

Pas d'bol, on adore Guillon, Charlie Hebdo, et même les sales blagues de l'écho des savanes.

Pour le lien, attend un peu, mon mandarin est aussi limité que mon humour, donc faut le temps que je trouve.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

J'aime bien votre échange...

Pourquoi tu dis "on", O ?
Tu parles au nom de toute l'expédition ?

Et tu vois, vu les références que tu cites (Guillon et les autres), et que j'aime aussi, je m'étonne que tu aies pu être choqué par ma vanne sur la pièce qui manque à O Tahiti Nui Freedom.
Ce n'était qu'un pea pea matériel, et je visais surtout Oscar Temaru pour rebondir sur sa phrase avec l'appel aux dons de 10.000 fcp, aussi équivoque et boiteuse que ses propos sur les qualités écolo des canettes en alu.

Même si je rie à gorge déployée aux vannes de Charlie Hebdo et de Guillon, je ne pense pas avoir leur côté humour hardcore.

Sois conscient que si une partie de la population admire l'aspect culturel de la démarche et les retombées bénéfiques pour le fenua, une autre partie des polynésiens s'en moque et s'en contrefout, pensant que c'est un énorme gâchis, choquant par les temps qui courent.

Je t'avoue que j'avais imaginé un détournement du tableau LE RADEAU DE LA MEDUSE pour l'une ou l'autre des pirogues en route, mais ça ne restera sans doute qu'au stade de projet.

Merci pour cet échange d'idées malgré quelques petites piques par ci par là...

O a dit…

Ah Lolo,

Si t'existais pas faudrait t'inventer ! Mais ça on a déjà du te dire.

Je dis "on" effectivement parce qu'on est avant tout une bande de potes, ou on l'est devenus.

Ne crois pas que nous vivons dans une bulle hors de la "polynésie réelle". Nous faisons partie de la Polynésie. Crois-tu vraiment que les bénévoles qui sont venus donner un coup de main étaient des rentiers ? Crois-tu qu'un mec comme Punua (le capitaine), Hervé, Papa Teraupoo ou moi-même soyons des gens riches ?

Oscar, tout le monde l'attend au tournant, guette sa moindre phrase, pour pouvoir la brandir, comme on accroche un tableau de chasse. Et tant pis si on étire la vérité, si on la sort de son contexte. Tant que ça "claque", que ça "buzze"...

Mais pour revenir au projet. Oui, d'accord, c'est la crise. Et donc ? Il aurait fallu annuler le Heiva, les manifestations sportives, les mini-jeux des marquises ? Ben oui, tout ça c'est de l'argent public. Tout ça est "convertible" en fare MTR, en smic ...

Nous avons choisi une autre voie. Qui fait rêver beaucoup de gens. Et le rêve c'est l'amorce de l'espoir. Ceux qui n'aiment pas (comme disait ma grand mère) pourquoi en dégouter les autres ?

Nous pensons sincèrement que la visibilité donnée en Chine et dans le monde par ce type de projets est sans commune mesure avec certaines campagnes de promotions qui ont coûté bien plus.

Mais bon, va pour le radeau de la méduse, à une condition. Mets des ukulele dans les mains des naufragés, ok ?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

On va finir par se comprendre O !!!
Mon but n'a jamais été, quelque soit le sujet, de dégoûter les autres (sauf rares vrais coups de gueule).
Le but unique de ma démarche dans ce site est de faire (sou)rire.
Après 2 ans 1/2, je pense que mes archives attestent que je ne suis pas partisan et que je n'ai épargné personne.
Concernant Oscar, il tend souvent le bâton pour se faire battre non ?
Je ne vais pas te faire un récap' de ses boulettes, mais il rivalise avec Francis Lalanne et JC Van Damme à la longue !!!
Donc tête de turc idéale pour un blog satirique.
Imagine ce qu'en feraient les Guignols...
Evidemment, dans le lot de son bêtisier, y'aurait une phrase sortie du contexte...
Et alors ? trop tard !
Tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler !
Bon.... et si je mets la pirogue de Clément Pito en radeau de la Méduse ça vous fera davantage rigoler ?
Non parce qu'avec ma tendance à déformer les infos, il me semble qu'il y a eu du pea pea avec lui non ? un projet commun au départ et puis je ne sais quel pataquèsse et hop... O Tahiti Nui Freedom !
J'ai raison ou j'ai raison ???

brad a dit…

Yo O
Comme disait ta grand-mère, "Ceux qui n'aiment pas pourquoi en dégouter les autres ?", c'était pas à propos du fafaru?
Mais c'est vrai là on est vraiment dans le fafaru et celui-là je ne sais pas s'il y en a beaucoup qui l'apprécie.
Il sent vraiment, mais vraiment très mauvais.

Pehu Oe a dit…

- Peut-on chanter pendant que Rome brûle ?
- Elle brûle tout le temps !

G. Brassens
Il avait tout dit cet homme de chanson.

Un regret bien partagé ici, c'est qu'elle ne soit pas partie en emportant ces 57 oiseaux que tout le monde a en ligne de mire.
Mais sans doute que de tels oiseaux auraient été de mauvais augure : Juste voir la gue.. d'un capitaine obligé de prendre "ça" comme équipage : Bonjour la moindre manœuvre !!
Je me demande s'ils seraient arrivés à sortir du port sans se vautrer sur le récif.
Sans doute pas, oui, sans doute pas.
Faire le test.
Les paris sont ouverts.

Kip a dit…

1-1
La balle au centre.