jeudi 12 août 2010

Un vote courageux et unanime du CESC pour l'ouverture à la concurrence

.
.

A une belle unanimité, le CESC a rejeté le texte de loi que Jacqui Drollet essayait de faire passer pour interdire, avec rétro-activité, à un investisseur étranger de participer à plus de 30% au capital d'une entreprise de téléphonie mobile.
DIGICEL est justement dans ce cas dis donc, c'est ballot...
Mais bien sûr, une loi aussi tarabiscotée ce n'est pas du tout pour niquer un concurrent de l'OPT qui semble le plus solide et le plus crédible.
Donc le CESC n'est pas tombé dans le panneau grossier et renvoie Jacqui Drollet à ses chères études...
Ouf !!!

voici d'ailleurs le communiqué de DIGICEL qui n'a pas tardé :

Le CESC vient de voter contre la proposition de loi de Jacqui DROLLET, au nom de la vraie concurrence! Saluons ce vote courageux.
(cf. article de Tahitipresse)

Rappelons que c'est M. DROLLET lui-même avec M. TEMARU et M. PUCHON qui ont signé l'arrêté n° 1001 CM du 2/7/2009 en Conseil des Ministres, autorisant l'investissement étranger de DIGICEL.

Maintenant la girouette DROLLET s'affaire à protéger le monopole de TIKIPHONE au détriment des abonnés du téléphone qui sont en quête de plus de concurrence.

Attendons maintenant le vote final de nos élus et voyons si vraiment ils sont pour la vrai concurrence et pas d'une concurrence "version allégée" entre TIKIPHONE, MARA et PMT!

Vive la vraie concurrence!
--
Gilbert Wane
Membre du Comité de gestion
S.A.S. Digicel Tahiti
B.P. 41 293 Fare Tony 98713 Papeete - Tahiti|
Mobile | +689 290-362 |
.
.

Sphere: Related Content

4 commentaires:

islandman a dit…

Oui vive la concurrence. Et je pense que beaucoup comme moi l'attende avec impatience. Je suis même prêt à basculer vers elle, même si les tarifs sont plus élevés, uniquement pour faire la nique à l'OPT et ses "filiales" qui nous entubent depuis toujours.

brad a dit…

Yo LOLO
Ton compte à rebours je crois bien que tu devrais l'arrêter en attendant la réparation du câble sinon il risque d'imploser.

tisalu mama a dit…

Ne criez pas "hourra" trop vite; ce n'est pas parce que le CESC a voté contre que cette loi ne passera pas à l'apf, et J Drollet le sait bien: il suffit que Gaston Flosse rallie les votes du tahoeraa à ceux de l'upld et la loi passera en séance. l'avis du CESC n'est que consultatif.
C'est "ça" la démocratie! (ton ironique...)ils le feront certainement pour em... le monde.

Anonyme a dit…

Mise à jour depuis, la Loi Anti Trust, Tariiii, Taraaa, les tuniques bleues arrivent, Mr Taratatta