dimanche 5 juillet 2009

Affaire de l'annuaire OPT : révélations des Nouvelles...

.

LIRE L'ARTICLE COMPLET ICI (et les commentaires des internautes...)

Evidemment le sénateur Flosse a aussitôt sorti son refrain habituel : "tout est faux", précisant qu'il s'agissait soit d'une violation du secret de l'instruction, soit d'un harcèlement de la part du quotidien local pour lui nuire, et qu'il donnerait la suite judiciaire qui convient à ce qu'il qualifie de mensonges...
Muriel Pontarollo, rédac' chef du journal, professionelle avérée et reconnue, se serait donc amusée à inventer tout ça ?
Et ben l'avenir nous le dira...
Ils sont présumés innocents.... on est présumés pas dupes !

.
.

Sphere: Related Content

12 commentaires:

Pehu Oe a dit…

Et oui, tout est faux, comme d'(had)hab :

"Je suis un homme de parole(s)"
"La motion de censure n'est pas à l'ordre du jour"
"Je vous promet solennellement de ne jamais m'allier avec les indépendantistes"


A part les juges, qui donc fait encore attention à ce qu'il dit ?

D'un autre côté, c'est quoi, 145 patates ?
Pipi de chat : Les 50 poti marara qui rouillent à Fare Ute, c'est 5 milliards.
Anuanuraro, je ne sais plus.
Les détournements du fils Rere, c'était 300 patates avant d'être ramené à 80.
Ça fait combien en yens, tout ça et le reste ?

Alors, à vue de pif sur tout ce qu'on ne sait pas et qu'on ne saura sans doute jamais, c'est un peu comme Al Capone avec le fisc, un prétexte qui tient plus du porte-clef qu'autre chose en volume mais qui permet de le faire tomber pour de bon et c'est déjà ça.

Ça n'expliquera pas JPK mais un proverbe dit faute de grives on se contente de merles.

Ce qui me foutra le bourdon ensuite, c'est quand on verra la justice s'arrêter sans finir cette chasse aux sorcières qui aurait dû commencer en local dès Taui 1 mais qu'ils ont été trop lâches ou trop compromis pour entamer par eux-mêmes.

La corruption a encore de beaux jours devant elle, autant que l'incompétence.

Quand tu y re-penses : L'adhésion TH obligatoire, les GIP, la cellule d'écoute, l'omerta et la peur. Ça devenait vraiment lourd et oppressant.

On revient de loin et on ne se relève pas comme ça d'un truc comme ça, tu parles.

C'est vrai qu'on respire déjà un peu mieux et qu'on s'y habitue plutôt bien.

penu a dit…

pauvre chou je vais te plaindre,que fais tu donc dans ce pays de merde avec des gens merdiques, tu portes bien ton nom de pehu comme tu sais quoi ?!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PENU >> Pehu Oe se défendra tout seul comme un grand s'il le souhaite.
Pour ma part, je sais que la Polynésie est un pays merveilleux avec des gens formidables, mais il y a en effet une poignée de gens "merdiques" pour reprendre ton qualificatif, qui se font passer pour des bienfaiteurs, qui méprisent profondément le peuple, mais apparemment y'a du grand nettoyage en cours, donc ça va s'arranger... La 2ème prison n'est pas construite qu'elle est déjà pleine !
Quant au pseudo de Pehu, je crois qu'il y a une auto-dérision qui t'a échappé, et à mon avis, il sait très bien "Pehu comme tu sais quoi..."
Bon dimanche Penu :)

Poerani a dit…

pfff... sans mes lunettes, ce matin, j'avais lu 145 millions le coq au vin... çà fait cher la bestiole......

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> POERANI >> Oui aussi, c'est possible mais tu confonds avec un autre dossier : les frais de bouche de la Présidence sous l'ère Flossienne...

Pehu Oe a dit…

Oui, je suis un pehu, un moins que rien, un rien du tout perdu dans la masse des autres "détritus" qui constituent ton nuna'a.
Pas un penu d'or et d'argent.
Ça te dérange ?
Tant mieux !

Penu soit qui mal y pense :

- Qui parle de se plaindre sinon ceux qui en ont l'habitude, qui en font leur style de vie ?
Se plaindre, quémander, ramper, voler les autres et surtout ne rien branler. Peuh !

- Qui parle de "pays de merde" sinon ceux qui le méprisent en son entier, nuna'a inclus ?

- Qui peut mépriser son pays sinon celui qui en abuse systématiquement et en toute impunité ?

Penu, sot et mal y pense.
Certainement sans raison, n'est-ce pas ?

Penu dors !

Fred O Fenua a dit…

oulalala ça fume ! bref.
Tiens ça m'rappele quand mimille a été à l'ombre pour l'histoire OPT, aucun politique n'a eu la moindre phrase, comme en ce moment. Vu les rafales à boulets rouges qu'ils s'envoient, j'ai du mal à croire en un embryon de solidarité "politique" ... donc le seul autre point commun n'est pas compliqué à imaginer !
ça tombe quand même pas mal ces derniers temps, espérons qu'il y ai de l'inertie dans ce rythme !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> FREDOFENUA >> ils chient tous dans leur froc et pensent à sauver leur peau !

Poe a dit…

La grandeur d'un homme aurait été de demander lui même la levée de son immunité , je ne sais pas si c'est possible, mais au moins de le demander... afin que sa secrétaire puisse sortit de prison. plutôt que de se pavaner le we end pour prier avec les femmes.

La grandeur d'un homme... oui c'est loupé, dommage

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> POE >> "grandeur d'un homme"... attend, je vais rire... je reviens... "grandeur d'un homme".... trop drôle....

Poe a dit…

c'était fait pour....

poebanane a dit…

hihi poe t'es rigolote quand tu veux, fallait rire là ?