jeudi 2 juillet 2009

Nouvelle perquisition au siège du parti orange...

.

(LA DEPECHE) - C'est une après-midi difficile qu'ont vécu les salariés et membres du Tahoera'a, (le parti "orange" de Gaston Flosse), qui étaient hier à la permanence du parti à Papeete. Sans prévenir, une quinzaine de policiers de la brigade financière, dont certains viendraient de la célèbre DNIF parisienne (Division nationale des investigations financières), habituée aux “descentes” en force à Tahiti, ont fait le siège du quartier général orange pendant près de… quatre heures.
Ainsi à 15h15 exactement, les officiers sont entrés dans le bâtiment, ont demandé à ce que personne ne quitte les lieux, et ont coupé toutes communications avec l'extérieur. Plus d'internet, plus de téléphone, plus de vini. Impossible de prévenir quiconque de ce qui allait se passer à l’intérieur. Selon un témoin, jusqu'à 19 heures, les policiers ont fait des allées et venues depuis les bureaux du parti aux fe'i jusqu'à leurs voitures. Apparemment, sans rien emporter avec eux. Ni cartons, ni sacoches.À l'intérieur, l'ambiance était plutôt pesante. À aucun moment la brigade n'a communiqué réellement avec les employés pour les informer de la nature de leurs recherches. Gaston Flosse n'est arrivé sur place que vers 17 heures, deux heures après le début de la perquisition.... (suite ici)
.
.

Sphere: Related Content

3 commentaires:

Pehu Oe a dit…

C'est pour quand, le camion si terne de ce jus d'orange garanti sans vitamine C ?

De toute façon, vu comme il se sait dans le collimateur, c'est une bouteille de Fanta (smagorie) vide, ce local. Tout est ailleurs, sans doute dans un coffre de banque, ou dans un appart du 16e à Paris, ou chez un fetii de fetii qui ne sait pas ce que c'est.

Faut pas confondre : C'est pas Mimile, là, c'est un "pro".

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PEHU OE >> Je rectifie : "s'il y avait quelque chose, ce serait sans doute dans un coffre...."
Parce qu'on cherche quoi là au fait ?

Pehu Oe a dit…

Ben, pour être franc, des poux surtout, il me semble

et il est forcément loin d'être chauve, le vieux prof des autres.

Quand on voit le palmarès de ses élèves où c'est toujours le plus con qui se fait gauler (avec des gants), il y a forcément eu des cas pratiques et démonstratifs du maître.

Donc pas besoin de savoir vraiment.