samedi 4 juillet 2009

Refoulé à la visite technique : ben pourquoi ?

.
.
.

Sphere: Related Content

11 commentaires:

Pehu Oe a dit…

Parce que ce n'est pas un Twin Otter.
Ce que je dis n'a rien de drôle,
c'est de la colère.

Pollywood Films a dit…

Mort un 4 juillet

Kip a dit…

De très mauvais goût, Pehu Oe... vraiment de très très mauvais goût...

Ça doit être ce que les politiques appellent "un dérapage" ?

Pehu Oe a dit…

Non, Kip, relis :
C'est de la colère pure et une grande peine.

Je n'avale pas qu'on laisse, au même poste et après sa connerie meurtrière, le responsable de ces 20 morts parfaitement évitables.

Kip a dit…

Pour moi, même la colère n'autorise pas un tel amalgame.
Mais bon, chacun voit midi à sa porte...

Et puis, qui est ce "responsable" que tu évoques et qui est tjrs "au même poste" ??? Par déduction et après éliminations, j'en déduis que tu évoques C. Vernaudon, non ?
Sauf qu'il n'est rien chez Air Moorea, ni directeur, ni PDG...
Son seul lien est d'être PDG du Groupe Air Tahiti, et ça le place bien loin de l'exploitation quotidienne des 3 compagnies du groupe...
Alors si vous voulez dénoncer des coupables avant que la justice ne le fasse officiellement, libre à vous, mais ne vous trompez pas de cible...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP et PEHU OE >> Je sais que Kip a vécu ce drame de près, aussi bien humainement que professionnellement. Je sais que Pehu Oe était le seul à réagir à mon article d'il y a quelques jours sur la "disparition" de la stèle aux victimes et son commentaire montre bien sa douleur et sa sincérité.
Donc votre discussion repose sur un malentendu, inutile de se quereller, sinon j'organise un apéro tripartite...

Pehu Oe a dit…

Yo Kip,

Je ne parle pas de Christian Vernaudon. Il n'est pas le responsable direct à mes yeux. Ce n'est pas lui qui maintenait le stock de câbles. Je n'en dirais pas plus parce que c'est à la Justice de finir son travail.

J'avais 5 bons collaborateurs dans ce vol dont deux vrais amis. J'en connaissais au moins un parmi les 15 autres. Il m'a fallu plus de 8 mois pour remonter cette pente, arrêter de me noyer en plein océan avec eux toutes les nuits. Je l'ai dit, je ne peux plus regarder vers Temae sans avoir l'impression immédiate qu'il y fait nuit.
Je ne peux toujours pas en parler bien longtemps et c'est uniquement parce que Lolo dit que tu est du même groupe que moi que j'en écris autant maintenant.

Je ne vois pas de quel amalgame tu parles.

Melly a dit…

Pourtant dans les tyle coiffé-décoiffé, l'est pas mal !

Kip a dit…

Il ne s'agit pas de querelle, Lolo. Juste de sentiments exacerbés...

Et pour avoir le mot de la fin, je dirai simplement qu'il faut maintenant souhaiter que toute la lumière soit faite, non pas pour punir qui que ce soit (la Loi prévoit tous les cas de figures), mais plutôt pour comprendre et tout faire (ou corriger) afin qu'un tel drame ne se renouvelle pas.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> D'accord...

Pehu Oe a dit…

J'ai compris ce matin pourquoi j'ai réagit comme ça :
La roue de ce bus m'a instantanément évoqué la photo des débris qu'on a eu en première page des journaux du lendemain et à répétition ensuite, chaque fois qu'ils en reparlaient.

J'ai encore coulé avec eux la nuit dernière, dans le noir et le froid de l'océan.

Oui, la lumière et enlever tout ce qui a pu permettre ça.
Que ça devienne impossible à refaire, jamais.
Jamais.

On arrête là, oui, merci.