mardi 10 novembre 2009

Gaston... prison !!!!

.

9 novembre 1989 : chute du mur de Berlin
9 novembre 2009 : chute de Flosse
C'est bien des repères comme ça pour se souvenir de la date où Gaston Flosse aura été mis en prison, en détention provisoire pour une quinzaine de jours précisons bien, dans la cadre de l'affaire de l'annuaire OPT !
Faudrait le laisser sortir le 11 septembre 2011, ça ferait 10 ans pile après les attentats aux U.S.A., ce serait plus facile après pour les enfants devant mémoriser des dates historiques.
Au terme d'une journée où les environs du Palais de Justice de Papeete auront été envahis par quelques centaines de sympathisants en blanc, couleur locale du deuil (deuil de quoi ? deuil de la magouille ?), qui ont improvisé une.... messe et chanté des cantiques pour que leur idole n'aille pas au trou...
Ra-té !
On aura vraiment tout vu !
La miséricorde Divine ne semble pas avoir été touchée par le sort d'un milliardaire qui va passer deux petites semaines à l'écart de ses privilèges habituels...
Alors évidemment, on a eu les éternelles complaintes sur le thème "hiyaaaah ça fait pitié, avec tout ce qu'il a fait pour la Polynésie"... mais il a fait le boulot normal d'un élu resté au pouvoir des années, qui, en marge de ses projets mégalomanes (Présidence, Mairie de Pirae...) au faste méprisant pour les "petites gens", a en effet été à l'origine de quelques logements sociaux, manquerait plus que ça... pas de quoi en faire un héros et encore moins un martyr...
Il va quand même davantage rester dans l'Histoire pour ses relations avec la Justice que pour son humanisme et sa philanthropie, y'a qu'à voir le récent sondage du Nouvel Obs'.
Pour ses liens avec Chirac aussi, qui, tiens..., est également, en même temps, rattrapé par la Justice dans une affaire... d'emplois fictifs ! Comme c'est bizarre...
Bon, on va pas tarder à entendre que le vieux sénateur a des soucis de santé très importants incompatibles avec sa détention... (alors qu'il s'est toujours vanté d'avoir une santé de jeune homme...) avec un dossier médical qui, on le sait d'avance, sera très épais...

Oui c'est aussi un symbole qui a été mis au trou (dans une cellule particulière), mais à part les pleureuses fanatiques qui vont devoir convertir leur budget "colliers de fleurs pour l'aéroport" en budget "oranges pour le parloir", c'est quand même réjouissant et rassurant pour une très large majorité de la population polynésienne.
Le symbole de l'inventeur de ce que la presse et les juges ont qualifié de "gigantesque pacte de corruption" à coups de centaines de millions d'argent public, qui auraient pu permettre, par exemple, d'en faire plein d'autres des logements sociaux, justement...
Des aveux ont déjà été faits, des confrontations sont en cours... au moins tout le monde s'accorde pour dire qu'il faut laisser faire la justice (...quoique les fans hystériques du sénateur incarcéré hurlaient le cri de guerre de Calimero : "c'est injuste !").
Des militantes qui tentaient de consoler Pascale Haïti, la compagne du sénateur... l'une d'elles lui aurait dit "je te comprends Pascale, moi aussi j'ai un mari en or", et Pascale, dégoûtée, aurait répondu "ben moi maintenant j'ai un mari en tôle !!!!"...
Hier soir, au domicile du sénateur, personne n'avait d'appétit et les langoustes grillées n'ont pas trouvé preneurs...
Le Vosne-Romanée a été remis à la cave...
Les yaourts et le melon n'ont pas quitté le frigo...
Même l'avocat de Flosse, Me Leborgne, le ténor du barreau parisien qui parle fort, n'a dormi que d'un oeil...


Derrière des barreaux,
Pour quelques enveloppes
Qu'il décachetait si fort

Gaston, libre dans sa tête
Derrière sa fenêtre
S'endort peut-etre...

premier repas du prisonnier Flosse
et déjà des faveurs : un plateau orange !
.
.

Sphere: Related Content

29 commentaires:

Pehu Oe a dit…

11 septembre 2011 ?
Pourquoi 2011 seulement ??

Taratoni a dit…

GF pourrait profiter de son sejour derriere les barreaux pour ecrire son "Mein Kampf" et devenir le nouveau guide supreme de l'independence de la PF.

Ji-P a dit…

Un p'tit effort la cuisine (Centrale) de Nuutania, servez-lui des sushis ou mieux, les recettes de sa Pascale ..iti e...

Anonyme a dit…

comme disait Nino:

"Gaston y a l'téléphon qui son et y a jamais person qui répond"

OQPHIé

Sitalu a dit…

Lolo tu cernes bien la réalité des choses, mais tu ne comprends pas l'affectif polynésien.

Même si on n'est pas du tahoera'a, ça nous fait quelque chose de voir le seul Polynésien qui soit monté si haut jusqu'à participer à un gouvernement français, chuter si bas.

Son échec dans la vie, et toute la honte qui va avec, c'est aussi notre échec et notre honte. Et nous ne croyons pas une seconde à ce réveil de la "justice" qui vient bien trop tardivement et qui dit "ne vous inquétez pas dans 15 jours vous ressortirez"

Mon Lolo, comprends-tu qu'on a l'impression que c'est plus la France que la justice elle même qui règle ses comptes?

imagine un peu si ça avait été Oscar (qui n'est pas un saint... même pour les emplois fictifs) ça aurait été la révolution ici!

Une grande part en nous marche à l'affectif, c'est pourquoi on se fait toujours avoir par des couillons. Mais ces femmes qui priaient pour lui, priaient un peu comme si c'était leur fils: il n'y a qu'à son enfant qu'on peut tout pardonner.

Malheureusement pour nous, ces politiques usent et abusent du bon coeur de nos gens.

En tout cas, Flosse ne sera jamais Pouvanana a Oopa! on est triste mais faut pas pousser...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

SITALU, je te remercie pour ton témoignage extrêmement intéressant et juste.
"tomber si bas" mais à qui la faute ?
La théorie du "tout est faux" peut-elle durer éternellement quand des aveux tombent ?
Et tu as raison pour l'affectif qui, je le sais bien, joue un rôle énorme dans le coeur des Polynésiens. Et Flosse le sait encore mieux que moi. C'est pourquoi je trouve d'autant plus impardonnable son attitude si la Justice confirme qu'il a bien manipulé des centaines de millions qui auraient pu servir à ce nuna'a justement, et pas à constituer son patrimoine ou financer son parti.
il savait qu'au bout du compte, on le plaindrait toujours, compte tenu de cet affectif aveugle dont tu parles et qui pardonne tout d'avance.
Et tu le dis très bien : dans ce contexte affectif fort, il est d'autant plus facile et indigne d'abuser du bon coeur des gens, mais quel mépris en fin de compte...
Sur le fait que la France règle ses comptes, pourquoi pas, mais en attendant on voit des juges qui interpellent des gens, qui obtiennent des aveux et qui semblent démonter une grosse magouille institutionnelle qui dure depuis des années...
Après que Flosse reste 15 jours en détention provisoire ou pas, on le saura très vite...
Merci en tout cas pour ton témoignage et bonne journée...

TOFY98 a dit…

Le problème est que la justice et son ministre de tutelle ont fait leur travail en moins d'un an alors que depuis 20 ans ils freinaient des 2 pieds.
Aprés on parlera de justice indépendante, cela fait bien gerber cette forme de démocratie poiticojudiciaire !!!

Cracheur d'espoir a dit…

Sitalu,
L'échec et la honte dont tu parles n'est pas la mienne, je la répugne et pourtant je suis polynésien ! Ne confond pas tout s'il te plaît, un peu de dignité. Tout homme ayant fauté doit être jugé par une justice pour qui le statut social (bas ou haut) ou la gloire passée importe peu.

Hitihiti a dit…

Sitalu, sur l'affectif polynésien tu n'as pas tout faux effectivement ; mais de mon point de vue, il n'est pas besoin de comprendre la culture locale pour que cet événement suscite, peut-être et contre toute attente, des sentiments pas si éloignés de ceux dont il est question ici. Les "spécificités culturelles" des uns ou des autres, ne sauraient en elles-mêmes nier le fait que nous appartenons tous à une même culture, celle de l'Homme avec un grand "H".

Anonyme a dit…

fN0n Messieurs Dames , vous n'y etes pas!.La France a laisse faire se derouler les choses comme elles le sont aujourd'hui!.

Nos dirigeants francais savaient parfaitement ceux qui ce passe en PF pour la cause de ses ESSAIS N U C L E A I R E .

Alors oui le gouvernement Flosse etait un gouvernement de gants de velours la France savait tres bien qu'avec Oscar Temaru pro Anglophone pousse par la NZ et etant de double nationalite etait un B A T O N pour le gouvernement Francais !.

C'EST A CE MOMENT PRECIS QUE LA FRANCE AURAIT DU SERRER SONT JEU SUR L'ECHIQUIER POLITIQUE AVEC GASTON.

Car lui a su profiter au bon moment du C E P.

ET LA JUSTICE 20 ANS APRES SE PENCHE SUR lESIEUR flosse .

Alors qu'elle se penche sur ceux qui ont brule la ville pars deux fois qu'elle se penche sur ceux qui ont brule l'AEROPORT COMBIEN DE MILLIARDS CELA A COUTE ?????.

CES Criminels la france ne connait pas les noms SI! ET POURTANT AUJOURD'HUI ILS SIEGENT PENARDS DANS L'HEMICYCLE DE CE BON F E N U A.

C'est la justice retaille DE S A R K O S Y. A SA REFORME IL LA FAIT A SA CONVENANCE.
A peine elu PRESIDENT QU'IL S'AUGMENTE SON SALAIRE DE PRESIDENT DE 1420%.
OU SE TROUVE LA BALANCE EGALITE ALORS QU'IL Y A TANT DE PERSONNES AU SEUIL DE LA PAUVRETE??

cECI DIT JE NE PREND PAS DEFENSE DE fLOSSE UN CONSTAT DE PLUS DES ERREURS DE NOTRE MERE PATRIE ETDE CES CERVEAUX SOIENT DISANT EXPERTS EN LA MATIERE.

Si la polynesie est en l'etat actuelle c'est la france qui a laisse faire .
OUI SARKOSY CHASSE TOUT LES CHIRAQUIENS FLOSSE GENNAIT IL FALLAIT TROUVER UN MOTIF POUR L'ECARTER DE LA VIE POLITIQUE LOCAL!GROSSIERE ERREUR CAR VOUS NE CONNAISSEZ PAS LES POLYNESIENS MEME POUR LES ERREURS DE FLOSSE ILS SONT SOLIDAIRE ET LA HAINE ANTI FRANCAISE VA S'INSTALLER ET SE DEVELOPPER PLUS ENCORE .

C'est l'image de mon pays la France qui deviens de jour en jour un pays qui perd ses valeurs depuis la revolution car en france c'est un pays qui fait souvent des revolutions sur differentes manieres, et coupe des tetes sous differentes formes (sans la couper physiquement).

Crocodile DUNDEE

Gaspard a dit…

Hier soir avec quelques amis, nous avons bu un coup.

Nous avons bu un coup à la santé des chefs d’entreprises qui n’ont pas voulu payer à l’époque, et qui ont eu des contrôles fiscaux à répétition, qui ont du fermer faute de commandes publiques et qui n’ont pu prospérer à cause du favoritisme érigé en règle.
Nous avons bu un coup à la santé des employés de ces sociétés qui ont perdu leur emploi pour les mêmes raisons.
Nous avons bu un coup à la santé de ces jeunes diplômés qui ne pouvaient pas entrer dans la fonction publique’ territoriales s’ils n’avaient pas la carte du parti.
Nous avons bu un coup à la santé des consommateurs qui sont victimes du monopole de la grande distribution érigé grâce à la trop fameuse commission des grandes surfaces.
Nous avons bu un coup à la santé des pauvres clients des monopoles de Mana et de Vini.
Nous avons bu un coup à la santé des marins du navire du GIP, Tahiti Nui 4.
Nous avons bu un coup à la santé de la famille de Jean-Pascal Couraud.

Et malgré tous ces toasts, je n’ai pas du tout mal au crâne ce matin et je me sens frais comme un gardon!

Etonnant non ?

Gaspard

Taratoni a dit…

Chirac aussi a use et abuse de l'affection des gens. Les memes commentaires pleurnichards peuvent aussi s'appliquer a l'ancien President de la Republique. Ca fait pitie comme on dit.
Mais ne vous y trompez pas braves gens, ce sont tous les deux des grands predateurs sans scrupules.

Taratoni a dit…

Pour illustrer mes propos;

"Rere Puputauki hier, l’ancien homme fort du GIP, celui que Gaston Flosse avait fait boss, rattrapé lui aussi par la Justice, qui déclarait : “On le voit, il y a aussi des petites gens. Ils sont venus dire au sénateur que c’est grâce à lui qu’ils ont des maisons sociales, des appartements sociaux et du travail”."

En effet, on peut avoir de l'affection (interressee) pour un Papa Noel comme GF.

Anonyme a dit…

Moi j'aimerais bien voir aussi Quinquis en prison;il le mérite amplement.
Turu.

Natou a dit…

Question à Lolo:
tu viens au flashmob de jeudi?

MOA a dit…

vous me faite tous pitié avec vos commentaires à la con, oui on n'a de l'affection pour Gaston FLOSSE et ce n'est pas de l'aveuglement, c'est tout simplement que nous qu'on on aime quelqu'un on ne l'abandonne pas à un moment aussi pénible, et çà cela vous emmerde de le voir, çà ne risque pas de vous arrivez à vous lolo, on ne fonctionne pas du tout comme vous bande d'ingrats, vous aurez beau le dénigrer et nous traiter d'aveugle rien à cirer de vos attitudes de métropolitaines que vous voulez nous imposez. Ont crois en l'innocence de Mr Gaston FLOSSE, et ont crois surtout aussi que la Justice n'a pas à venir nous apprendre les bonnes manières qu'on ont sait ce que la France laisse faire en afrique pour avoir le contrôle sur les matières premières de ces pays, alors de grâce les donneurs de leçons, nettoyer au karcher devant chez vous avant de venir nous faire croire que vous vous intérèssez au bien être des polynésiens.

Anonyme a dit…

Moa,
C'est justement parce qu'en Afrique des hommes politiques dans le genre de G.Flosse (en pire peut-être,mais qui sait...)ont sévit pendant des années sans que rien ne les arrête que les profiteurs en tous genres(états ou particuliers)prennent le contrôle -pour reprendre tes mots- et tirent des avantages.Regarde le parcours de Haddad!.
Turu.

Anonyme a dit…

Ah j'oubliais:
...et enlève le tutae,Moa, de tes yeux!
Turu.

Pehu Oe a dit…

>> Moa-sans-conscience-au-pito-de-MOA >> Il est normal de ne pas abandonner celui qui t'a fait disposer de "petites faveurs" abusives, de choses volées aux autres par "raison d'état" comme une maison sociale sans loyer ou presque, un bulletin de salaire de plus de deux fois le smig en échange d'aucun emploi effectif en dehors de, parfois, entretenir la propagande pour le "bon maître", le "bon papa", un téléphone gratuit pour organiser tes autres petites combines, un véhicule de fonction pour aller te promener, faire tes courses et te gaver de l'alcool que ce salaire-pour rien te permet d'écluser en plein jour de semaine, ta petite collection de sans abris et un terrain où tu peux les y faire souffrir en toute impunité et à volonté en leur coupant l'eau, l'électricité, les soins, l'accès à la route, etc. et avec un beau tee-shirt rouge qui te semble permettre de faire oublier ou au moins d'imposer assez de terreur aux autres pour qu'ils n'osent pas dire que, toi aussi, ta place est de retourner à ce Nuutania d'où tu viens.

Oui, avec ça, tu peux l'aimer comme un père, tout lui pardonner, puisque, comme lui, tu es une ordure innommable.

Et tu viens ici faire ta propagande habituelle, tenter de maintenir le plus longtemps possible encore ces esclavages asseyant ton sordide petit pouvoir de tonton-makoute en herbe.

Tu parles de bonnes manières mais tu ne sais pas ce que ça veut dire.
Tu sais juste mettre de la politesse sur des mots avec du vent dessous pour embrouiller les autres.

Tu nous accuses de faire ce que tu fais depuis des années parce que c'est ce que tu connais le mieux, ce que tu pratiques le plus :
[i]nous faire croire que tu t'intéresse au bien être des polynésiens[/i] alors que tu fais l'inverse, le plus possible.

Ne parle plus d'ingratitude, tu ne sais pas ce que ça veut dire.

Cache-toi, le droit et le respect sont un peu de retour. Ton heure est passée pour l'instant, tes sales trucs ne marchent plus aussi bien.

Tu as tout fait pour n'inspirer aucune pitié, toi.

Anonyme a dit…

Pourtant, notre Gastounet avait récemment déclaré:

"J'en prends l'engagement, j'en fais le serment devant vous, il n'y aura aucun rapprochement avec la prison de Nuutania".

Encore râté.

Vraiment pas facile de tenir ses engagements ces derniers temps.


Allez, une tite hinano, une! En souvenir de l'hotel Tahara'a, du voilier Club med viré cause Paul Gauguin, de Corsair viré cause ATN, des meubles disparus du Wind song, des couverts à 172 000 F pièce, de monsieur 10%, puis 15%, des 12 milliards fetés à Erima, des mecs mutés à St pierre et miquelon pour diverses raisons, etc..

Si tout cela peut être effacé de la mémoire des gens simplement parceque ils ont un peu pitié, ça fait frémir.

De toute façon, il va pas rester longtemps. Mais le symbole restera.

C'est en tout cas une bonne leçon pour tous les autres magouilleurs réels et potentiels.

Allez faitoito et fais gaffe aux chutes de savonette dans les douches.

Ji-P a dit…

Moa, branle-toi un bon coup et tu te sentiras léger.

Ji-P a dit…

Faut filtrer les messages Lolo, sinon, je passe à travers les barreaux.

Ji-P a dit…

Vous me faites gerber. Répétitions, répétitions (litanies en latin) : en veux-tu, en voilà!là,là,là, y'a pas de fin.

Arrêtez de vous croire plus intéressants les uns les autres. C de la concurrence hors sujet.

Que demande le peuple?...

A l'époque de Henri 1v, c'était la poule au lit. Au jour d'aujourd'hui, comme dirait le 2e sénateur(Monsieur propre), nous devons respecter les traditions du fenua. Si on le mettait dans un bon ahimaa,dodu et bien gras qu'il est, la tradition serait respectée. Je, je, je...

Quel mélimélo! J'en perds mon latin.

Quand , en plus, les cuisses épiscopales, Mme Merceron pour ne pas la citer, se mêle de vouloir renflouer la CPS en faisant augmenter les taxes , OT ne se sent plus
de joie. Il jouit comme la Castafiore sur scène(la cantatrice chauve).

Si tu rencontres La Fontaine, Lolo, envoie-le chier de ma part. Il a tout faux comme Socrate.

Les tempsont changé.

Ji-P a dit…

Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse.

"Perrette avec son pot au lait", de La Fontaine.

On peut r^ver.

Ji-P a dit…

Quel blog! Très lent à la détente. Qué sé passa?...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Qué sé passa ? qué sé passa ? ....sé passa que j'étais pas toute la journée collé à l'écran comme toi Ji-P !!! relax Brad...

Le président de "la Polynésie française" a dit…

Le président de « la Polynésie française », des françaises et des français
René, Georges, HOFFER,
de nationalité française, né le 28 février 1955 à STRASBOURG (Bas Rhin),
demeurant P.K. 8, côté montagne, PUNAAUIA (île de Tahiti) -Ile du Vent-,
B.P. 13722 PUNAAUIA,
téléphone : (689) 77 71 70,
e-mail : rollstahiti@gmail.com
Fax permanent : (En France : 03 88 68 88 11)

à

Monsieur le fonctionnaire français expatrié président de la chambre de l'instruction de « Papeete »
Avenue Pouvana'a a Oopa
TAHITI
Intervention volontaire dans le référé-liberté annoncé sur internet,
à l'appui de la demande/mise en liberté du prisonnier Gaston FLOSSE.

Le soussigné a pris connaissance de l'excès de zèle que s'apprête à l'évidence à commettre tel président « de chambre » pour statuer en ce jour férié du 11 novembre 2009; par l'article ci-dessous (extraits):

http://www.lesnouvelles.pf/fenua/justice/4624-une-serie-de-confrontations-des-le-18.html
Le président de la chambre de l’instruction examine aujourd’hui le référé-liberté de Gaston Flosse. Alors que Me Quinquis a de nouveau souligné hier que le juge des libertés et de la détention s’est engagé à ce que Flosse ne passe pas plus de 15 jours en prison,,,

*
* *
“Nous pouvons vous indiquer que Mme le juge des libertés et de la détention a pris un engagement formel –elle vient de nous autoriser à en faire état– de libérer M. le président Flosse dans 15 jours au plus tard après les confrontations qui doivent être faites pour le bon déroulement de la procédure avec Hubert Haddad et Melba Ortas”, ont indiqué les deux avocats de Gaston Flosse lundi soir quelques minutes après son incarcération. Hier, Me Quinquis a de nouveau souligné que Gaston Flosse ne serait pas en prison pendant plus de 15 jours. “C’est le juge des libertés et de la détention qui a dit qu’il faut que le nécessaire soit fait pour des confrontations avant le 18 novembre. Soit le nécessaire a été fait et M. Flosse sort, soit les juges d’instruction n’ont pas fait le nécessaire et M Flosse sort aussi.” Du côté du parquet, on souligne qu’un tel engagement n’a pas été pris. “Dans l’ordonnance de placement en détention provisoire dont j’ai pris connaissance ce matin (hier matin), il n’était pas question d’un délai”, affirme le procureur de la République, José Thorel. “Par ailleurs, les textes ne prévoient pas que le juge fixe un délai à la détention provisoire. La détention provisoire est prévue pour quatre mois renouvelable. Ensuite, les propos qu’a pu tenir le juge sont secrets. L’audience était non publique. “ Les avocats de Gaston Flosse qualifient eux le 18 novembre de “délai couperet que le juge des libertés a imparti au juge d’instruction”. Le procureur de la République souligne lui que “ce n’est pas prévu par les textes”.

*
* *
JOSÉ THOREL, procureur de la République
Extrait:
Le juge des libertés et de la détention n’a donc pas à juger quand doivent avoir lieu les confrontations ?
“Ce n’est pas prévu par les textes. En tout cas, pour l’instant, la détention provisoire a été ordonnée pour une durée de quatre mois. Mais, il y a eu appel. Il faut donc attendre maintenant ....

( je coupe car c'est trop long pour passer sur le blog mais il suffit de me demander la suite à rollstahiti@gmail.com

.... Par ces motifs

Le fonctionnaire de chambre s'abstiendra d'annuler la décision qui lui est déférée et en prononcera l'inexistence.

Royaume de TAHITI et ses dépendances, le 11 novembre DEUX MIL NEUF

Avec Honneur









Le président de « la Polynésie française », des Françaises et des Franças
René, Georges, HOFFER

Pehu Oe a dit…

René,
T'es gentil mais ici on n'est pas au greffe.
Tu ne pourrais pas synthétiser en 3-4 phrases tout ce baratin juridico-verbeux qui y rentre parfaitement ?
Parce que tel que, c'est aussi assommant qu'un discours électoral : On ne le lit pas, ou avec trop de souffrance.
Maururuu.

Yoane a dit…

Gaston Flosse en prison ? et bien enfin une bonne nouvelle; cela fait des années que cela aurait du arriver.
Cela n'arrive que maintenant ? Et bien vaut mieux tard que jamais.
C'est de la justice coloniale ? et c'est trop injuste ? Nous, les polynésiens, devrions pouvoir faire ce que nous voulons sans que la justice n'est son mot à dire. Et bien heureusement que non. La justice (coloniale) a fermée les yeux pendant des années grâce à des appuis politique métropolitains très bien placés et beaucoup s'en plaignaient (surtout ceux qui ne profitaient pas du système Flosse) et aujourd'hui elle fait enfin son travail, ne nous en plaignons pas.
C'est par des volontés politiques ? Qui sait, peut être; mais pour l'instant le principal c'est qu'elle agisse. Et surtout qu'elle ne s'arrête pas là si d'autres, d'autres partis politique, en font parti. Comme le disait si bien Mimile à Rfo "je ne nie pas ce qu'on me reproche, mais je ne suis pas le seul".
On peux avoir l'affectif que l'on veut pour le vieux lion (c'est insulté les lions d'Afrique, ils ne sont pas si tordu que lui), en tous les cas les backshishs que Peretiteni a touché étaient loin d'être fictifs, pas comme les emplois de la présidence.
Avec tout ce qu'il a fait pour la Polynésie ? mais bien sûr qu'il a fait beaucoup de choses; il a dépensé l'argent de la Polynésie en routes, infrastructures, mairie gigantesque, palais présidentiel, résidence privé sur un atoll territorial. Quel mérite a t'il eu de dépenser l'argent que la France balançait sans regarder ce qu'il en faisait dans une période faste sans crise économique. Tout ce qu'il avait a faire, c'est dépenser de l'argent sans trop réfléchir. Les seules réflexions qu'il a eu à faire pendant ces années, c'est comment faire pour piquer de l'argent sans que cela ne se voit de trop. Et bien loupé, ça aussi il l'a mal réfléchit.
Ceux qui supporte encore le vieux brigand, c'est soit par endoctrinement, soit par intérêts (s'te plait Gastounet, tiens bien ta langue), ou par stupidité.
En tout cas, pour conclure, j'espère que cela fera flipper et réfléchir tous ces élus qui aujourd'hui compatisse avec son sort (et oui ce sera peut être eux demain) et ceux qui "ne souhaite pas commenter une instruction en cours".

Vite, vite Mr le haut commissaire, dépêchez vous de construire la nouvelle prison, y a du monde au portillon !!!