mercredi 18 novembre 2009

Nouvelles mesures du gouvernement ? on s'en tape !

.

C'est le championnat du monde de nullité politique qui commence à Papeete là ou quoi ?
Ce qui est terrible, et ce blog en est l'illustration, c'est que nos gouvernants de tous bords (c'est tout mélangé et ça se trahit tous les 3 mois) n'ont pas l'air de comprendre qu'il ne sert à rien de faire semblant d'être compétents et sérieux : le cirque est continuel depuis des années et la population n'est plus duper depuis longtemps...
Et que je te prends ma tronche la plus solennelle possible (comme quand Fritch serre les mâchoires et fronce le sourcil par exemple) pour annoncer la dernière foirade, qui dit exactement le contraire de ce qui a été dit la veille.
Oui... Non... mais cette fois c'est la bonne...
Dimanche soir, le Président Temaru nous la jouait poing sur la table au JT de RFO (et la veille idem à TNTV) pour maintenir fermement et justifier la Taxe Intérieure de Solidarité.
Le lendemain matin, quelle surprise : elle était supprimée.
Bon ok, admettons qu'ils aient bossé toute la nuit
Qui l'annonce ? Bouissou... il fait quoi déjà au gouvernement lui déjà ?
Hier, nouveau tralala : le gouvernement prend de nouvelles mesures, des rumeurs de motion reviennent à la surface...
Bouissou essaye vainement d'en imposer en improbable leader rassembleur, ne quittant pas les Nike présidentielles comme s'il était LE bras droit d'Oscar, un Oscar pour lequel, ne l'oublions pas, il avait eu, en juillet 2007 des propos très durs... essayant, par des poses et des intonations autoritaires, de nous faire oublier ses errances à répétition et ses trahisons passées... On attend le moment où il va plaquer Temaru d'ailleurs, on en reparlera...
Tong Sang, beaucoup plus primaire et toujours aussi hésitant, aurait des contre-propositions de budget à faire mais qui cachent mal son obsession du moment : reprendre le pouvoir par une alliance avec le Tahoera'a puisque comme il l'a dit récemment avec une irresponsable naïveté "c'est la seule combinaison qu'on n'a pas encore essayé"....
Bon enfin bref, ils ont pris des mesures, les voilà :
① 3,27 mètres
② 118 kilomètres
③ 13 centimètres et demi
④ deux fois 25 mètres
⑤ 99,90 mètres arrondis à 100 mètres
⑥ 4 mètres cube
⑦ 24 mètres en longueur et 13,7 mètres en largeur
voilà... bonne chance pauvre petite Polynésie....
.
.

Sphere: Related Content

3 commentaires:

Du Genou a dit…

Ces messieurs (et dames) ne font plus dans la demie-mesure, leur incapacité notoire, leur nullité crasse et leur connerie sans borne ne se mesure plus tant elle est infinie...
Out ces clowns, guignols et autres branleurs, dissolution de l'assemblée, démission du gouvernement, dissolution du pacte de non progrès et vive le retour du gouverneur.
Nos mariolles retourneront à la pêche et à la cueillette, la France continuera certes à entretenir sa danseuse, mais plus les maquereaux de cette danseuse.

Albert2 a dit…

Bouissou croise fréquemment Temaru aux réunions du conseil munid’sipoil de Faaa et - en tant que nouvel adjoint lèche-cul du maire - de probablement s’accaparer le rôle de porte-parole du ci-devant premier citoyen de la commune ; donc par extension du fenua.
Maintenant, il manque un chiffre à ton compte-rendu de réunion, il a fait débat pendant très longtemps au sein de l’hémicycle, c’est celui de la profondeur incommensurable de la connerie de nos politiques.
Là tous n’ont pas été d’accord sur le nom de ce chiffre, certains parlaient de milliards de milliards de milliards de (répéter quelques fois) milliards ?
Mais bon, chaque “milliards de” n’ajoute que 9 zéros au nombre précédent.
D’autres avançaient 99 à la puissance 99 (ça donne un nombre de 197 chiffres) voire mieux de 9 puissance 9 puissance 9 soit un nombre de 387.420.489 chiffres.
Fernand Roomataaroa (lors d’une courte insomnie) a cité - dans un bâillement - le nombre de Graham, alors que Sandra Levy-Agami et Temauri Foster tout en continuant leur partie de bataille navale préféraient parler de “puissances itérées de Knuth”.
Bien que ces nombres soient si extraordinairement grands qu’un ordinateur de la taille de l’Univers n’arriverait pas à les stocker en mémoire, il semblerait être en deçà de la profondeur du gouffre, alors ils ont décidé d’inventer une nouvelle unité de mesure : le “mau ti'a mana” dont la valeur est absolument titanesque (qui arrivera à déterminer sa taille ?)
Plutôt compact comme nom pour un nombre qui n’a pas beaucoup de chiffres à envier à l’infini…

Pehu Oe a dit…

On jurerait un remake du Flosse dans "La motion de censure n'est pas à l'ordre du jour."
Tous de la même école, donc.

Ya quoi sur l'autre chaîne ?
Ah oui, c'est vrai, ya pas d'autre chaîne.
Beuuheuu !