samedi 30 avril 2011

GTS dans le GRAND HUIT

.
.

LE GRAND HUIT reçoit son premier Président de la Polynésie en la personne de Gaston Tong Sang qui sera notre prochain invité.
L'interview sera, comme d'habitude, composée des questions que vous voudrez bien lui poser ci-dessous dans la zone commentaires, jusqu'à mercredi 4 mai au matin, dernier délai.
L'émission sera diffusée vendredi 6 mai sur Radio Polynésie Première à 08:00
Rediffusion dimanche 8 mai à 10:00
Capsules "best of" en semaine, du lundi au vendredi, à 06:25
Et puis retrouvez toutes nos anciennes émissions en podcasts sur iTunes > podcast > Polynésie 1ère Radio

.
.

Sphere: Related Content

31 commentaires:

Anonyme a dit…

Pourquoi avoir pris un ministre de la culture si peu cultivé - et c'est peu dire -,il y a poutant sur le fenua des personnes compétentes pour tenir ce poste prestigieux. J'avais participé à la marche pour le changement que vous meniez. Quelle déception en voyant que vous avez continué a "placer" des "copains" incompétents !!!

topikite a dit…

Monsieur GTS, êtes vous conscient que par votre entêtement, vous avez mené le Tavini à l'accession de TOUS les pouvoirs.
Ne croyez vous pas qu'il aurait louable, et respectable de votre part, de vous éclipser au profit d'un autre autonomiste et ensuite vous auriez pu rediscuter le budget?
Quand allez vous finir avec vos petites gueguerres, Tahoera/ancien Tahoera?

tev a dit…

Essayez de trouver des gens hors politique, ils nous fatiquent tous ces cons....merde, nous 260 000, si y a pas autre chose que les 70 connards de politicard, excusez mon language mais c'est grave...on en a marre, invitez des gens sympa quoi mais de grace, arrétez les politiquards.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Tev... t'es un fidèle pourtant !
On a fait une longue parenthèse avec des invités non politiques.
LE GRAND HUIT c'est très diversifié et on est plutôt fiers de recevoir un ex-futur président de la Polynésie !
C'est sympa de sa part de nous accorder une heure dans son planning pour affronter les questions et venir participer à nos vannes.
Y'en a plein qui n'auront jamais le courage de venir...
Bon WE mon p'tit Tev'...

Anonyme a dit…

vous êtes au pouvoir depuis plus de 12 ans à Bora...Vous vantez le soit disant essor économique de l'île mais que faites vous pour :

- les quartiers insalubres de Tiipoto
-Le CET...la décharge a juste été déplacée polluant ainsi 2 endroits à la place d'un seul
-L'animation de l'île ( La place motoï est digne d'un village désert de western-spaghetti...) boutiques de perles et curios de Bali, le fare artisanal est misérable à l'image du reste...
Quid du transport en commun sur l'île ? Quid des infrastructures pour la population ( pas de crêche municipale par ex pour toutes les mamans qui travaillent dans l'hôtellerie), vêtusté du collège....la liste est longue pour la soit disant perle du Pacifique !

Albert a dit…

1. Sabrina Birk pense qu’il faut supprimer l’assemblée, que les 57 représentants (des girouettes et des miss bonbons dit-elle) et leurs 160 collaborateurs grassement payés ne servent à rien d’autre qu’à faire tomber les gouvernements. Qu’en pensez-vous ?

2. Plus généralement, beaucoup de Polynésiens, de plus en plus, voient que l’échec de l’autonomie est patent, qu’il faut un referendum pour choisir entre la départementalisation et l’indépendance. Êtes-vous favorable à l’organisation d’un tel referendum ?

3. Vous avez semble-t-il vos entrées auprès du Président de la République : lui avez-vous demandé de venir enfin en Polynésie pour qu’il se rende compte lui-même de la faillite des institutions, sans le filtre déformant, lointain et apaisant du haut-commissaire et de la ministre ?

4. Sincèrement, sans langue de bois, pensez-vous qu’une retraite immédiate de Gaston Flosse de la vie publique mettrait fin aux problèmes internes du camp non indépendantiste ?

Du Genou a dit…

Question de culture.....Nous sommes bien d'accord "la mafia du pandanus" n'existe pas à Bora-Bora, alors pourquoi interdire le Palmex qui est par contre autorisé dans les autres îles...

Barbidur a dit…

C'est pas mal en effet de mettre un peu le grappin sur un tel personnage, même si je pense que le résultat sera du "politiquement correct". Ma question , Monsieur je ne sais plus trop quoi, est la suivante : Ne pensez-vous pas qu'il serait grand temps de cesser de penser qu'il faille un gouvernement de dizaines (centaines ? milliers ?...) d'élus pour gérer une population de moins de 300K habitants ? Un fonctionnement de l'ordre de la communauté de communes ne serait-elle pas plus efficace, remettant la responsabilité des problèmes a un niveau local dans lequel les mairies semblent dépossédées de leurs responsabilités ?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Barbidur, merci pour ta question mais il n'est pas question de "mettre le grappin"... et le "politiquement correct" n'est pas un souci majeur. On essaye de ne pas faire de langue de bois, mais l'émission n'est pas un tribunal non plus, ni un traquenard.
LE GRAND HUIT c'est du divertissement avant tout.
Tous nos invités ont eu des questions qu'on ne leur pose pas ailleurs, on essaye d'avoir un ton différent des interviews dans les journaux télévisés, et la plupart, comme Gilles Yau, qui n'avait pas été gâté, ont affronté les questions avec courage et humour.
C'est tellement plus simple de refuser de venir...
Bon dimanche Barbidur !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Barbidur, merci pour ta question mais il n'est pas question de "mettre le grappin"... et le "politiquement correct" n'est pas un souci majeur. On essaye de ne pas faire de langue de bois, mais l'émission n'est pas un tribunal non plus, ni un traquenard.
LE GRAND HUIT c'est du divertissement avant tout.
Tous nos invités ont eu des questions qu'on ne leur pose pas ailleurs, on essaye d'avoir un ton différent des interviews dans les journaux télévisés, et la plupart, comme Gilles Yau, qui n'avait pas été gâté, ont affronté les questions avec courage et humour.
C'est tellement plus simple de refuser de venir...
Bon dimanche Barbidur !

Xoftahiti a dit…

L'échec de votre majorité est votre échec ! Tout le monde savait que les Hiro Tefaarere, Clarentz Vernaudon, Heifara Izal, Frébault mari et femme, etc... n'étaient pas dignes de confiance, et/ou portaient une batterie de casseroles sufisante pour équiper toutes les cantines scolaires de polynésie.

Vous ne pouvez donc que vous en prendre à vous même.

Est-ce que vous allez donc poursuivre dans vos erreurs lors des prochaines élections, en soutenant les girouettes ou en intégrant ceux qu'ils vous ont quitté et qui recommenceront à la prochaine occasion ?

Le président de "la Polynésie française" a dit…

Lolo,

Cà suffixe comme çà!

"L'invité de la semaine prochaine sera le président de la Polynésie auto-proclamé, René Hoffer" claironnais-tu le 9 octobre 2010 et aujourd'hui je lis que "LE GRAND HUIT reçoit son premier Président de la Polynésie en la personne de Gaston TONG SANG".
http://tahitiht.blogspot.com/search?q=hoffer

INTOLERABLE!

(D'omettre chaque fois "française" après "la Polynésie" !)

Hahahahaha

Avec Honneur

Le président de « la Polynésie française », des françaises et de français,
René, Georges, HOFFER
rollstahiti@gmail.com
rollstahiti - at - gmail.com
tél 77 71 70
http://www.myspace.com/renehofferprdelapfsic
skype: renehoffer
Ecrou n° 3301P du 22 juin 2010 70 ans après la défaite de la IIIème république française le 22 juin 1940
http://kevai.wordpress.com/2011/03/23/pom-ou-departement-au-royaume-de-la-confusion/
(Merci de bien vouloir laisser mes coordonnées apparentes en cas de publication.)

Anonyme a dit…

Moi je dis qu'il va annuler : il lui manque 2 petits trucs dans le slip.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Merci Monsieur Flosse, on vous a reconnu !
Vous venez quand dans LE GRAND HUIT ?

Ty Quéau a dit…

Ne pensez-vous pas que l'option prise par les divers gouvernements concernant le tourisme, à savoir éviter le tourisme de masse, pour un tourisme "choisi", n'est pas un facteur qui plombe l'économie locale ? Les voyageurs "au sac à dos" consomment aussi pour se loger (souvent en pension de famille), manger, visiter et ne font pas le voyage (si cher) sans rapporter un petit souvenir !!! à quand une réelle ouverture du marché "Polynésie Française" ? PS:Je ne suis en rien dans le domaine du tourisme

Mimi mato a dit…

1. Quand et comment comptez-vous imposer à Paris le suffrage universel pour l'élection de notre président à tous ou au moins une abolition du 3e tour ?

2. Vous touchez combien par mois, pour la partie argent public ?

3. Est-ce que Romina trouve que c'est assez ?

4. Quand vous avez vu, (parce que vous l'avez vu tout de suite, n'est-ce pas ?) que Teura et Mita étaient plus nuisibles qu'autre chose pourquoi les avez-vous laissés en place ? Il y avait bien d'autres prétendants moins nuls, non ?

5. A quand remonte la dernière fois que vous avez mangé de la tortue-en-voie-d'extinction-et-protégée ?

Parahi.

Ty Quéau a dit…

Vous, qui très récemment encore, exerciez les plus fonctions du pays, devez connaitre quelques chiffres :
- quelle est la population du pays?
- quel est le nombre de salariés?
- quel est le nombre de salariés du pays (au sens large, pays/communes)?

Que vous inspire ces chiffres?

Anonyme a dit…

QUI EST LE CHEF ?

Au début du CEP, quand les hybrides se sont levés, les partis ont commencé à examiner qui serait le CHEF.

Le CERVEAU (l’Etat) clame : Je dois être le chef, puisque j’ordonne le fonctionnement de tout.

Les YEUX (les saints esprits) ont fait valoir : Nous devrions être le chef, parce que nous guidons tous les corps.

Le COEUR (les banques) a dit : Alors je devrais être le chef, parce que je porte le sang sonnant pour que tout fonctionne.

L'ESTOMAC (qui distillera le chaos) se manifeste : Je serai le chef, puisque je vous alimente tous avec le minuscule reliquat de vos impôts détournés.

Les JAMBES (les mignons serviles) ont dit : Nous devons être des chefs, parce que nous transportons tous les corps.

ET tous les autres corps se sont montrés outrés et indignés.

Alors l’ANUS (le peuple) a demandé d'être le chef : tous les corps ont été pris par des éclats de rire. Donc, l’ANUS a refusé de s’ouvrir pendant… TROIS MOIS !!

Le CORPS explosait.
L'ESTOMAC éclatait.
Les YEUX étaient obscurcis.
Le COEUR agonisait.
Les JAMBES tremblaient.

Tous ont crié, alors : « Que l‘ANUS soit le chef » !

Et depuis lors, tout Trou du Cul peut être chef…

Président fort rêveur a dit…

>> Lolo : Je serai vraiment z'heureux de venir vous voir après ma surprise party avec le double-mètre Quinquis chez MC Pena.
Juste quelques petits ajustements :
- transférer l'émission sur Radio Maohi
- changer le titre de l'émission (Uit à une connotation en hollandais qui ne me plait pas)
- la diffuser sur TNTV (c’est quand même à l’image que je suis le plus crédible et le plus sexy)
- remplacer les animateurs par de vrais journalistes en chemise orange (ceux qui ne posent que les questions que je leur ai dictées)
- ne parler que de sujets qui intéressent mes compatriotes comme le mariage du siècle, la grossesse de Carla, le prix Nobel de la paix…
A part ça, je viens vous voir quand vous voulez !

BOB a dit…

Avec qui allez-vous vous associer pour le prochain renversement du gouvernement et postulerez vous au poste de Président de la PF ?

Charlie Ventura a dit…

Bonjour Mr TONG SANG.
Ne pensez-vous pas que l'un des problèmes majeurs de la Polynésie est l'excès de fonctionnaires qui regorgent dans les ministères locaux, qui représentent une part énorme du budget de la Polynésie, et qui n'ont aucune productivité ?
Autrement dit, une réforme sévère et forcément difficile pour dégraisser le mammouth n'est-elle pas nécessaire rapidement ?

Charlie a dit…

Ia ora na Perititeni,

1. Puisque vous n'aviez pas jugé en 2008 que la moralisation de la vie politique était à l'ordre du jour en ralliant tous les boiteux (E. Vernaudon, H. Tefarere, les îliens...), ce qui vous a coûté votre majorité (leurs propres tractations et scission de Bouissou et Schyle), avez-vous aujourd'hui l'humilité de reconnaitre que vous vous êtes trompés ? Allez-vous en tirer les leçons pour les prochaines échéances ?

2. Au-delà d'une charte d'engagement pour vos co-listiers, vous avez montrés dans quelques rares ministères qu'il était possible de trouver des gens compétents dès lors que l'on met en retrait la politique politicienne... Allez-vous en tirer les leçons pour votre prochain gouvernement ? Ou la tentation politicienne vous tiraille-t-elle toujours ?

3. Vous êtes un élu raromatai, n'êtes-vous pas abattu par l'absence totale de réel développement des archipels et décentralisation ces 10 dernières années ? Allez-vous vraiment devenir un jour Président de la Polynésie et pas seulement de "Tahiti Nui" (les îles du vent...) ?

Parahi,
Charlie

Anonyme a dit…

Monsieur Tong Sang,

Entre 1984 et 2011, l’Autonomie à la polynésienne est devenue la silhouette dans une galerie de miroirs déformants, un corps de contorsionniste, long, large, mince, poto à l’intérieur du cadre. De sa «traduction» CEP appliquée depuis 30 ans – et tu faisais déjà partie intestine du mammouth – nous avons vécu le :

- «Etat français : donne ton pognon, ‘maman’, et oublie de me contrôler» ; puis

- «Flute, pas assez de pognon : SOS banques stp» (et, en 3 ans, Alexandre a fait passer la dette publique de 22 à 47 milliards…) ; puis

- «Encore, encore parce qu’on avait complètement oublié que le programme nuke-cash, précisé dès l’origine aux élus pourtant, s’arrêterait au bout de 30 ans (un peu plus avec sa suspension, qui n’était pas son arrêt, décidée par Mitterrand), et on était trop occupé à se faire des cou…es en or pour penser à investir en infrastructures et provisions pour les autres» ; donc, depuis 2004 environ et déjà en post-CEP,

-«Ah ? Le compte pays est débiteur, tu veux me mettre au fichier des impayés Standard & Poor ? Pas de blème, j’te fais immédiatement un chèque !» ; puis, à partir de 2010,

-«On brade les bijoux, ya plus de sous !». Le cadre a parlé et, lui, il n’a strictement rien à foutre de ses omissions, ses errements, ses complicités, ou ses états d’âme du passé. Il est cadre et infranchissable : «Au pied, Autonomie» !

Alors, c’était quoi votre Autonomie ? Disposer de 6 résidences principales, par exemple, à la merci de vulgaires bâtons d’allumettes… ? Empocher mensuellement 6 fois le SMIG + avantages pour cause affinités ? Vivre de ses rentes ? Le bonheur d’avoir aidé à réduire l’Autonomie à une sucette, comme bien d’autres ayant emprunté le même chemin ? A dépendre exclusivement de l’extérieur pour se nourrir de la moindre nouille ?

L’Autonomie à la polynésienne c’était donc ça, cinq archipels de ‘terres brûlées’, tout à repenser et une population qui grogne en sourdine - pour l’instant ?! En dehors du grand pas de solidarité ‘pays-anne’ par votre successeur de rendre des repas payants et la couche supplémentaire de dette de votre fait… Qu’importe le Statut, l’Autonomie n’est qu’esprit.

(Fin de la lecture préalable de présentation à votre intention - C'est chouette le net) — QUESTION :

Cerise sur le gâteau pour les inconscients - Depuis 1996 que le gouvernement (de Gaston, l’autre) s’est octroyé le privilège de ponctionner en permanence dans les caisses de la CPS (sans mot piper quant au montant cumulé soustrait en 5 ans passés, ni à ses imputations itinérantes), à partir de quelle date estimative la Caisse des Retraites sera annoncée THE END à la population (cf. arrête 1392 CM du 26 Décembre 1995, JOPF, 04/01/96, page 10). Avec la délib. 13/95-CPS à nous lire durant le Grand Huit du 6 mai et le document comptable en vos mains stp.

La population aura la faculté, elle, de pouvoir s’organiser en conséquence ; à moins que 260 000 contrats cabinets de relais, environ…

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Pour l'ANONYME qui a envoyé deux questions destinées à Gaston Flosse euh.... je n'ai pas pigé l'astuce... Erreur de Gaston ? Humour 34ème degré ? désolé...

un habitant a dit…

Monsieur Tong Sang vous êtes Maire de Bora Bora depuis plus de 20 ans et plusieurs fois Président de la PF...Bora Bora, le mythe touristique de la Pf est une des iles les plus sales de la PF...décharges sauvages tout autour de l'île, routes en très mauvais état, caniveaux des bords de route inexistants ou non-finis et dangereux, problème récurrent des chiens errants, site de la décharge municipale à ciel ouvert et inconvenant, quartiers insalubres tout autour de l'île, village de Vaitape sans âme, sans restaurant, sans animation, sans point d'intérêt ( ne serait-ce qu'un marché !) et sale et sale et sale...( le sable n'est pas la solution à la dissimulation de la saleté...) Avez vous, à court terme, un réel projet d'embellissement pour ''votre Ile'' ?????

maraamu a dit…

Sincèrement Lolo et Yann vous n'avez pas marre d'inviter ses mecs a déconnarisés qui sont la cause de la faillite du Fenua, invitez plus de gens de la société civile, comme les présidents d'associations qui oeuvrent bénévolement pour le bien du Fenua, ce n'est pas ce qui manque. Eux diront, ce qu'ils pensent de ces politiques. Invitez des gars comme Yves Doudoute,Guy Jacquet,Père Christophe et bien d'autres encore, qui peuvent parlez pour le peuple, mais arretez d'inviter ces cons, ils fatiguent et soulent vos auditeurs et forcément zapperont votre émission de demain, comme moi
Bonne journée à vous deux

5 mai 2011 07:12

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> MARAAMU : LE GRAND HUIT reçoit tout le monde. Désolé que les invités ne te conviennent pas toujours mais comme nous essayons d'aborder les choses avec un peu moins de sérieux, nous n'excluons personne. Je rêve d'avoir Oscar Temaru ou Gaston Flosse dans l'émission, et pour te faire une confidence personnelle, je pensais que GTS ne voudrait pas venir !
Dommage que tu zappes l'émission avec GTS, il y a quelques moments sympas de rigolade, il n'a pas été épargné et il a tout affronté avec courage et auto-dérision.
LE GRAND HUIT c'est aussi de la diversité, on passe d'une chanteuse à un politique, d'un comédien à une élue de l'assemblée.
Un scoop en avant-première qui te fera plaisir : la semaine prochaine c'est Guy Jacquet...
Merci de ton intérêt dans le THT et le G8 en tout cas, et merci pour ton avis.
Bonne journée

Anonyme a dit…

Monsieur TONG SANG,
Que pensez-vous de la démission de Teva ROHFRITSCH?
Que pensez-vous du collectif "ça suffit" ?
Pensez-vous qu'il ait réellement compris pourquoi tout cela lui est arrivé?
Pensez-vous qu'il soit un jour à même de tout comprendre?

Anonyme a dit…

Que pense GTS de la démission de Teva ROH?
Que pense GTS du collectif "ça suffit"?
GTS ne trouve-t-il pas que Teva ROH a un égo sur-dimensionné ?
Merci GTS de lui avoir donner une claque

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

si si... j'avais bien écrit

"jusqu'à mercredi 4 mai au matin, dernier délai." pour les questions...

Une question reçue le 5 mai ne sera donc pas posée
L'enregistrement de l'émission c'était hier
Sorry....

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

si si... j'avais bien écrit

"jusqu'à mercredi 4 mai au matin, dernier délai." pour les questions...

Une question reçue le 5 mai ne sera donc pas posée
L'enregistrement de l'émission c'était hier
Sorry....