jeudi 14 avril 2011

La bourde botanique du site "voyage de légende"...

.
.


"TIARE APETAHI
Fleur emblématique offerte à tout visiteur,
elle symbolise un acte profondément enraciné
dans la culture polynésienne.
Portée à l'oreille gauche, votre coeur est pris,
portée à l'oreille droite, votre coeur est libre !
Sa beauté n'a d'égal que son caractère éphémère"

Bon... j'espère que vous avez hurlé en lisant "ça" !
C'est issu d'une brochure du site VOYAGE DE LEGENDE, dirigé par une certaine Brigitte Keromen, qui, dans la préface de sa brochure prétend connaître et aimer la Polynésie.
Elle s'est régalée de fruits inconnus, mais apparemment les fleurs ce n'est pas non plus sa spécialité !
La description de la fleur soi-disant emblématique se trouve en 4ème de couverture, au même endroit que le logo de Tahiti Tourisme.
J'avoue que j'ai encore failli être très ironique avec Tahiti Tourisme, qui n'en est pas à sa première gaffe.
Parce que bien sûr, nous sommes quand même quelques-uns à savoir que le Tiare Apetahi est un peu l'edelweiss polynésien, fleur endémique, et espèce protégée depuis plus de 15 ans.
Quelques échanges de mails plus tard, le GIE Tahiti Tourisme, sous la signature de sa Directrice de Communication, expliquait que :
"...il s’agit d’une brochure éditée et financée par un tour opérateur, donc d’une initiative privée : contrairement aux informations qui commencent à circuler sur le net, le GIE Tahiti Tourisme n’a pas sponsorisé ce support.
Cependant, nous allons informer les responsables de Voyage de Légende de cette erreur et leur demander s’ils peuvent au moins modifier les informations téléchargeables sur internet. Il est évident qu’il n’était pas dans leur intention d’aggraver les menaces qui pèsent sur cette espèce endémique"
Dont-acte.
Mais pourquoi le logo du GIE Tahiti Tourisme se retrouve-t-il alors sur une telle publication ?
Je peux écrire n'importe quelle connerie sur la Polynésie et l'estampiller Tahiti Tourisme, comme une caution et un gage de sérieux, sans le moindre problème et sans vérification ?
A l'heure où on se gargarise d'environnement, que l'on met le tourisme, l'écologie et la protection de la nature à toutes les sauces, ça la fout mal et c'est encore un bel exemple de sérieux et de professionnalisme !!! ich....
...et tout cela à quelques jours de la semaine du tiare apetahi qui se tiendra à Raiatea du 20 au 23 avril, sous la houlette de l'Association Tuihana...


.
.

Sphere: Related Content

24 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut lolo,

t'aurais pas un lien pour le site voyage de légende?

Rio a dit…

Bah, on n'a cas remplacer le Tiare par le Pakalolo, ça fera tout aussi classe... Et au moins on aura un intérêt économique à préserver l'espèce.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

http://www.voyagedelegende.com/

Site en cours de refonte
La nouvelle version de Voyage de Legende sera en ligne le 17 Avril 2011

Ah ah ahhhhh, le temps de corriger les conneries !

Marquisian a dit…

Je vais envoyer un mail à madame Keromen, en lui expliquant, tout à fait poliment, qu'il faut absolument qu'elle corrige cette erreur, que je qualifie d'ailleurs "d'outrageante"

Luc Bruxelles a dit…

À propos de grands spécialistes de voyages lointains, il me revient un souvenir. Il date de la préparation de mon premier voyage en Polynésie. J’avais demandé offre et itinéraire à un grand Tour Opérateur de la place (Belgique). Il se qualifie lui-même de “Deluxe Travel Collection”. Ayant reçu des infos assez succinctes, et entre autres les vols uniquement avec les codes AITA des différents aéroports, j’ai eu l’énorme surprise de découvrir que PPT devenait Pointe-à-Pitre !

Anonyme a dit…

Et dans sa brochure Chine, elle donne la recette du carpaccio de Panda ???

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> ANONYME 06:49 : MDR ! je voulais cliquer sur J'AIME mais on n'est pas sur facebook....

Anonyme a dit…

Dans un autre genre, il y a une marque de lessive qui nous vend sa camelote parfumée à "la fleur de monoï". Le plus drôle c'est que ce n'est même pas une fleur de tiare Tahiti pour l'illustration mais une de tipanier...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

oui c'est vrai... on en avait déjà parlé dans le THT d'ailleurs...

Institut du Monoï a dit…

On tous des experts!!! (Hummmmmm)

Chacun peut faire des erreurs ici comme ailleurs. On a alors 2 solutions le faire remarquer poliment et intelligiblement ou hurler sur la personne. Dans ce cas de Tiare Apetai, c'est dommage et personne et j'imagine surtout pas son auteur qui ne doit être contente ou fière.
Par contre je lance au défis chacun et chacune d'entre vous de poser autour de vous de simples questions sur la culture polynésienne, ce qui vous entoure et surtout le sujet que vous aimez et maitrisez:
- quels sont les 2 principaux ingrédients du mono'i? (réponse possible:Tiare Tahiti et Coco)
- comment s'appelle la danse tahitienne (réponse possible: Ori Tahiti)
- quelle est la différence entre noni et nono? (réponse possible: même chose langue marquisienne et tahitienne )
-etc...

Un exemple, sur le mono'i on a fait le sondage deux fois à 2 ans d'intervalle tant sur les locaux que sur les touristes...et personne n'est très bon. Une seule vérité plus on en parle moins on fera d'erreur et plus on aura des ambassadeurs pour en parler aux touristes, à l'extérieur.

Pour les marques utilisant la fleur de tipanier allez voir sur internet en cliquant photo Tiare tahiti et même Tiare Apetai même si c'est moins pire!!! A qui la faute? L'Institut du Monoï écrit à ces marques ou blog dès que l'on en trouve mais qui est capable de changer les photos sur Internet!

Pour les marques et blogs qui parlent de fleur de Monoï on leur écrit mais sans les insulter, en étant pédagogue et positif...

Chacun doit faire sa part et au lieu de hurler sur l'autre dite le lui ouvertement, et positivement c'est ça aussi l'ouverture culturelle et le sens de l'échange.

Charlie a dit…

Ia ora na, bonjour à tous,

au-delà de la bourde, sans doute très maladroite, de quelques personnes qui vivent à 20 000 KM de chez nous, c'est surtout l'occasion de parler du Tiare 'Apetahi, qui est véritablement en danger (tout autant que les tortues dans un autre genre de biodiversité à préserver).

Mais s'agissant du Tiare 'Apeathi, emblème de Raiatea, bien que la DIREN et l'association Tuihana tentent désespérément de maintenir les quelques arbustes encore vivant, la population elle-même et les instances dirigeantes (politiques, culturelles, etc.) ne se sentent pas vraiment concernées.

Pire encore, puisqu'on a vu, lors d'un passage de Ministre d'Etat il n'y a pas si longtemps une magnifique couronne de fleur de Tiare Apetahi qui avait été confectionnée pour lui...

Celles et ceux qui aujourd'hui vont cueillir cette fleur (et vu la difficulté d'accès des derniers représentants, ce ne sont pas les touristes...) sont des contrebandiers et trafiquants.

Il faut faire passer ce message. Il faut que chacun (notamment aux îles Sous-le-Vent, et par le biais des familles de Tahiti aussi), se sente responsable de la sauvegarde de cette fleur (comme pour les tortues ou les baleines...). Sinon, on va s'apercevoir trop tard (puisque c'est déjà plus ou moins le cas) qu'il n'y en a plus du tout. Et qu'un symbole vient encore de disparaitre.

Je crois qu'il devrait être proposé à Vogaes de Légende, par ailleurs agent en France du Paul Gauguin et partenaires de Te Mana o te Moana, d'aider Tuhiana en finançant des opérations, et d'éditer un flyer à la fois rectificatif et pédagogique pour parler de la diversité botanique en Polynésie, et des symboles culturels qu'ils recouvrent souvent.

Et comme dit le proverbe, Lolo, bon appétit, bon Apetahi !

Parahi,
Charlie.

Anonyme a dit…

le GIE raconte des pipeaux. Soit il a sponsorisé le truc, soit il s'est fait baisé et n'a aucun contrôle sur la mauvaise utilisation du logo!!! Ni l'un ni l'autre me choquerait, tellement on a des incapables au GIE commençant par le président et le DG. Bandes de nazes!

tofy98 a dit…

Une bourde de plus !!!!!
Dans un reportage de France 2, il y a quelques années, il parlait du vol majestueux des raies mantas dans le lagon de Bora en filmant des raies léopards !!!!!
Dans un autre reportage, il y avait aussi un homme (?????)avec un chapeau de paille qui plantait des cocotiers avec des boîtes d'aluminium comme engrais !!!!
MDR
C'est pas la semaine du rire ça ??

Zyl a dit…

A défaut de pouvoir appliquer un MDR vu la gravité du sujet ce sera un simple MDH ( mort de honte !!)...

En outre la référence au Tiare APETAHI (endémique de RAIATEA) est un peu facile quand on s'aperçoit que cette destination ne figure pas dans cette brochure qui se cantonne à des destinations de "luxe" !?! (c'est un peu vanter l'attrait de la tour Eiffel en plein Larzac).

Allez courage !!

Anonyme a dit…

rooooh tout cette tempête pour une petite fleur. Certes il ya a erreur mais la photo est si belle et fait réver quand on est loin là bas.
Il y a tellement de choses plus graves que cette erreur me semble dérisoire. Chaque jour à la TV, dans les journaux, à la radio on a des "à peu près" ou des mensonges.
Un petit message sympa à l'auteur de la pub suffirait surement à rectifier la chose ?
Pourquoi chercher des poux dans la tête quelqu'un qui parle de nous en bien ?

Nohu18

Julien Gué a dit…

C'est vrai que ce genre d'erreurs sont fréquentes avec le GIE Tourisme et légions sur Internet en général. Il est très important, avec un minimum de doigté et de diplomatie, de faire en sorte qu'elles soient corrigées. Pour info, cet article consacré au tiare apetahi : http://www.suite101.fr/content/lembleme-de-raiatea-la-fleur-de-tiare-apetahi-en-grand-danger-a11618

Pierre a dit…

"Dans un reportage de France 2, il y a quelques années, il parlait du vol majestueux des raies mantas dans le lagon de Bora en filmant des raies léopards !!!!!"

Mon Dieu, quelle horreur ...

Kip a dit…

Je suis assez d'accord avec Anonyme de 18h24 : croyez-vous vraiment que ce sont les touristes qui mettent en danger cette fleur emblématique ?

Moi, je ne pense pas. Ils prennent ce qu'on leur offre.

C'est plutôt la population locale qui doit être sensibilisée. Je vois mal le touriste crapahuter à Raiatea à la recherche de la fleur pour piller nos réserves !

Alors, même si toute erreur est regrettable, je pense qu'il ne faut pas fusiller les éditeurs mais simplement les informer de leur confusion.
C'est vraiment un débat qui passe au-dessus de la tête de nos touristes...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

C'est un coup de projecteur sur la dernière connerie qui se dit ou s'écrit sur la Polynésie.... une de plus...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

C'est un coup de projecteur sur la dernière connerie qui se dit ou s'écrit sur la Polynésie.... une de plus...

Albert Piti a dit…

Le 17 mais c'est dimanche ?
Y'a des gens au GIE ou en métropole qui bossent un dimanche ?
Ah non, ici chez les farani, on est le 18 au matin et le site mentionne toujours "Site en cours de refonte : La nouvelle version de Voyage de Legende (NDR légende sans accent) sera en ligne le 17 Avril 2011" !!!
Ils leur reste quand même 1 heure (heure de Tahiti) pour être dans les délais !

Albert Piti a dit…

Ça y est, on est le 18 everywhere in ze world et la nouvelle version du site n’est toujours pas en ligne.
Pour répondre à Luc de Bruxelles, j’ai moi aussi connu l’an dernier une agence de voyage à Nice (enfin une nana dans une agence de voyage de Nice) qui prétendait qu’il n’y a pas d’escale entre Paris et Tahiti et donc une simple carte d’identité suffisait pour se rendre en Polynésie !

Stéphane R. a dit…

Mon cher Lolo,

ce petit commentaire pour signaler que Mme (ou Melle) Brigitte Keramen a répondu, le 18 avril dernier, par mail, à la plupart des destinataires qui étaient en copie du mail initial de protestation concernant ce sujet.

La brochure a donc été (selon elle, je n'ai pas vérifié) modifiée en conséquence dans les versions numériques diffusées sur internet (sur tourmag.com et brochuresenligne.com).

Elle écrit ceci : "Je ne peux m'expliquer comment, après plusieurs relectures, nous avons pu laisser passer une telle méprise. Engagée depuis des années dans la promotion du tourisme vers la Polynésie, je suis d'autant plus désolée que le profond respect de la culture polynésienne et la protection de l'environnement sont toujours présents dans mon esprit, comme dans celui de mon équipe".

Elle propose par ailleurs de rencontrer le botaniste qui s'était ému de la bourde, lors de son prochain passage en Polynésie, afin d'étudier la meilleure manière dont "voyage de légende" pourrait apporter à l'avenir sa contribution à la protection de la flore polynésienne, et notamment du Tiare Apetahi.

Il faut saluer donc cette démarche, à la fois d'excuse et le souhait émis de ne pas en rester là, et de s'impliquer plus avant dans la protection de la biodiversité locale.

A souligner que Voyages de Légende est aussi un soutien de Te Mana O Te Moana, apparemment depuis plusieurs années.

Donc, oui, cet impair aura permis de mettre en lumière la fragilité du Tiare Apetahi, alors que s'ouvre aujourd'hui à Uturoa, pour la 3ème année consécutive, la « Semaine du Tiare Apetahi », afin de sensibiliser la population et les touristes à la nécessaire sauvegarde de cette fleur.

De ce point de vue, il y a plus d'une montagne d'idées reçues et d'à-priori à gravir... et l'association qui a entrepris cette démarche est bien méritante !

Tout ceci, donc, pour information !

Bien amicalement à toi,
ton correspondant spécial à Raiatea !

S.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

dont-acte ! Merci Stéphane...