vendredi 8 mai 2009

L'église protestante Maohi contre le tourisme gay : occupe-toi de ton culte !

.

Après le pape et le préservatif, après l'évêque anglican négationniste de la shoah, les conneries écclésiastiques continuent...
Le Pasteur Mitema a Tapati, de l'église protestante Maohi, a fait une conférence de presse pour, notamment, condamner le tourisme gay qui serait, selon lui, "contraire à la volonté divine"...
Encore un rétrograde qui voudra bien nous montrer la référence précise du texte de sa religion qui interdit à des amoureux du même sexe de faire une innocente croisière sous les tropiques.
En quoi ça le gêne ? il a vu des homos s'enfiler sous les fenêtres de l'école de ses enfants en plein jour ?
Je ne vais pas m'énerver à dénoncer l'obscurantisme et l'hypocrisie, ni à plaider la liberté et la tolérance...
Je laisse juste la place à un dessin envoyé par un lecteur, Tevea, que ces déclarations pastorales ont également ulcéré, et qui a traduit en quelques traits d'humour sa réaction, à laquelle j'adhère totalement. Merci Tevea...

On peut retrouver l'article de LA DEPECHE ici, et surtout les commentaires des internautes au nombre de 37 à l'heure où j'écris ces lignes, tous unanimes pour être choqués non pas par l'homosexualité soi-disant galopante évidemment, mais par les propos hallucinants du pasteur...
Je ne résiste pas à publier ce témoignage de Pascal, un polynésien gay croyant (oui, il n'y a rien d'incompatible, monsieur le Pasteur !) qui me semble bien davantage coller à la réalité locale de 2009. C'est sa vie, il est heureux, et il ne gêne ni ne fait de tort à personne, putain de bordel !

J'espere que vous etes le seul a avoir pris une telle décision: publier une telle atrocité dans un journal. Je pensais que l'EPM était plus tolérante que les Catho, mais finalement, je me suis trompé. Je suis Gay (fier de l'etre) Polynésien (fier de l'etre) et croyant par dessus tout (Etaretia et moniteur a l'école du dimanche).
Il faudrait que vous redescendiez sur Terre (avec un grand T) mon cher pasteur, avec tout le respect que je vous dois a vous en tant que Pasteur.
Le monde bouge et ne cesse d'évoluer et il vaudrait mieux que nous Polynésiens nous nous mettons au parfum de ce qui se passe dans le monde.
L'homosexualité a toujours existé depuis belle lurette et le monde est peuplé d'homosexuel. Je vous rassure, ce n'est pas une maladie, j'en suis la preuve vivante. Je suis en couple (avec un homme bien sur au cas ou vous n'auriez pas deviné) et je vis pleinement ma vie de couple et mon homosexualité.
Au lieu de vous préoccuper de "ces" hommes et femmes "hors norme" comme certains le disent, occupez vous plutot des problemes familliaux, de l'inceste, des viols, de la fameuse Eau de vie qu'est la HINANO, et j'en passe car il y a tellement de fléaux ici en Polynésie.
Quoiqu'il en soit, vous n'avez pas trop le choix, vous etes contraint de vivre avec les homos car ils font partie de la société. Maintenant si vous ne voulez pas, il y a toujours des motu inhabités au Tuamotu pour vous et les votres et leur precher votre bonne parole.
En conclusion, j'espere que le grand conseil de l'EPM (Eglise Protestante Maohi) n'est pas de votre avis et qu'il tronchera en notre faveur.
Je me permets de vous citer un passage de la Bible dont on ne parle pas souvent, au vu du caractère très prononcé des paroles de David envers son ami Jonathan. En effet, après la mort de celui-ci, il déclara :
" Tu m'étais délicieusement cher, ton amitié m'était plus délicieuse que l'amour des femmes " ( II Samuel 1,26 ) .
`.
.

Sphere: Related Content

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour Pascal : dans la Bible ce n'est pas " Tu m'étais délicieusement... mais "Tu mettais ..."
Voit l'ancien test amant
OQPHIé

Anonyme a dit…

bravo !!!! continuez !!! c'est une révolution de pouvoir s'exprimer ainsi à tahiti, y'en a maaaaaaaaaaare de cette chappe de plomb obscurantiste des crapauds de bénitier bien pensants, la véritable obcénité contre nature et contre la volonté divine, ce ne sont pas les homos, Monsieur le Pasteur, mais ces affreux fléaux qui plombent notre société, que cite teve'a : alcool, inceste, viols, drogue et j'en passe et des pires..la véritable obscénité est quotidienne et publique et sous nos yeux en permanence : que dire de cette magnifique classe politique qui se goinfre en toute immoralité tandis que le pays sombre dans la m...., lentement mais sûrement ? alors, arrêtez, svp, avec vos délires moralisateurs à la con d'un autre âge, les homos sont des enfants de Dieu comme vous et moi, Monsieur le Pasteur, allez donc vous occuper des vrais problèmes de société et laissez les gens s'aimer comme ils le veulent. merde. à la fin.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> OQPHIé >> Aaah les décodages et les mises au point de OQPHIé...

>> ANONYME DE 12:20 >> et v'lan !!! :)

Anonyme a dit…

dernière nouvelle :
le Conseil Représentatif Gay contre le tourisme protestant Maohi!
Comment cela ce faisse?
OQPHIé

brad a dit…

Yo
Tant qu'à faire, laissons "troncher" l'eglise.

Pehu Oe a dit…

Quoi de neuf dans le gai (gay ?) pays du popotisme et du parasitisme social ?
Des machins-d'en-haut dans les églises aussi nuls que dans les administrations, un scoop !
Ah, non ?
Ah, bon ...

Eh, le "directeur de conscience des enfants de dieu", tu sais ce qu'ils te disent, les enfants de Marie-Madeleine ?
Non ?


Ils te disent qu'on a la même mère, eh, 'duc, que tu es une véritable pub pour le préservatif à toi tout seul : Pourquoi risquer, même faiblement, de faire des gosses si c'est pour en voir devenir aussi archaïques que toi !

"Le jour où les cons sauront cuisiner, il préparera les sauces, mon beauf ..."