mercredi 19 août 2009

La grève est levée, on ne saura pas "monter d'un cran c'est quoi"...

.

.
On passe de Victor Hugo hier à Cyril Legayic aujourd'hui, grand écart facial dans le Tahiti Herald Tribune... aïe...
Donc il semblerait que la Polynésie se spécialise dans les "flash strikes", les grèves éclair...
L'autre jour les professionnels du BTP "bloquaient" sans bloquer avec de gros camions et obtenaient gain de cause avec 700 millions en une demi journée
Hier matin, début de la grève générale menée par une intersyndicale de 5 organisations + 2 assoces, et hier soir, en direct sur RFO, hop c'était plié, ils avaient eu gain de cause sur les 14 points de revendication.
On croit rêver !
Entre temps, avant que l'on sache que c'était fini, on avait au JT de TNTV un résumé de la journée et notamment Cyril Legayic qui menaçait de "monter d'un cran" son action aujourd'hui s'ils n'obtenaient pas satisfaction, ce qui semblait être la tendance... Qu'entendait-il par là... sa réponse dans la vidéo ci-dessus...
N'étant pas journaliste, et donc pas calé, je ne sais pas, moi, "monter d'un cran c'est quoi"...
Et je ne saurais pas puisque tout ça c'est du passé.
Je rappelle deux points :
1 - ils voulaient une baisse du prix des hydorcarbures et ont obtenu un moratoire de l'augmentation jusqu'à la fin de l'année... et ils sont contents (alors qu'ils répétaient une heure avant "s'ils sont capables d'augmenter les prix, ils sont capables de les baisser, on va faire baisser !!!!")...
2 - cherté de la vie : donc youpi, ruez-vous dans les magasins, la vie n'est plus chère à partir de ce matin
Une caisse de chômage va aussi être créée, c'était dans les 14 points...
En fait un calendrier devait être signé hier soir pour fixer des dates sur ces différents projets et chantiers.
Le gouvernement dirait-il "amen" à tout ce qu'on lui demande ? ...de peur d'être renversé ? ...pour tuer dans l'oeuf les moindres embryons de mouvements sociaux ?
On a hâte de voir le beau calendrier qui a convaincu tous nos efficaces syndicalistes...
Non mais c'est quoi cette entourloupe ? Quand Jean-Marie Yan Tu a annoncé, pile poil dans le direct du JT de RFO que tout était plié, j'ai trouvé que ça sonnait faux et qu'il était mauvais comédien. Et du coup, je me suis demandé si tout cela n'était pas une colossale (et grossière) mascarade médiatique visant à faire passer les syndicats pour efficaces et le gouvernement pour magnanime et maîtrisant parfaitement la situation...
Qu'en pensez-vous ?
.
Jean-Marie Yan Tu au micro de David Couanon de RFO POLYNESIE,
youpi la grève est finie, en direct live pile poil dans le JT de 19 heures !
.
.

Sphere: Related Content

9 commentaires:

Pehu Oe a dit…

J'en pense que les élections pour les représentant syndicaux ne sont plus très loin.
Il leur faut un bilan "positif" et, vu leur inaction chronique, c'est maintenant qu'il fallait faire quelque chose pour justifier leurs baratins électoraux de dans quelques semaines, même si ça n'a rien donné, ça, c'est accessoire :
"On s'est battus pour vous donc votez pour nous"....

Albert2 a dit…

Moi personnellement, c’est après un bon repas - quand je commence à me sentir à l’étroit dans mes vêtements - que je monte d’un cran ma ceinture…
P’têt qu’ils espéraient faire un bon tama’a raa après leur balade apéritive dans les rues de Papeete !

Bernard P. a dit…

Il a du se tromper et vouloir dire :
"serrer un cran" en parlant de sa ceinture.
Eh bien oui, il n'y a plus le choix.

Albert2 a dit…

Tu as remarqué que dans les 14 propositions... ben en fait il n'y en a que 13 !
P'têt que la 3ème, c'est "retourner à l'école pour apprendre à compter" !

Mais faire une manif. avec 13 propositions, ça porte malheur !

Anonyme a dit…

tout est plié? moi je suis plié de rire!
OQPHIé

TOFY98 a dit…

Comme le chemin entre syndicaliste et futur ministre peut être rapide, il vaut mieux ne pas faire trop de vagues !!!!!
A l'époque, sur la liste des fameux emplois fictifs à biknui, je crois bien que certains responsables des centrales syndicales étaient dessus. Donc je pense que les bonnes habitudes ne se sont pas perdues.
Cherchez l'erreur !!!!

Adrien a dit…

Bien sûr que oui, c'était une mascarade.

Prendre en compte les données suivantes:

- les syndicats ont été peu suivis, ils se sont vite rendu compte que leur mouvement ne soulevait pas les masses. La seule façon de ne pas trop passer pour des clowns est de prendre pour argent comptant des "promesses" du gouvernement et de faire croire à leurs membres que ces promesses sont de véritables engagements.

- Hiro, le "médiateur", est très lié à Ronald Terorotua qui était, d'ailleurs, inscrit comme l'un de ses collaborateurs à l'assemblée l'année dernière (même si on ne l'a jamais vu là bas...), son intervention était sensée lui donner un petit coup de pub.

- Les 14 points revendiqués sont impossibles à honorer: tout le monde veut une caisse chômage, mais avec le déficit actuel, rien qu'à la CPS (depuis 2004 merci le taui!), c'est complétement irréaliste. Le taux de chômage est certainement supérieur à 20%, un cinquième de la population.

Il est impossible que les syndicats aient obtenu gain de cause: non seulement ils se sont fait passés pour des fossoyeurs d'intérêts ("défendre les intérêts du peuple"... c'est vraiment se ficher des Tahitiens... on croirait entendre les politiques!), mais en plus, cet évènement a révélé que la force syndicale n'en est plus une dans ce pays.

La population occulte désormais toutes les instances dirigeantes ou soit disant porteuses de démocratie. Et pourquoi donc?

Parce que tous ces gens qui sont au pouvoir, syndicalistes compris, sont des impuissants et qu'on ne peut pas compter sur eux.

Pehu Oe a dit…

"impuissants" n'est peut-être pas le terme exact. Ce n'est pas une question de puissance, il me semble, c'est une question de neurone(s) :

Un tavana, un vrai (si, si, ça existe : ailleurs, ou dans les livres d'histoire ...), a une idée très précise et très concrète de l'endroit où il veut emmener le mana et l'activité de ses ouailles.

Pour avoir une idée de ce genre, il faut être équipé pour et le moins qu'on puisse dire c'est que depuis 2004 ils nous ont tous - absolument tous - prouvé qu'ils ne sont pas équipés pour.

Donc, oui, on ne peut pas compter sur eux, tous, mais c'est parce qu'ils sont idiots sur ce plan-là (au moins) bien avant d'être impuissants. (ce qui n'est pas du tout incompatible ...)

La pantalonnade-déculottée de ces derniers jours en est une preuve de plus : Pour abuser quelqu'un il faut être moins con que lui. Pré-requis minimum.

Là, nos bouffons et leurs de plus en plus rares groupies sont les seuls à croire en leurs débilités démagogiques.
Carrramba'a ! Encorre rraté !

Que savent-ils faire d'autre ?
Que peuvent-ils faire d'autre ?

Plus nul et plus escroc, t'es mort.
...

Kip a dit…

JMYT avait tout de même fait fort en annonçant que cette grève était pour défendre les "petits" et les "laissés pour compte" et que, justement, les "gens sans travail" allaient faire grève pour protester !
En général, ce sont plutôt ceux qui ont un job qui font grève...

Donc, on peut estimer à quelques 500 individus la population de chômeurs en grève dans l'agglomération de PPT (car je ne pense pas que ceux de la presqu'île et des îles se soient déplacés) ! :-)