vendredi 7 août 2009

La magie des sites de rencontres on line...

.

Je crois que j'ai rencontré l'âme soeur !
C'est ce que m'annonce le site SPEED DATE dans un mail.
Je ne me souviens pas m'être inscrit sur ce site, ou alors un soir de déprime solitaire noyée dans les vapeurs de mojitos...
A regarder de plus près ce serait plutôt l'âme frère d'ailleurs !
C'est quoi cet immonde moustachu qui a le même prénom que moi ?
Euh... mais pardon... c'est ma gueule !!!!
Donc ce site pense que je m'entendrais bien avec moi-même ? Que je suis fait l'un pour... l'un ?
Si je clique, ça devient payant... Faut que je paye pour savoir ce que je me suis envoyé comme message hot ?
A supposer que je me sois inscrit dans un moment d'égarement, ce qui est sûr, c'est que je n'ai pas mis dans mes critères "homme, 46 ans, avec des poils...."
Je pense que j'aurais mis plutôt "femme, entre 34 et 36 ans (35 ans ce serait bien, c'est mignon à cet âge-là et avant elles ne savent pas ce qu'elles veulent...), origine indifférente (si possible originaire d'une île de Polynésie ou d'ailleurs), jolis yeux noirs, joli sourire, parlant français, tahitien (ou créole), cheveux châtains mi-longs ou longs, avec éventuellement un tatoo ici et un autre là, habitant Tahiti (zone Papenoo à Paea, pas plus loin), motorisée (ou non, ...des fois qu'elle ait des soucis de véhicule). De préférence non fumeuse, mais tant pis si elle fume... Un fort sens de l'humour serait un plus très apprécié"
Si tu lis ces lignes et que tu te reconnais, tu es la bienvenue...
Si tu as une annonce à passer, utilise la zone des commentaires ci-dessous. Si le TAHITI HERALD TRIBUNE peut vous permettre de trouver le bonheur... ce sera plus fiable que le SPEED DATE de mes deux...
Bon je vais déjà commencer par m'inviter à dîner, on verra bien si je m'entends aussi bien que ça avec moi-même...
.
.

Sphere: Related Content

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu veux m'épouser Lolo ?
Promis j'arrête de fumer ....
Ti Fleur emballée....

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> TI FLEUR... >> Pour le meilleur et pour le meilleur alors...

Tu n'es qu'une fumeuse de gitanes
Je vois tes volutes bleus
Me faire parfois venir les larmes aux yeux
Tu es mon maître après Dieu

Dieu est un fumeur de havanes
C'est lui-même qui m'a dit
Que la fumée envoie au paradis
Je le sais ma chérie

Tu n'es qu'une fumeuse de gitanes
Sans elles tu es malheureuse
Au clair de la lune ouvre les yeux
Pour l'amour de Dieu

Dieu est un fumeur de havanes
Tout près de toi loin de lui
J'aimerais te garder toute ma vie
Comprends-moi ma chérie

Tu n'es qu'une fumeuse de gitanes
Et la dernière je veux
La voir briller au fond de tes yeux
Aime-moi nom de Dieu

Anonyme a dit…

C'est oui alors ?
Je lance les bancs ...merde je crois que j'ai tué qqu'un avec mon banc.
Quoi c'est pas les mêmes bancs ?!!!
Mais on m'a pas prévenus !!!!
Ti fleur complétement j'té !
Je t'adore my Lolo Love

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> TI FLEUR... >> oui les bancs publics, on s'fout pas mal du regard oblique... la suite hors-blog... miaou...

Melly a dit…

Ne vous dérangez pas ... je passe sur la pointe des pieds !!!

usableblock a dit…

Je me lève le matin
Dans la lumière de la salle de bain,
Quel bonheur de me voir dans le miroir
Dire que j'm'étais quitté
J'ai du mal à le croire.
Je prends en tête-à-tête
Mon petit-déjeuner
Je laisse tomber ma tête
Sur mon épaule musclée
Je me parle d'amour
En prenant le café
Je veux m'aimer toujours
Ne jamais me quitter.


Cette fille n'était pas faite pour moi
Elle s'était immiscée entre mon corps et moi
A coups de séduction
de promesse, de douceur
Elle était parvenue
A briser mon bonheur
Elle m'éloignait de moi
Un peu plus chaque jour
Alors j'm'étais promis
De m'aimer pour toujours
Je me fais une scène
Je crie un peu, je pleure
Je me suis fait de la peine
En me brisant le cœur

Je trouverais n'importe quoi
Pour entrer dans mon lit
Je ferais n'importe quoi
Pour m'emmener chez moi
Je trouverais n'importe quoi
Pour entrer dans ma vie,
Je ferais n'importe quoi
Pour un flirt avec moi

Oh, je sais je suis
L'homme de ma vie
C'est avec moi que je veux
Partager mes nuits
Avec moi que je voudrais vieillir
Regarder l'horizon
Faire des projets d'avenir,
Et ma main dans ma main
Et mes yeux dans mes yeux,
Je me demanderais
"Est-ce que je suis heureux"
Et puis dans quelques mois
Je me ferais un bébé
Je ferais n'importe quoi
Pour me perpétuer

Je trouverais n'importe quoi
Pour entrer dans mon lit
Je ferais n'importe quoi
Pour m'emmener chez moi
Je trouverais n'importe quoi
Pour entrer dans ma vie,
Je ferais n'importe quoi
Pour un flirt avec moi

MARKA