lundi 24 mai 2010

Déclaration du général Escobar Temaruiz en exil à Nouméa

.

Le Général Temaruiz Escobar, en exil à Nouméa, a fait savoir, depuis sa retraite calédonienne, qu'il laissait les prochaines élections arriver, et que, après les avoir gagnées brillamment et démocratiquement, il décrèterait l'indépendance de la Polynésie.
Remercions donc la junte tavinico-indépendantiste de ne pas recourir tout de suite à la force et de laisser une dernière chance au suffrage universel... ouf...
Mais euh, mon Général... si je puis me permettre... l'indépendance ne doit pas être soumise par référendum à la population ? Non ? ah pardon, j'ai mal compris alors... et sinon la population de votre commune ça va ? plein emploi ? prospérité ? wouaaah super... bravo mon Général... mes respects.... très beau votre costume, c'est de l'or ?

.
.

Sphere: Related Content

8 commentaires:

tev a dit…

Bravo pour ta photo montage en général. Ce qui me fait moins rire et qui est sur , c'est qu' aux prochaines élections le tavini gagnera et aura a lui seul au moins 30 représentants car avec les autres andouilles d'autonomistes la route est libre.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Oui TEV, c'est vrai qu'avec la proportion de crétins dans le camp autonomiste, le nombre de girouettes qui sont passés de camp en camp, et surtout les égos démesurés de certains, ils ne s'entendront jamais et ça fera le jeu du Général Escobar Temaruiz qui, lui, poursuit sa ligne de conduite, tout droit vers l'indépendance....

Fiuman a dit…

Le Pen fait le quart de ce que fait oscar et tout le monde lui saute dessus.
C'est choquant de voir comme ça passe bien ici.
C'est quand même un dictateur mégalo en puissance ... en plus de pas être très futfute.

Anonyme a dit…

Paroles, paroles, paroles, (Dalida)

allons donc, la même promesse faite depuis 30 ans au petit peuple.

Et si c'était vrai, en ces temps de crise et d'austérité, la métropole cherche à réduire son train de vie, c'est l'occasion rêvée.

Et après, ben la Polynésie ex-française pourrat enfin réduire son principal problème, la surcharge pondérale de ses habitants et ce d'une manière drastique sans équivalent, le poids moyen des tahitiens rejoindra alors celui des haitiens.

Gerald

Anonyme a dit…

J'aimerais juste savoir comment il compte financer le train de vie pharaonèsque de la polynésie ? il faut pas qu'il oublie aussi de dire adieux à sa grosse retraite de fonctionnaire de l'état "français" et aussi aux revenus exorbitants provenant de la location de ses hangars de faa'a qu'il loue a des entrepreneurs qui n'auront alors plus rien à faire dans un pays sinistré par l'indépendance.
en fait ce j'aimerais vraiment savoir c'est s'il lui reste un morceau de cerveau caché en dessous de sa bêtise....?

Anonyme a dit…

Bien dit Gérald, et OT se sauvera vite fait, après avoir mis son pays sens-dessus-dessous (pour ne pas dire à feu et à sang...)

Thierry a dit…

"...Lorsque dans le cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l'ont attaché à un autre [...] le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir et d'établir un nouveau gouvernement [...] au nom et par l'autorité du bon peuple de ces Colonies [...] nous engageons mutuellement au soutien de cette Déclaration, nos vies, nos fortunes et notre bien le plus sacré, l'honneur..." noooon, ce n'est pas un nouvelle déclaration de O.T. mais un extrait de la Déclaration d'Indépendance américaine (rayer les notions ou mentions inutiles)
Oscar se voit en Jefferson des temps modernes, mais à la différence qu'on n'est pas dans une royauté anglaise mais sous Constitution. Donc s'il veut l'indépendance, que son gouvernement signe cet acte et le porte devant les Assemblées. Ensuite cela suivra son cours et dans 10, 15 ou 20 ans le passage se fera. Pourquoi aussi longtemps ? Afin de permettre aux décideurs de mettre assez d'argent de coté pour assurer leurs vieux jours et ceux de leurs enfants !
Il existe une version plus rapide qui est de faire un coup de force ... mais cela ne ferait que précipiter le Polynésie dans le schéma classique des pays qui s'émancipent sans réfléchir.
Et que fera-t-il en cas de scissions des Marquises ou des Australes, comme ce fut le cas pour les Comores ? Accpetera)t)il de se plier au choix qu'auront pris ces archipels ?

Anonyme a dit…

Pour se rafraichir la mémoire, voir le billet de Lolo du 7 Mars 2010...

M'enfin, puisque OT vous dit qu'il a la solution ! et toute simple en plus!