dimanche 9 mai 2010

La minute pas nécessaire de Monsieur Galenon

.

Vendredi soir sur le plateau du JT de RFO, le syndicaliste Patrick Galenon était invité pour commenter sa rencontre avec le Président Tong Sang, le matin même, avec tous ses camarades de lutte des syndicats concurrents. Je ne vous ai pas mis l'extrait vidéo pour ne pas gâcher de bande passante avec des propos affligeants mais détaillons quand même la réponse ahurissante de Galenon à la question d'Hélène Harte qui lui demandait de commenter la crise.
On notera que la tendance actuelle est de dédouaner les politiciens locaux, et de rejeter la faute de la situation cataclysmique actuelle de la Polynésie sur la population (qui a, parait-il, ce qu'elle mérite), et maintenant à l'Etat.
C'est sûr qu'en rejetant systématiquement la faute sur l'autre, on va vite avancer....
Mais écoutons l'analyse pointue de Monsieur Galenon... et la valse des milliards...

"il ne faut pas faire passer les Polynésiens pour ceux qui ne sont pas capables (...) c'est l'Etat qui est en premier responsable ! (...) La crise politique locale est certainement pour beaucoup, la crise internationale est venue après. Il faut savoir que l'Etat octroie 6 milliards d'euros à la Grèce... nous, nous sommes pas grecs !! Elle* a octroyé 450 milliards aux banques. Aujourd'hui la Polynésie se trouve, notamment au niveau de notre caisse de sécurité sociale, en péril de 4 milliards, alors que les maladies radio-actives de 1992 à aujourd'hui monteraient si l'on suit la loi Morin de 28 milliards, et c'est un devoir de l'Etat de rembourser cet argent que l'ensemble des Polynésiens a payé"

Etonnant non ?

* j'ai retranscrit tel quel : il attaque en parlant de l'Etat puis enchaîne avec "elle"... l'Europe ?

A mon avis dans les ministères parisiens, ça va passer ce genre de raisonnement hasardeux où l'on passe du coq à l'âne, va falloir échafauder un argumentaire un peu plus étoffé et un peu mieux construit. On risque un peu de vous ricaner au pif... Et puis on annonce encore et encore plus de rigueur au niveau national, donc peut-être que c'est même pas la peine d'y aller à Paname...
.
.

Sphere: Related Content

17 commentaires:

Anonyme a dit…

il a un côté Dupontel...en version Bernie !
en même tps, tu en demandes trop Lolo : que nos syndicalistes, politiques et autres fassent preuve de raisonnements argumentés et de dialectique...
ce qui est marrant, c'est qu'il s'étonne lui-même qu'on prenne les polynésiens pour des "pas capables"...c'est sûr, avec un exemple comme lui !
Thierry

Anonyme a dit…

Ben si que c'est la peine d'y aller !
Un voyage à l'oeil ça ne se refuse pas, et puis oublier un temps la grosse embrouille du peï, ça fait tellement de bien !

Vana a dit…

En même temps, c'est un peu ça le problème de la Polynésie, on peut arriver à n'importe quelle fonction avec le QI d'une huitre.
Et le pire c'est que les gens gobent tout sans réfléchir.
Après, faut pas s'étonner ...
Bien sûr, c'est la faute de la France qui a donné trop de milliards dilapidés sans jamais penser à l'avenir.
Un bon comportement d'enfants gâtés.

Pehu Oe a dit…

Merci pour la bande passante !

La semaine dernière TT parlait aussi d'une "grève générale sans motif" en préparation par eux pour ce mois-ci.
On a des news ?
C'est remplacé par "ça" ?

Ils sont "élus" comment tous ces débiles ?
Les vrais, ils sont tués comment ?

Mais que fait le ministère de la perliculture !!

Anonyme a dit…

Vous avez déjà voté en Polynésie... OUI.
Vous avez voté pour des cons ? OUI.
Vous allez recommencer? JE NE VAIS PLUS VOTER.
Je pense qu'àprés 1000 ans de consanguinité, les polynésiens ont besoin de temps...
Vous croyez que je rigole ? NON.
Chrisdesiles

FanFan a dit…

=> Chrisdesiles, t'en vois beaucoup toi des Polynésiens d'origine ??? c'est pas faute de mélanges pourtant ... pour certains, il y a tellement de sangs différents qu'on se demande ce qui est encore polynésien en eux ... à part le fait de le revendiquer et de réclamer la tétée à la mère patrie ....

Bruno a dit…

Il était où GALENON avant d'être syndicaliste ?
Il faisait partie des "pas capables" aussi, non ?

Fiuman a dit…

Ouais, allez les gars grève générale !!!
Motif : ben oui, quoi, on est pas des grecs quand même. On veut du pognon (encore)et plus qu'eux.
Difficile quand même d'être journaliste face à des gus pareils, on doit avoir envie d'exploser de rire (ou bien pleurer).

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Oui FIUMAN, le journaliste dans un JT a un timing à suivre et une ligne à respecter mais j'imagine qu'avec un tel olibrius on est tenté de lui dire qu'il ne répond pas à la question, et que sa réponse est une grosse daube...
Un jour viendra où on aura une émission de radio pour tenir tête à ces charlots, tu verras !

Anonyme a dit…

Cher Lolo,

200 % d'accord avec toi, notre microcosme politico affairiste local hypertrophié a
sérieusement besoin d' un ....attends..comment..dire
d'un truuc...du genre....
PLANTER DES CHOUX....???

euuh non attends...

RENTRAGE DE CHOU ?...

aah ça me reviens...


LEUR RENTRER DANS LE CHOU ???....

journalistiquement parlant bien sur

une nouvelle radio cocotier à Tahiti ?

oooh ouuuiiiii !!!!! et SECOUEZ nous tout ça TRES FOOOOORT !!!

Michelangelo

Anonyme a dit…

Fan-fan... je comprends ta réponse, mais la consanguinité a un tel degré ne s'efface pas en 200 ans. Ce n'est la faute de personne. Le sang chinois a, je pense,fait beaucoup de bien. L'alcoolémie endémique n'arrange rien...Je me trompe peut ètre, mais il y a peu d'exemples dans le monde d'un tel isolement, perdurant des siècles...
chrisdesiles

FanFan a dit…

Chrisdesiles, je n'ajouterais rien sur l'apport de sang chinois ...

Toutefois je suis Ok sur l'isolement vécu si longtemps et difficile a effacer . Mais si le "mélange" fait du bien, trop de mélanges peuvent quelquefois être néfastes ( plus d'identité à mon humble avis ... ).

De toutes façons, au point où on en est, rien ne sert de discourir sur ce qui est et je crois qu'il n'y a plus grand choz à faire pour la suite, la cupidité étant comme l'alcoolémie, endémique !!!

Le hautsaire est bien courageux d'envisager la chose comme un "challenge" . Celui ( celle ) qui en viendra à bout n'est pas encore né .

Anonyme a dit…

Dites, puisqu'il y en a un qui veut être traitée comme la Grèce, pourquoi on ne suggérerait pas au Gouvernement de faire comme en Angleterre aussi?
Démissionner quand on a plus de majorité??? Hein? Tant qu'à prendre les exemples à l'étranger, prenons les bons!!!! N'importe quoi...

lk

Anonyme a dit…

Galenon c'est le prototype de l'Imbécile Peureux.
A ne pas comparer avec l'imbécile heureux lequel est mille fois plus intelligent.
L'Imbécile Peureux est bien entendu un trouillard qui a une capacité déconcertante à quitter le navire (CPS) lorsqu'il prend l'eau, dans le même temps il se coiffe de l'auréole de l'innocence (c'est pas moi, c'est les autres), dans la foulée il fait la manche auprès de l'Etat (a vot' bon coeur m'sieur sarko).
Rien ne l'arrête, il instaure la Bêtise en principe universel de pensée et d'action politiques. C'est son créneau, son sacerdoce de syndicaleux.
Un syndicaleux d'ailleurs qui abandonne le navire et son équipage au plus fort de la tempête. Un dangereux capitaine que voilà!

S'il faut renouveler la classe politique, il faut également de renouveler les dirigeants syndicaux du pays également! Ca urge!


Nikon.

Kip a dit…

"Peureux" Galenon ?
Ben pourtant, cette fois-ci, il s'est pas barricadé au CESC !

Par contre, "imbécile"...

Bruno a dit…

SARKO va leur dire "ALLEZ VOUS FAIRE VOIR CHEZ LES GRECS !!!"

Anonyme a dit…

Je viens juste de comprendre à quoi pouvait servir Polynésie Première. Si c'est pas une école ça !
parce qu'il faut du sang-froid pour ne pas affliger leurs invités de leurs triste vérités. Ils sont tellement cons…

Galenon - Tapeta - Plee…Laugrost and co, riment avec bandits ou incapables.
Maintenant, les journalistes… n'invitez pas ces gens, vous vous discrédités aussi !!!