dimanche 23 mai 2010

Teura Iriti : courage fuyons !

.

Christophe Plee, qui vient d'être réélu à la tête de la confédération générale des petites et moyennes et entreprises, a demandé la démission de la ministre Teura Iriti, pour incompétence...
La reine de la langue de bois a encore fait un joli numéro, hier au JT de RFO, sur un thème qui lui est cher : "c'est pas moi, c'est les autres !".
Pourtant bien cuisinée par Cybèle Plichart qui présentait le journal, la ministre des courants d'air et de la solidarité a mis l'immobilisme et le retard dans l'action sur le dos des syndicats, des médecins, des malades et de tout le monde.
Donc ça met du temps de réunir tout le monde autour d'une table, puisqu'on a eu le droit au coup de la table ronde.
Et puis un audit de la CPS par la cour des comptes a été demandé, donc faut attendre le résultat, on peut rien faire pendant ce temps là !
Voilà... voilà...
Si on fait à Madame la ministre la faveur de ne pas revenir sur son phrasé à base de bafouillages, de répétitions et ses grands gestes de mains qui semblent vainement tenter de lui donner une consistance, on notera une phrase presque au hasard dans son non-discours, qui résume bien l'épaisseur de ses propos :

"Un calendrier est prévu : cette année il s'agit de mettre en place les mesures applicables cette année et ensuite pour l'année prochaine les mesures qui prendront un peu plus de temps..."

Balaise non ? ...Si elles prennent un peu plus de temps (et on ne saura pas lesquelles, elle-même ne devant pas les connaître), pourquoi ne pas les mettre en place plus tôt ?

C'est encore dans la lignée philosophique de sa tout aussi brillante copine et collègue ministre Lana Tetuanui qui disait récemment que quand c'est urgent il fallait attendre : là on apprend que quand c'est plus long faut le faire plus tard...
Il ne faut pas remettre au lendemain ce qu'on pourrait faire la semaine prochaine !
Une ministre dont le bilan concret pour l'instant, au bout de six mois, est d'avoir viré Jerry Biret de la direction de l'OPH, pour y mettre au hasard... le fils du trésorier de son parti politique (le Tahoera'a de Flosse...) dont la première déclaration a été de dire qu'il n'était pas là parce qu'il était "le fils de" ! On est rassuré alors...
Ce n'est pas du tout, mais alors pas du tout, pour attribuer des maisons par clientélisme en vue d'éventuelles prochaines élections.
Ce sont juste les effets sains, vertueux, bénéfiques et productifs de l'ouverture voulue par le président Tong Sang...
Allez, on lève les pouces et on chante tous ensemble : "On va bien... tout va bien...."
Bon dimanche à tous...


.
.

Sphere: Related Content

9 commentaires:

Pehu Oe a dit…

Entre le Drollet, le Temaru et maintenant celle-là qui en remet une couche, qu'est-ce qui se passe ?

C'est la semaine du festival de la connerie ou bien ils viennent de changer durablement de vitesse ?

En mai fais ce qu'il te plait ?

Il faudrait peut-être vérifier la plomberie de l'APF, présidence et ministères : Les métaux lourds,
c'est redoutable.

islandman a dit…

Elle est ministre ? Je pensais que RFO avait invité un intermittant du spectacle pour essayer de nous faire rire.
Bon dimanche à tous

Fiuman a dit…

Bon, la pauvre, faut pas tirer sur l'ambulance non plus.
Elle est loin d'être la seule à être incompétente, je me souviens d'un douanier promu ministre de la santé et même un autre président du pays !!!
Il serait très intéressant de publier le CV de tous les représentants à l'assemblée et autres ministres.
Là, je crois qu'on aurait vraiment peur mais aussi la réponse à tant d'incompétence.

Anonyme a dit…

Humainement parlant il est difficile de lui trouver des qualificatifs : Vide sidéral, néant, trou noir....
Heureusement j'ai noté cette citation récemment qui s'applique totalement à Iriti :

"La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente".
(Françoise Giroud)

Nikon.

Anonyme a dit…

Compte tenu de ton post, Teura Iriti a envoyé un communiqué que je vous livre :

"Je mesure les mesures qui devront être mise en oeuvre, mais ces mesures, je les ai mesurées, et c'est pour le bien de tous le monde que j'ai décidé de mettre en place des mesures.

Ma première mesure, c'est 1 m75

La seconde mesure, c'est
distribuer un mètre de mesure à chacun pour qu'il mesure son tour de taille et voit si la mesure a augmenté. Si cette mesure a progressé, alors je mettrai en place une nouvelle mesure.

Dernière mesure, c'est une mesure secrète : cette mesure, je suis sure sera la meilleure des mesures. Et une fois que cette mesure sera mise en place, on mesurera la mesure pour voir si cette mesure est efficace.
Et si cette mesure ne marche pas, on mettra en place une autre mesure plus efficace.

Ainsi, tous les polynésiens seront satisfaits des mesures que je prendrai."

Rio a dit…

La nouvelle production de Steven Spielberg: Teura Iriti téléphone Gaston!

Etn a dit…

On est arrivé au comble de la comédie a la Iriti ...j'aurais préféré tavana graffe a sa place on aurait au moins une marche sur le feu...et des incantations des dieux pour venir sauver cette sacrée merdier d' économie...
Pauvre de nous, on nous balance depuis des décennies une telle démonstration des incapables à la sauce au fafaru de ces giroueteries démentielles à la tete du pays!!!! rien d'étonnant que fenua est en faillite et que personne ne veuille investir avec des gigolos pareilles!!!
Bonne semaine a tous!

tisalu a dit…

question de la journaliste sur RFO:
- Pouvez vous nous dire quelles sont les mesures de réformes de la CPS?

réponse de Teura:
- j'ai un gros tas de mesures sur mon bureau (elle fait un geste pour désigner la hauteur du dossier) ce sont des mesures qui ont été proposées par plusieurs partenaires, nous devons décider lesquelles prendre...

La journaliste reprend: Oui, mais quelles sont ces mesures?

réponse de Teura:
- Il y a eu plusieurs propositions de mesures...

Bref, on ne saura jamais quelles sont ces mesures, à moins qu'un journaliste des nouvelles nous les explique. Ce que n'est pas capable de faire Teura.

C'est clair que le Tahoeraa, wouaw, c'est la compétence incarnée!

Anonyme a dit…

Avant de parler, soyez sûr d'avoir toutes les cartes en main !!!

La ministre a attendu longtemps que les syndicats veuillent bien revenir autour de la table.. et quand enfin elle a trouvé une solution qui pouvait plaire à tout le monde (sauf au médecin.. faut bien des perdants si on veut faire avancer le pays) les syndicats sont revenus et ont fait "genre" : "c'est notre idée" alors bon, arrêtons de critiquer!!!

"Je demande à voir ce que vous feriez à sa place". Ne remettez pas tout sur le dos d'une seule personne qui de plus à ce moment là était à ce poste depuis seulement 5 mois. Au lieu de cracher sur les autres, bougez vos derrières et proposez mieux !!!