samedi 1 mai 2010

Guy Jacquet, invité de John Mairai dans OEIL POUR OEIL

.

John Mairai, sur TNTV, dans son émission OEIL POUR OEIL, recevait, entre trois abat-jours, le célèbre et médiatique éco-soldat Guy Jacquet.
Dans l'émission j'ai été interpellé par Monsieur Mairai, parce que j'avais un jour qualifié Guy Jacquet de "philosophe à deux balles"...
Donc une petite mise au point n'est pas inutile...
Guy Jacquet est quelqu'un de très sympathique, qui fait sourire et rire,
Tandis que je passe mon temps à commenter les uns et les autres derrière mon écran, lui, c'est vrai, a le mérite de se bouger et d'être sur le terrain, et sur les sites où l'environnement n'est pas respecté.
Il apporte aussi visiblement un soutien (éphémère...) aux victimes d'abus et de dommages.
Donc chapeau pour cela, rien à dire, et respect total.
Ce que l'émission ne nous dit pas, et que l'on ne saura jamais, c'est le suivi des dossiers de plaintes qu'enclenche Mr Jacquet, et les résultats qu'il obtient...
Quel chantier a-t-il réussi à faire stopper ?
Quel site est-il parvenu à réhabiliter ?
Quelle vallée a-t-il pu faire nettoyer ?
Mystère et boule de gomme.
On l'avait vu dans un reportage à Tetiaroa constater le début des travaux de l'hôtel Brando, et promettre aux pêcheurs d'interpeller le ministre Handerson (à l'époque), et depuis les travaux s'amplifient...
Juste un indice quant au suivi des dossiers : dans l'émission il avoue que beaucoup de plaintes sont classées sans suite par le Procureur....
Ce serait intéressant un jour de lui poser les bonnes questions quand même.
Par contre Guy Jacquet aime bien les statistiques et plus spécialement le taux de 95 % qui lui "parle" bien apparemment : on apprend en l'écoutant que dans les foyers ce sont les femmes qui, à 95% trient les déchets et 5% les hommes, et que dans les services administratifs liés à l'environnement 95% font bien leur travail et 5% sont des ripoux...
Il y a d'ailleurs un récent sondage qui montre que 95% des Polynésiens en ont marre de la politique locale...
Et donc, je l'ai en effet qualifié de "philosophe à deux balles", ce qui n'est pas bien méchant, mais le souriant John Mairai, tout en désapprouvant cette appellation, embraye, continue et surenchérit dans le registre du Jacquet-clown-roi-du-zapping en rediffusant l'extrait de ses déclarations loufoques qui avaient provoqué le fou rire mémorable de Florence O'Kelly, que j'avais mis dans mon site ici.... ça fait bien avancer le schmilblick... jolie démonstration pour souligner la crédibilité de son invité !
Merci en tout cas d'avoir consulté le Tahiti Herald Tribune pour la préparation de l'émission !
Tel la fosse, je reste donc sceptique sur la réelle utilité de notre éco-soldat-retraité, mais pour finir avec ce qu'il fait de mieux, je termine avec quelques-unes de ses déclarations et petites phrases lors de l'émission.
OK John, allez.... c'est de la philosophie à trois balles !


- l'Assemblée de Polynésie ? 57 membres dont la moitié ne sert à rien....
- En Calédonie, quand vous allez à la pêche de nuit avec des projecteurs, ce qui est interdit, et que le contrôleur vous chope, on vous saisit le bateau, votre matériel et on vous saisit votre femme !
- Je n'ai pas d'argent parce que si j'étais payé, je serai corrompu...
- Je suis partisan des solutions musclées. j'ai du sang allemand, les Jacquet c'était des juifs russes !
- les gens qui jettent des chiots dans les poubelles ? ...je suis un démocrate, il faut leur mettre deux baffes dans la gueule... démocratiquement !

.
.

Sphere: Related Content

10 commentaires:

Pehu Oe a dit…

C'est vrai qu'elle est encore plus jolie quand elle rit, la Florence.

C'est vrai aussi que ton florilège de morceaux choisis est à se rouler par terre (s'il ne pleut pas, biscotte la boue ...)

Hrum-hrum, bon.

Il est un fait qu'une plainte sert à quelque chose à partir du moment où elle n'est pas verticalement classée par le proc-tout-puissant.

Je me demande d'ailleurs combien de plaintes sont ainsi classées par an et combien de sévices sont simplement remisés en "mains courantes" par les mutois qui en reçoivent les victimes, par souci de ne pas se créer plus de travail ou/et sur ordre du proc dans le même but.
Oui, combien de "mains courantes" pour une plainte ?
Combien de crimes ainsi snobés par ceux chargés de les réprimer ?
fetii, fetii, omnia fetii vanitatum.

Je me demande quel autre choix il reste quand à la fois la politique et la justice font passer leurs propres intérêts avant ceux pour lesquels ils sont supposés être là au départ.

Je me demande comment marche normalement un pays démocratique respectueux de sa justice, si ça existe encore.

Je me demande comment tout ça va finir, puisque la déliquescence s'accélère.

Agir ?
Oui, mais comment ??
A quoi bon bouger si ça n'a aucune chance d'être efficace ??

On va en enfer.

Phil a dit…

C'est vrai que ce serait intéressant de savoir à quoi ont abouti ses actions. Faudrait lui demander...

Cependant ce n'est pas parce qu'on ne voit pas les résultats que c'est forcément un truc à deux balle...

La valeur d'une initiative ne se mesure pas aux seules résultats visibles. Sinon, il faudrait arrêter THT, TR, et plein d'autres trucs "à deux balles" qui sont quand même bien sympas... ;-)

Anonyme a dit…

SAlut LOLO

Tel la fosse
"ç'a suffit les fotes"

LOL

brad a dit…

Yo LOLO
En zappant pour chercher quelque chose d'intéressant à la télé il m'avait bien semblé que John avait changé de chemise(premier degré).
En consultant ton blog tes images me confirment mon impression.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

> PHIL : Les résultats de THT se voient au nombre de fans, de visites et aux commentaires en tous genres non ?
Ceux de Tahiti Référendum au nombre de votants, donc ta comparaison ne m'a pas convaincu...
Mais un jour j'en discuterai avec Guy Jacquet que j'aimerai bien rencontrer...

> ANONYME : euh... tu me fais douter... j'ai bien compris ton clin d'oeil mais y'a-t-il une faute ? C'est moi (masculin donc TEL et pas TELLE) qui suis comme la fosse... non ?

> BRAD : oui, John a en effet deux émissions et deux chemises...

Phil a dit…

Lolo, je comparais Jacquet à un blog parce que je le vois comme un media à lui tout seul. Il dit des trucs et les journaux diffusent... après ce que les gens en font, on sait pas...

C'est peut-être qu'une voix qui crie dans le désert, mais ça parle à des gens quand même...

christèle a dit…

"je suis un démocrate, il faut leur mettre deux baffes dans la gueule... démocratiquement !"
Je ne connais pas le sieur, mais ça j'adore :)
Et puis ça me rassure, comme j'ai de furieuses envies de foutre des baffes en ce moment, c'est juste mon coté démocrate qui s'exprime ouf !

P'tit Louis a dit…

Je confirme, concernant les plaintes, pour voir jusqu'où,ça allait j'ai déposé plainte à la gendarmerie
de Punauiaa, contre l'EDT et ses nuisances, que LoLo
appelle le grand barbecue de la Punaruu, eh bien,
ma plainte est bien allée chez le procureur et puis
est revenue classée sans suite , puisque selon lui, il
n'y aurait pas de pollution! J'aimerais bien le prendre
par la peau des fesses, pour aller lui mettre le nez à
la sortie de la cheminée, là où ça fume bleu! Moi aussi
je suis comme Jacquet, un grand démocrate, et souvent,je regrette de ne pas faire 1,90m, mais on ne
m'appellerait plus P'tit Louis.

Moana iti a dit…

j'aime bien ce type , il est marrant et attachant , et c'est vrai qu'il se bouge le cul !

tisalu a dit…

On aime tous Guy Jacquet, ses histoires d'amour avec les ovni et tout le reste! En ce qui concerne la "philosophie à deux balles" c'est pas bien méchant!
John Mairai n'aurait-il rien eu d'autre à creuser?
En tout cas Lolo, tu deviens une référence culturelle locale si on cite ton site dans une émission comme "dent pour dent"!