jeudi 6 mars 2008

Emile Vernaudon, candidat aux municipales en prison...


On parle un peu de nos "spécificités locales" politiques en métropole avec le site L'internaute qui a dressé une liste de dix candidats insolites aux élections municipales. Parmi eux, un transsexuel, un SDF, un jeune de 18 ans, un candidat qui promet des bons d'achat, un deuxième Delanoé candidat à Paris, etc... et donc "notre" "shériff", Maire de Mahina, commune de la côte Est de Tahiti, actuellement en tôle depuis plus de 3 mois mais, en détention provisoire, sachant qu'il est toujours présumé innocent et n'est pas frappé d'inéligibilité. M'enfin donc comme référence ça fait un peu spécial sur un CV. Depuis sa prison, il a réussi à faire venir un avocat pointure du barreau parisien, en renfort de son avocat local pas très efficace. Il doit sans doute prôner l'intégrité, la moralisation de la vie politique et la transparence... Voilà encore un des paradoxes pathétiques de notre "jungle en folie"...

Evidemment, l'affiche pour illustrer ça était toute trouvée !

Lire l'article complet

Sphere: Related Content

13 commentaires:

Erwan a dit…

Puisse L'internaute ne pas dresser une liste de dix ministres insolites !

sabine a dit…

Et bien, la Polynésie n'est pas sortie d'affaire avec tout ça!!!
Chez nous... enfin dans ma commune, c'est beaucoup plus ennuyeux.... seulement deux listes et personne en prison, ni même une petite rumeur de rien du tout...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ERWAN >> Il serait question qu'ils ouvrent un site L'INTERNAUTE POLYNESIE car ils se sont aperçus qu'il y avait énormément de choses à dire et à dénoncer sur le plan national... ;-D

>> SABINE >> Deux listes ? sans candidat condamné ? Même pas une petite corruption ? Même pas une petite affaire de moeurs ? Bouh... en effet, quelle monotonie...

Albert2 a dit…

J’ai entendu aux infos de RFO Outremer qu’il y avait dans une commune de Guyane, un autre candidat au poste de maire lui aussi derrière les barreaux !
Comme quoi, même la spécificité polynésienne fout le camp !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ALBERT2 >> Oh le vilain copieur ! Je ne sais pas qui c'est mais il n'arrivera pas à la cheville de notre Mimile. Et de toute façon "Mimile n'est pas mort !"

Anonyme a dit…

petit message pour Emile : t'as pensé à faire ta procuration ???

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> ...et ouais tiens c'est vrai... il risque de même pas avoir sa propre voix !

Melly a dit…

eh Lolo, y'a pas encore d'aile réservée aux voyoux col-blancs à Nutaia ...si ? !!

Puis voter pour un candidat en prison, c'est du piment d'espelette !

trop drôle, c'est "un pari sur l'avenir" !
et la question "du temps", à Tahiti...l'est peut-être pas pour "longtemps" en prison le Basile !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MELLY >> Elle n'a même pas d'aile la prison ici... c'est une geôle digne des pires cachots du Boukistan !

la mélodie du bonheur a dit…

je vous trouve dur avec émile, tout ce qu'il a fait pour notre commune de Mahina, aller moi je vais lui apporter des oranges....euh non des rouges...enfin des soubidous bidou waaa

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> LA MDB >> Ah c'est toi qui a voté pour lui ?

Albert2 a dit…

Tant qu’on y est à arrêter de se regarder le pito, et pour réconforter Emile dans sa cellule de Nuutania, des nouvelles de l’autre candidat tolard : Auguste Fernand, maire sortant de Montsinéry-Tonnégrande en Guyane et candidat à sa propre succession, condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité en première instance, peine transformée après appel en 3 mois de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité par la cour d’appel de Cayenne et qui s’est fourvoyé (pardon pourvoyé) en cassation pour être sur les listes électorales de mars 2008.
Dimanche soir, Auguste faisait 22.72 % des voix, arrivant ainsi en troisième place au pourcentage des voix.
Tu vois Emile, en 2014, si tu n’as pas encore épuisé tous tes recours, tu pourras à nouveau être candidat (peut-être même à ta propre succession ?)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ALBERT2 >> Je te nomme envoyé spécial du THT à Cayenne ! merci pour cette précision. Emile nous lit depuis sa cellule je pense, donc en effet, ça rassure... Mimile pas mort !