vendredi 14 mars 2008

MALTESE FALCON - part deux



Donc, hier matin, vendredi, entrait dans le port de Papeete, un énooorme voilier de 88 mètres à la silhouette racée, au design de félin, qui attirait immédiatement le regard au risque de vous faire avoir un accrochage par distraction si vous circuliez sur le front de mer : le MALTESE FALCON.
Je ne vais pas frimer, je n’avais jamais entendu parler, mais hors de question de louper ce mastodonte à la beauté ostentatoire et au luxe arrogant.
Arrêtons les blablas inutiles, tout n'est que superlatif et je vous ai sélectionné quelques photos perso, et la vidéo du reportage de Florence O’Kelly au JT de TNTV d’hier soir, reportage parfait avec la démonstration de la voilure, et des vues intérieures.


Pour compléter, si ça vous intéresse de (presque) tout savoir sur ce bateau de plus de 90 millions d'euros (11 milliards de fcp), équipé d'un sous-marin biplace pour l'exploration en couple des fonds océaniques, visitez le site officiel super complet, sauf que la position géographique satellite est fausse.
Comme me disait quelqu’un sur le quai, j’espère que tous ces ordinateurs de bord ne tournent pas sous Windows...





Sphere: Related Content

14 commentaires:

Thierry a dit…

super petit bateau. La sortie des voiles est très astucieuse mai en cas de tempête, les mats offrent une prise au vent très importante et pas moyen de réduire la voilure dans ce cas !!
Avoir ce type de bateau au bout du jardin ... pourquoi pas.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> THIERRY >> Non mais euh Thierry, y'a-t-il un domaine où tu n'y connais rien par hasard ? Je sais pas moi... la sauce hollandaise, t'as une recette ?

sebdicam a dit…

Je confirme, l'accrochage a été evité de justesse, ce matin au rond point de prince hinoi!
Quel superbe voilier! parait qu'ils reçoivent des centaines de CV...il cherche pas une société de prod pour leurs films de vacances? Preums!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> SEBDICAM >> La seule chance c'est de le pirater. On attaque le bateau, on fout le crew à l'eau, et on part avec Tahiti Ora au complet. Je ne vois que ça...

christèle a dit…

Ouah, c'est ce qu'on appelle une sacrée bestiole. Mais, je cherche, je cherche, il est où le mini golf ?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> CHRISTELE >> Mini golf ? Aucune chance ! Y'a rien de "mini" à bord...

Anonyme a dit…

Oui mais bon, tu pars d'accord mais il te faut une journaliste aussi.....
tiens d'ailleurs, il y en a une qui fini son stage bientôt !

poe

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME / POE >> Ok on te trouvera une cabine. Il ne reste qu'une cabine de 70 mètres carrés avec jacuzzi et sauna, ça va faire un peu grand peut-être non ?

Anonyme a dit…

t'en connais beaucoup des stagiaires nées en 62 ? (avant JC !) je pensais à la belle Florence O'Kelly ah ah ah. c'est plus mignon dans le jaccuzzi.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME / POE >> AAAhhhh d'accord... d'abord 1962 c'est une très belle année comme 1963 (sauf pour le vin), et puis venez toutes, on se serrera...

paeaitinui a dit…

quel bateau!!!!
la hollandaise se monte aussi vite que les voiles sortent des mâts.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PAEAITINUI >> J'aime bien la comparaison :)

Fred O Fenua a dit…

Hey comment t'as fait pour accéder au quai ???? J'me suis fait jeter ! grrrr

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> FREDOFENUA >> Tu dis que tu viens de ma part !
Non sans dec', c'était ouvert, vendredi vers 17 heures...