vendredi 20 mars 2009

Vidéo de l'éruption volcanique sous-marine aux Tonga

.


C'est cette éruption qui nous a valu hier une alerte tsunami en Polynésie. Mieux vaut prévenir que guérir, certes. En l'occurence, ce qui m'amuse c'est que les spécialistes ont constaté une petite vague de 20 centimètres à Tahiti. Qu'est-ce qui différencie une vague de 20 centimètres d'une autre vague ? ...sachant que toutes les vagues en temps normal doivent faire 20 centimètres à leur arrivée sur les rivages locaux : une nuance de spécialiste qui m'échappe !
Images impressionnantes prises d'un bateau un peu inconscient quand même...
.
.

Sphere: Related Content

7 commentaires:

Anonyme a dit…

heu, un tsunami ? Et les alarmes ont fonctionnées? Rien entendu et mes fils qui sont en primaire et collège au Taaone n'ont pas été évacues!!!!
Comment ça marche alors ces alarmes,on attend sagement de voir la vague déferler sur la plage pour mesurer si elle fait 20cm ou 20m ?
Et puis d'ailleurs y a-t-il des plans d'évacuation pour les scolaires en cas de tsunami?(comme pour un incendie)Je crois surtout que ces sirènes ont encore une fois servi à gaspiller de l'argent pour rien (si rien ne suit derrière) à se donner bonne conscience et ...à nous stresser pendant les quelques minutes qui nous reste à vivre!
allez bonne journée à tous

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> Oui, on a parlé d'alerte tsunami et on n'a entendu aucune sirène. L'info a circulé apparemment par telex, mail, fax et par radio cocotier. En effet, c'est à se demander à partir de quelle hauteur de vague les sirènes se déclenchent... (faut juste espérer qu'il n'y aura pas un tsunami un 1er mercredi du mois à midi...) Et puis même, si elles hurlent on fait quoi ? énormes embouteillages pour grimper dans les hauteurs ? En vingt ans de Polynésie, je n'ai jamais participé à une simulation, à un plan d'évacuation... Le gros merdier assuré à mon avis, le temps de récupérer ses enfants...
On va dire qu'hier c'était une mini alerte pour une mini vague.

Anonyme a dit…

Bonjour Lolo,

C'est la première fois que je me promène sur les forums. Je te fellicite pour ton boulot.
Je voulais juste apporter une précision quant à la vague de 20 cm. En fait, il ne s'agit pas d'une vague comparable à celles engendrés par un trait de houle. Il s'agit d'une hausse anormale du niveau de la mer. Au passage du "tsunami" (suivi par satellite), le niveau de l'eau s'est élevée de 20 cm.
A +

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> Bonjour et bienvenu(e).
Merci pour ta précision. ça reste quand même vachement subtil, surtout que j'ai entendu ce matin que ce n'était de toute façon pas visible à l'oeil nu. Ce qui est drôle (j'aurais dû prendre l'extrait vidéo) c'est que les reportages montraient un gros plan d'une vaguelette comme s'il s'agissait de celle conséquente au tsunami, pas celle d'avant ni celle d'après. Et comment voir arriver de loin une vague de 20 cm ????
C'est sûr que si on avait des vagues de 10 mètres on ne serait pas en train de couper les cheveux ou les vagues en 4 comme cela...
Bon week-end et reviens souvent !

Kip a dit…

En fait, c'est qu'il n'y a pas eu d'alerte puisque les spécialistes ont rapidement estimé l'absence de danger (info très rapidement dispo sur le Net, d'aileurs). Je crois cependant que les pêcheurs ont été informés localement.
Mais il n'y avait donc pas de raison de faire évacuer quoi que ce soit, ni d'enclencher les sirènes.

Sinon, il est vrai qu'une alerte provoquera pas mal de bazar. On en avait eu un petit aperçu au début des années 80 (83 ? 84 ?) en pleine nuit...

Phil a dit…

Rectificatif: selon un démenti du Tahoeraa, il s'agissait non pas d'un tsunami mais belle et bien d'une érection du Sénateur Gaston Flosse. Assez rare pour être être relevée, elle n'a malheuresuement duré que 10 seconde, et n'a donc pas pu être photographiée. La prochaine est prévue pour 2018.

Anonyme a dit…

c nul d'apprendre les volcans en svt en4°