vendredi 4 avril 2008

Alerte au charlatan : le retour de Sarah, médium de mes deux...


Il y a quelques mois, dans l’immeuble résidentiel où j’habitais, il y a eu une nouvelle occupante mystérieuse. Notre parking s’est mis à connaître de curieux va-et-vients, qui, en recoupant les témoignages de tous les voisins, duraient du matin au soir.
L’une de nos voisines sous-louait son appartement à cette nouvelle résidente qui ne s’est présentée à personne, et qui a juste scotché un post-it sur la porte, avec le prénom SARAH écrit au stylo bille à la va-vite.
Woauouh, on avait hérité d’une péripatétipute ? Ben visiblement non, puisque défilaient des dames âgées, des couples, des popa’as, des demis, des polynésiens, des chinois... Un jeune éfféminé en Mercedes... Bref, un peu tout le monde.
Et ça y allait, quel rythme.
Un jour, le calme de l’immeuble a été ébranlé par des cris et des bruits de coups de pieds dans une porte...
C’était un jeune tahitien très énervé, qui voulait défoncer la porte de Sarah. Oh oh... Mais pourquoi donc ?
Une voisine très diplomate a été voir le garçon énervé pour lui demander ce qui se passait et l’inviter à s’expliquer calmement.
Ce dernier a donc dit qu’il cherchait Madame Sarah, la medium, parce qu’elle lui avait vendu 80.000 fcp (670 €) un galet magique sensé lui garantir le retour de sa chérie qui l’avait quitté.
Il voulait donc retrouver la voyante pour se faire rembourser, parce qu'évidemment, la belle n'était pas revenue, et, accessoirement, s'il avait pu lui en coller une, à "Madame Irma", ça l'aurait soulagé...
Notre voisine a su trouver les mots pour consoler l’amoureux éconduit.
Quelques temps après, un autre voisin trouvait dans LA DEPECHE la même annonce que celle de la photo ci-dessus (mais avec 23 ans d'expérience seulement, c'était l'an passé).
Et les visites se multipliaient dans le parking jusqu’à ce qu’une pétition générale prie la Madame Irma de dégager sous peine de plainte. Elle n’ouvrait pas quand on frappait à sa porte jusqu’à ce qu’on entre au moment où elle recevait quelqu’un, dix minutes plus tard. On lui racontait l’histoire du “jeune au galet magique” et elle nous a fait signe de parler moins fort pour que son client qui venait d’arriver n’entende pas que l’on prononce les mots “scandale”, “illégal”, “arnaque” et “voleuse”.
De toute façon, concluait l’arnaqueuse, elle s’en allait le lendemain et nous ne serions donc plus dérangés.
Et la revoilà qui vient donc sévir à nouveau cette vieille morue.
Une tronche de fonctionnaire des impôts à la retraite, les sourcils épilés et reconstitués d’un trait de crayon improbable, la peau luisante et l’oeil fourbe, le double menton balladurien et la teinture de cheveux de Myléne Farmer avec une touche de vert moisi. Autant dire un monstre !
La photo de l'annonce c'était y'a un siècle...
Que les enfants de l’immeuble ne la croisent jamais surtout...
Cette vieille bique vient donc apparemment régulièrement à Tahiti faire son plein de fric en abusant de pauvres gens naïfs, fragilisés par une rupture ou un souci sentimental.
Vendre un caillou, non mais faut oser...
Medium "international"... qui ne vit même pas ici, qui n'a pas de patente...
Evidemment tant qu’il y aura des clients pour aller voir ce genre de medium de mes deux...
Dans le journal il y aussi bien sûr les inévitables "Professeurs Mamadou", qui vous promettent le traditionnel “retour de l’être aimé”, qui vous garantissent le réveil d’une libido en berne...
Mais bon, je ne peux dire du mal que de quelqu’un que j’ai vu sévir de mes yeux, et elle avait vraiment l’air toute péteuse, la baratineuse quand on lui a dit nos quatre vérités.
Et dire qu’au fond d’elle, elle doit mépriser toutes ces personnes qui viennent se ruiner chez elle.
Parce que, vu le prix d’un caillou, elle devait se faire des couilles en or, la mère Sarah, au rythme où ça défilait.
On avait fait un rapide calcul : à raison de dix visites par jour en moyenne (la pub, les relations, le bouche à oreille, ...), en prenant une consultation simple à 5.000 fcp au moins (42 €), et en extrapolant sur des ventes d' "accessoires" comme le "caillou magique", qu'elle devait fourguer une fois par jour, on estimait qu'elle devait encaisser 100.000 fcp (plus de 800 €) / jour...
Vieille saaaalooooope !
Je sais que mon blogounet n’a pas une audience exceptionnelle (quoique...), mais si ces lignes pouvaient permettre ne serait-ce qu'à un(e) lecteur(trice) de ne pas aller se faire arnaquer chez cette immonde Sarah, ni chez aucune autre, j’en serai heureux.
Voilà, c’est bon, Julien Courbet tu peux sortir de mon corps maintenant !

Sphere: Related Content

7 commentaires:

christèle a dit…

ouah, t'es vache avec les fonctionnaires des impôts :)

Pour se débarrasser de ce genre de personnes suffit d'avoir le bon grigri.

Bon j'arrête, c'est vrai que c'est sérieux ce genre d'arnaques.

Melly a dit…

Ben quoi les sourcils ?
l'a pas du faire les Beaux Arts non plus !

une joyeuse façon de se payer des vacances à Tahiti ; bon, ça me donne des idées !!!
jm'en vas me préparer une vraie plaque de Docteur pour faire plus vrai !!
c'est où ta résidence que je sévisse ailleurs iiiaaah !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> CHRISTELE >> J'ai failli mettre "tronche d'instit' à la retraite" et je me suis dit que je me fâcherai avec moins de monde en mettant "fonctionnaire des impôts"... Bah, j'assume ! Je vais aller ramasser un caillou magique alors, des fois que je la croise ;)

>> MELLY >> Ah ben v'là que j'donne des idées moi ! c'est pas le but recherché. J'imagine la plaque : "Docteur Melly, sentimenthérapeute, diplômée de l'Université du Guilvinec"... Je te trouve le local et on partage les bénéf's alors :)

Albert2 a dit…

Bien sur tant qu’il y aura des clients pour croire les billevesées de ce genre de gourous, il y aura toujours des prédateurs de tout poil capables d’user et d’abuser de leur crédibilité. Quand le client s’appelle François Mitterrand, la voyante Elisabeth Tessier et que cette dernière se voit attribuer un diplôme de doctorat par la Sorbonne pour une vague soutenance de thèse sur l’astrologie pleine de faute d’orthographe, comment ne pas se laisser convaincre de la véracité de leurs dires !
Alphonse Allais disait : « Je suis allé consulter une voyante une fois dans ma vie, quand je l’ai entendu dire "Qui est là ?" lorsque j’ai frappé à sa porte, j’ai tourné les talons ! »
Maintenant la question est : « Avait-elle prévu le retour de Gaston Nui sur le trône de Flossetown Paradise ? » et si oui est elle revenue au fenua suite à sa « réélection » ?
Le gâtisme favorise-t-il le paranormal ?

Coco l'asticot a dit…

Moi, je me souviens de Paco Rabanne qui avait prédit la fin du monde le 31 décembre 1999, sa carrière de prédicateur s’en est trouvée chamboulée quand les premiers feux d’artifice ont éclatés... Sauf peut-être pour Alain Gillot-Petré (que j’admirais beaucoup par ailleurs)

Kip a dit…

Môa, chuis pas déçu : elle m'avait dit que je ne gagnerais pas au loto. Et j'ai pas gagné.

En même temps, je joue pas, alors...

Mais j'lui ai pas acheté de caillou !!!

Anonyme a dit…

hola la s'il n'y avait que çà. dans le m^me goût on a aussi les marchands de tapis orientaux qui passent le dimanche après midi chez vous en disant que "nous avons été recommandé par un client très riche et qui leur a dit que nous étions une femme de goût" et qui essayent par tous les moyens de rentrer dans votre humble demeure pour fourguer leurs tapis de bas de gamme...c'est la quatrieème fois qu'ils rappliquent chez moi après leur expo dans un hôtel de la place, cette fois j'ai appelé le service des affaires économiques car il n'ont absolument pas le droit de faire ce genre de démarchage à domicile.

sauf si c'est un tapis volant pour expédier la Sarah sous d'autres cieux moins cléments bien sûr.;-))