dimanche 6 avril 2008

28 jours plus tard : Papeete le Dimanche



Non, les photos ci-dessus ne sont pas des montages de ce que pourrait être Papeete en 2027, après la reprise des essais nucléaires : une ville désertée par les radiations, sans âme qui vive...
Ce sont juste deux photos des rues de Papeete pendant le week-end.
Une ville morte.
Désespérément vide.
On nous saoûle avec le tourisme mais que fait-on pour le développer ?
Pourquoi ne pas faire des centres de Duty Free pour promouvoir les produits locaux, et les produits français de luxe ?
Des petits shopping centers qui seraient ouverts tous les jours, tard le soir... entourés de stands de jus de fruits frais... Un magasin de chemises à fleurs, à côté d’une bijouterie, d’une galerie d’art, d’un tatoueur... Un masseur traditionnel et quelques boutiques “frenchy”...
Un client coiffeur me racontait que, le samedi après-midi, les touristes errant dans les rues désertes, et ne trouvant que quelques salons de coiffure ouverts, venaient faire le plein de produits cosmétiques dont les marques évoquent le luxe à la française...
Mais non, les rues de la capitale polynésienne sont un spectacle de désolation quasi apocalyptique et il vaut mieux vraiment aller se baigner et fuir la ville fantôme.
Pour le touriste, le mieux est encore de rester dans son hôtel à siroter des cocktails au bord de la piscine...
Rares sont les touristes qui vont entamer une rando en montagne : les itinéraires proposent la pointe Vénus, le trou du souffleur et les trois cascades, guère plus.
Mais, désormais, nous avons une nouvelle attraction que le monde entier ne va même pas nous envier : nos célèbres rideaux de fer peints !
Tout est fermé, et même en semaine, si l’on a la curieuse idée de vouloir acheter une chemise après les heures de bureaux, on est souvent accueillis par le bruit d’un rideau de fer qui se ferme devant le client retardataire, pour ne surtout pas devoir faire dix minutes de rab’...
Donc voilà, il reste des rideaux de fer à regarder, je n’irai pas jusqu’à dire “admirer”, faut pas exagérer, c’est coloré mais de là à dire que c’est joli...
C’est même pas du trompe l’oeil, c’est du trompe-touriste.
De l’attrape-couillon !

Sphere: Related Content

11 commentaires:

Miss Chocolat a dit…

Les touristes une espèce en voie de disparition !!!! Pour les rideaux de fer c'est peut être un filon à exploiter avec les asiatiques friands des photos de tout et n'importe quoi...

THIERRY2TAHITI a dit…

Un bien triste spectacle que le centre ville à partir de 11h30 le samedi !!!! Je ne sais pas si les touristes viendront encore pendant des décennies voir cette Polynésie qui régresse face aux autres destinations qui en fournissent toujours plus pour tous ceux qui ne savent que faire de leurs dollars !!!

Gaston a dit…

Bonjour à tous.
J'offre gratuitement une adresse mail avec les codes et tout et tout !

l'adresse : flossementeur@gmail.com

C'est un peu long mais j'ai aussi : flosseestunsalop@gmail.com

Bonne journée.
Les Lyonnais (qui remercient encore le "Lolo international" pour son super blog)

Kip a dit…

Le "maire-chaplin-potiche" ayant été réélu, je ne vois comment ça pourrait s'améliorer dans les années à venir... :-(

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MISS CHOCOLAT >> En voie de disparition, tu as raison, mais espèce non protégée... Oui, on pourrait peindre aussi les murs en béton de la route de ceinture vers Arue ou ailleurs...

>> THIERRY2TAHITI >> Je comprendrai jamais pourquoi on ne va piocher quelques idées du côté de Hawaii par exemple... (le commerce, la propreté, la culture avec le front de mer équipé de lampes à gaz qu'un bel athlète local torse nu allume comme une flamme olympique tous les soirs... au lieu des lampadaires versaillais prétentieux et incongrus voulus par Floss et sa clique...)

>> GASTON / LES LYONNAIS >> C'est très généreux...

>> KIP >> Si si, y'aura des pinceaux neufs pour les rideaux de fer restants...

christèle a dit…

Ouah, ça donne envie de venir, c'est dingue !
y'a plus de monde sur mon petit port de pêche un dimanche après-midi. Bon, c'est vrai que chez nous il y a toujours un bistrot ouvert.
Dans le même temps on ne vient pas forcement à Tahiti pour faire du shopping (mais c'est vrai qu'il faut toujours aider le touriste à dépenser ces sous):)

la mélodie du bonheur a dit…

désolant...pour les touristes comme pour nous, la mer c'est cool mais des fois on aimerait se ballader dans les allées climatisées d'un complexe a l'americaine avec des vrais cinés, de vrais magasins de vrais restos...enfin on a droit de rever...

Keziah a dit…

Eh ben moi, je rêve d’un espace vert en plein cœur de Papeete, sur le front de mer par exemple, avec des arbres polynésiens, des fleurs, des parfums (tiare, tipanie), un gazon vert sur lequel on pourrait s’asseoir et écouter un petit concert, style « Botanic Garden de Wellington » ou profiter d’un petit spectacle de danse (sympa pour les touristes) et un petit peu plus loin, un « village traditionnel » avec démonstration de four tahitien, dégustation de produits locaux, jus de fruits frais, eau de coco, ateliers de tressage…
Complexe à l’américaine, modernisme OK, mais mettons aussi en valeur l’originalité de notre culture et de nos traditions…
On pourrait aussi imaginer une expo photo des rues de Papeete aux temps anciens. La possibilité de se prendre en photo avec des costumes traditionnels, des costumes de danse, des robes polynésiennes, why not ?
What do u think ?

Melly a dit…

Ben voui, c'est la désolation, pire qu'en Province en France !

et sûr que les américains doivent être bien déçus après Hawaï !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> CHRISTELE >> Nan mais quand tu viens, tu préviens la blogosphère locale et on verra la Mairie pour changer l'ambiance juste le jouor où tu seras là... J'aimerai bien aller boire un p'tit coup au troquet de ton petit port breton !

>> LA MDB >> Oui puis en plus c'est limite si ça fout pas le cafard cette ambiance de fin du monde...

>> KEZIAH >> Que des bonnes idées, voilà : on ferait un mix de tes propositions, de celle de Guil', des miennes, de tous ceux qui ont des trucs à proposer et y'aurait moyen d'animer les lieux, de les rendre sympas, attrayants, et vivants !!! Il n'est pas question d'aligner MacDo + TacoBell + PizzaHut, tu as raison, restons authentiques et local mais pensons à tout le monde, et au shopping aussi...

>> MELLY >> Oui, finalement le peace boat avait raison, ça fait assez "déshérité" comme coin le week-end...

Kip a dit…

Déjà, aménager le front de mer avec moins de voitures, (beaucoup) plus de voiliers mouillés, plus de verdure, de vrais équipements sanitaires propres (pour les occupants des voiliers et les badauds), des terrasses de cafés en bordure, etc..., se serait un minimum pour redonner un peu de vie à cette ville étiolée.
Comme une (vraie) sation balnéaire, quoi...