samedi 12 avril 2008

L'affaire du rayon laser de l'Airbus d'ATN


Papeete (Tahiti/Polynésie Française) - Le pilote d'un avion de la compagnie aérienne tahitienne Air Tahiti Nui a été sur le point de renoncer à l'atterrissage sur l'aéroport international de Papeete (Tahiti/Polynésie Française) après avoir été quasi-aveuglé par le rayonnement d'un laser émis depuis le sol.
L'avion, un Airbus A340-300, vol TN201, qui venait d'effectuer la liaison entre l'aéroport international de Los Angeles (Californie/USA) et l'aéroport international Faaa de Papeete, avec 290 passagers à bord, était en approche, vers 5h15 du matin, heure locale, lorsqu'une faisceau laser de forte puissance, de couleur verte, a été pointé volontairement vers le cockpit de l'appareil. Celui-ci se trouvait à environ 3.000 pieds (1.000m) et le commandant de bord a été obligé de mettre un pare-soleil afin d'empêcher le rayon lumineux de l'éblouir.
Le commandant de bord était prêt à remettre les gaz lorsque le faisceau laser s'est éteint. L'avion s'est posé sans autre incident. La gendarmerie va diligenter une enquête afin de découvrir les auteurs de ce geste irresponsable, presque criminel. Les pilotes auraient pu identifier la source du rayon laser, située sur les quais du port de Papeete. C'est la deuxième fois que ce type d'incident est enregistré sur un appareil de Air Tahiti Nui.

Bon j'espère que le pilote d'ATN lira ces lignes et qu'il nous expliquera sérieusement ce binz'...
J'ai à la maison un pointeur laser. Mais je ne suis pas suspect, car le mien émet un rayon rouge ! Et donc, en pointant le rayon ne serait-ce que sur un mur, il est assez difficile de maintenir le point lumineux fixe.
Evidemment, plus la "cible" est éloignée, plus le moindre écart de la main qui tient le pointeur s'amplifie.
Et ce, d'autant plus que la "cible" est mobile comme un avion.
Donc à supposer qu'en effet quelqu'un ait voulu pointer un rayon sur l'Airbus, il faut déjà arriver à atteindre l'avion. Ensuite, le cockpit...
Et encore à supposer que l'on atteigne le cockpit, il est évident que ce sera l'espace d'une micro-seconde, et pas le temps de provoquer un aveuglement.
Et puis quand j'entends dire qu'une enquête est ouverte... je pouffe de rire : j'aimerai bien assister aux investigations... on cherche en fait quelqu'un, qui, ce jour là, aurait eu un pointeur laser vers le port de Papeete ? et alors, la ville est bloquée, on va nous faire les poches ?
J'ai un indice pour les enquêteurs : au concert de Christophe Willem, les spectateurs de la place Toa'ta qui prenaient des photos étaient repérés du haut de la tribune par un vigile qui désignait les voleurs d'image avec... un rayon laser vert ! ...et le collègue en bas venait dans les gradins te gueuler dessus.
Donc le coupable doit se situer vers Toa'ta...
Autre indice : on a une photo de la pizza qui a été servie au pilote...
Manifestement les champignons étaient hallucinogènes, ce serait un coup de Maître Yoda !

Sphere: Related Content

23 commentaires:

Miss Chocolat a dit…

Pour une fois qu'ATN peut nous faire rire un peu !!!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MISS CHOCOLAT >> Non mais franchement, j'aimerai bien avoir une conversation d'homme à homme avec le pilote... c'est quand même un peu énorme à gober... on connait la distance des airbus quand ils atterrissent, faut quand même avoir une précision surhumaine pour choper le cockpit et maintenir le rayon sans bouger pendant quelques secondes. Donc jusqu'à ce que le pilote veuille bien m'expliquer un jour (auquel cas je ferai un additif dans le blog), je préfère en rigoler en effet !

christèle a dit…

Tu m'a l'air légèrement septique (juste un peu).

A propos ça n'a rien à voir avec le scmilblick, mais je viens de passer chez LMDB...faudra dire au cadreur de ne pas filmer les gens derrière leur écran on ne voit rien :)

Anonyme a dit…

Histoire vraie mais... un peu montée en épingle. L'équipage a effectivement averti la tour de la présence d'un rayon laser. Laquelle tour a ensuite prévenu les gendarmes de la BGTA. C'est une procédure normale dans tout incident pouvant mettre en jeu la sécurité du vol. Et la BGTA diligente bien une enquête depuis mercredi matin. Origine du rayon : qque part dans le port, derrière le Sheraton, semble-t-il.
Ce n'est pas la première fois que ça arrive mais il a toujours été question d'un rayon minime. C m'étonnerait qu'il en soit autrement cette fois-ci.
Les journaleux aiment bien le sensationnel...

(Un habitué qui veut rester anonyme sur le coup...)

Fred O Fenua a dit…

mdr, elle était bonne la pizza Lolo ? :p ;o) C'est toi qui la faite pour l'ocase hein ?? avoue!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> CHRISTELE >> Oui, je suis comme la fosse !

>> ANONYME >> Merci pour tes infos, mais reconnais quand même qu'il faut une précision hors du commun pour ne pas dire impossible pour viser le cockpit à une telle distance... On parle des quais du port, tu nous dis derrière le Sheraton (y'a pas de quai...). Bientôt le rayon il sera rose, et en forme d'éléphant non ? Et à supposer que tout est vrai, si le pilote est ébloui un instant, que fait le co-pilote ? Pour dire les choses autrement, si le pilote fait un infarctus, le co-pilote prend le relais ou non ? Sinon je veux bien croire que tout cela est amplifié par les journalistes, mais qu'est-ce qui est réellement exact dans cette histoire ? Je reconnais par contre que je ne vois pas l'intérêt pour un pilote d'inventer une telle histoire, c'est clair.
Donc je demande une reconstitution !
Merci pour ta contribution et ta fidélité en tout cas.

>> FREDOFENUA >> Ouais, tout à fait. Si t'en veux une en forme de Fredofenua, je peux essayer... Et sinon quand tu tapes Star Wars dans Google, tu la trouves aussi...

Phil a dit…

On peut imaginer que le rayon lazer était sur pied et non tenu à la main.

Cariboumobile a dit…

Bon j'ai trouvé: http://www.metacafe.com/watch/756433/laser_flashlight_hack/
Et en plus facile a faire, ensuite on rajoute des jumelles voir un telescope pour avoir plus de power ;) ...Et la c'est sur...il sera possible de decoler le Tiare sur la queue de l'avion!...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PHIL >> Dans cette histoire, on peut en imaginer des trucs, demande au pilote ! ...bon ok, le laser sur pied. On dit en effet "laser de forte puissance". Est-ce qu'un pointeur laser de gosse est considéré comme étant puissant ?

>> CARIBOUMOBILE >> Edifiant la vidéo, merci pour cette trouvaille... Tu en connais un rayon...

Fred O Fenua a dit…

LOLO j'viens de te voir à la TV !!! Je l'savais, après les papiers la caméra n'était pas loin !! Hé ben, tu va voir tes stats monter en flèche ce soir !!

T'as l'bonjour d'Erwan ;o)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> FREDOFENUA >> Salut Fred, salut Erwan, vous faites une soirée caleçon ? Oui oui je vais mettre le reportage en ligne malgré le gremlin entre Guillaume et moi... En effet, le standard du Tahiti Herald Tribune vient de sauter, c'est de la folie !!!

Miss Chocolat a dit…

Va falloir t'y faire, c'est que le début de la gloire !!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MISS CHOCOLAT >> Va falloir que je recherche une attachée de presse... à qui pourrais-je bien proposer ça ?

Miss Chocolat a dit…

Je me demande bien ...

Miss Chocolat a dit…

Tu as pensé à Christine ????

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MISS CHOCOLAT >> Non ce n'est pas avec elle que j'ai envie de faire des projets...

Gash a dit…

Je viens juste de découvrir ce blog, superbe!
Bon cet article est peut être vieux mais bon.
Le laser vert... je sais pas si vous savez mais a l'UPF il y a un laboratoire geodesique avec un laser vert. Un truc installé par la NASA... alors peut être que parfois le trajet du laser vert vers (lol) son satellite croise celui des avions... non?!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> GASH >> Sois le bienvenu ! Oui, le laser de l'UPF serait en tout cas puissant et stable me semble-t-il... Mais qu'on arrête avec la piste du pointeur laser qu'on trouve dans les stations service...

Boumbo a dit…

Je me suis dit exactement la même chose.

Le mec doit être un Sniper des forces spécial de l'armé Américaine...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> BOUMBO >> Tu l'as dit : sniper de chez sniper...

Fred O Fenua a dit…

Je ne pense pas, pour les raisons suivantes : premièrement, la station géodésique est équipé d'un radar alti qui contrôle qu'aucun avion ne risque de se trouver entre elle et le satellite ; de plus, en approche à 3.000 pieds, que ce soit piste 04 ou 22, l'avion est alors relativement "bas" et loin, et l'alignement station-avion serai alors bien trop à "l'horizontal". J'ai vu une fois l'émission laser, elle est très verticale, ce qui techniquement peut se comprendre pour une station géodésique (où le laser sert à mesurer la distante station-satellite)! Donc j'y crois pas !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> FREDOFENUA >> Bon... merci pour ce comm' précis à 3 cm par pixel. Mais alors, qu'était-ce donc ?

Fred O Fenua a dit…

3cm/pixel ?? Wouaouu quel honneur d'atteindre la résolution au sol des meilleurs satellites espions us !! looooooool :D
Qu'est ce que c'est ?? Aucune idée, je pense aussi qu'avec un pointeur à la main c'est pas possible vu la stabilité de cîblage requise ...
C'est marrant, la semaine dernière j'ai vu un A340 d'ATN annuler son approche sur la 22 et remettre plein gaz au dernier moment, c'était en début de soirée je ne sais plus quel jour. Quand j'ai entendu la news, j'ai tout de suite pensé à lui mais les infos soulignent que l'avion s'était posé dans la foulée, à 5H15. Bizarre.