dimanche 13 avril 2008

Interview exclusive de Florence O'Kelly, TNTV



Un grand, très grand merci à Mike Leyral et tout le personnel de TNTV pour m’avoir laissé le libre accès aux coulisses du JT de la chaîne. J’ai assisté mercredi soir aux deux JT, celui, en tahitien, présenté par Teupoo Poulard, puis celui, en français, présenté par Florence O’Kelly. Une drôle de machinerie extrêmement huilée, règlée comme du papier à musique, avec un matériel pas forcément high-tech, mais une efficacité à toute épreuve, ou chacun connaît son rôle, comme à bord d’un bateau. J’étais en régie, et j’ai vu la scripte dérouler le fil du journal dans l’oreillette de la présentatrice, lui indiquant en permanence le timing avec une précision horlogère. Guillaume, du Wik, et de la mélodie du bonheur, était là, puisqu’il signait ce soir là son premier reportage pour le JT à l’occasion de l’arrivée à Tahiti de Youssoun’dour. Florence O’Kelly est venue en régie pour se présenter à son invité de plateau et convenir du contenu de leur discussion. Après le JT en français, Florence accepte très gentiment de m’accorder quelques instants pour répondre à mes questions de petit journaliste blogueur en herbe :
 
LOLO, Tahiti herald tribune : Merci de me recevoir, peux-tu nous parler de ton parcours qui t’a amené jusqu’à la présentation du journal télévisé en français sur TNTV ?
 
FLORENCE O'KELLY : J’ai vécu à Tahiti, je fréquentais le lycée Gauguin, puis je suis partie en métropole pour poursuivre mes études universitaires. J’ai passé une licence d’Histoire et de Sociologie, avant d’intégrer l’Ecole de Journalisme de Sciences Po à Paris. Je voulais revenir au fenua, j’ai eu la chance de faire un stage ici à RFO, puis à l’agence tahitienne de presse, avant TNTV depuis quelques mois où je me plais beaucoup.
 
LOLO : Et à TNTV, tu as été recrutée directement pour présenter le JT ?
 
F. O'KELLY : Non, mais il se trouve que ma collègue Teupoo Poulard devait parfois présenter le journal en tahitien puis en français, et elle n’ était relayée que par Jeanne Peckett-Pouira. Donc les circonstances ont fait que l’on recherchait quelqu’un pour le créneau de l’info en français. J’ai fait des essais qui se sont bien passé, et j’ai été prise.
 
LOLO : Est-ce que c’est quelque chose d’anodin ou au contraire de stressant de présenter les infos en direct ?
 
F. O'KELLY : Au début c’était évidemment stressant. J’ai retrouvé des sensations de trac équivalentes à celles que je connaissais quand je faisais du théâtre, cette sensation de fourmis dans les bras, de crainte subite de tout oublier. Puis les premiers JT se déroulant bien, je suis devenue de plus en plus à l’aise et j’ai même maintenant une certaine impatience !
 
LOLO : Comment se passe une journée-type à TNTV ?
 
F. O'KELLY : Ce sont souvent des journées bien remplies. Je fais souvent un reportage terrain le matin, puis on rentre pour faire le montage, la rédaction et l’enregistrement du commentaire, après quoi on récolte les autres reportages et on construit le journal du soir. Je rédige le texte de ma synthèse de tout ce contenu qui sera transféré au prompteur après contrôle de Mike, chef d’édition ou Tiare-Nui, rédactrice en chef. L’heure du JT arrive vite, je passe au maquillage, je m’imprègne du texte, je fais un point avec l’invité quand il y en a un en plateau, et on termine vers 18h45
 

LOLO : Est-ce qu’on te reconnaît dans la rue, et comment réagis-tu ?
 
F. O'KELLY : Oui, je suis très touchée. Toutes sortes de gens m’interpellent gentiment, ça va d’un simple « Hé Florence ! », jusqu’à des commentaires me disant que je parle bien par exemple, et j’y suis très sensible non pas pour l’aspect notoriété, mais parce que cela concrétise mon travail qui reste assez abstrait. J’ai l’impression, à travers ce feedback, d’être comprise, et c’est important.
 
LOLO : Quelle est ton impression sur la vie politique locale ?
 
F. O'KELLY : Je n’ai pas encore assez de présence en Polynésie pour juger les personnages politiques locaux. J’ai donc un regard vraiment extérieur, mais il est clair que le nombre de rebondissements que le fenua a connu depuis que je suis au JT est absolument passionnant d’un point de vue purement journalistique.
 
LOLO : Justement, tu as des anecdotes à propos de ces remous politiques ?
 
F. O'KELLY : Je pense à deux choses : d’abord, lorsque j’étais à l’agence tahitienne de presse, je venais de débuter, et on m’a demandé d’aller interviewer Philippe Schyle. Jusqu’à ce jour, je n’avais jamais entendu ce nom. Il m’a fallu apprendre à connaître les personnages politiques locaux très rapidement et l’ATP a donc été une très bonne école à ce niveau. Et puis, bien sûr, l’interview en direct de Gaston Flosse alors que je faisais mon quatrième direct, reste aussi un moment fort de ma jeune carrière.
 
LOLO : C’est impressionnant d’avoir un ténor politique face à soi en direct ?
 
F. O'KELLY : J’essaye surtout de penser à mener une discussion objective, en apportant un éclairage contradictoire. La difficulté étant justement d’apporter un intérêt dans la contradiction pour un meilleur échange, en traitant chaque invité de la même manière sans laisser transparaître ses éventuelles convictions personnelles bien entendu.
 
LOLO : As-tu un modèle ou une idole dans le monde du journalisme ou de la télé ?
 
F. O'KELLY : Non, je ne fonctionne pas comme ça. Je n’ai pas d’idole, je pense que chaque journaliste est bon dans un registre particulier et précis, et qu’il n’y a pas de présentateur parfait. Pour ma part, j’essaye surtout d’être à l’aise. J’aime quand j’ai un invité en plateau avec qui se noue une vraie discussion, un vrai échange.
 
LOLO : Y’a-t-il un personnage célèbre, local ou non, que tu rêverais d’interviewer ?
 
F. O'KELLY : Non, je ne pense pas que les gens les plus importants soient obligatoirement les plus intéressants. Je me souviens d’un stage dans un journal régional en métropole, la République du Centre, à Chartres, à l’occasion duquel j’avais compris que ce métier était un job de proximité avant tout, et j’adore rencontrer les gens, les connaître, puis les revoir dans la rue. Par contre, si Nicolas Sarkozy vient en Polynésie, je suis volontaire pour réaliser une interview !
 
LOLO : Comment réagis-tu si on te compare à Melissa Theuriau, si on dit de toi que tu es la « Melissa Theuriau de Polynésie » ?
 
F. O'KELLY : C’est curieux, mais je suis forcément flattée. Melissa Theuriau est très belle et extrêmement compétente. C’est quand même elle qui a fait exploser l’audience de la tranche horaire matinale de LCI !
 
LOLO : Quelle utilisatrice d’internet es-tu ?
 
F. O'KELLY : De par mon travail, forcément, je suis une habituée d’internet qui est un outil incontournable au journalisme, pour la quête d’informations, leur vérification et leur recoupement. A titre plus personnel, j’utilise plutôt MSN Messenger pour communiquer avec de la famille ou des amis éloignés.
 
LOLO : Y’a-t-il des sites que tu visites régulièrement ?
 
F. O’KELLY : Oui, pour le travail des sites comme Lemonde.fr, Liberation.fr, Tahitipresse.pf par exemple. Et par curiosité et distraction, quelques sites « people » de temps en temps.
 

LOLO : Est-ce que tu tiens un blog ?
 
F. O’KELLY : J’adore écrire, c’est un réel plaisir. C’est ma formation journalistique de départ d’ailleurs, mais je n’ai plus trop le temps. J’ai tenu un blog à l’occasion d’un voyage, mais j’ai été dégoûtée parce qu’il a été supprimé du jour au lendemain. Et, à supposer que j’aie le temps, je ne pense pas avoir suffisamment de choses intéressantes à dire pour alimenter régulièrement un blog.
 
LOLO : Que penses-tu du « phénomène blog » ?
 
F. O'KELLY : Je ne suis pas une grande consommatrice. Je trouve les blogs souvent trop partisans. Ils servent d’exutoire à leur auteur…
 
LOLO : Tu n’as donc pas à un blog préféré ? un blog à conseiller ?
 
F. O'KELLY : Le tien ! Non sérieusement, je le trouve varié et amusant, il faut trouver toutes ces idées et réussir à faire rire. Mais j’avoue que je ne le visite pas souvent par manque de temps…
 
LOLO : Tu avais vu le détournement que j’avais fait à partir de ton interview avec Gaston Flosse ?
 
F. O'KELLY : Oui, c’était amusant.
 
LOLO : J’ai vu dans Google que tu es le co-auteur d’un livre sur le site Wikipedia, tu peux nous en parler ? (« la révolution Wikipedia : les encyclopédies vont-elles mourir ? »)
 
F. O’KELLY : C’est un travail de fin d’études à Sciences-Po fait en commun avec d’autres étudiants. Notre professeur Pierre Assouline nous a proposé ce travail et d’aller jusqu’à l’éditer. Personnellement, j’étais dans un binôme où nous parlions des encyclopédies papier classiques (Quid, Universalis, Larousse, etc…)
 
LOLO : Je n’ai pas lu le livre mais qu’en est-il alors de Wikipedia ? est-ce l’outil ultime sur le web ou, comme je l’ai lu dans une critique, « une pieuvre avec son mythe de l’encyclopédie citoyenne modifiable par l’internaute avec son esprit sectaire de réseau. Une encyclopédie pour ignare et pour fainéant qui n’aura qu’à faire du copié-collé avec de vrais morceaux d’erreurs dedans » ?
 
F. O'KELLY : Wikipedia reste selon moi une bonne façon de se faire une idée sur un sujet donné. Mais il ne faut pas perdre de vue que cela peut contenir des erreurs. Aujourd’hui, sur internet, la connaissance est remplacée par l’info, on ne hiérarchise plus les évènements, et on peut tomber aussi sur des thèses révisionnistes.
 
LOLO : Quand tu ne travailles pas, quels sont tes loisirs ?
 
F. O'KELLY : J’aime la Polynésie, donc il y a toujours le plaisir d’aller à la plage. J’aime voyager et découvrir les îles, les Tuamotu, les Iles Sous Le Vent, j’adore le rythme de la vie dans les îles. Je me suis mise au golf également et à la plongée. Le monde sous-marin est bien plus étonnant que ce que j’imaginais ! Et puis j’adore lire, je dévore des tonnes de bouquins.
 
LOLO : Des auteurs préférés ? Un livre coup de coeur ?
 
F. O’KELLY : Je viens de lire BIRMANE (éd. Plon) de Christophe Ono-dit-Biot, que j’ai adoré, dont le héros est un journaliste. En ce moment je lis EXPIATION de Ian Mc Ewan dont on vient de faire un film (REVIENS-MOI) avec Keira Knightley. Et j’aime plein de choses : Bukowski, la littérature anglaise comme Jane Austen, des auteurs classiques Balzac, Maupassant, Proust, mais aussi des français contemporains comme Beigbeder ou Houellebecq.
 
LOLO : Pour finir, as-tu des projets professionnels ?
 
F. O'KELLY : J’adore mon travail à TNTV, c’est une chaîne qui correspond bien à ma vision du journalisme de proximité, je m’y sens bien. J’avoue qu’à l’avenir j’aimerai bien explorer d’autres formats, sous forme de documentaires ou d’une émission d’investigation.
 


A l’occasion de cet entretien, j’ai découvert une jeune femme d’une gentillesse extrême, d’une disponibilité totale, et je l’en remercie du fond du coeur. J’ai été frappé par la passion évidente qui l’anime dans son travail, comme pas mal de monde à TNTV d’ailleurs. Elle parle avec des étincelles dans les yeux et devient vite intarissable sur tous les sujets, pour ma plus grande joie. Une vraie modestie, une immense culture, un naturel très touchant et un admirable amour des gens en général : autant de caractéristiques que j’ai eu le privilège de découvrir en elle au-delà de l’image de la présentatrice quasi-parfaite qu’elle renvoie. Elle n’a pas compté les minutes qu’elle m’accordait, et semblait même flattée d’être l’objet d’une interview pour la première fois…
Que TNTV ne laisse jamais filer cette perle à la concurrence !
Merci encore Florence pour ta générosité et ton accueil.
 
 

Sphere: Related Content

22 commentaires:

Miss Chocolat a dit…

Etre fan
Mais elle devrait se méfier de toi , avec ton talent tu pourrais bien lui prendre sa place...

Kip a dit…

Amoureux, Lolo ? ;-)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MISS CHOCOLAT >> Ouh là là... je ne joue pas dans la même division ! ...et les pauvres téléspectateurs, ils perdraient au change...
Chacun ses occupations et les vaches mauves seront bien gardées....

>> KIP >> Euh, concernant Florence O'Kelly, je dirais plutôt admiratif et fan.
Sinon d'une manière générale, ben...
...aucun intérêt
...hors sujet
Tu bosses pour VOICI le week-end ?

Miss Chocolat a dit…

Tu as raison, restes ici sinon nous serions obligés de te partager avec trop de gens

THIERRY2TAHITI a dit…

Super le reportage, on apprend plein de choses sur cette magnifique journaliste qui nous charme tous les soirs sur TNTV !!!
Ce soir j'ai vu un bout de ta frimousse au journal, bravo pour ta prestation.
Longue vie à ton blog et vive les 30000 pour demain !!!!!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MISS CHOCOLAT >> D'accord avec toi, je veux bien me partager mais avec une personne à la fois !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> THIERRY2TAHITI >> Merci, content que l'itw te plaise. Un bout de ma frimousse au journal ? On a longuement hésité pour savoir quel bout j'allais montrer en fait...
On te conviera au prochain "apéroblog" dont Guillaume parle dans le reportage (pas encore agendé mais on va commencer à y penser)

lefossile a dit…

Merci, Lolo pour cette ITW, voila des gens comme je les aime !! et en plus, elle est ravissante, je connais quelqu'un qui serait ravi d'etre interviewer par elle, quel face à face ! gentillesse, simplicité et proximité.

lefossile
Danielle

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> LE FOSSILE >> Y'en a beaucoup qui aimeraient être son invité du JT, je te confirme.

Phil a dit…

Là, franchement Lolo, tu m'as déçu. Tu es complètement passé à côté de l'Info avec un grand I. Tu parles de choses et d'autres, tu papillonnes, mais sur l'essentiel, rien: les Nichons de Florence! ça, oui, c'est de l'info, Lolo!
Ha, ces amateurs!

Ouais, je sais... dans ma chambre!...

christèle a dit…

Elle est belle comme un coeur, et d'après tous les échos sur ton blog, compétente.
Comme tu le dis en fin
d'article, ils ont intérêt de la surveiller sur TNTV, sinon elle ira faire les beaux jours d'une autre chaine en métropole...


...une prochaine intervention à la TV ? chic dis leur de surveiller le cadrage (oui! je sais je suis curieuse)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PHIL >> (...dans ta chambre, en effet, je t'avais pas dit de sortir !). Heu... il peut y avoir plusieurs "lectures" d'un journal d'informations. Je te laisse retenir ce que tu estimes essentiel à tes yeux...

>> CHRISTELE >> Je n'allais quand même pas louper l'occasion de la rencontrer sous prétexte qu'elle est mignonne. Il se trouve qu'elle est intelligente, passionnée, compétente... et mignonne. Prochaine intervention le 19 mai sur la même chaîne, je vous en reparlerai...

Phil a dit…

>> LOLO >> holala, depuis que tu passes à la télé on peut plus te parler. Quand même, Lolo, on s'est aimé, quoi!
j'espère que Christine Bourde va pas lire ça sinon, t'es bon pour un papier salasse!

Miss Chocolat a dit…

Vous croyez sérieusement que la belle Christine va se donner la peine de venir jeter un coup d'oeil dans le coin ??? Avec le risque de se rendre compte à quel point son blog manque d'objectivité !!!!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PHIL >> On s'est aimés ??? alors Alzheimer me guette je crois... je me souviens bien de certaines de mes lectrices, mais là... Et quoi, je serai passé à la télé ? Non, je ne vois pas...

>> MISS CHOCOLAT >> Si Christine Bourde laisse un commentaire ici, je relirai l'intégrale de tous tes commentaires chocolatés en douze volumes pour me consoler...

Ike a dit…

Merci d'être passé nous voir, Lolo. Je pense que Flo se souviendra de sa première interview de l'autre côté du micro...
J'ai hâte de te voir expliquer à notre jeune présentateur du matin ce qu'est un blog !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> IKE >> ...Ike ? Eisenhower ? ...j'ai bien une idée de qui tu pourrais être... Oui je vais le former ton petit jeune, on sent à travers sa modestie qu'il a soif d'apprendre ;-D j'ai bien envie de m'amuser un peu pendant son direct... on verra... A++

Kip a dit…

Tu veux me contrarier ?
Je ne peux pas te laisser comparer Florence à Mélissa. Que je sache, la 1ère en est encore aux balbutiements du journalisme et n'arrive pas à la cheville de la 2e. Et puis, ne comparons pas TNTV avec M6 ou LCI...
Je lui souhaite cependant de faire aussi bien dans quelques années.



Et puis question physique, là non plus il n'y a pas photo...



Mélissa, excuse-le... il a des moments de faiblesse lui aussi...

la mélodie du bonheur a dit…

très sympa ton itw lolo, très bonne initiative, c'est qui le/la prochain/e ?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> Oooooh non pas contrarier Kip ! Après le crime de lèse-chocolat, je ne voudrais pas faire un crime de lèse-Mélissa. Mais tu avais compris que c'était une affaire de proportion quand même ? De même que TNTV n'est pas LCI, Florence n'est pas non plus Melissa, on est bien d'accord. Mais je prends les paris que Florence aura un très beau parcours professionnel, on en reparlera...
Kip on smilin' ;-D

>> LA MDB >> Merci, très touché de la part d'un pro... Le(la) prochain(e) ? ...je ne sais pas... Sophie Gastrin de RFO ? Patricia Rossi ? Kelly Slater (bientôt à Teahupoo...) ? Nicole Kidman ? Guillaume du Wik ?

Boumbo a dit…

Tu as du bien te rincer l'oeil ? XD

Je me dis parfois que la beauté/charme de Florence O'Kelly est un des critère qui a fait qu'elle a été prise à TNTV.

En tout cas, ils ont bien choisi ! :p

j'sui fan aussi ! XD

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> BOUMBO >> Oh le joli commentaire délicat... mon oeil était propre ! je me suis rincé les oreilles alors...