mercredi 30 janvier 2008

Pas d'alliance Bouteau / Tong Sang au 2ème tour des élections territoriales

Nicole Bouteau, la nièce de Benazir... (euh, comment ? ...ah bon ? ok je corrige... on me dit dans mon oreillette que Nicole n'a aucun lien de parenté avec Benazir Bouteau, ok, je ne savais pas... dont-acte !), donc Nicole Bouteau disais-je a obtenu 6% et des poussières des voix au 1er tour des élections territoriales, et, compte tenu des nouvelles règles en la matière, peut participer à une alliance fusionnelle avec la liste de son choix.
Dans le bel élan de la vague rouge du To Tatou Ai'a de Gaston Tong Sang (GTS), et au vu des grands sourires sur les plateaux de télé le soir des résultats, on pensait que la dynamique s'amplifierait avec le soutien de Nicole à GTS.
Sur le site du No Oe E Te Nunaa, parti de Nicole, on lit en effet dans les phrases qui résument sa pensée que No Oe E Te Nunaa vous propose de rompre avec notre passé politique pour faire le choix d'une Polynésie digne, prospère et sereine.
Après le 1er tour, qui, franchement, incarnait la rupture avec le passé ?
L'empereur Flosse, qui aura bientôt rendez-vous avec le juge pour une Nième affaire, et qui s'accroche, tel le Commandant du Titanic, à la barre de son Tahoera'a alors que tous ces lieutenants quittent la nef orange (le dernier en date : Michel Buillard, maire de Papeete, qui ne va pas tarder à se faire virer comme un malpropre pour ses propos sympathisants à l'égard de l'alliance autonomiste et ses déclarations hier au FIFO où il demandait qu'on lui prépare une chemise rouge) ?
Le roi Temaru et ses positions extrêmes, entouré d'une équipe également bancale (on apprend ce matin par Tahitipresse que Gilles Tefaatau, son ministre actuel des petites et moyennes entreprise vient d'être condamné à 500 000 Fcfp d'amende pour prise illégale d'intérêts par le tribunal correctionnel de Papeete...) ?
Il y a un élan depuis dimanche soir, pourquoi Nicole Bouteau ne surfe-t-elle pas sur cette vague d'espoir en donnant la main aux vrais autonomistes ?
Elle a expliqué hier qu'elle avait proposé une médiation à GTS incluant le parti de Flosse, une sorte de réunion des autonomistes, et que Tong Sang lui aurait refusé.
Serait-ce donc pour une question d'orgueil mal placé que la leader du No Oe E Te Nunaa botte encore en touche ?
Cette décision met un sérieux bâton dans les roues de l'alliance autonomiste et l'hypothèse d'une majorité absolue au 2nd tour, plausible avec le ralliement de Nicole, devient beaucoup plus aléatoire...
On risque donc de connaître à nouveau une majorité relative, ce ne sera pas exclusivement à cause de l'attitude de Nicole Bouteau, mais, une nouvelle fois, la nièce de Toutara Salmon sème la zizanie, et fout la merde.
Je sais qu'il y a des militants du parti No Oe qui lisent ces lignes, donc leur explication sera la bienvenue.
En tout cas, c'était très intéressant de revoir les images de Nicole avec Philippe Schyle, quand ils se sont alliés, il n'y pas si longtemps, à l'UPLD d'Oscar Temaru pour garder à l'esprit l'indécision qui règne dans les choix de cette femme qui reste pour l'instant dans l'Histoire politique du pays comme la première vahiné ayant créé son parti, mais aussi pour la championne toutes catégories du courant "je ne me mouille pas".
On pensait que Nicole Bouteau était capable du meilleur, elle fait encore hélas la démonstration qu'elle est capable du pire...

Sphere: Related Content

11 commentaires:

alexia a dit…

par curiosité j'ai tenté le sms gratos...seulement quand j'ai recu le code de confirmation ca m'a dit que le texto m'était facturé à tarif standard...et pis...c'est pas un peu dangereux Lolo de mettre cette option sur un blog?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ALEXIA >> Tu es la 2ème à me dire ça... j'avoue que je ne comprends pas parce que je n'ai jamais eu de message concernant un tarif... bon ben c'était pas la trouvaille de l'année alors... content d'avoir eu ton sms mais désolé pour la surprise. Et sinon pourquoi dangereux ???

Thierry a dit…

pourquoi vouloir faire une alliance ? pour amener simplement des voix, avoir une belle et bonne majorité bien stable pour GTS ... et être noyé dans le flot de ceux qui cherchent un poste de récompense ? personnellelment je pense que GTS aura une majorité à lui tout seul et il le sait. Comme on ne sait sur quoi ont porté les tractations NB-GTS, le pourquoi du refus est tout aussi flou.
NB devrait rester seule avec son groupe, pour faire entendre sa voix, pour ne pas subir la pression et l'obligation de voter "oui" à chaque proposition de l'AT émanant de GTS. Voter en toute conscience les textes. Je serais GTS, j'aurais plutôt tendance à me méfier de quelques unes des personnes qui sont dans sont entourage, personnes qui ne me semblent pas forcément fiables ...
La décision de OT de dissoudre le gouvernement, peut être parceque Estrosi aurait demandé à NB de se rallier à GTS, est de la pure gaminerie. Il ne veut pas être celui qui perd, donc il prend les devants en partant ?? Ridicule ...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> THIERRY >> Ton commentaire a devancé mon article sur la démission du gouvernement... Bonne journée, moi je vais me coucher...

papacrabe a dit…

Tu appelles des commentaires à ta critiques de Nicole. On peut en faire beaucoup (et des commentaires et des critiques).

Personnellement, je trouve la démarche cohérente, tant en 2004 qu'aujourd'hui. La démocratie n'est pas un jouet, soumis aux modes, et que l'on a le droit de maltraiter comme bon nous semble.

Pour avoir la majorité absolue (51%) GTS a besoin de 22000 voix supplémentaires. Nicole n'aurait pu en apporter, dans le meilleur des cas que 6500, si tous les électeurs du premier tour l'avait suivi...

Dire qu'elle sera responsable, encore une fois, de l'instabilité est trop facile. Cela dédouane tous les autres de leurs tractations, leurs magouilles et de l'image qu'il donne de la politique depuis si longtemps.

Pourquoi GTS a-t-il refusé la proposition de Nicole d'une rencontre entre tous les partis autonomiste avant le second tour, afin de dire au grand jour au électeur ce qu'ils les attends après ? Pourquoi préférer un troisième tour derrière les urnes ? Pourquoi faire appeler un ministre d'Etat, pour influencer, pour flatter ?

Nicole n'est pas pour la politique qui se pratique en coulisse, dans le dos, à couvert, et qui nous conduit à ce résultat édifiant : l'assemblée de demain sera à 95% composée des mêmes personnes qu'aujourd'hui, seules quelques chemises auront changé !!!

Comment veux-tu que le NOETN cautionne cela ? Au nom d'une stabilité qui de toute façon sera demain entre les mains de GF et du TH.

En quoi servirait-elle de caution à ce système ? Pourquoi renoncerait-elle à ses valeurs profondes ? Elle est venue pour discuter, elle n'a pas refuser par fierté mais par conviction. Il n'y a pas de renouvellement des pratiques politiques (politiciennes). Elle préfère donc demeurer à sa place. Et je pense qu'une grande majorité de ses 6500 électeurs aussi.

Concernant 2004, là encore, la propagande a fait son oeuvre. Tenir Nicole pour responsable du Taui est un non sens. Une assemblée partagée en deux, avec une forte volontée populaire d'alternance démocratique. Ce sont les électeurs d'une part, et le statut mis en place par Flosse (sous le manteau) de l'autre qui ont conduit à cette situation. Le Taui a apporté au moins la rupture avec le système précédent, ouvrant la voie à une réelle démocratisation dans ce pays. Ouvrant la voie aujourd'hui à TTA. La seule chose qu'il manque, ce sont des élus raisonnables et responsables, qui ne cherchent pas en permanence par leur petits comptes d'apothicaires à faire la pluie et le beau temps sans tenir compte de la population.

La voie de la démocratie n'est pas la plus simple. Celle de l'intégrité non plus. On peut fermer les yeux, c'est plus simple, et ça paye mieux. Mais on se réveille un matin, généralement, en se demandant comment on en est arrivé là...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PAPACRABE >> Merci pour ce long commentaire tout à fait intéressant et respectable mais qui ne me convainc pas vraiment. Je ne sens surtout pas la cohérence dans le parcours de Nicole, de moins en moins même. En gros, si elle s'était alliée à To Tatou Ai'a, la stabilité aurait pu voir le jour grâce à elle, mais en ne s'alliant pas tout ce qui peut en découler ne sera pas de sa faute.
Où je te rejoins en revanche c'est quand tu dis que "La seule chose qu'il manque, ce sont des élus raisonnables et responsables, qui ne cherchent pas en permanence par leur petits comptes d'apothicaires à faire la pluie et le beau temps sans tenir compte de la population".
Et malheureusement, l'entre-deux-tours des élections n'a pas fini de nous amener des pirouettes des uns et des autres à la Temaru...

Papacrabe a dit…

OK, je ne me suis sans doute pas clairement exprimé...
Donc, prenons le problème à l'envers : "En gros, si elle s'était alliée à To Tatou Ai'a, la stabilité aurait pu voir le jour grâce à elle, mais en ne s'alliant pas tout ce qui peut en découler ne sera pas de sa faute."

C'est ce que tu écris.

1° Nicole est allée voir GTS, sur son invitation. Que lui a-t-il proposé ? Rien, ni poste, ce qui n'est pas grave, ni projet de "stabilité", ni alliance quelconque. Il lui demande juste d'appeler à voter pour lui (la question demeure, sur quelle base ? la stabilité ?). Nicole lui demande, dans le souci de garantir un équilibre et la "stabilité" pendant 5 ans, de rencontrer les autres forces autonomistes (le Tahoeraa, donc), et de voir ce qu'il est possible de négocier (pacte de gouvernement, alliance, non-agression...), avant le 2nd tour, afin que la démarche soit transparente et puisse être validée par les électeurs. Refus. Elle se propose même de servir d'intermédiaire !!!! Refus toujours. Bien, alors quoi ? Rien. OK.

2° Pour aller dans ton sens, admettons que Nicole, avec ses 6500 voix, accepte de "jouer le jeu" (non démocratique, pas clair, sans garantie aucune de quoi que ce soit, ni moralisation, ni mode de gouvernance). Ok, elle accepte. Pour une majorité absolue (seule capable de garantir une stabilité, il manque encore 15 000 voix. Alors quoi ? Rien. La foi. On s'assied sur ses valeurs, pour rien, aucun progrès démocratique, juste pour être dans le sens du vent.

3° Si les résultats du premier tour se maintiennent, qu'une bonne partie des électeurs du NOETN vote pour GTS (ils ont la "liberté de vote"...). Donc disons, au mieux, 45% pour TTA. 38 % pour UPLD. et 17% pour TH. Qui seul peut garantir stabilité et équilibre, Flosse ma.

4° En 2004, après le Taui, qui a mis le paquet pour récupérer le pouvoir (ministre, conseil d'état, invalidation des élections aux îles du vent, marche de soutien dans la rue, blocages du GIP à Motu Uta, grèves de Yan Tu, nettoyage des ministères...) ? Nicole ?

5° En 2005, l'UPLD avait la majorité à l'assemblée. ADN s'est abstenu. Le pacte entre ADN et UPLD n'existait plus après Apia (déclarations de OT sur l'indépendance...). Et UPLD passe tout seul. A noter qu'ils n'avaient pas encore pu réellement faire quoi que ce soit tellement on leur à mis les batons dans les roues pendant six mois... Qui ? Nicole ?

6° Nicole à été représentante à l'Assemblée de Février 2005 à Août 2006. A-t-elle fait des esclandres ? Des blocages ? Des pleurnichages ? Des caprices ? Je n'en ai pas le souvenir. Elle a bosser, c'est tout. En tant que représentante et dans les différentes commissions de l'Assemblée. Oti.

7° Nicole est démocrate. Elle n'agit pas en fonction de la pression médiatique, et elle n'est pas naïve. Si elle voulait des postes, depuis trois ans, elle ne serait pas privée d'en négocier. Ce n'est pas elle qui fait l'instabilité de ce pays, c'est en grande, très grande partie le TH. Puis GTS lorsqu'il a fait voté il y a un an une motion de censure contre OT, puis FLosse et OT lorsqu'ils ont fait voter une motion de censure contre GTS. Si tout ce beau monde n'est pas capable de lui fournir la moindre garantie, ni sur la moralisation, ni sur la bonne gouvernance, ni sur leur réelle respect des électeurs et de la "stabilité", pourquoi veux-tu qu'elle fasse "alliance" (il n'y a que le TH qui lui ait porposé, au passage). Sincèrement, tous ceux-là, la "stabilité", ils n'en ont pas grand chose à f....

Mais je peux, je souhaite me tromper, et que Nicole se trompe. Ce serait formidable pour notre pays, que nous ayons tort.

Amicalement, et merci pour ce blog très sympathique.
Papacrabe

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PAPACRABE >> Encore mauruuru pour ces arguments qui me conviennent mieux. Ce n'est pas toi qui t'étais mal exprimé, c'est moi qui avais mal compris on va dire. En nous lisant, on dirait que Nicole et GTS sont ennemis alors qu'ils ont malgré tout beaucoup de points communs. N'oublions pas que la cagade ambiante a connu une apogée avec la motion de censure magouillée par le TH et l'UPLD contre le Président GTS. A partir de là, je considère qu'il y avait quasiment un devoir d'alliance (un peu forcée je le concède) entre les autres composantes politiques du pays pour contre-attaquer ce coup d'état (hélas) légal. Bref...
Comme tes projections mathématiques sont parfaitement justes, il nous reste en effet à espérer qu'une alchimie de votes aux composantes inconnues permettent une issue de stabilité pour tous, avec l'arrivée au pouvoir des notions de partage, de moralisation sur lesquelles, je pense, nous sommes d'accord.
Merci encore Papacrabe pour ce débat.

Papacrabe a dit…

Ia orana, bonjour Lolo !

Je ne sais pas si tu lis les commentaires passés sur les anciens post, mais, au vu des derniers évènements, j'avais envie de relancer notre petit débat...

D'abord bravo pour ton blog, qui a pris une place très importante dans la blogosphère locale, et qui mériterait de passer par une édition papier mensuelle !!!

Concernant notre précédent échange (hormis les affreuses fautes d'orthographe qui émaillent mes commentaires : aargh !), l'alliance Flosse-Temaru d'une part, ou aujourd'hui la motion de défiance, je trouve qu'un certain nombre de point valident malheureusement mon analyse de fin janvier.

En refusant la proposition de NB après le premier tour (table ronde autonomiste large), GTS a remis les clés de la "stabilité" entre les mains de papa Flosse. On sait ce qu'il en a fait...
Il a composé une majorité improbable, courte, qui a permis de déplacer la ligne de fracture entre "les vrais maohis" "humbles" "ceux du peuple" (UDSP) et les "arrogants arrivistes" "ramassis de popaa/tinito" "affairistes néo-coloniaux" de l'autre... (TTA), et cela au nom de la grande réconciliation et de la paix !!!

Cette courte majorité était forcément vulnérable : 29 élus. Il suffit d'un, ou de deux, pour que tout bascule. Et cela vient d'être le cas, au bout de 48 jours.

Sauf que TTA fait voter cette motion par une tout aussi courte majorité. Qui est tout aussi vulnérable. Et, du coup, il appelle aujourd'hui à un gouvernement d'Union, dont on peut espérer qu'enfin il voit le jour, mais dont, honnêtement, on peut craindre qu'il ne soit que de circonstance, et que très vite les déchirements, les bascules, les ambitions personnelles, le mettent à mal.

Ce qui revient à dire, au-delà de la légitimité des uns ou des autres, que GTS fait le jeu de l'instabilité, encore une fois. Et que le blocage des institutions, les coûts exorbitants des passations de pouvoir (chômage des ministres, remplacement des cabinets...), le gel des mesures, et le découragement des décideurs économique ne pèsent pas lourd dans la prise de décision et les choix de nos "irresponsables" politiques, de quelque bord qu'ils soient.

La démarche de NB durant ces dernières années ("elle est capable du pire" écrivais-tu) peut apparaître incohérente ou "chiante". Et pourtant, souvent, à rebours, il me semble que ses analyses et sa conduite, tout en refusant les petits écarts politiciens, nous permettent de penser, encore, malgré tout, que la politique peut être responsable.

Voilà, un petit commentaire un brin militant, en passant... :-)
Continue à faire vivre la libre expression, avec humour et talent, dans notre fenua, ça fait du bien !
Parahi,
Papacrabe

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PAPACRABE >> Tu vois c'est pas sur le site de Christine Bourne que t'aurais pu revenir comme ça dans un vieux débat !
Donc oui je lis tout même les vieux articles et leurs nouveaux commentaires.
Moi j'aime bien le côté modéré et pausé de Nicole. Je suis profondément convaincu que c'est une femme honnête, compétente et admirable.
Mais, il y a quelques temps, elle était, avec Philip Schyle, exactement dans le rôle qu'ont aujourd'hui Michel Yip et Justine Teura.
Donc on ne va pas refaire le débat.
Nicole est quelqu'un sur qui il faut compter, dont le pays a besoin (bien plus qu'un Yip, qu'un EMile Vernaudon, qu'un Hiro Tefaarere par exemple) et je pense que nous nous rejoignons sur le fait qu'après un peu de tri pour se débarrasser des "girouettes", Nicole doit avoir une belle place dans un gouvernement stable avec des autonomistes compétents.
Et qu'enfin cela dure, et que le Pays avance dans la paix et le développement.
J'espère que tu t'es abonné au suivi de commentaires pour lire ma réponse et merci d'avoir réalimenté le débat, qui n'est jamais clos.
A+ Papacrabe

Papacrabe a dit…

T'es super réactif ! Et je ne fréquente pas le blog de Nefertiti, j'ai jamais rien compris à ce qu'elle écrit...

Bon, soyons sérieux, à quand un Lolonews dans les kiosques ?